5 secrets personnels que vous ne devriez jamais révéler

de | 25 avril 2016
secrets

5 secrets personnels que vous ne devriez jamais révéler

Image crédit : fondos7.net

5 secrets personnels que vous ne devriez jamais révéler

Il n’est pas toujours dans votre meilleur intérêt de partager tous les détails qui vous concernent. Il y a des informations qui ne sont généralement pas nécessaires et qui peuvent entraîner des incompréhensions.

Trop parler de soi est un excellent moyen de repousser les autres et de créer un ego surdimensionné. Nous avons rassemblé certains sujets afin que vous preniez quelques minutes pour revoir votre raisonnement avant de les intégrer dans vos conversations.

5 secrets personnels que vous ne devriez jamais révéler :

Les détails de votre style de vie

La plupart des gens essaient de s’améliorer et d’améliorer leur qualité de vie. C’est très bien si vous avez réussi à ne pas reprendre de poids ou si vous avez obtenu votre promotion, mais vous ne devriez pas vous en vanter ou le montrer. Bien que vous deviez partager des parties de votre vie avec ceux que vous aimez, si la plupart de votre satisfaction vient des éloges des autres, vous ne vivez plus votre vie pour vous-même.

Les conflits familiaux

Tout le monde a des problèmes de famille, et les personnes concernées ne favorisent pas les personnes externes qui ont une connaissance des faits réels . Généralement ce sont des problèmes très personnels pour toutes les personnes concernées. Les membres de votre famille peuvent être terriblement gênés ou avoir honte que vous soyez à l’aise d’en parler de votre côté. De plus la négativité n’aide pas à améliorer la situation. Gardez ces informations confidentielles.

Si les choses sont dangereuses ou impossibles à gérer, il y a une différence entre obtenir de l’aide et le partage contre-productif. Il convient de raconter ce qui se passe à votre thérapeute ou à un ami pour prendre du recul. Il convient d’appeler la police en cas de situations violentes. Mais il n’est pas conseillé de diffuser des informations juste dans l’intérêt de calomnier.

Votre éveil

Si vous avez une expérience ou que vous pratiquez la pleine conscience qui vous a apporté un sentiment d’éveil, il y a de meilleures façons de partager ce point de vue et les sentiments qui indiquent simplement votre état. Il en va de même pour l’éducation et la sagesse, apporter des exemples non sollicités de votre brillance est un moyen d’obtenir l’effet inverse. Si quelqu’un veut connaître vos compétences, il vous les demandera. En attendant, vous ne faites qu’éloigner les gens.

Vos bonnes actions

Parler avec éloquence de ce que vous faites pour essayer d’être une bonne personne, détruit tout sens de l’altruisme qui était présent dans vos actions. C’est également un manque de respect pour les autres, car vous dites que vous êtes meilleur qu’eux. Vous êtes censé être une bonne personne. Vous ne vous attendez pas à des éloges pour ne pas avoir bu de poison, car c’est évident. On peut dire la même chose d’une bonne personne.

En essayant à tout prix de donner une meilleure image de vous aux autres, vous pourriez finir par laisser planer quelques doutes qui n’existeraient pas autrement. Pourquoi essayez-vous de faire en sorte que les gens pensent que vous êtes un bon samaritain ? Que cachez-vous ?

Vos plus grandes ambitions

Lorsque nous parlons de nos futurs objectifs, notre cerveau perçoit ces paroles comme une réalisation productive pour atteindre notre objectif. Peu importe si vous expliquez l’idée à un ami, votre cerveau a l’impression d’avoir fait un travail sérieux et devient moins motivé. Il y a de nombreuses recherches remontant à 1933, qui soutiennent cette idée. Une conversation excessive sur un objectif donne un sentiment prématuré d’accomplissement au titulaire de l’intention.

Claire C.

Source : higherperspectives.com

Après 5 secrets personnels que vous ne devriez jamais révéler voir aussi :

7 réflexions au sujet de « 5 secrets personnels que vous ne devriez jamais révéler »

  1. Jeremy Toulorge

    Je suis d’accord avec les idées développées et les arguments utilisés dans l’article. Je fais dès lundi, vœu de silence. Si l’on additionne toutes ces choses à ne pas partager, on s’aperçoit qu’il ne reste rien de profond à communiquer. Hors les politesses, commérages et autres futilités ont également des conséquences négatives. Qu’en pensez-vous, Claire C?

