Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé?

de | 3 mars 2015

Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé ? Vous n’êtes pas seul

Combien d’entre vous se sont déjà réveillés incapables de parler ou de bouger ? Si vous avez déjà vécu cela, vous n’êtes pas seul.
la-nuit- paralysé-1

Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé?

On appelle ce phénomène paralysie du sommeil. Elle peut durer quelques secondes, à plusieurs reprises, ou parfois plus longtemps et se produit généralement juste avant de s’endormir ou de se réveiller. Beaucoup de gens disent sentir une « présence » qui est souvent décrite comme malveillante, obscure ou menaçante et sont généralement terrifiés.

La présence est habituellement vue, sentie et même entendue. Les gens signalent également des expériences uniques comme la sensation de flotter ou d’être à l’extérieur du corps. Ils croient que ce phénomène est extrêmement spirituel.

Dans le monde de la médecine moderne, ces expériences sont définies comme des hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques (0), qui est souvent l’explication lorsque l’opinion moderne conventionnelle est combinée avec des idées médicales qui étiquettent les expériences spirituelles directes comme psycho-pathologiques. On comprend bien que la paralysie du sommeil coïncide avec les mécanismes physiologiques dans le cerveau. Ce qu’on ne comprend pas bien ce sont les expériences individuelles étranges qu’ont les individus quand ils font l’expérience de la paralysie du sommeil. Le débat de l’expérience spirituelle comme une explication du phénomène bizarre et complexe qui est peu connu a été supprimé décourageant ainsi le débat de celle-ci dans la société moderne. (1)

À partir de l’université, je me suis particulièrement intéressé aux croyances des gens ordinaires, en particulier ceux qui ont été traités comme des idiots dans le monde universitaire. Le monde universitaire traite la croyance spirituelle généralement de cette façon. Je m’intéressais à la médecine alternative en même temps pour la même raison. Depuis le début j’étais persuadé que les gens simples étaient plus intelligents, plus sensibles que ce que croyaient les universitaires, et que les traditions qui étaient largement répandues et profondément ancrées avaient une base probablement plus rationnelle, et qu’il y avait eu plus d’observations en elles que les théories que j’avais apprises à l’école. Je ne pouvais pas croire que les croyances des gens ordinaires qui ne faisaient pas partie de la vision du monde universitaire n’avaient aucun sens. J’ai l’impression que le monde universitaire pourrait prendre moins de place, et que les gens ordinaires pourraient avoir quelque chose à offrir à ce sujet (paralysie du sommeil) par leur expérience et ce qu’ils croient sur les choses. Il y a des croyances qui sont basées sur l’expérience qui ont été rejetées comme des croyances superstitieuses qui nécessitent des recherches plus approfondies, ce sont des expériences qui sont intégrées dans les traditions spirituelles du monde entier. Dans le monde occidental moderne, depuis au moins ces cent dernières années ces phénomènes ont été expliqués sur la base de la psychopathologie. Ainsi, la découverte que ces expériences sont fréquentes et qu’elles se produisent chez les personnes « normales », qu’elles ne sont en fait pas révélatrices d’une maladie a beaucoup d’importance pour la médecine. Il ne s’agit pas d’un nouveau phénomène, nous avons effacé les connaissances de ces expériences du répertoire culturel- Dr David J Hufford, docteur, professeur émérite à l’école de médecine de Penn State. (1)

Depuis le départ, la plupart des approches scientifiques du phénomène de la paralysie du sommeil indiquent que les expériences qui en découlent sont des hallucinations. Au lieu de rester dans une neutralité complète, la plupart des études excluent complètement l’idée d’une quelconque réalité derrière les « hallucinations ». Ce n’est pas parce qu’on mesure les activités biologiques et chimiques pendant le phénomène de paralysie du sommeil que cela signifie qu’il y a un lien de causalité entre les deux. Il y a d’autres choses que nous devons prendre en considération et que la science quantique nous montre, il y a certainement des mondes au sein de notre monde que nous ne pouvons pas encore percevoir facilement. Nous commençons tout juste à prendre conscience qu’il y a bien un aspect non physique de la science en général.

« Le jour où la science commencera à s’intéresser aux phénomènes non physiques, elle fera plus de progrès en une décennie que dans tous les siècles de son existence. » ~ Nikola Tesla

Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé? : Expérience spirituelle

Les savants modernes ont constaté que l’esprit et la spiritualité étaient difficiles à définir, et comme mentionné précédemment, ces sujets sont habituellement tournés en ridicule par la communauté scientifique. Beaucoup d’entre vous qui lisent ceci sont probablement familiers avec les termes qui font partie de « l’esprit » ou du « spirituel ». Ils impliquent les expériences hors du corps, les visites des entités qui ne sont pas de ce monde, les expériences de mort imminente, la fréquence, les vibrations et bien plus encore.

Il est important de réaliser que beaucoup de gens ont des expériences dans le domaine « spirituel » qui se produisent lorsqu’ils sont pleinement conscients, éveillés et alertes et non pendant ce que les spécialistes du sommeil appellent la paralysie du sommeil. Il est fort possible que notre niveau de compréhension ne soit pas suffisamment avancé pour expliquer certains phénomènes, donc on les regroupe parfois dans la catégorie des hallucinations quand ce sont des phénomènes qu’on ne comprend pas et qu’on ne peut pas encore expliquer de manière scientifique.

En même temps, une partie du phénomène décrit qui provient de la paralysie du sommeil pourrait très bien être des hallucinations, même si je ne pense pas que ce soit le cas. Je suis très ouvert à l’idée que l’expérience qu’on fait pendant la « paralysie du sommeil » soit en fait liée à la vraie nature de la réalité, que manifestement nous ne comprenons pas encore totalement. Le fait est que nous ne savons pas encore avec certitude, et pour la communauté scientifique assumer et les étiqueter comme des hallucinations et comme le fruit de l’imagination est limitatif.

Les preuves scientifiques pour les phénomènes hors du corps ne sont pas nombreuses, mais c’est difficile quand on supprime le phénomène le plus scientifique. Je fais référence à l’évolution dans le monde qui est classée pour des raisons de sécurité nationale. Les récentes fuites provenant de la NSA étaient responsables de la première divulgation publique d’un budget noir, et on a récemment révélé que le gouvernement canadien muselait ses scientifiques (2). Cela coïncide avec les expériences de vision à distance qui impliquaient les services de renseignement et l’Université de Stanford, entre autres. (3) (4) (5)

Il est intéressant de voir qu’il existe aussi la science et la recherche officielle derrière ces types de phénomènes qui leur donnent encore plus de crédibilité. Il est encore plus intéressant de noter que c’est dans les mains des services de renseignement, qui sont classés top secret, tout comme les expériences menées à l’Université de Stanford. Parmi les différentes hallucinations associées à la paralysie du sommeil, les expériences hors du corps et les sensations vestibulaires représentent un facteur distinct. (6) La vision à distance est la capacité des individus à décrire une situation géographique à distance jusqu’à plusieurs milliers de kilomètres de distance, ce phénomène a été prouvé maintes et maintes fois, et peu de temps après sa publication le programme a été instantanément fermé par le ministère de la Défense.

Nous avons de nombreux exemples de phénomènes qui s’inscriraient dans le cadre « spirituel », et qui sommes-nous pour dire que les expériences qui se produisent pendant la paralysie du sommeil ne sont pas un phénomène bien réel. Parfois, les idées et les concepts peuvent être une menace pour le pouvoir, le contrôle et la perception globale que l’humanité a de la réalité en tant que collectif. Si vous changez votre façon de voir les choses, les choses que vous regardez changent. Si la planète changeait sa façon de voir ce phénomène, cela contribuerait sûrement à l’un des plus grands changements de paradigme que la planète ait jamais vu, et c’est exactement ce qui continue à se dérouler sur Terre aujourd’hui.

La dérision de ces phénomènes est un niveau de contrôle social. En général, les savants, les universitaires et les intellectuels décrivent constamment ces choses comme étant primitives, et un manque d’éducation si elles ne sont pas le signe d’une aliénation mentale. Ces concepts dans le domaine de l’anthropologie et de l’histoire sont considérés comme un produit de l’imagination – Dr David J Hufford (1)

Mon expérience avec la paralysie du sommeil

la-nuit- paralysé (2)

Quand j’étais enfant, je me souviens avoir eu un certain nombre de rêves lucides. Ils semblaient tellement réels et je me sentais conscient à cent pour cent pendant l’expérience. Je pouvais faire tout ce que je voulais tout en rêvant. J’ai eu ma première expérience avec la paralysie du sommeil un peu plus tard. La première fois que c’est arrivé, je me souviens m’être réveillé à cause d’une forte détonation, d’un flash lumineux de lumière (alors que mes yeux étaient fermés) et d’une sonnerie forte dans mes oreilles. Je pouvais ouvrir mes yeux, mais je ne pouvais pas bouger mon corps. C’est presque comme si mon cerveau était réveillé mais que mon corps dormait encore. J’étais terrifié, et si je n’ai pas ouvert mes yeux, c’est parce que j’ai senti la présence de deux êtres à ma gauche et deux êtres à ma droite et je ne voulais pas voir. Je ne sais pas s’ils étaient là ou si je rêvais.

Gardez à l’esprit que les expériences de ce genre se produisent lorsque les gens sont totalement conscients, conduisent dans la rue, vaquent à leurs occupations quotidiennes loin de l’heure du coucher. Beaucoup de gens font l’expérience de phénomènes qui semblent être au-delà de notre compréhension, ils ne sont pas paralysés et ils ne sont pas endormis. J’ai eu également eu des expériences bizarres totalement conscientes loin de l’heure du coucher, qui pourraient contribuer au fait que je suis persuadé que mes expériences pendant la paralysie du sommeil sont plus que des hallucinations. Cette expérience particulière qui s’est produite dans mon sommeil a duré environ cinq minutes je dirais, jusqu’à ce que je reprenne connaissance.

Une autre fois, je me suis de nouveau réveillé au milieu de la nuit. Je pouvais ouvrir mes yeux et j’étais totalement conscient de mon environnement. J’étais sur la route dans une chambre d’hôtel seul, je pouvais voir la TV, je pouvais voir la lampe dans le coin de la pièce ainsi que la chaise. Je ne pouvais pas tourner la tête mais je pouvais regarder autour. Même si mes yeux étaient lourds, je pouvais effectivement les ouvrir. Je ne pouvais pas bouger et j’avais très peur, je me souviens avoir pensé « pas encore, pourquoi est-ce que ça m’arrive. » J’ai vu une ombre sombre passer par la fenêtre, elle semblait mesurer environ 1m50 de haut, j’étais sur le côté gauche du lit et la fenêtre était dans le coin droit de la pièce. Elle a traversé la pièce, a traversé le pied de mon lit jusqu’au côté gauche de ma tête. Elle a mis sa bouche à mon oreille et a commencé à chuchoter rapidement. Je n’arrivais pas à comprendre ce qu’elle disait, mais elle chuchotait très rapidement.

J’ai eu quelques autres expériences après cela, et après m’être réveillé de ces expériences qui étaient assez effrayantes, j’ai commencé à vouloir davantage car j’ai réalisé que même si je ne pouvais pas bouger, ma conscience était toujours là. J’étais encore éveillé, alerte et capable de percevoir l’environnement autour de moi. La fois d’après, je me suis assuré de ne pas réagir dans la peur, mais d’embrasser l’expérience et d’essayer de « jouer » avec, d’explorer et d’utiliser cet état de conscience pour découvrir davantage un monde potentiel que nous ne sommes pas en mesure d’expérimenter. La fois d’après, je me suis rappelé qu’il fallait que je reste calme, que j’en profite et que je vois ce qui se passe, cette fois je voulais réellement communiquer avec tout ce qui semblait être là. Quand j’ai fait cela, rien ne s’est présenté. Je ne pouvais toujours pas bouger, mais je n’ai pas essayé de me retirer. J’ai essayé de flotter hors de mon corps et j’ai réussi. Je flottais entièrement hors de mon corps, mais je ne pouvais pas m’éloigner de plus d’un mètre. J’ai essayé d’aller plus loin, mais c’était comme si j’étais encore attaché à mon corps. Cette expérience a été vraiment très cool, mais malheureusement après que j’ai décidé de ne pas réagir dans la peur et de jouer avec cette expérience, cette expérience a cessé, et ce fut la dernière.

Ces phénomènes sont vraiment intrigants, et personne, y compris les chercheurs du monde scientifique, ne devrait affirmer que l’expérience que l’on vit pendant la paralysie du sommeil est complètement fausse. La communauté scientifique devrait être à l’aise dans un lieu de neutralité, au lieu d’affirmer qu’un phénomène est faux sans aucune preuve pour le démontrer. Ils ne doivent pas le ridiculiser. J’espère que j’ai fourni suffisamment d’informations dans l’article, ainsi que les bonnes sources pour que vous puissiez poursuivre vos recherches si vous cela vous intéresse.

Si vous avez vécu ce phénomène, j’aimerais que vous partagiez vos expériences avec nous dans les commentaires. Merci d’avoir lu.

Sources Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé ? :

http://tps.sagepub.com/content/42/1/11.abstract

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15881267

(6)http://www.newdualism.org/nde-papers/Cheyne/Cheyne-Cortex_2009-45-201-215-1.pdf

http://www.uphs.upenn.edu/pastoral/sites/Hufford_Spiral.pdf

(0)http://arts.uwaterloo.ca/~acheyne/S_P2.html

(2)http://o.canada.com/2013/09/22/new-york-times-criticizes-harper-governments-alleged-muzzling-of-scientists/

(3)http://www.princeton.edu/~pear/pdfs/1979-precognitive-remote-viewing-stanford.pdf#sthash.LJSMW1Ny.dpuf

(4)http://www.lfr.org/lfr/csl/library/AirReport.pdf#sthash.LJSMW1Ny.dpuf

(5)http://www.scientificexploration.org/journal/jse_10_1_puthoff.pdf

(1) http://www.youtube.com/watch?v=6qhS_47BqoY

Claire C.

69 réflexions au sujet de « Vous-êtes vous déjà réveillé au milieu de la nuit paralysé? »

  1. Kâhmye

    Cela fait maintenant quelque temps que je lis votre site, avec des articles tous aussi passionnants les uns que les autres.
    Mais voilà enfin un article qui m’accroche encore plus !
    Pour l’avoir vécu ! J’étais très jeune quand cela m’est arrivée, je devais avoir vers les 13-14 ans, et c’est une expérience que je ne pourrais jamais oublier !
    A l’époque, j’étais trop jeune pour comprendre ce qu’il m’était arrivé, et quand je suis enfin retourner dans mon corps, et que j’ai « repris mes esprits » je suis directement allée voir mon père qui n’a rien trouver d’autre à me dire que « c’est un cauchemar ».
    Ce n’ai que quand j’ai eu 18 ans, un ordinateur à moi, et une connexion internet que j’y ai repensé et que j’ai cherché ce qui m’était arrivé… Au fond de moi, j’ai toujours su que ce n’était pas un cauchemars, parce qu’il n’y avait pas ce détail étrange qui fait que tu sais que t’es dans un rêve, tout était à l’identique, ma chambre, la lumière du soleil, mes rideaux, ma tapisserie, mon corps dans mon pyjama bleu ciel, dans la même position que celle dans laquelle je m’étais posée… j’ai alors découvert la paralysie du sommeil, et les EMI (Experience de Mort Imminente).
    Je pourrai parler encore et encore de ce que j’ai vecu cet après midi là… Parce que j’en ai rarement parler, de peur qu’on me prenne pour une folle, et que les peu de fois où j’en ai parlé autour de moi, je n’ai eu droit que ‘à des regards ahuris. Merci pour cette article qui fait du bien !

    J’avais écrit un texte il y a 2 ans pour m’expliquer et retranscrire vaguement ce qui m’étais arrivée sur mon blog, je me permet de le partager avec vous.

     » L’enfant seul qui se pose des questions. Celui qui interroge le monde. L’enfant seul qui s’est toujours senti à part, Celui qui même au milieu de la foule ressentait ce vide, cette angoisse, cette puissance sortie de nul part. Pauvre enfant agité, il s’ennuyait vite de tous ces jouets . A quoi bon, ce n’était pas passionnant. La vie était morne et l’enfant s’enfuyait dans ses rêves. Chaque nuit, chaque jour, il partait pour le monde des songes. Là bas au moins il pouvait faire tout ce qu’il voulait. Pas de lois, pas de règles, pas de limite;
    Juste celle de l’esprit.
    Mais l’enfant seul,, un jour, laissa s’envoler son esprit.
    Il n’était plus dans ses pensées, ni dans un rêve…ni même dans son corps! Non, il était au dessus et se voyait en contre plongée, son corps allongé dans son lit. D’une sensation de plénitude l’enfant bascula dans un tout autre univers.
    Ses yeux s’étaient brusquement fermés, et il avait accompli cet exploit en une fraction de seconde.
    L’effet de surprise qui suivit le déstabilisa encore plus. Il voulu crier, appeler à l’aide, ré ouvrir ses yeux…rien. Rien ne se passait, aucune réaction. Juste cette sensation bizarre de fourmillement qui remontait dans tout son corps avant d’en être soudainement éjecté. Alors il paniqua, il eut cette étrange impression de danger.
    Pire que ça même, c’était une sensation d’alerte, de mort imminente !
    Il était au plafond de sa chambre, et voyait son corps allongé dans son lit.
    Il implora de retourner dans son corps, de se réveiller, et dans un impact comme après une chute il s’y retrouva violemment en sursautant.  »

    Encore merci pour cet article..
    Affectueusement Kâhmye…

    Répondre
  2. Vancheri liliane

    J’ai vécu un peu ça !! j’étais en plein éveil et concentré sur mon troisième œil..Je me suis vu allongée sur mon lit et moi au plafond !!! c’était comme ci j’avais eu une anesthésie un peu comme lorsqu’on vous arrache une dent…je me sentais libre , j’ai voulu revenir dans mon corps prise d’une très forte angoisse avec la peur de ne pas revenir sur mon lit et dans mon corps…

    Répondre
  3. Aurélie

    Bonsoir je vais vous partager ce qui m’est arrivé il y a très longtemps de là j’étais petite je devais avoir dans les 3 ans mais je m’en souviens parfaitement tant j’étais terrifiée.
    Je dormais et je faisait un rêve dont je ne me souviens plus trop bien, et je me suis réveillé brusquement, sans bouger, sans ouvrir les yeux. Je sentais une présence s’approcher de moi, un souffle, et une caresse glacial le long de mon dos, ensuite cette présence est repartie par la fenêtre j’ai entendu un bruit sourd puis plus rien. Je n’ai plus bougé de la nuit, j’étais apeurée et je ne me suis pas rendormie.

    Répondre
    1. mariam k

      Bonjour je suis mariam et j ai très peur ;je ne sais pas ou commencé mais je sais que je souffre dans mon sommeil; quelque chose m étrangle quand je dors ca cela m étrangle si fort que je pense que je vais mourir aide moi si vous plait

      Répondre
  4. Diane Garon

    Bonjour. Quel bonheur de lire ce texte car je me suis longtemps posé des questions. Ma premiere experience date de 25 ans. Puis avec les années, jai decouvert ce que javais vecu en lisant des articles éparses dans le temps.. Jetais a la maison, ma fille de quelques mois dormait dans sa chambre. Dans l’apres midi, jai senti une forte envie de me coucher. Alors j’ai été me reposer dans mon lit. Voila un  »reve » que je me suis rappelé toute ma vie.. Je me suis retrouvé flottant dans le noir, entendant des sons comme des chants de baleine mais en acceleré. Puis, je me suis vu debout face a la mer calme comme un levé du jour, ecoutant les chants de baleine.. je me suis reveillé ensuite doucement, mais completement paralysée. Je ne pouvais qu’ouvrir mes yeux et lè, je ne comprenais pas ce qui venait de m’arriver ni pourquoi je ne pouvais bouger.. cela a pris quelques minutes avant de pouvoir enfin me lever. Il y a quelque années, en 2009, jai lu que les neutrinos des étoiles et les mammifères marins émettent sur la meme frequence.. J’en ai eu les larmes aux yeux et des frissons.. Puis en 2012, il y eu cette découverte par la NASA.. Quand je l’ai écouté, j’en ai pleuré de joie.. Enfin, j’ai compris ce que j’avais venu apres 22 ans de questionnement. Je suis probablement sorti de mon corps jusque dans le noir espace en étant dans un état capable d’entendre les sons de la terre qui me rappelaient les chants de baleine que j’affectionne tant. Le pourquoi l’image de me voir sur le bord de la mer écoutant les chants de baleines au loin.. Voici le lien qui a tout révélé de cette experience inoubliable. : https://www.youtube.com/watch?v=MlslQfMwCjM

    Ma 2e experience date de 2 ans. En pleine nuit en été, j’ai ouvert les yeux en sursaut, puis jai entendu une grosse détonation puis une grosse boule blanche de lumière passée rapidement devant ma chambre. Tout ca en moins d’une seconde. Je n’étais pas en état de paralysie, mais là, cest assez pour ne pas bouger par peur et d’essayer de comprendre ce qui venait de se passer !! Une nuit calme sans orage, pas de feu, pas d’explosion de transformateur dans les poteaux d’électricité à l’exterieur, rien ! Donc, ce que je viens de lire ici, me permet de comprendre un peu et que je ne suis pas la seule.. Mais cette détonation, est-ce seulement la personne visée qui l’entent ?? Le fait que j’ai ouvert les yeux avant la détonation puis la boule de feu, la chose a fuit quand je me suis réveillé ?

    Répondre
  5. Marie Vermette

    J’ai eut de ses sentiments, je tombais endormi ds la soirée sur le fauteuil, je sais pas pourquoi, mais j voulais me réveiller, je pouvait pas me sous lever, je voulais parler mais rien sortais de ma bouche, j’avais peur, cela durait un temps et je venais a bout de me réveiller, cela a arriver aussi la nuit, c’est très épeurant, mais je n’ai vue rien ou que je flottait, c’était que je sentais attacher au fauteuil.

    Répondre
    1. teriitehau

      Bonjour,
      Je me suis longuement posée de questions sans réponses, et voilà que je tombe sur votre article. J’ai vraiment cru que j’étais la seule, parce que quand j’en parlais autour de moi, sois on me riait au nez ou on me disait que c’était des mauvais esprit et j’ai pris peur.
      Moi j’étais paralysée, c’est ça le terme, quand je dormais le soir et tou t d’un coup je ne pouvais plus bouger, je criais criais mais avais du mal à ouvrir la bouche comme paralyser, mon compagnon ne m’entendait pas, mes yeux étaient grand ouvert et pouvais même pas bouger.
      Cela durait pour moi une éternité parce que j’avais tellement peur, et puis je voulais plus dormir de peur que ça se reproduise.
      Voilà mon histoire
      Mais j’ai une question si quelqu’un peut répondre, Est que c’est une maladie?

      Répondre
  6. Begonia Bernadette

    Merci pour ce super article .
    J’ai également expérimenté la paralysie du sommeil 2 fois quand j’étais en voyage en Asie.
    La première fois j’étais dans ma chambre d’étudiante je m’apprêtais à m’endormir, lumière éteinte. Brusquement j’ai été réveillee et je me suis sentie très alerte mais je ne pouvais pas bouger. Et j’ai vu ou plutôt perçut une forme noire dans les ridaux. C’était très effrayant. Jai couru me réfugier dans le lit de mon amie, en terreur totale.
    La deuxieme fois j’étais à un repas de famille. Après manger tout le monde s’est mis à somnoler et je me suis assoupie dans un fauteuil.
    Je me suis réveillee complètement paralysée je ne pouvais plus bouger puis jai ouvert les yeux et je pouvais tout observer. J’ai à nouveau ferme les yeux et c’était terminé j’ai repris le contrôle de mon corps.
    J’ai aussi eu l’expérience d’une migraine atroce un jour ou j’étais seule chez moi. Je suis allée m’allonger et me suis retrouvee prise dans un étau j’ai senti les draps se soulever puis retomber sur moi.
    Énorme crise de panique ou j’ai fui en tshirt culotte chez la voisine…
    Je pensais que tout ceci n’était que le fruit de mon imagination.
    Merci a vous de m’avoir lu jusqu’au boût.

    Répondre
  7. Murmure

    J’ai vécu une paralysie du sommeil il y a 20 ans. Je dormais chez mon ami.
    J’ai entendu comme le son d’une semelle de bois taper 4 fois de plus en plus fort dans le salon.
    La mère de mon ami s’est réveillée ( je précise j’étais ado.. lol) et est allée voir à l’endroit du bruit.
    Elle se recouche. Lorsqu’elle se rendort, je quitte mon corps et flotte dans le salon au plafond dans un coin et à l’endroit du bruit un trou spiralé se forme et en sort une forme d’oeuf qui s’étire lentement et très haut.
    Je me dirige vers la chambre ou je dormais… la forme arrive vers moi (il y a une personne sombre dedans entourée d’une sorte de cris stridents). Lorsque j’arrive devant la porte de la chambre je panique car la forme atteind le plafond en hauteur. J’ai très peur, je me retrouve dans mon corps, dans le lit et je ne peux pas bouger. Mes yeux sont ouverts, ma main tient le bras de mon ami mais je ne peux pas serrer.
    Je panique et « l’entité » entre dans mon corps par le bas de dos.
    J’ai cru que j’allais mourir. Je l’ai expulsée avec rage.
    Et la paralysie a cessée.
    C’était très effrayant et je pense que cela a duré 2 ou 3 minutes.
    Voilà voilà désolée ai je vous ai effrayée mais je partage c’est « K..DO » 🙂

    Répondre
  8. Jujue

    Cet article m’a également intéressé car cela m’est arrivé une unique fois.
    J’ai fait brûlé de la sauge chez moi dans la soirée, sur les conseils d’une pote.
    Cette nuit-là, je me suis réveillée au milieu de la nuit, car j’étais en sueur froide.
    J’étais paralysée, impossible de bouger. Comme je dort sur le ventre, ouvrir les yeux n’aurait pas changé grand chose, je ne pouvais même pas tendre le bras pour allumer ma lampe de chevet.
    Je sentais comme des mains froide autour de mon cou qui tentaient de m’étrangler, mais je ne sentais qu’une légère pression.
    J’ai déjà fait des cauchemars bien glauques et compagnie, et je suis absolument sûre et certaine que cette expérience ne s’est pas passée dans mon sommeil, j’étais bel et bien réveillée.
    J’ai 25 ans et c’est arrivé en septembre dernier. D’habitude, je suis très cartésienne mais cette expérience m’a fait changé d’avis sur beaucoup de choses.
    Dans mon cas ça n’a clairement pas duré que 5 minutes, je suis restée dans cet état pendant une bonne demi-heure je pense, puis j’ai fini par me rendormir car à force d’être paralysée avec tous les muscles contractés, cela a finit par m’achever et j’ai dû lâcher prise. J’avais pas très bonne mine le lendemain. Haha.
    En tout cas, si tes recherches à ce sujet avancent, fais-le nous savoir !

    Répondre
  9. luna

    Je suis stupéfaite que ce texte soit venu à moi. Il y a quelques semaines j’ai passé 4 heures en paralysie du sommeil, je pouvais voir les heures sur mon réveille mais je ne pouvais pas bouger et dans l’autre pièce il semblait y avoir quelqu’un…j’avais très peur et j’essayais de me raisonner…les chiens japperaient s’il y avait quelqu’un mais ils sont bien calmes, la peur a toujours été présente pendant cette longue nuit et je n’arrivais pas à bouger, ce n’est qu’au petit matin que mon corps a accepté de bouger, je me suis levée difficilement et j’ai passé l’heure dans la douche pour m’aider à me remettre…je vis ce texte comme une expérience de synchronicité et j’imagine que bientôt quelque chose se révélera à moi…les choses n’arrivent pas pour rien, la conscience de ces phénomènes est un pas de plus vers l’Éveil.

    Répondre
  10. Noelle

    Voici mon expérience, cela fait bizarre, je n’ai jamais compris ce qui m’est arrivé et vous lire m’aide beaucoup.
    J’avais +- 21 ans, je traversais une période difficile, un soir, à la veille de mon déménagement, je me suis couchée comme d’habitude, et je me suis, peu de temps après, « réveillée », j’étais envahie par le bruit des battements de mon cœur, mon corps ne me répondait plus excepté mes yeux que j’ai alors ouverts. C’est alors que j’ai vu et senti une ombre noir aller de la fenêtre en face de mon lit jusqu’au dessus de moi au plafond, c’était terrifiant, mon rythme cardiaque s’élevait et pulsait de plus en fort dans ma tête. Mais à ce moment là je ne savais pas d’où venait le bruit. J’ai alors fermé les yeux et là je me suis vue comme un point minuscule au milieu et à l’intérieur de mon crâne, l’intérieur de celui-ci n’était que des plaques de fer, comme si j’étais enfermée et lorsque je les rouvrais, mon point de vue ne changeait pas mais ce n’était plus des plaques de fer que je voyais mais l’intérieur de mon squelette, je voyais notamment mes orbites vides mais toujours vue de l’intérieur! Avec encore et toujours cette présence malsaine ressentie. J’étais bien consciente et me souviens d’avoir ouvert et fermé les yeux à plusieurs reprises tellement c’était étrange, et je me souviens aussi de m’être interrogée sur le fait que je ne pouvais bouger mes membres, je pouvais les « sentir » mais n’avait aucun pouvoir sur eux! Et ensuite d’un seul coup, je me suis retrouvée assise dans mon lit et consciente, je n’ai aucun souvenir de m’être redressée mais j’étais complètement paniquée car j’ai réalisé que mon cœur cognait trop fort et beaucoup trop vite dans ma poitrine j’essayais d’appeler mon ami couché à côté de moi mais aucun son ne sortait de ma bouche, lorsque j’ai enfin su le réveiller, il m’a pris dans ses bras et à ce moment là une violente douleur m’a percuté à la base du crâne postérieure, à la base de la nuque, comme si on m’avait poignardée, j’ai hurlé! Cela s’est produit 2x. J’ai fini en ambulance, mon cœur ne daignait plus redescendre en pulsions, je ne gérais plus rien, d’après les médecins j’étais proche de la mort, je me suis d’ailleurs à plusieurs reprises sentie partie en suppliant mon ami d’appeler de l’aide… 3 heures après l’expérience, j’était encore à 180 de pulsation au repos!! Je m’intéresse beaucoup à l’ésotérisme, je médite beaucoup, j’ai donc une petite expérience des différents états de conscience et je peux vous assurer que mon expérience était bien réelle et que je n’étais pas en plein rêve!!!

    Répondre
  11. Ravens

    Moi aussi, ça m’est arrivée a deux reprise. La première en me réveillant d’une sieste, ma mère et ma soeur étant partie chez ma grand mère. Il m’était impossible de bouger pendant ce qui ma parut une éternité. Mais ce qui ma fait le plus peur, c’est quand j’entendais ma grand mère parler.. J’entendais même ses deux gros chiens sauter du canaper sur le parquet, leurs griffes glissant sur le sol…
    La deuxième fois était il y a quelques nuit, je me suis réveiller en pleine nuit, comme si quelques chose essayait de rentrer dans mon corp. La j’ai vraiment eu peur et je suis rester paralysée jusqu’au lever du jour.
    Je pensais que ce genre d’expérience étais normal pour moi oui ce que déjà mes rêves me font défaut et je met des heures au réveil a me reconnecter a la réaliser.

    Répondre
  12. Lucie

    Je vis des experiences de paralysie du sommeil regulierement depuis plus de 20 ans. J’ai mis des années à mettre un nom sur ces experiences aussi etranges qu’effrayantes ! Je me reveille soudainement suis en pleine conscience et incapable de bouger, et je sens une presence arriver. Je ne la vois pas car je dors sur le ventre mais je la sens et je sais dire si c’est un adulte, un enfant, ou un monstre… « L’entité » s’approche doucement, grimpe sur le lit, je sens par ailleurs les affaissements du lit sous son poids. Puis elle se couche sur moi je sens la pression de ses mains et de son corps sur le mien. Les sensations physiques sont tres fortes. Elle me chuchotte souvent des sons incomprehensibles à l’oreille et m’embrasse toujours dans la nuque avant de disparaitre. Puis je peux bouger à nouveau. Je n’ai plus peur de ses phenomenes meme si je suis toujours impressionnée. J’essaie de communiquer avec elles je leur demande ce qu’elles veulent (mentalement car aucun son ne peut sortir de ma bouche). Mais pour le moment pas eu de reponse !

    Répondre
    1. Anne-Cé

      J’ai exactement les mêmes expériences depuis 1 ans! Tout pareil! Ca a commencé la première fois il y a 10 ans mais ça devient de plus en plus régulier depuis 1 an. Dormant également sur le ventre je n’ai jamais pu « voir » ce que c’était. J’ai toujours une sensation bienveillante, avec des câlins, parfois également des bisous. J’ai pu clairement comprendre un jour ce que « cette voix d’homme » m’a dit dans l’oreille, mais en me réveillant j’avais tout oublié. Je n’en ai également plus peur et au contraire, j’essaie de lui parler (mentalement) et de savoir qui c’est, ce qu’elle veut… mais ça n’a pour l’instant rien donné. C’est très étrange!

      Répondre
  13. Sabrina

    Bonjour, j’ai vécu entre aussi cette expérience une fois. Je me suis réveillée à une heure précise de la nuit, je ne pouvais pas bouger et malgré cela je voyais toute la pièce. J’ai vu une ombre assise au pied de mon lit et j’ai essayé de hurler de toutes mes forces mais aucun son ne sortais de ma bouche. Je me souviens m’être fait la réflexion qu’en étant allongée dans mon lit je ne pouvais pas voir la pièce comme je la voyais et j’ai finalement réussi à me « réveiller ».
    Une seconde fois, j’étais toujours dans mon lit, je m’endormais et à l’époque je me posais une question à laquelle je ne trouvais pas la réponse. Et tout d’un coup c’est comme-ci j’avais mis la tête sous l’eau mais au lieu du silence c’était comme le bruit d’une foule, un gigantesque brouhaha… Et d’un seul coup toutes les voix se sont éteintes et une seule m’a parlé et a répondu à la question que je me posais. Très clairement et en donnant des détails que j’ignorais complètement. Cette fois-ci aucune peur, j’étais comme entourée d’un nuage de bien-être.
    C’était juste pour partager et démontrer que cela arrive plus de fois que l’on pourrait le penser. Et que vous n’êtes ni seul ni fou

    Répondre
  14. Sabrina

    Bonjour, j’ai vécu entre aussi cette expérience une fois. Je me suis réveillée à une heure précise de la nuit, je ne pouvais pas bouger et malgré cela je voyais toute la pièce. J’ai vu une ombre assise au pied de mon lit et j’ai essayé de hurler de toutes mes forces mais aucun son ne sortais de ma bouche. Je me souviens m’être fait la réflexion qu’en étant allongée dans mon lit je ne pouvais pas voir la pièce comme je la voyais et j’ai finalement réussi à me « réveiller ».
    Une seconde fois, j’étais toujours dans mon lit, je m’endormais et à l’époque je me posais une question à laquelle je ne trouvais pas la réponse. Et tout d’un coup c’est comme-ci j’avais mis la tête sous l’eau mais au lieu du silence c’était comme le bruit d’une foule, un gigantesque brouhaha… Et d’un seul coup toutes les voix se sont éteintes et une seule m’a parlé et a répondu à la question que je me posais. Très clairement et en donnant des détails que j’ignorais complètement. Cette fois-ci aucune peur, j’étais comme entourée d’un nuage de bien-être.
    C’était juste pour partager et démontrer que cela arrive plus de fois que l’on pourrait le penser. Et que vous n’êtes ni seul ni fou

    Répondre
  15. Dolores

    la 1re fois ca mest arrivé ds la nuite, jetntendais qq1 jouer avec le tiroir d’ustensile et ça me faisait peur ! J’essaie crier pour lui dire d’arrêter et jessayer de bouger.. Me ss réveillée jetais a moitié du lit a terre. Et une autre fois, en visite cz ma parenté, CT les enfants a mon cousin que j’entendais ds la cave et faisait bcp vacarmes et ça me faiasait si peur. Je leur criais darreter mais faiaait plus kan je leur criait mais ct comme si qq1 rwtenait ma bouche pour ne pas qui mentendent.. Et souvebt encore ca arrive kan je ss tres fatiguée alors que je vais mendormir, et je sens que je vais fair encore cette etrange reve, et me yx commencent a etre lourd et jessaie de les ouvrir… C epeurant mais ca marrive detre capable les ouvrir a temps. Ds ce temps la jattend un peu avant dormir. Voila c ça 🙂

    Répondre
  16. LolaaloL

    Bonjour,

    Vous n’avez pas remarqué que la majorité des commentaires concernent des femmes ?!

    Répondre
    1. Jeremy Tillard

      Non je suis un homme et j’ai bien comment dire ….? J’ai eu peur quand meme mais j’étai pas rester passif, ca avait été tres violent la 2 eme fois justement, j’avai comme puiser dans toute mes ressource pour crier et cogner « La chose »qui me tournait autour, un hurlement viril et un coup de poing plus tard plus rien. J’ai quand meme le souvenir de vouloir se « defendre » etait comme marcher avec un poids de 150 kg sur le dos, effrayant le trip, bref, faut faire gaffe a pas monter trop haut car ca pourrait etre qu un cauchemard different des autres. Pertinent en tout cas tout ca.

      Répondre
  17. stanis

    J’ai vecu cette expérience une fois, il y a 15ans quand j’étais enceinte de ma fille. Je commençais à m’endormir quand j’ai entendu comme un gros bruit de machine, j’ai ouvert les yeux, mais il m’était impossible de bouger, puis j’ai senti que je quittais mon corps par les pieds, j’étais terrorisée, je croyais que j’étais en train de mourrir. J’ai lutté de toutes mes forces puis j’ai réussi à bouger mon pied et ensuite le reste. Le lendemain j’ai eu la réponse de ce qui m’était arrivé dans un livre que je lisais, c’était un voyage astral. Du coup je me suis dit que la prochaine fois je ne lutterai pas et que je verrai bien où ce voyage m’emmène, mais malheureusement ça ne s’est plus jamais reproduit. Pour ma part, durant cette expérience je n’ai vu ni grande lumière ni ombre. Il m’est aussi arrivé de sentir une sorte de créature contre moi, une fois je dormais avec le père de ma fille et on a tous les deux été réveillé par une créature qui etait entre nous. C’est bizarre parce qu’on ne l’a pas vu mais malgré tout on était sûr que c’était ni humain ni animal

    Répondre
  18. Anne-Cé

    Bonjour à tous. Contrairement à la plupart d’entre vous (d’après tous vos commentaires) , cela m’arrive plutôt régulièrement et de plus en plus souvent. La première fois ça devait être lorsque j’avais 20 ans et depuis 2 ans c’est de plus en plus récurent (ça m’est arrivé par exemple deux fois hier à ma sieste et pendant la nuit qui a suivi). Un peu comme vous tous, au départ j’en étais effrayée. D’abord parce qu’en effet on ne peut pas bougé puis parce qu’on sent clairement une présence qui nous oppresse. Pour ma part je n’ai jamais quitté mon corps ni jamais rien vu. Dormant toujours sur le ventre, chaque fois que ça m’arrive je ne peux rien « voir » mais je ressens clairement une présence qui me frôle, qui me touche et qui parfois me parle. Je n’ai pour l’instant jamais pu me souvenir et comprendre ce qui m’étais dit à l’oreille. Ca reste quand même une présence bienveillante, ou en tout cas c’est l’impression que j’en ai.
    Depuis quelques temps, j’essaie d’être un maximum attentive à ce qui se passe pour pouvoir comprendre cet état. C’est peut être d’ailleurs pour ça que ça m’arrive de plus en plus souvent.Je n’en ai plus peur du tout. Comme le dit si bien l’auteur de l’article, j’essaie « d’embrasser l’expérience et d’essayer de « jouer » avec, d’explorer et d’utiliser cet état de conscience pour découvrir davantage un monde potentiel que nous ne sommes pas en mesure d’expérimenter ».

    C’est arrivé à mon frère aussi, mais pour lui c’était un peu plus flippant: on l’a carrément tiré de son lit avec sa compagne comme témoin qui a clairement fait pipi dans sa culotte!

    Si vous êtes aussi régulièrement sujet à cette expérience j’aimerais beaucoup la partager. Pour comprendre,avoir des conseils, peut être également pour me rassurer en me disant que je ne suis pas folle et que tout ça n’est pas issu de mon imagination!!

    mon email: bibabelouba@gmail.com

    Répondre
    1. Jeremy Tillard

      Ca pourrait simplement etre un cauchemard, moi arrivé 2 fois et fini. Sachant que j avai reussi a hurler et frapper pendant le……….. On sait meme plus comment appeller ca.

      Répondre
  19. angelique

    Et bien pour ma part il eut une fois où j’ai fait un mauvais rêve où un vieil homme,les yeux rouges et hystérique essayait de me toucher en criant à plusieurs reprises « peut être que je ne suis pas Val ???(je ne me rappelle plus exactement) et moi j’étais plus concentrée a esquiver ses mains qu’autre chose.Cela m’a réveillée et je me suis retrouver complètement paralysée et comme un poids sur ma poitrine,j’avais beaucoup de mal à respirer et au bout d’une bonne minute ou deux tout est revenu à la normale…

    Répondre
  20. brifflot magali

    ha, mais je vois que je ne suis pas la seule . la premiere fois j avais 10 ans et je peux vous dirent que c est terriffiant,on a l impression que l on va mourrir . je me retrouve completement paralyse les yeux bien ouverts , je vois ma chambre , j essaye appeler mes parents mais aucun sons sort de ma bouche et pour finir on ressent comme une presence malefique qui vous veut du mal j ai maintenant 44 ans et il m arrive d en faire encore .

    Répondre
  21. Joffrey

    Bonjour,
    J’ai vécu moi aussi cette expérience qui m’a beaucoup déplu et chamboulé en juillet 2013, je venais juste de m’allonger afin de m’endormir et, comme décris plus haut je ne pouvais plus bouger alors que j’essayais de toute mes forces. Je n’ai pas ressenti de présence et j’ai eu l’impression que cela a duré entre 1 et 2 minutes. C’était très désagréable. Ma petite amie a aussi vécue plusieurs fois cette paralysie du sommeil, toute petite d’ailleurs.
    Voilà, merci à vous pour vos partages je me sens moins seul.

    Répondre
  22. Suzanne Fontaine

    Bonjour, j’ai vécu quelques expériences du genre, j’ai trouvé ca assez terrifiant et bizarre aussi je m’explique…depuis mon enfance je fais des rêves prémonitoire que j’ai appris à comprendre car ils sont toujours pire que l.év;enement réel qui doit arriver donc avec le temps j’ai appris à les comprendre et à dominer mes peurs sur ces rêves mais un moment donné ca a commencé à être différent…surtout quand ca s’adresse à moi je vous raconte: la première fois je me suis réveillée avec un sentiment de peur panique sans pouvoir toutefois bouger, il faisait froid dans ma chambre et l’air était glacial pourtant on était en début d’été. j’ai vu une ombre s’approcher au pied du lit, je pouvais sentir son souffle glacial contre mon visage, j’essayais de bouger et crier mais rien ne se passait. Cette onbre était terrifiante, elle était grande et avec une faux dans une main, (je l’ai surnommé la faucheuse après avoir revu cette image dans un livre), elle s’est mise à me regarder puis à regarder mon conjoint qui dormait à mes côtés, elle l’a fait à plusieurs reprises le temps semblait interminable comme si elle ne se décidait pas entre nous puis tout à coup elle a disparue et l’air s’est réchauffée et j’ai pu bouger, j’ai réveillé mon conjoint et il a cru que j’avais fait un cauchemar… en tout ca drôle d’adon, deux semaines plus tard mon beaux-pères est décédé et deux mois après c’est mon père qui décèdait… est-ce que c’était un message qu’on m’envoyait? la deuxième fois que ca m’est arrivé j’ai eu vraiment peur aussi; je me suis réveillée encore paralysée et incapable de crier et la chambre semblait aussi froide qu’un congélateur, la faucheuse était là, au pied du lit comme la dernière fois. Mon cour débattait si fort je pensais que ma tête allait exploser. Tout à coup la faucheuse a avancé ses deux bras vers mois et ma serré à la gorge, fort , si fort que je suffoquais, je paniquais de plus en plus et lorsque je suis venue sur le point de m’évanouir elle m’a lâché et est disparue…là je me suis mise à me débattre et je cherchais mon souffle comme jamais je ne l’avais chercher avant et ca a réveillé mon conjoint qui a cru que j’avais a nouveau fait un cauchemar…je pensais que j’étais entrain de virer folle pourtant je l’avais vu et j’avais senti ses mains froide sur mon cou qui m’étouffaient. et bien savez-vous quoi, quelques semaines plus tard j’allais danser avec des amies et en sortant pour me rendre à ma voiture je me suis faite agressée et la personne ma serré a la gorge tellement fort que j’ai cru que j’allais mourrir… ses expériences ont été les pires que j’ai vécu les autres par la suite j’avais moins peur car j’essayais de les comprendre au fur et à mesure qu’elles arrivaient tout comme mes rêves prémonitoire de jeunesse et les expériences sont devenues beaucoup plus faciles… merci pour votre article qui m’indique que je ne suis pas folle mais qu’il y a quelque chose de réel qui se passe sous mes yeux pour me passer un message.

    Répondre
  23. Jeremy Tillard

    Wow, voila des suggestions sur ce que j’avai appellé mes « pires cauchemards ».
    Je m’explique. Je m etai endormi, tranquille et dans une semi conscience et une paralysie complete j’avai l’impression qu’une bestione tournait autour de mon lit, je fait des sport de combats depuis une dizaine d annees mais malgré ca j etai terrorisé (Ben merde !) quand de toutes mes forces j’essayai d hurler et de mettre des coups de poings, le pire c’est que malgré ma paralysie j’y arrivais finalement et a s arretait, tres, tres mauvais delire, ca paraissait vraiment reel, tellement que je soupconnais la personne qui vivait avec moi. Voila si quelqu un a des pistes supplementaires je suis a l ecoute parceque j avais pas kiffé du tout ses sensations. Je precise que ca m est arrivé 2-3fois sur la meme periode quand j avai 25 ans.

    Répondre
  24. Chloe graffet

    Bonjour,
    Mon histoire est un peu différente dans le sens où, à plusieurs reprises je me suis réveillée en sursaut plaquée dans mon lit avec impossibilité de bouger j’ai essayé de crier, de réveiller mon compagnon . Une peur terrible et sentant bien une forte pression sur mon Corps , mes bras , mes cuisses, , ma peur était si grande que j’ai demandé de l’aide à mon défunt grand père , et très vite, j’ai senti cette forte pression lâcher prise en douceur, de là, j’ai réveillé mon compagnon qui ne m’a pas entendu crier. Cela est arrivé plusieurs fois. C’est trop flippant,. Je n’aimerai pas le revivre. Chloe

    Répondre
  25. Lunalee

    Bonjour à tous
    j’ai lu avec attention ce sujet et vos commentaires
    Je suis si je peut dire une professionnel des paralysie du sommeil depuis que j’ai l’âge de 7 ans et j’en est 36ans aujourd’hui. Les fréquences allais de deux à cinq fois par semaines et parfois des périodes ou j’en avais tous les soirs sièstes compris. Comment dire ??? C’est juste horrible comme expérience les bruits bourdonement dans les oreilles des bruit de fragas ou de symballe aigu……. grognement bref! sensation de poid et d’écrasement sur la poitrine étouffement parfois…. Mais moi contrairement à vous j’ai vu toussssss……. Oui tous ce monde parallèle que vous dites vous sentir comme une présence une ombre…. Moi j’ai vu ces créatures ou entité de plusieurs sorte et surtout de plusieurs hiérarchie …. Parfois effréyant, monstrueux avec des visages et corps que je ne pourrais vous décrire….. Parfois carément diabolique démoniaque et je pèse mes mots, c’était le mal et j’avais peur a un poin ou je croyais que mon cœur allez cessez…. Je vous jure que de se retrouver en face d’un ou plusieurs démons cela ne s’oublie jamaissss…. Parfois j’ai eu a faire a des créature gentille et douce, d’une beauté qui n’est pas de ce monde et parfois des créatures angéliques avec de la lumière magnifique et visage reposant … Tous ce que je peut vous dire, à travers mon expérience et ce que j’ai pu en tirez car avec ces créatures j’ai appris énormément de chose vous pouvez même pas imaginez, c’est que en faite vous êtes au début de l’éveil de la conscience paralysie = conscience réveillez et cette paralysie qui vous fait peur va se transformez quand vous serez près à des voyages astraux !!! En faite pendant cette paralysie vous êtes déjà en voyage astral mais vous arrivez pas a canalisé se pouvoir car c’est l’inconnu et ca fait peur et vous vous retrouvez bloquer dans le bas astral et toute les entités que l’on trouve dans le bas astral à savoir des entité a basse fréquence voilà pourquoi vous avez peur car la plupart sont assez hostile mais ne peuvent rien contre vous à par vous flanqué une frousse monumental… Je me suis batu a plusieurs reprise avec ces créature car elle m’agressais quand je me réveillais j’aivais parfois des griffures mais c’est tout…. Tous ce que vous devez retenir de cette expérience c’est que IL FAUT VAINCRE CA PEUR… Malgrés la presence malgrés les silouettes monstrueuse il faut vaincre ca peur pour passez à l’autre étapes… C’est le seul moyen de dépassez cette état pour allez vers d’autre monde parallèle avec des vibrations plus élevé…. Voilà les ami(es) j’espère vous avoir éclairez de a petite bougie de lumière

    Répondre
    1. laure

      Bonjour, très intéressant comme témoignage ! merci.
      Pour ma part, j’ai 31 ans et je pense avoir commencé les paralysies du sommeil vers mes 25 ans, avec le même déroulement que les autres témoignages (angoisse, présence malfaisante…) La nuit avant les attentas du 13 novembre, j’ai refais une « paralysie » mais cette fois j’ai mis ma peur de côté pour aller voir plus haut. Je suis passée par une sorte de vortex très rapide puis quand je suis arrivée, il y avait une grande lumière et des personnes qui discutaient, j’avais pas mal de questions et je me souviens d’une bibliothèque où tout le savoir universel y était répertorié…puis j’ai senti qu’il y avait quelque chose qui « rôdait » autour de mon corps alors je suis redescendue en urgence. Je me suis battue contre cette chose, mais cette fois ci je devais aussi protéger mes enfants..je me souviens avoir invoqué un grand pouvoir, et demandé l’aide de la vierge Marie, alors une grande lumière a chassée la chose, je me souviens que j’étais dans le ciel, les étoiles, le toit des maisons. Je me suis sentie épuisée, je suis donc retournée dans mon corps. Petite je faisais souvent des rêves lucides. Je sais que je rêve quand les lumières ne s’allument pas alors que j’appuie sur l’interrupteur, c’est de là que commence soit le rêve lucide, soit une paralysie du sommeil. ; ) Laure

      Répondre
  26. céline

    Cela m’est arrivé plusieurs fois. Pour ma part, je fais souvent des rêves lucides aussi et le phénomène en question est toujours identique,, toujours à la même heure (3 heures du matin). Lorsque j’étais avec mon ex mari, le phénomène se produisait plus souvent encore. Heureusement, c’est de plus en plus rare. Quoiqu’il en soit, je le définis comme un phénomène de « possession » me concernant. Clairement, ça bourdonne dans mes oreilles et on cherche à me rentrer dans le crâne… Heureusement,à chaque fois, j’use de toutes mes forces et je parviens à repousser « l’entité » qui a pris ma tête pour un vélib (quelques secondes). Voilà, bien à vous

    Répondre
    1. Marcel

      Bonjour Céline,

      Ça me fait penser à ce que j’ai déjà vécu. Un bourdonnement dans les oreilles, une intensité qui va en augmentant, une sorte de pression dans la tête. Les premières fois que cela m’est arrivé, je résistais et je finissais par me réveiller. Je me réveillais bien calme. Puis un soir avant de m’endormir je me suis dit que si cela devait se produire encore, je n’allais pas résister, mais plutôt aller jusqu’au bout.

      Effectivement cette nuit là, le phénomène s’est produit avec les mêmes symptômes (bourdonnement, intensité…) et puis là je me suis parler; je suis calme, tout va bien, y a pas de danger… Et tout à coup c’est comme si je venais de changer de longueur d’onde, la grosse vibration intense a fait place à une sensation de légèreté, j’entendais encore une sorte de sifflement, mais très calme. C’est à ce moment que j’ai réalisé que je vivais une expérience hors du corps. Du moins c’est l’impression que j’avais.

      Je pense qu’il faut réagir avec calme et confiance, mais ce n’est pas évident lorsqu’on se fait prendre par surprise de la sorte. Je pense que l’expérience emprunte l’empreinte émotionnelle que l’on vit à ce moment. Si on est paniqué et craintif, on vivra une expérience troublante. Par-contre si on est en paix avec soi-même, qu’on fait confiance (en vous ou en Dieu par exemple) et qu’on est ouvert à découvrir les autres dimensions de notre être, l’expérience prend une autre allure.

      Ce n’est qu’une supposition, je n’ai pas vécu suffisamment le phénomène pour mieux l’analyser.

      Que notre cœur soit amour!

      Répondre
  27. Johanne

    J’ai deja vecu quelque chose de semblable …. Par contre dans mon cas je ne pouvais pas respirer .
    J’étais consciente a l’intérieur d’un corps qui ne répondais plus a mes commandes . Je ne pouvais ni bouger , ni ouvrir les yeux , ni respirer . Je n’ai pas paniquée puisque je ne souffrais pas de ne pas respirer…j’ai seulement cru que c’étais fini pour moi….. jusqu’a ce que j’entende une voix feminine dire mon nom , a ce moment je me suis remise a respirer , ouvrir les yeux , pour me render compte qu’il n’y avait personne . Pourtant cette voix venait clairement de la chambre ou j’étais . Un bien grand mystere !

    Répondre
  28. Marcel

    Bonjour,

    Cela m’est arrivé à quelques reprises. Je me réveille et constate que je suis incapable de bouger et cela m’énerve. Alors je m’éforce de bouger les doigts, je force très fort et puis tout se relâche et je suis tr`s calme contrairement à ce que j’avais l’impression de vivre, mon cœur bat lentement. Je suis finalement réveillé pour de bon.

    Je ne pense pas que c’est quelque chose de spirituel, nous sommes des êtres multi-dimensionnels. J’ai l’impression qu’une partie de nous s’endort, mais que notre conscience est encore en état de veille, on a conscience qu’on dort.

    Je n’ai jamais senti de présence comme certains le décrivent. Peut-être cela s’explique par la subjectivité du phénomène. C’est comme si nous étions à 2 endroits différents ou plutôt dans 2 états différents en même temps et nous percevons l’autre état comme une présence inconnue. Juste une hypothèse.

    J’ai vécu d’autres phénomènes en lien avec ça, mais ça ferait parti d’un autre sujet.

    Répondre
  29. Roxanne

    Il m’est arriver à trois reprises d’avoir des Paralysie du sommeil depuis que j’ai 16ans et jai 19ans aujourd’hui donc je me rapelle très bien de toutes les expérience.

    Ma première:
    Ma chambre étais au sous-sol de chez ma famille dacuille j’étais la seule a dormir la, je me suis « réveiller » dans mon lit sans pouvoir bouger sauf mes yeux ma lampe de chevet étais ouverte (car oui j’avais peur seule au sous-sol) j’entendais des chuchotements j’avais tellement peur que d’un instant à l’autre j’étais debout et j’essayais de crier japellais ma mère j’essayais vraiment de crier fort mes sa sortais en chuchotements. D’un coup un genre de drap ses retrouver sur ma tête et me tirais vers l’arrière et m’étouffais et quand jai tout lâcher jai me suis vraiment réveiller dans mon lit dans la même position donc j’étais au début j’étais en sueur et mon cœur battais a dix mille!

    Ma deuxième:
    J’étais chez ma mère je me suis « réveiller » je ne pouvais toujours pas bouger mes je pouvais voir au bout de mon lit une ombre noir le sentiment de peur étais tellement la qui me fesais mal! Je suis encore retrouver debout d’un coup et j’essayais de partir mais ma main étais prisse sous mon oreiller et plus je tirais plus quelque chose tirais sur ma main aussi comme Si sa voulais matirer sous l’oreiller il avais de ombres au tour de moi quand je lever les yeux pour voir mon plafond qui étais noir je me suis réveiller encore en sueur et terrifier!

    Ma troisième qui sais produit dernièrement:
    J’étais encore chez ma mere, j’étais coucher sur le dos je me suis « réveillé » je ne pouvais toujours ma bouger. Il avait une silhouette sur le coter droit de mon lit qui me regardais je ne pouvais pas voir son visage mes je savais qu’il me regardais il avait un genre de capuchons son sa tête. Très rapidement il s’est pencher vers moi ma prisse la poignait ils serrais très très fort et son visage que je ne pouvais voir étais si proche du mieu que je pouvais sentir son souffle son le mien il chuchotais je ne comprenais pas se qu’il essayais de me dire. La sentiment de peur étais encore très présent et me fesais encore plus mal. Je me suis réveiller et je sentais encore des main sur mes poignais j’étais encore en sueur …

    Voilà je vois est partager mes expérience merci d’avoir lu

    Répondre
  30. Emi

    Bonjour à vous, tout d’abord merci pour cet article.
    Ayant vecu cette expérience plusieur fois il y a 1 an et une récemment, je tiens à vous apporter ma vision de la chose…
    Tout d’abord je pense vraiment que ceci fait partie de notre Eveil, pour ma part ces paralysies non jamais été agréable. Je suis terrifié à chaque fois.
    C’etait une pérode ou on prenais pas mal de drogues, donc j’etais pas toujours au top de ma forme physique et surtout énergétiquement parlant. ça m’arrivait souvent avant de m’endormir, tout devenait noir et écrasant.
    Les premières je n’ai rien fait, puis après j’ai reussi a les sentir venir. Je sautais donc de mon lit, m’activait pour faire circuler l’énergie. Mais elles revenaient toujours, il fallait les vivre apparement.
    J’aurai bien aimé comme certains (plus certaines ) avoir des expériences agréable comme une décorporation, ou le chant des balaines mais c’etait juste des présenses je crois.

    A ce moment j’etais en colocation, et mon meilleur ami a vecut les mêmes chose. Après en avoir parler on a donc dormi ensemble les débuts de semaines. On en avait plus.
    Je pense que c’est aussi ça qui nous a mis les « Ola » au niveau des drogues, cette perte de controle du corp était plutot flippante..

    Donc plus rien pendant 1 an, et y a 1 mois j’en ai refait. Forcement c’était après un festoche, j’ai essayer de me battre avec pour la faire partir mais rien a faire.

    Pour ceux qui n’aime pas ça, je vous conseillerais d’avoir des pierres avec vous. Ou de visionner une bulle d’energie qui vous entoure et vous protège. Faire un peu de méditation ou n’importe quelle pratique qui vous donne un plus, spirituel.

    Voila, je vous souhaite bonne route dans vos vies.

    Tchao

    Répondre
  31. naomy17

    J’en ai depuis toute petite… Mais, je ne me suis jamais laissée faire « je leur parlais et leur disais de me laisser en paix » car j’avais déjà assez de mal à dormir. « Ne pas avoir peur » est le mot d’ordre !!! Car nos pensées sont créatrices, donc des pensées de peur donnent des « bad trips » avec des monstres… Des pensées d’Amour donnent de bonnes expériences… « Dis-moi comment tu penses, je te dirai qui tu es »…. Une médium m’a dit que cette sensation d’étouffement et de lourdeur était du fait du retour de notre âme dans notre corps. Réintégrer nos corps après un voyage astral demande bcp d’énergie. Depuis, je n’en ai plus bcp de ces expériences car je me suis éveillée depuis à un point stratosphérique, et surtout je n’ai PLUS DE PEUR : j’ai lu la trilogie et je la lis encore souvent « Conversations avec Dieu ». La peur est néfaste !!! Elle fait tourner l’imaginaire dans le négatif et cela ne donne pas de beaux résultats quand je lis certains témoignages. Bien à vous, combattez la peur, et vivez en pleine conscience.

    Répondre
    1. corentin

      salut, dit moi, qu’est ce que tu veux dire quand tu dit – je me suis éveillée depuis à un point stratosphérique – ??
      merci

      Répondre
  32. amede fouchard

    Bonjour j’ai 20 ans je vie de plus en plus de paralysie du sommeil la nuit dernière encore je commence à me poser plein de questions la première fois dont je me rappelle c’était cher ma mère  »je me suis réveiller dans la pièces ou je dormer j’ai eux l’impression que l’on me projeter en l’aire maintenue en suspention j’entendais des voix incompreensible brefs » après j’en est eu des simple l’aire éveillée et paralysé angoissée une fois à mon appartement j’en est eu une bizarre je ne pouvait pas ouvrir les yeux je sentais comme une ou deux présences et un bourdonnement au crâne une impression et le bruit d’une scie circulaire la unit dernière la paralysie du sommeil succédait un rêvedans le quel je mourrai j’ai pus bouger ou du moins l’impression de bouger pour toucher ma copine du moins je pence car je ne voyais rien si vous pouvez m’éclairer

    Répondre
  33. Manon

    C’est assez récent, ça doit dater d’il y as quelques semaines.
    Je m’etais levée très tôt, et sans aucune explication, j’avais dormi juste 4h environ. Je n’avais pas fais de rêve très effrayant à ma connaissance. Mais bon.
    J’ai donc tenté de me rendormir, puis j’ai fait ce rêve:
    J’avais l’impression de m’être réveillée normalement, il faisait toujours nuit dehors, et j’étais dans ma position de sommeil habituelle. Seulement, en voulant me lever, je me suis rendue compte que j’était totalement paralysée, j’essayais de me redresser mais j’était totalement bloquée au lit. J’ai alors remarqué une créature qui ne semblait ni totalement humaine, ni totalement animale. Penser très fort à un échappatoire ne marchait pas, et je me suis réveillée au moment où la créature était près de mon lit.
    Je pense que c’est la première fois que je vis quelque chose comme ça.

    Répondre
  34. cettour

    Salut je m’appelle Corentin j’ai 20 ans, bientôt 21, cela fait un petit moment que je m’intéresse au sortie de corps /voyage astral. Il y a moins d’un an j’ai revu un ami de 22 ans qui connait bien le sujet (sa mère l’a initié dès l’enfance et il a fait sa 1e sortie à 7 ans)
    j’ai donc pu discuter avec lui sur différentes sensations que j’ai pu avoir durant ma vie et mes méditations, par exemple (surtout dans l’enfance) il m’est arrivé durant mon sommeil de faire un rêve très spéciale ou mes sensations tactile étaient 1 milliard de fois amplifier ou diminuer, comme si je tenais une tête d’aiguille entre mes doigt mais que je la ressenté comme un objet gigantesque ou bien que je tenais un objet énorme dans toute ma main et que je le ressenté comme une tête d’aiguille, cela s’accompagné d’un ressentit d’étouffement chlostrophobique. Mon ami aussi a déjà eu cette sensation tactile.

    J’ai déjà ressenti (en méditation couché sur le dos) un effet de bascule de gauche à droite et parfois en plus de ça une sensation de vertige très douce et futile, d’autre fois encore c’était un bourdonnement dans la tête qui s’amplifier et laisser apparaître petit à petit un flash blanc qui s’intensifier en même temps que le bourdonnement mais que je n’arrivé pas à prolongé car je ressenté un danger qui était peut être celui de mourir ou tout bêtement un reflex de sursaut .
    Quand je lui est parlé de ces dernières sensations, il ma dit que c’était bien les sensations de « déverrouillage de la porte » vers la sortie de corps, et qu’il fallait au moment du vertige+flash+bourdonnement se laissé aller dans cette « chute libre ».

    Ensuite ( j’ai plein de choses à dire ^^ ) il y a peu de temps je suis parti dormir chez ma mère (qui n’était pas la) pour garder son chat. Je me suis endormi et je ne sais plus si c’était dans la nuit ou tôt le matin, ma conscience c’est réveillé, je sentais que si je voulais je pouvais ouvrir les yeux et réellement me lever mais je voulais continuer à sentir l’effet d’être entre le sommeil/rêve et le réveille, du coup, quelque secondes après j’ai cru me réveiller mais l’emplacement de la pièce était différent, j’ai alors compris que je rêvé j’ai donc quitté le rêve pour me retrouver de nouveau allonger dans mon lit, sur le coté gauche, toujours avec la sensation d’être entre le sommeil et le réveille, sauf que la je pouvais sortir ma tête de mon corps sans pouvoir la tourné, juste la levé du coté droit et sentir mon être se dédoubler entre moi allongé et moi qui lève la tête en même temps. J’aurais aimé amplifier cette sensations mais je ne me sentais pas du tout en sécurité dans ce lieu que je ne connaissais pas. (je ne vis plus chez ma mère depuis un moment et cette appart était nouveau) Ce qui était un peu effrayant c’est que lorsque je sortait la tête je faisais comme crier/gémir mais sans bruit.
    Après je me suis réveillé sans difficulté pour me rendormir.

    Pour finir, un matin alors que je dormais à coté de ma copine, je me suis réveillé et ayant les yeux fermé, j’ai vu ce que j’appel un troisième œil, c’est à dire un point au centre de ma vu, je ressenté un léger vertige (comme j’en parlais plus haut) et je me laissé partir dans ce 3e oeil vertige. Je me disais que ma copine était derrière moi, ça me sécurisé, mais plus je me laissé envahir de ce vertige moins je me sentais en sécurité et plus en plus je sentais une atmosphère bizarre, quand lorsque je suis arrivé à un certain point j’ai commencé à entendre un bruit de grésillement qui ressemblé a une voix qui murmurer hyper vite, c’était quelque peu effrayant. J’ai donc voulu revenir à moi mais la, je me suis senti paralysé et dans l’incapacité de bouger, ni de crier le nom de ma copine. tout cela c’est passé en l’espace de quelques secondes ou 1mn, après je me suis réveillé.

    MERCI à tous ceux et à toutes celles qui ont pris la peine de lire et à ceux et celles qui me répondront =D !

    Répondre
  35. Jade

    Bonjour, j’ai 20 ans et comme toi je vis régulièrement des périodes de paralysie du sommeil, et aperçoit régulièrement des esprits.

    Dur de trouver des gens à qui en parler sans passer pour une hystérique, personnellement pour moi pour la paralysie je me réveille en pleine nuit souvent sur le ventre, je me réveille souvent à cause de bruit ( mon coeur qui bat la chamade, des bruits suspect comme 3 coup donné sur certains objets, des bruits de pas j’ai le sommeil asser léger), ensuite je sens comme quelqu’un allongé sur moi ou assis en bas de mon dos, j’ai du mal à respirer je fais tout pour me calmer, je ressens parfois un être malveillant, un enfant ou quelqu’un de très triste.
    Une fois j’ai même eu l’impression qu’on me viole, je ne ressens pas d’acte de pénétration à proprement dit mais limite comme si javais un gros chien qui se frotter sur mon dos

    J’ai du mal a me dire que ce sont des hallucinations, parfois même avant de me coucher quand je regarde la télé j’aperçoit dans mon champs de vision sur les cotès des boules blanches qui traverse ma chambre rapidement en rebondissant sur les murs il y en a souvent 2 voir même jusque 5, je ne les regarde pas directement, je les vois passer dans mon champs de vision et une fois jai porter mon regard sur l’une d’entre elle et elle a commencer à se transformer en silhouette blanche et jai tout de suite fermé les yeux.

    Répondre
  36. giry

    moi j’ai vécu une chose étrange j’attendais mon bébé j’était dans mon lit car il ne fallait pas me lever pendant toute ma grossesse et un matin j’ai senti que quel qun s’assoillai et j’étais térriffiée au fond de moi j’apellai au secoure mai aucun son ne sortais et au bout d’une minute j’ai senti partir du bort du lit ma maman ma dit que sa devais ètre mon papa qui venais de décédé et ét
    ais venu me voir mai je n’ai pas compris j’en était désolé qu’en pensé vous

    Répondre
  37. Cm

    Vécu une situation étrange.
    Réveil pendant la nuit.
    Je remonte au lit après être allée au toilettes et tout d’un coup je n’arrivais plus à bouger. J’ai senti quelque chose quelqu’un sur moi qui m’immobilisait…et à la fois qui m’étranglait….
    Je n’arrivais plus à respirer.
    J’ai prié très fort jusqu’à ce que je puisse respirer à nouveau.
    Puis insomnie jusqu’à 6h du mat!

    Répondre
  38. Fraelhia

    Bonjour, je vis encore et toujours ce genre de choses.
    Paralysée dans mon lit, sans pouvoir ne serait-ce que crier. Comme si j’étais totalement figée, avec ce « cauchemar » qui, lui, dure encore malgré le réveil. Je vois la chambre, ce qu’il s’y passe. Mais en même temps j’ai l’impression de vivre totalement ce cauchemar.
    Comme si mon conscient et mon inconscient se détachaient et que j’étais à la fois spectatrice et actrice de ces « hallucinations ».
    Comme bon nombre de personnes, j’ai parfois l’impression d’apercevoir une personne décédée, ou une forte sensation de présence de quelqu’un. Une odeur parfois aussi. C’est troublant..
    Réveillée ou endormie je suis tétanisée de la même façon. j’en ai même parfois comme des déconnexions cérébrales. Je ne me rappelle pas ce qu’il se passait autour de moi, je ne vivais que ce que je « voyais ».
    Dans le sommeil c’est la même terreur. Les douleurs physiques et morales sont ressenties. Et la scène est comme vraiment vécue.
    C’est un enfer à supporter quand c’est régulier.

    Répondre
  39. joëll

    bonjour,
    Moi aussi j’ai vécu cela quand j’était petite, environs 13 ans, mais je ne dormais pas, je venais juste de me coucher et dans mon oreille gauche j’ai entendu un son très aigu et lointain je me suis focalisé dessus sans savoir ce qu’il allait advenir par la suite.
    Le son devenait de plus en plus fort et aigu et je sentais qu’il venait de l’espace, j’ai pas eu le temps d’arrêter, je ma sentais me paralyser de plus en plus, mais il était trop tard. j’étais complètement paralysée. Ensuite j’ai senti une présence sur mon côté droit, elle est monté sur moi et c’est assise sur mon ventre. J’était terroriser et très consciente, mais je ne pouvais pas voire qui c’était.
    Ensuite elle est redescendu et elle est reparti avec le son, a mesure qu’il diminuait, mon corps revenait peu a peu normal. Et peux dire qu’il repartait vers l’espace. Je n’oublierais jamais cette expérience, je n’en ai jamais parlé , on me prendrais pour une zinzin.
    Maintenant ça me rassure de voire que je ne suis pas la seule.

    Répondre
  40. Gigi

    Tout ce que je viens de lire me parle. Cette sensation que ce que l’on voit change, grossisse ou rétrécisse. Ca m’arrivai souvent quand j’étais enfant. Il y avait de belles fleurs roses (genre œillet) chez la voisine qui me fascinaient et chaque fois que je regardais un bouquet, ma vue se troublait. Les fleurs devenaient énormes mais ce n’était pas un rêve. J’étais vraiment éveillée puisque j’allais à l’école ou partait à ce moment et donc forcément je passais à côté de cette lisière. J’arrivais à les faire rétrécir. Puis, elles redevenaient normales. Je ne pouvais pas, même en me concentrant, les faire regrossir. L’expérience s’arrêtaient une fois que quelqu’un ou quelque chose me sortait de cette semi-torpeur. Et je ne pouvais renouveler cette expérience le même jour. Je ne contrôlais pas ces moments qui survenaient sans que je ne l’ai provoqué. A cette même période, j’ai été giflée pendant mon sommeil une fois. J’ai été réveillée par la gifle mais l’ombre se trouvait toujours près de la tête de mon lit. Je me suis couverte la tête de mon drap. Ma mère m’a assuré que c’était un rêve.

    Une autre fois, adolescente, j’ai entendu des pas dans ma chambre, la nuit. J’ai d’abord été réveillé par un gros bruit comme un objet plein en bois qui tombe par terre. Ca m’a réveillé. Mais je ne pouvais ni bouger, ni crier, mais j’entendais des pas aller et venir dans ma chambre. J’entendais ses articulations claquer parfois. Je n’ai pas ressenti de peur par rapport à cette entité. Il n’en inspirait pas. Par contre, ce sentiment e paralysie m’énervait. Et je criais tellement fort dans ma tête, invoquant Dieu, qu’il parte. Cette lutte où j’avais un bourdonnement dans les oreilles qui montait dans ma tête. Ce froid dans le creux de mon dos alors que je dors sur le dos. Cette lutte a duré au moins 10 minutes. Peut-être moins mais c’est si intense. A force de prières, de chants, de lutte, j’ai entendu cette chose s’en allée dans un battement d’ailes et s’envoler à travers les persiennes. Le plus surprenant est que le lendemain la poussière amoncelée sur mes persiennes s’était déplacé, comme essuyée par un animal qui serait passé à travers. Mes parents habitaient au 5e étage.

    Aujourd’hui, ils aimeraient surement se manifester mais je suis devenue insomniaque, avec le temps. Et trop crevée quand je m’endors. Je le sais car j’ai déjà été réveillée parce une grande quantité d’eau qu’on m’avait lancé au visage, comme un verre d’eau. Tant que mes yeux sont restés fermés, j’avais vraiment l’impression d’avoir été mouillée. Une autre fois, ce fut une odeur très caractéristique de cuir mouillé de sueur qui m’a pris à la gorge et la sensation d’un vieux monsieur bedonnant assis près de moi sur mon lit. Je n’ai pas eu peur non plus. Juste dubitative.

    J’ai été somnambule entre la fin de mon adolescence et le début de ma vie de mère. Ca aussi, c’était une drôle d’expérience ! Mais, c’est un autre débat.

    Tout ce que je ressens aujourd’hui, et j’ose à peine en parler : c’est l’impression de voyager dans des confins infinis, quand je m’endors, (parfois, je revisite les mêmes endroits). A ces endroits, j’ai accès à la Connaissance, à toutes les réponses et d’en revenir plus tranquille, plus sereine. Je fais des rêves qui ont une augure que je ne comprends pas toujours sur le moment et qui prennent leur signification une fois que les évènements se sont produits. Le pire, est que je ressens des vibrations, comme des vertiges qui me parcourent, comme si la terre tremble doucement. Mais plus aucune manifestation.

    Voilà ! Je voulais partager avec vous mon expérience.

    Répondre
  41. Iannelli

    Bonsoir,
    Je suis rassurée de lire des témoignages concrets concernants ces fameuses paralysies du sommeil car dans mon entourage les gens restent sceptiques, sauf mon fils qui me dit aussi faire des rêves éveillés ??? Serais ce héréditaire ??? Quand à moi, ils se produisent souvent quand je change mes habitudes, de vie, ou quand je vis des moments intenses de tristesse… Mon premier rêve, m est apparu il y a 15 ans environ, je m endormais, je me baladais le long de la plage et j étais encerclée par l eau!!!!. Je criais, hurlais, impossible de bouger, consciente, seuls les cris que je pensais entendre me réveillaient bien que mon mari me disait ne rien avoir entendu….. J ai fait ce rêve de nombreuses fois, et cette année, j ai déménagé, et quelqu un à sonné à la porte le soir, tardivement……. Je n ai pas osé ouvrir, je vais me coucher et immédiatement, prise de panique je me demande si j ai bien fermé la porte ?? Je m endors et j entends la sonnette cette fois ci dans Mon imagination, je suppose, et je pensais est ce que la porte est bien fermée???, j ai peur, j entends quelqu’un entrer doucement ses pas un a un qui s approchent de plus en plus il arrive au pied du lit j ai très peur je me mets à hurler mais aucun son ne sort???? Je suis « coincée » dans mon corps, c est l horreur absolue. Je me réveille et je constate qu il n y a personne. C est très angoissant.

    Répondre
  42. Gilles Carrier

    MOI je considère que c’est la plus belle expérience de ma VIE jusqu’à ce jour 46ans. Un matin fin septembre 2013 début d’automne, précisément à mon réveil figer complétement les yeux ouvert sur le dos, apparition d’un visage ( entre le menton et la bouche jusqu’à c’est sourcie front ) à 5′ ou 6′ de moi, donc un visage d’environ 5′ de large par 7′-8′ de haut, je ne peux même pas bougez les yeux, une vibration commence à ce faire sentir au centre de mon corps et s’étend progressivement en vibration comme une sphère aussi grande que mes deux bras ouvert, ensuite le visage que je dirais au traits un brin plus féminin que masculin, ces yeux ce transforme en ceux d’enfants en diagonal opposé, ensuite sens inverses. Je ne dirais lumineux mais translucide je voi les détails de mon plafond. Je reviens à moi et comme j’ai dit au début, LA PLUS BELLE EXPÉRIENCE DE MON VIVANT, À CETTE PÉRIODE J’AVAIS PAS CONSOMMÉ d’ ALCOOL, NI de DRUG DEPUIS 10 ANS ET DEMI. Je dit que les extra-terrestres nous ressemble franchement mais en gigantesque. peut-êtres aussi d’autres sorte de vie mais, j’essaie quand même de vivre une vie plus spirituel qu’auparavant je me défonçais dans plusieurs domaines. Cela ma pris du temps avant dans parlé avec des gens ouvert d’esprit mais personnes n’avais d’idée de ce que j’avais vécue, donc biens de vous lire et dans certains bouquin il nous disent quand nous sommes près la vie nous dévoile d’autre vie. J’ai fais beaucoup de ménage de mon passé et médité plus qu’à mon tours à une certaine époque, mais maintenant j’ai envie de vivre ici et maintenant toute en participant à LA VIE.
    Gilles « La MainsAGiles » artiste multidisciplinaire.

    Répondre
  43. Myvida

    Interesant cet article.
    Contente que je suis pas la seule a vivre ce genre de truc, a un moment je pensais partager mon existence avec un autre être qui de temps en temps veut prendre ma place, comme si j’étais un genre de médium pour lui. Je ne veux pas raconter mon vécu de ces choses pour des raisons personnelles. Mais ce que je peux dire c’est tromatisant pour moi, ça m’arrive pas seulement la nuit mais la journée si je dors, et la corps ne veut plus accepter mon esprit et entre temps je vois des choses qui ne sont pas de ma réalité, et a chaque réveille c’est a un bruit ou un sursaut sans savoir ce qui provoque ce sursaut et moi tout essoufflée et faible.
    J’ai plus de 20 ans a vivre ainsi, j’en parle rarement par peur d’être mal comprise.
    Contente que je suis pas la seule et il y a des gens qui cherchent a comprendre ce phénomène.

    Répondre
    1. Gigi

      Myvida,
      Je sens beaucoup de peur et de stress dans ce que tu racontes. Est-ce que tout va bien dans ta vraie vie ? Tu es plutôt quelqu’un d’enjoué ou de taciturne ?
      Je crois, très sincèrement, que les rêves sont le reflet de nos vies avec une grosse pincée de folie, beaucoup de magie et parfois, un peu d’adrénaline pure.
      Je ne sais pas vraiment contre qui tu te bats mais je te souhaite de trouver l’apaisement pour que tu oses, peut-être, lui parler…. Ce jour-là, tu seras forte et déterminée. Et tu sauras l’éjecter définitivement.

      Répondre
  44. Lydie

    Bonjour !

    J’ai vécu la « paralysie du sommeil » plusieurs fois, quand j’étais au lycée, surtout.

    La première fois, c’était un après midi où je n’avais pas cours. J’étais fatiguée, et j’ai décidé de faire une sieste. Tout à coup j’ai ouvert mes yeux, je me souviens que c’était difficile car la lumière du jour m’éblouissait fort ! J’étais complètement paralysée et il n’y a que mes yeux qui pouvaient bouger. Je n’ai pas senti de présence la première fois, mais j’ai vu ma couette, complètement relevée au dessus de moi, comme si elle était plié depuis le milieu pour former un grand chapiteau ! Je me demandais ce qu’il se passait et pourquoi elle se retrouvait dans cette position… J’avais les mains sur ma poitrine, et je voulais absolument toucher la couette ! Alors je me suis concentrée sur mon petit doigts pour essayer de le déplier, j’ai réussi à le déplier une fois, et j’ai donc réussi à toucher ma couette qui était dure comme du béton ! Puis je me suis « réveillée », je me suis rendormie quasi instantanément et j’ai revécu la même chose 2 ou 3 fois de plus !

    La deuxième fois, c’était au soir.. Je m’étais endormie paisiblement, puis en plein milieu de la nuit j’ai ouvert les yeux et était de nouveau paralysée… Là, il faisait sombre mais je pouvais apercevoir les ombres des meubles de ma chambre, quand tout à coup j’ai vu une ombre sur mon côté droit, au niveau de la porte de ma chambre. Elle s’est approchée juste à côté de moi, et là j’ai senti comme deux mains qui appuyaient très fortement de ma poitrine jusqu’au bas de mon ventre… Plusieurs fois, ça me faisait même un peu mal à force ! Je me suis de nouveau concentrée pour essayer de ne plus être paralysée, et au bout d’un certain moment j’ai réussi et me suis « réveillée ».

    La troisième fois était vraiment flippante… C’était de loin la pire ! Je m’étais cette fois ci endormie avec la télé dans la chambre je n’étais pas tout à fait endormir car je l’entendais encore quand tout à coup elle s’est éteinte toute seule, ce qui m’a perturbé et donc ce qui a fait que j’ai ouvert les yeux, incapable de bouger quoi que ce soit d’autre…. J’étais sur le ventre. De nouveau, j’ai vu cette silhouette du côté de ma porte, j’ai senti qu’elle était encore à côté de moi mais je ne pouvais la voir à cause de ma position sur le ventre. Lorsque que d’un seul coup, j’ai senti quelqu’un me saisir par les chevilles et me lever verticalement, tête à l’envers et pieds en l’air contre mon mur !!!! Je suis restée comme ça pendant facilement 5 minutes et là par contre j’étais vraiment terrifiée ! Je sentais encore cette « chose » me tenir les chevilles pour que je reste fixée contre le mur ! Et là, je me suis dit qu’il fallait que j’essaye de taper des talons contre le mur pour essayer de réveiller l’un de mes parents. Ce que j’ai réussi à faire avec beaucoup de mal ! Mais j’ai réussi et j’ai vraiment senti qu’on me lâchait, et je suis vraiment retomber assez violemment dans mon lit, sur le ventre. Et la télévision s’est rallumée… De là, ma mère est entrée et m’a demandé ce que j’étais en train de faire car elle avait, je cite : entendue un « Boum » !

    Répondre
  45. julien tribot

    C est comme quand on regarde un film d horreur et qu on s est que la peur va arriver et pourtant ce n est pas réel, on atteint un état de choque qui me fait croire sur le moment que quelqun est dans la pièces et va me surprendre à tout moment.

    Répondre
  46. Anik M.

    Ca m’est arrivé plusieurs fois. La premiere fois je ne pouvais ouvrir mes yeux ni parler ni crier. Mes oreilles bourdonnaient et je sentais une présence au pied de mon lit. Quand j’ai pu enfin me réveiller, j’étais couchée sur le dos, j’avais les jambes et les bras croisées. Une autre fois, je sentais une force me trainer par terre dans ma chambre, encore mes oreilles qui bourdonnent sans pouvoir ouvrir les yeux ne parler/crier. Je me voyais rendue a la porte de ma chambre quand je me suis finalement réveillée dans mon lit. S’en était rendu que j’y pensais avant de m’endormir et je priais pour que ca n’arrive pas. J’ai commencé a porter attention a l’heure et je me suis rendue compte que ca faisait pas mal tout le temps 20 minutes que je dormais quand ca se produisait. Ca doit faire au mois 5-6 ans que ca ne m’est pas arrivé et je croise mes doigts que ca ne se reproduise plus.

    Répondre
  47. guegueniat

    sa m est déjà arriver plusieurs fois aussi moi secoué puis pouvais plus bouger et une présence très froide en moi !!!

    Répondre
  48. Thomas

    J’en n’est déjà eux 2 fois et la deuxième fois je suis rester très calme et je me suis levée d’un coup comme un homme puissant et c’est jamais revenu

    Répondre
  49. Kik

    Bonjour à tous ,

    J’ai eu une expérience récente et avant de l’expliquer je tiens à dire que toute ma vie quasiment j’ai eu des doutes à tout ces phénomènes et ces témoignages rapportés d’expériences paranormales ou spirituelle , j’ai toujours pensé que tout était le fruit de notre cerveau et de notre imagination débordante , mais depuis un moment ma vision des choses a bien évolué ….

    Il y a 4 mois , je me suis réveillé un matin assez soudainement mais calmement , c’est à dire que j’ai ouvert les yeux subitement mais je n’ai fait aucun geste brusque , et dès que mes yeux se sont ouverts j’ai vu un visage de type  » spectral  » je dirais à une distance d’environ 20-30 centimètres de mon visage ! Qui me regardait dormir ou communiquait avec moi dans mon sommeil je ne sais pas ….

    Le visage à été aussi surpris que moi j’ai eu l’impression , il a comme été étonné et a reculé à peine , a du rester 1 seconde puis est parti rapidement en traversant la porte qui se trouve juste en face de moi , au pied du lit …. Ce visage était selon moi de type féminin après c’était comme un spectre et sa n’a pas duré très longtemps et puis c’était au réveil donc difficile de décrire plus précisément ….

    Depuis ce moment là ma vision commence réellement à changer ! C’est pour sa que je tiens à le rappeler , toute ma vie j’ai douté et j’avais tendance à attendre de voir pour croire , maintenant je crois et je pense que pas mal de personnes devraient s’y intéresser afin de changer leurs vue sur le monde … Car je pense que l’homme est loin de tout connaître et de tout expliquer , à nous de nous instruire et de regarder notre monde actuel et d’auparavant d’essayer de mieux comprendre ce qui nous entoure ….

    Je tiens aussi à dire que j’ai souvent dans ma vie demandé à mon créateur de me donner des signes ou de m’envoyer quelqu’un me montrer la voie , et je ne sais pourquoi mais j’ai un lien énorme avec tout les êtres de ce monde je peut le sentir , les plantes , les animaux , les hommes , et il y a un moment j’ai effectué une profonde méditation , il m’est arrivé une expérience incroyable tout comme celle du visage , je suis en quelque sorte entré en contact avec une entité ( terrestre ? Extraterrestre ? Dieu ? Esprit ? Je ne sais pas ) qui m’a fait découvrir d’incroyable chose , j’ai comme voyagé dans une autre dimension , peut-être plusieurs , j’ai vu différents êtres que je ne saurais décrire , j’ai l’impression d’avoir vu des gris mais je ne pourrais confirmer ….

    Cette entité était amicale et bienveillante , elle m’a fait comprendre beaucoup de choses même si les souvenirs reste bizzarement très flous , le monde dans lequel on vit en quelque sorte comme les dimensions , l’énergie qui nous entoure , comme l’énergie que l’on peut produire grâce à nos pensées ou les vibrations basses comme la peur la haine etc , les vibrations hautes comme l’amour le partage la joie , les égrégores ect … Que l’on pouvait créer et être ce que l’on voulais , qu’il suffisait de le vouloir et de l’être … J’ai compris aussi le phénomène d’ascension .

    C’est encore très surprenant pour moi mais une fois que je m’était renseigné sur tout ces sujets , que j’avais vu tout ces témoignages , je savais une fois pour toute que tout était réel et que je ne suis pas fou =)

    Pour finir mon commentaire , je tiens à laisser ce petit message tiré d’un indien dont le nom est cité :

    Standing Elk dit aussi que Jésus venait des étoiles, que des êtres des étoiles sont régulièrement envoyés sur notre Terre pour nous enseigner, stimuler notre croissance spirituelle et nous préparer aux changements terrestres qui arrivent. Selon lui, les Amérindiens ont le même ADN que certains peuples d’outre-espace. Il reconnaît cependant qu’il y a parmi les extraterrestres des renégats qui ont accepté de collaborer avec le « Gouvernement de l’Ombre », tout en affirmant que le temps qui leur avait été accordé touche maintenant à sa fin, et que les méfaits qu’ils continuent de commettre sur notre planète sont les derniers crimes qu’ils soient autorisés à accomplir.

    Répondre
  50. Vaca

    Je suis tombé par hasard sur ce blog, j’ai effectivement fait cette expérience de paralysie du sommeil, et plusieurs fois.

    La première, dans mes souvenirs, j’étais tout petit, je fuyais un être qui voulait me prendre quelque chose, au bout d’un moment, je voyais qu’il était près, alors dans ma tête, j’ai lancé dans les airs, une partie de moi, ce que je nommais « rate », c’est idiot peut être, mais peut-être symbolique, j’avais résisté.. Et je devais avoir 5 ou 6 ans, et d’une famille athée, dans les années 60, et ne connaissais rien en phénomènes paranormaux.

    La dernière est troublante de ressemblance avec le texte de base. Je devais avoir environ 18 / 19 ans, j’étais encore chez mes parents, je devais être seul dans l’appartement, ça devait se passer en fin ou en milieu de nuit, je dormais sur le ventre assez profondément, quand je me suis réveillé partiellement, j’étais comme paralysé, j’entendais comme un ricanement, je crois que c’est la peur qui me paralysait, ma tête était sur le côté dirigée à gauche et je « voyait » cette forme sombre très massive qui s’avançait sur la droite, mes cheveux se herissaient sur ma nuque, les frissons étaient intenses, et j’étais paralysé.
    La forme, pas si petite mais large, humanoïde, très massive, noire, je crois me souvenir de ses yeux comme des petites lumières, et ricanante.
    Depuis le début cette présence aurait dû être hors de mon champ de vision, mais je la distinguais, et j’étais terrifié, alors quand la forme c’est trouvée à un mètre environ, dans un effort surhumain, j’ai réussi à bouger ma main droite et à tourner, plutôt rouler la tête vers la droite, et à tendre la main vers la forme en disant.. Vous n’avez pas le droit… A ce moment je suis retombé dans le sommeil pour me réveiller quasiment instantanément, enfin j’en ais eu l’impression.. Mon coeur battait la chamade et mes cheveux étaient hérissé sur la nuque.. Cheveux moyennement court, mais frisés d’habitude. Les frissons sur la nuque me font penser au réveil instantané.. J’ai allumé la lumière il n’y avait plus rien.

    Une fois plus ancienne, je flottait dehors dans la rue, mais ne pouvait me déplacer, en position presque assise, presque foetale, j’ai essayé de me déplacer en faisant bouger les bras, sans succès, c’était de nuit, mais je voyais, comme si c’était une nuit de pleine lune, je voyais bien, et sans lunettes, ça n’a pas duré longtemps.

    Une autre fois je flottait dans l’obscurité, je me déplaçais par la volonté, je crois, et je me suis vu obligé de fuir, car des présences lumineuses me poursuivaient, je suis arrivé à un endroit où il y avait un tunnel sans paroies, de lumière et pas loin, d’autres formes étaient présentes et assez apeurées, je crois, ça va paraître débile, mais j’ai pensé à des anges, mais pas en positions dominantes, je me suis dirigé vers un être endormi colossal, et je me suis mis à essayer de le réveiller.
    A un moment il a ouvert ses yeux, comme des phares, il a dirigé son regard vers les poursuivant et s’est mis à les annihiler, alors j’ai tenté la même chose et j’ai combattu et détruit plusieurs poursuivants, les « Anges », se sont joint et ont fait de même. J’ai senti que l’être colossal parlait sans parler, disant qu’il y avait une mission et qu’il aurait besoin de moi, comme des anges et des esprits autres, qui devait remettre de l’ordre. Je crois que les poursuivants en avait à l’énergie, qu’ils avaient fui la « lumière » où ils auraient du retourner, la mort venue, comme nous tous, anges inclus, comme si tous les esprits étaient des parties d’un grand tout (esprit unique) ???

    Une autre fois, je me suis retrouvé dans la peau d’un cavalier à une époque moyenâgeuse, je traversais une forêt, dans une clairière je suis tombé nez à nez avec une femme, très belle, à mon sens, bien que je n’ais pas vu le visage, j’ai mis pied à terre et mis le genou à terre devant elle. Ce rêve s’est terminé à ce moment, mais c’était criant de vérité.

    Une autre fois, je me suis vu dans la peau d’un officier Romain, j’ai vu des crucifictions, j’étais dégoûté……coupure du rêve .. Reprise du rêve, j’étais à la proue d’un navire, en vue des côtes, et je crois que j’étais mal d’avoir assisté aux crucifixions.

    J’ai 52 ans, je suis équilibré, je n’ais pas oublié ces « rêves », qui avaient la consistance de souvenirs et de phénomènes réels, ce sont des expériences de jeunesse, qui ne se sont pas reproduites, ou du moins je ne me souviens pas d’en avoir vu d’autres.

    Répondre
  51. Zii

    Bonsoir tout le monde,

    Hier j’ai vécu une nuit d’angoisse. Je suis dans un couloir je rend visite à une amie mais je me demande ce que je fais là car je sais que je suis couchée et je sais que je rêve … Je sens dans mon bras droit des fourmillements douleurs qui descendent progressivement vers mon coude. La douleur est insupportable … Mon amie est debout au bout du couloir, elle avance vers moi et prend ma tête dans ses mains. Elle a quelquechose qui me fait me sentir mal, très mal. Tout devient noir, je veux me réveiller car je sais que je rêve. Je suis lucide. Mes oreilles commencent à me faire mal à cause d’un bourdonnement infernal qui provient de moi ou de ses mains. Quand je réouvre les yeux, je suis dans une pièce sombre, j’ai peur, le bourdonnement est toujours aussi fort. J’appelle mon petit ami, ma mâchoire est lourde, comme engourdie, je me concentre et je l ‘appelle encore. Je veux me réveiller,je sais que je suis allongée près de lui, je veux qu’il m’entendez et qu’il me réveille mais je n’y arrive pas. Mes paupieres sont lourdes, j’ouvre mes yeux avec beaucoup de peine, je suis debout dans cette pièce. Je ferme les yeux, et me réveille enfin. Les oreilles encore assourdies par ces bourdonnement et mon corps est lourd.

    Il ne m’a pas entendu l’appeller. J’étais agitée pendant mon rêve. C’était déroutant … et effrayant.

    Répondre
  52. Max555

    J’ai lu certains des commentaire, pas tous mais une bonne partie, et hélas je ne trouve aucun témoignage qui pourrait ressembler aux expériences auquel je suis confronté parfois.. de ce fait je me demande si c’est une paralysie du sommeil.
    L’experience se fait quand je vais pour m’endormir, d’un coup j’entend comme un sifflement ou un bourdonnement un peu comme le vent qui déferle dans les oreilles ou dans la tête, je sais à présent mais j’y reviendrai plus tard, c’est très perçant, se bruit ne se calme jamais durant l’expérience toujours répétitif bref et de là je crois que je peux bouger, crier, je me voit même poser la main sur ma compagne l’appeler pour qu’elle me réveille me debattre pour sortir mais rien sans succès..petite précision je ne vois jamais personne, que l’environnement de ma chambre et ma compagne, quand je parviens à me réveiller je m’aperçois que je n’ai pas bouger rien durant l’expérience, il m’à fallu beaucoup de temps avant de comprendre que j’etais paralysé mais conscient de tout je sais pas c’est tres etrange a explique.. Et maintenant que j’ai l’habitude de vivre sa, j’attend que sa passe mais pendant que je le vis je me dit à non pas encore, pour ma part c’est le vent dans ma tête qui est le plus chiant,car quand je retrouve toute mes fonctions j’ai mal aux yeux comme si ils etaien très lourd.. alors après toute ses expérience passées je me suis aperçu que le bruit était lié à mes yeux. Faite l’expérience et vous comprendrez se que j’entends par là. Fermé les yeux très fort….vous entendez le bruit qu’il y’a dans votre tête beh c’est se bruit là que j’entends quand il m’arrive ce qui m’arrive ..
    Si quelqu’un aurai une hypothèse où quelques choses en rapport à se phénomène, identique ou similaire sa m’aiderai à mieux comprendre se que je vis
    Par avance merci

    Répondre
    1. Sese

      Bonsoir
      Il y’a une raison à cette paralysie du sommeil
      Me croire ou pas cela m’est égal car j’en suis très très convaincu que même les médecins ne connaisse pas la raison :

      Moi j’ai vécue ca pas mal de fois, et c’est atroce . Surtout Qd on dort sur le dos. Vaut mieux dormir sur le côté droit.
      Lorsqu’on dort, notre âme sort, on est comme Mort… et lorsque l’âme essait de rejoindre le corps c’est la ou ca arrive .. Pk? Et Bien des esprits appelés en islam des djinns essaient d’entrer dans notre corps.. ils profitent de cet instant pour nous hanter.. et on se sent bloquer . On appel à l’aide mais personne ne nous entend et c’est très dur de se réveiller. On a l’impression de se battre contre nous même pr nous réveiller
      Dc en islam on fait des invocations, on lit des versets ds notre sommeil pr Que ca parte, car ils ne supportent pas les paroles de Dieu
      Donc Avant de dormir on fait nos ablutions, on lit des sourates tirée du coran bien précises.. et on ne subit plus rien

      Répondre
  53. David Gravel

    Si vous voulez avoir une meilleur idée très réel et graphic regarder le DOCUMENTAIRE « the nightmare » sur NETFLIX…. C’est le documentaire le plus précis que jai trouver!!..

    Ce phénomène m’arrive fréquemment, pratiquement tout les soir, parfois 2, 3 , 4 fois dans la même nuit… j’aimerais bien en savoir plus… j’ai eu le malheur de me faire visité aussi par des entités.. 3 nuit de suite.. Je les appelles « the shadow people »…. Heureusement seulement j’ai appris a avoir un peu de control et selon mes recherches et experiences, je suis convaincu que ces événement s’appelle en réalité projection astral..

    Pour ceux a qui ca l’arrive aussi… tourné vous vers le REIKI. Apprenez comment vous protégez. Ca la TOUT changé pour moi… Je suis capable de provoquer mes paralysie en méditant.

    Répondre
  54. Jenny

    Bonjour,

    Cela m’est arriver une fois et je dois dire que l’experience m’a traumatisee. Cela s’est produit lorsque je suis retournee apres la mort de mon grand pere chez ma grand mere. Moi , mon fils et mon conjoint avions pris un matelas gonflable pour dormir sur le sol du salon. Je me suis reveiller en pleine nuit. Qu’es ce qui ma reveiler!? Quelqu’un au dessus de moi!la frayeur! Que je ne voyais pas clairement au debut car je n’avais pas mes lentilles et je suis grande myope!!!
    Quand j’ai reconnu mon grand pere je me suis apaisee , je voyais ces levres bougees mais aucun son n’en sortait…. je ne pouvais pas bouger, comme bloquee, j essayer de m’appliquer a comprendre , a dechifrer… puis … il a convulser , je l’ai vu saliver et hop sa tete se tourner d’un coup sur le cote puis plus rien. Je ne vous dis pas l horreur que j ai vecu ,je suis restee pertrifiee a ne pas pouvoir bouger, seul mes larmes pouvaient couler. Lorsque j ai pu bouger il ma fallu un grand moment avant de me reprendre tellement je fus choquee et cet evenements ma marquee. Surtout que mon grand pere est decedee dans cette maison d une crise cardiaque.

    Impossible d en parler les gens vous prennent pour une folle, donc on doit vivre avec tout cela en secret.

    Répondre
  55. amb

    bonsoir
    je me suis réveillé non pas a cause d’un bruit mais , d’un silence pesant ,comme s’il y’avait quelqu’un dans la pièce , il était en face de moi de taille moyenne 1m60 gris les yeux globuleux et noir , ayant une passion UFO cela m’exciterais de pouvoir établir un contact avec l’un d’entre eux mais la … il m’observait ,se rapprochait mais je restais paralysé dans mon lit ma compagne a cotée de moi dormait a poing fermer et impossible de sortir un seul son de ma bouche il se rapprochait de mon visage comme s’il évalué ma reaction en inclinant sa tête légèrement. ma compagne peu de temps après a fait le meme rêve ultra réaliste dans la meme chambre mais il était la au dessus de moi mais je ne me réveiller pas , le truc c’est que jamais je ne lui en avait parlée avant qu’elle me raconte son (rêve) . le plus intrigant dans cette expérience c’est que j’ai souhaité 1 a 2 semaine auparavant quitter cette planète vouais a l’échec et vivre ailleurs meme en leur presence (me faire enlever avec consentement en gros moi et ma compagne pour recommencer notre vie ailleurs) était ce un test ?nul ne le sera jamais mais je pense l’avoir échouer , peut de temps après j’ai demandé a ma compagne si elle était prête a faire le voyage et me répondit que non.
    cela me fait encore froid dans le dos

    Répondre
  56. nanou06

    Toutes ces expériences m’ont fasciné, je suis surtout rassurée de ne pas être la seule à vivre ce phénomène. Je pensais comme beaucoup avoir subit un mauvais rêve ou plutôt un cauchemar, quelque chose qui te laisse le matin au lever, comme un étrange sentiment.!!
    Avant aujourd’hui , je n’avais jamais entendu parlée de paralysie du sommeil , de phénomène paranormal, bien sûr ! mais cela me laisse un peu septique.

    Sauf, que depuis quelques mois, je sens une présence qui me visite la nuit, c’est étrange, car j’ai l’impression que c’est un animal , un chat peut être, je l’entends ronronné et sens son souffle prêt de moi, il fait avec ses pattes comme fond tous les chats quand ils sont contents….. mais j’ai peur !! je n’ai pas d’animal et j’habite au 3ème étage.
    Il y a deux jours se phénomène c’est reproduit, un peu la même sensation qu’il y a quelques semaines , avec la différence de sentir un corps sur moi , cependant il n’y a pas eu de ronronnement ,juste cette présence oppressante que j’ai chassé violemment dans mon « rêve », j’avais peur d’ouvrir les yeux également. Le matin au réveil j’ai ressenti une petite gène derrière mon épaule , elle était griffée est ce que cela peut être possible.
    Est ce que ces entités peuvent laisser des signes.?
    merci pour vos commentaires

    Répondre
  57. BESNAULT

    Je viens de vivre cette paralysie cette nuit même. Et j’en reste encore émue. J’ai cru que la Mort venait me chercher.
    Cela a duré 3 minutes environ: mon cœur battait la chamade pendant la paralysie et après. J’ai cru que je vivais ce moment en réel.
    Un homme au souffle glacial était couché sur moi, et me bloquait les poignets. J’ai essayé de crier: Impossible! aucune voix ne sortait. Terrorisée. J’ai cru que c’était la fin pour moi, qu’il allait m’étouffer.
    Cet homme, je sais de qui il s’agissait: c’est mon ex, pervers narcissique. Relation terminée depuis plus d’un an déjà mais il rôde toujours. Il empeste ma vie.
    Je n’avais pas voulu consulter mais je pense qu’il est temps pour me reconstruire intérieurement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *