Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé ? Vous n’êtes pas seul

Combien d’entre vous se sont déjà réveillés incapables de parler ou de bouger ? Si vous avez déjà vécu cela, vous n’êtes pas seul.
la-nuit- paralysé-1

Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé?

On appelle ce phénomène paralysie du sommeil. Elle peut durer quelques secondes, à plusieurs reprises, ou parfois plus longtemps et se produit généralement juste avant de s’endormir ou de se réveiller. Beaucoup de gens disent sentir une « présence » qui est souvent décrite comme malveillante, obscure ou menaçante et sont généralement terrifiés.

La présence est habituellement vue, sentie et même entendue. Les gens signalent également des expériences uniques comme la sensation de flotter ou d’être à l’extérieur du corps. Ils croient que ce phénomène est extrêmement spirituel.

Dans le monde de la médecine moderne, ces expériences sont définies comme des hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques (0), qui est souvent l’explication lorsque l’opinion moderne conventionnelle est combinée avec des idées médicales qui étiquettent les expériences spirituelles directes comme psycho-pathologiques. On comprend bien que la paralysie du sommeil coïncide avec les mécanismes physiologiques dans le cerveau. Ce qu’on ne comprend pas bien ce sont les expériences individuelles étranges qu’ont les individus quand ils font l’expérience de la paralysie du sommeil. Le débat de l’expérience spirituelle comme une explication du phénomène bizarre et complexe qui est peu connu a été supprimé décourageant ainsi le débat de celle-ci dans la société moderne. (1)

À partir de l’université, je me suis particulièrement intéressé aux croyances des gens ordinaires, en particulier ceux qui ont été traités comme des idiots dans le monde universitaire. Le monde universitaire traite la croyance spirituelle généralement de cette façon. Je m’intéressais à la médecine alternative en même temps pour la même raison. Depuis le début j’étais persuadé que les gens simples étaient plus intelligents, plus sensibles que ce que croyaient les universitaires, et que les traditions qui étaient largement répandues et profondément ancrées avaient une base probablement plus rationnelle, et qu’il y avait eu plus d’observations en elles que les théories que j’avais apprises à l’école. Je ne pouvais pas croire que les croyances des gens ordinaires qui ne faisaient pas partie de la vision du monde universitaire n’avaient aucun sens. J’ai l’impression que le monde universitaire pourrait prendre moins de place, et que les gens ordinaires pourraient avoir quelque chose à offrir à ce sujet (paralysie du sommeil) par leur expérience et ce qu’ils croient sur les choses. Il y a des croyances qui sont basées sur l’expérience qui ont été rejetées comme des croyances superstitieuses qui nécessitent des recherches plus approfondies, ce sont des expériences qui sont intégrées dans les traditions spirituelles du monde entier. Dans le monde occidental moderne, depuis au moins ces cent dernières années ces phénomènes ont été expliqués sur la base de la psychopathologie. Ainsi, la découverte que ces expériences sont fréquentes et qu’elles se produisent chez les personnes « normales », qu’elles ne sont en fait pas révélatrices d’une maladie a beaucoup d’importance pour la médecine. Il ne s’agit pas d’un nouveau phénomène, nous avons effacé les connaissances de ces expériences du répertoire culturel- Dr David J Hufford, docteur, professeur émérite à l’école de médecine de Penn State. (1)

Depuis le départ, la plupart des approches scientifiques du phénomène de la paralysie du sommeil indiquent que les expériences qui en découlent sont des hallucinations. Au lieu de rester dans une neutralité complète, la plupart des études excluent complètement l’idée d’une quelconque réalité derrière les « hallucinations ». Ce n’est pas parce qu’on mesure les activités biologiques et chimiques pendant le phénomène de paralysie du sommeil que cela signifie qu’il y a un lien de causalité entre les deux. Il y a d’autres choses que nous devons prendre en considération et que la science quantique nous montre, il y a certainement des mondes au sein de notre monde que nous ne pouvons pas encore percevoir facilement. Nous commençons tout juste à prendre conscience qu’il y a bien un aspect non physique de la science en général.

« Le jour où la science commencera à s’intéresser aux phénomènes non physiques, elle fera plus de progrès en une décennie que dans tous les siècles de son existence. » ~ Nikola Tesla

Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé? : Expérience spirituelle

Les savants modernes ont constaté que l’esprit et la spiritualité étaient difficiles à définir, et comme mentionné précédemment, ces sujets sont habituellement tournés en ridicule par la communauté scientifique. Beaucoup d’entre vous qui lisent ceci sont probablement familiers avec les termes qui font partie de « l’esprit » ou du « spirituel ». Ils impliquent les expériences hors du corps, les visites des entités qui ne sont pas de ce monde, les expériences de mort imminente, la fréquence, les vibrations et bien plus encore.

Il est important de réaliser que beaucoup de gens ont des expériences dans le domaine « spirituel » qui se produisent lorsqu’ils sont pleinement conscients, éveillés et alertes et non pendant ce que les spécialistes du sommeil appellent la paralysie du sommeil. Il est fort possible que notre niveau de compréhension ne soit pas suffisamment avancé pour expliquer certains phénomènes, donc on les regroupe parfois dans la catégorie des hallucinations quand ce sont des phénomènes qu’on ne comprend pas et qu’on ne peut pas encore expliquer de manière scientifique.

En même temps, une partie du phénomène décrit qui provient de la paralysie du sommeil pourrait très bien être des hallucinations, même si je ne pense pas que ce soit le cas. Je suis très ouvert à l’idée que l’expérience qu’on fait pendant la « paralysie du sommeil » soit en fait liée à la vraie nature de la réalité, que manifestement nous ne comprenons pas encore totalement. Le fait est que nous ne savons pas encore avec certitude, et pour la communauté scientifique assumer et les étiqueter comme des hallucinations et comme le fruit de l’imagination est limitatif.

Les preuves scientifiques pour les phénomènes hors du corps ne sont pas nombreuses, mais c’est difficile quand on supprime le phénomène le plus scientifique. Je fais référence à l’évolution dans le monde qui est classée pour des raisons de sécurité nationale. Les récentes fuites provenant de la NSA étaient responsables de la première divulgation publique d’un budget noir, et on a récemment révélé que le gouvernement canadien muselait ses scientifiques (2). Cela coïncide avec les expériences de vision à distance qui impliquaient les services de renseignement et l’Université de Stanford, entre autres. (3) (4) (5)

Il est intéressant de voir qu’il existe aussi la science et la recherche officielle derrière ces types de phénomènes qui leur donnent encore plus de crédibilité. Il est encore plus intéressant de noter que c’est dans les mains des services de renseignement, qui sont classés top secret, tout comme les expériences menées à l’Université de Stanford. Parmi les différentes hallucinations associées à la paralysie du sommeil, les expériences hors du corps et les sensations vestibulaires représentent un facteur distinct. (6) La vision à distance est la capacité des individus à décrire une situation géographique à distance jusqu’à plusieurs milliers de kilomètres de distance, ce phénomène a été prouvé maintes et maintes fois, et peu de temps après sa publication le programme a été instantanément fermé par le ministère de la Défense.

Nous avons de nombreux exemples de phénomènes qui s’inscriraient dans le cadre « spirituel », et qui sommes-nous pour dire que les expériences qui se produisent pendant la paralysie du sommeil ne sont pas un phénomène bien réel. Parfois, les idées et les concepts peuvent être une menace pour le pouvoir, le contrôle et la perception globale que l’humanité a de la réalité en tant que collectif. Si vous changez votre façon de voir les choses, les choses que vous regardez changent. Si la planète changeait sa façon de voir ce phénomène, cela contribuerait sûrement à l’un des plus grands changements de paradigme que la planète ait jamais vu, et c’est exactement ce qui continue à se dérouler sur Terre aujourd’hui.

La dérision de ces phénomènes est un niveau de contrôle social. En général, les savants, les universitaires et les intellectuels décrivent constamment ces choses comme étant primitives, et un manque d’éducation si elles ne sont pas le signe d’une aliénation mentale. Ces concepts dans le domaine de l’anthropologie et de l’histoire sont considérés comme un produit de l’imagination – Dr David J Hufford (1)

Mon expérience avec la paralysie du sommeil

la-nuit- paralysé (2)

Quand j’étais enfant, je me souviens avoir eu un certain nombre de rêves lucides. Ils semblaient tellement réels et je me sentais conscient à cent pour cent pendant l’expérience. Je pouvais faire tout ce que je voulais tout en rêvant. J’ai eu ma première expérience avec la paralysie du sommeil un peu plus tard. La première fois que c’est arrivé, je me souviens m’être réveillé à cause d’une forte détonation, d’un flash lumineux de lumière (alors que mes yeux étaient fermés) et d’une sonnerie forte dans mes oreilles. Je pouvais ouvrir mes yeux, mais je ne pouvais pas bouger mon corps. C’est presque comme si mon cerveau était réveillé mais que mon corps dormait encore. J’étais terrifié, et si je n’ai pas ouvert mes yeux, c’est parce que j’ai senti la présence de deux êtres à ma gauche et deux êtres à ma droite et je ne voulais pas voir. Je ne sais pas s’ils étaient là ou si je rêvais.

Gardez à l’esprit que les expériences de ce genre se produisent lorsque les gens sont totalement conscients, conduisent dans la rue, vaquent à leurs occupations quotidiennes loin de l’heure du coucher. Beaucoup de gens font l’expérience de phénomènes qui semblent être au-delà de notre compréhension, ils ne sont pas paralysés et ils ne sont pas endormis. J’ai eu également eu des expériences bizarres totalement conscientes loin de l’heure du coucher, qui pourraient contribuer au fait que je suis persuadé que mes expériences pendant la paralysie du sommeil sont plus que des hallucinations. Cette expérience particulière qui s’est produite dans mon sommeil a duré environ cinq minutes je dirais, jusqu’à ce que je reprenne connaissance.

Une autre fois, je me suis de nouveau réveillé au milieu de la nuit. Je pouvais ouvrir mes yeux et j’étais totalement conscient de mon environnement. J’étais sur la route dans une chambre d’hôtel seul, je pouvais voir la TV, je pouvais voir la lampe dans le coin de la pièce ainsi que la chaise. Je ne pouvais pas tourner la tête mais je pouvais regarder autour. Même si mes yeux étaient lourds, je pouvais effectivement les ouvrir. Je ne pouvais pas bouger et j’avais très peur, je me souviens avoir pensé « pas encore, pourquoi est-ce que ça m’arrive. » J’ai vu une ombre sombre passer par la fenêtre, elle semblait mesurer environ 1m50 de haut, j’étais sur le côté gauche du lit et la fenêtre était dans le coin droit de la pièce. Elle a traversé la pièce, a traversé le pied de mon lit jusqu’au côté gauche de ma tête. Elle a mis sa bouche à mon oreille et a commencé à chuchoter rapidement. Je n’arrivais pas à comprendre ce qu’elle disait, mais elle chuchotait très rapidement.

J’ai eu quelques autres expériences après cela, et après m’être réveillé de ces expériences qui étaient assez effrayantes, j’ai commencé à vouloir davantage car j’ai réalisé que même si je ne pouvais pas bouger, ma conscience était toujours là. J’étais encore éveillé, alerte et capable de percevoir l’environnement autour de moi. La fois d’après, je me suis assuré de ne pas réagir dans la peur, mais d’embrasser l’expérience et d’essayer de « jouer » avec, d’explorer et d’utiliser cet état de conscience pour découvrir davantage un monde potentiel que nous ne sommes pas en mesure d’expérimenter. La fois d’après, je me suis rappelé qu’il fallait que je reste calme, que j’en profite et que je vois ce qui se passe, cette fois je voulais réellement communiquer avec tout ce qui semblait être là. Quand j’ai fait cela, rien ne s’est présenté. Je ne pouvais toujours pas bouger, mais je n’ai pas essayé de me retirer. J’ai essayé de flotter hors de mon corps et j’ai réussi. Je flottais entièrement hors de mon corps, mais je ne pouvais pas m’éloigner de plus d’un mètre. J’ai essayé d’aller plus loin, mais c’était comme si j’étais encore attaché à mon corps. Cette expérience a été vraiment très cool, mais malheureusement après que j’ai décidé de ne pas réagir dans la peur et de jouer avec cette expérience, cette expérience a cessé, et ce fut la dernière.

Ces phénomènes sont vraiment intrigants, et personne, y compris les chercheurs du monde scientifique, ne devrait affirmer que l’expérience que l’on vit pendant la paralysie du sommeil est complètement fausse. La communauté scientifique devrait être à l’aise dans un lieu de neutralité, au lieu d’affirmer qu’un phénomène est faux sans aucune preuve pour le démontrer. Ils ne doivent pas le ridiculiser. J’espère que j’ai fourni suffisamment d’informations dans l’article, ainsi que les bonnes sources pour que vous puissiez poursuivre vos recherches si vous cela vous intéresse.

Si vous avez vécu ce phénomène, j’aimerais que vous partagiez vos expériences avec nous dans les commentaires. Merci d’avoir lu.

Sources Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé ? :

http://tps.sagepub.com/content/42/1/11.abstract

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15881267

(6)http://www.newdualism.org/nde-papers/Cheyne/Cheyne-Cortex_2009-45-201-215-1.pdf

http://www.uphs.upenn.edu/pastoral/sites/Hufford_Spiral.pdf

(0)http://arts.uwaterloo.ca/~acheyne/S_P2.html

(2)http://o.canada.com/2013/09/22/new-york-times-criticizes-harper-governments-alleged-muzzling-of-scientists/

(3)http://www.princeton.edu/~pear/pdfs/1979-precognitive-remote-viewing-stanford.pdf#sthash.LJSMW1Ny.dpuf

(4)http://www.lfr.org/lfr/csl/library/AirReport.pdf#sthash.LJSMW1Ny.dpuf

(5)http://www.scientificexploration.org/journal/jse_10_1_puthoff.pdf

(1) http://www.youtube.com/watch?v=6qhS_47BqoY

Claire C.