    Répondre
    1. Pfff!

      Totalement d’accord, sauf si ce n’est l’insipide « Les détails de votre style de vie »
      Les conflits familiaux : parfois il faut appeler un chat un chat sinon il y a toujours qlq bon samaritain qui va vous expliquer c’est quoi le pardon, alors que l’on vous a peut-ête violé/e, martyrisé/e à l’arme blanche..
      Etc. etc.
      Et surtout « Vos plus grandes ambitions » :
      bah vous allez vous débrouiller tous seuls pour escalader l’Everest, même avec votre salaire de caissière à mi-temps !

      Répondre
    2. Sacha Pignot

      Disons qu’en effet, on parlerais moins… On peut parler peu, mais parler mieux ! L’idée n’est pas forcément de faire vœu de silence, mais d’observer davantage ce que l’on dit/raconte, mais surtout pourquoi on parle ainsi.

      Je me sens très concerné par cet article. Parfois, par excès d’enthousiasme, je me mets à déborder de paroles concernant ces sujets (sauf celui de problèmes familiaux) et théories qui me passionnent ! Même si j’ai une bonne intention, un peu de maîtrise de ma langue me permettrait d’être plus clair.

      Il y a aussi le fameux « prôner par l’exemple ». Certaines sujets se passent de mots, on est beaucoup plus clair en agissant qu’en parlant. Cela concerne notamment le style de vie, l’éveil et les ambitions. Justement, à propos de ce dernier, c’est vrai que trop parler disperse notre énergie et nuit à notre concentration sur la tâche, mais pas besoins d’être opaque pour autant… tout est une question d’équilibre, de tempérance et de modération !

      Pour finir, l’idée c’est trop parler laisse le mental (et parfois l’ego) nous submerger… Être trop dans le mental est parfois contre-productif, surtout quand on essaye de communiquer des choses subtiles. Apprendre à dire les choses différemment est une quête fascinante :p

      Répondre
  2. Rachel

    Bonjour ! Lorsque je lis ces 5 secrets, je confirme que dans notre ère de compétitivité, de paraître ect…mieux vaudrait le silence… Seules, les personnes ayant cet esprit peuvent interpréter ces 5 secrets et d’autres, comme étant les énoncés d’actes ou de pensées « supérieurs ». Les personnes bonnes, altruistes, dénuées de sentiments dit de supériorité, peuvent parler de ces 5 « secrets », sans sentir d’atteinte à leur intégrité et ce dans les 2 sens.
    Commettre de bons actes d’Amour doit être diffusé autour de soi, en toute humilité.

    Répondre
  3. syvane

    En gros c’est soit gentil et tais-toi :p
    D’un côté cet article énonce une grande part de vrai sur l’Egocentrisme qu’on retrouve autour de nous, cet article reflète un peu de sagesse et d’évidence même… Mais d’un autre côté je trouve cet article un peu moralisateur sur le fond…

    On ne peut pas être au top tout le temps, on est humain et il est important d’ accepter qu’on n’a aussi nos défauts, nos faiblesses, qu’on peut être con parfois, même sombre. Sans cette acceptation de part d’ombre, ce que j’apparente à la part d’Ego, on ne peut pas connaître notre véritable lumière, notre spiritualité ni notre éveil du coup.

    Ces secrets énoncés sont des directions qu’on prend « naturellement » selon les expériences de vies et notre évolution et non quelque chose qu’on « doit » faire parce que c’est plus tendance et conseillé de devenir « sage », il n’ y a pas de mode d’emploi. Et mieux vaut agir tout simplement selon ce qui vient et selon ce qu’on ressent à son rythme que de se retenir par trop de prudence.

    Chacun avance avec un dégré d’éveil différent, et même avec une âme différente, et ces secrets annoncés sont surtout du regard de l’auteur 😉 Chacun doit découvrir ses propres secrets persos selon ce qu’il est et à son rythme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *