Rétrogradation de Vénus le 4 mars 2017 : c’est le bon moment pour apprécier les bonnes choses

de | 4 mars 2017

Rétrogradation de Vénus

Image The Earth Child

Rétrogradation de Vénus le 4 mars 2017 : c’est le bon moment pour apprécier les bonnes choses

La rétrogradation des planètes est un moment de contact important avec le monde intérieur car c’est à ce moment qu’elles sont les plus proches de la Terre. Ce qui change d’une planète à l’autre, c’est la durée de cette période, et donc les effets.

Mercure et Vénus sont deux planètes intérieures à la trajectoire orbitale de la Terre autour du Soleil et c’est pour cette raison que l’astrologie, qui prend en compte le point de vue géocentrique, les considère, avec la Lune, comme liées à l’esprit et à l’intelligence.

Vénus

Concernant le phénomène de rétrogradation, alors que Mercure fait au moins trois rétrogradations durant l’année, pendant 20 à 24 jours, Vénus fait une rétrogradation une fois tous les 19 mois, durant 5 à 7 semaines, et il s’agit de la planète qui fait le moins de rétrogradations.

Vénus et Mercure sont indispensables, au moment de leur rétrogradation, pour le développement de la conscience de soi, de nos pensées et de notre estime de soi.

Vénus : le plaisir de la vie

Dans l’astrologie, Vénus symbolise la capacité des humains à apprécier ce que la vie offre, savourer les plaisirs et profiter des moments de détente, de préférence plongés dans la beauté. C’est grâce au chuchotement de Vénus que nous réalisons à quel point le chant des oiseaux est doux au printemps, ou à quel point un paysage peut nous mettre dans un état d’émerveillement. Et c’est toujours dans la détente vénusienne que l’on peut remarquer l’affection et le bonheur qui émergent des contacts sociaux, ces problèmes qui sont très chers à la déesse de l’amour cosmique. C’est par Vénus que nous pouvons apprécier la beauté de l’art sous toutes ses formes.

Venus indique ce que nous voulons pour nous – mêmes, dont l’acquisition nous promet joie et satisfaction, et ce qu’on attend des interactions sociales. La puissance magnétique de Vénus est donc d’attirer les expériences (surtout les aimantes et les affectives) afin de comprendre de nouvelles choses sur nous-mêmes. Mais Vénus, le pilier des valeurs personnelles, indique aussi ce que nous ne voulons pas, auquel cas on s’en éloigne. Selon le signe, cela s’exprime sous différents tempéraments, mais le but est le même: obtenir ce qui est considéré comme «bon» et source de bonheur.

À un niveau plus profond, Vénus parle de notre quête du plaisir, à la fois physiquement et mentalement , par l’intimité. La manière dont cela va se faire dépend du signe de naissance de Vénus, de la maison qu’il occupe et des aspects qu’elle crée avec les autres planètes. Dans l’astrologie indienne, Vénus peut subjuguer et influencer les démons (Asuras) par la séduction et le charme.

Lors de la rétrogradation de Vénus, il y a une ouverture d’une parenthèse temporelle au cours de laquelle vous pouvez évaluer certaines décisions du passé et c’est dans ces moments qu’il est plus probable de se demander si «ça en vaut vraiment la peine? »C’est au cours de ces semaines que l’on peut se demander si ce qui a été réalisé jusqu’ici est ce que nous voulions vraiment obtenir.

La rétrogradation de Vénus dépend de la maison où elle transite et des aspects qui se forment avec le schéma évolutif des planètes, cela soulève la question :

– Est-ce ce que vous voulez vraiment?

Et il s’agit d’une question difficile essentiellement parce qu’elle révèle les vraies valeurs personnelles, au-delà de la commodité et des attentes, au-delà des calculs et des stratégies, en se concentrant sur le principe du plaisir et de la poursuite de la satisfaction.
L’enseignement lié à cette transition est associé à la valeur qui est attribuée aux choses dans notre vie, et quand cette valeur est inconsciente, ou déplacée par l’autre sans fondement et ni âme, loin de notre chemin, il est possible que certains problèmes émergent, et nous devons les confronter.

Il est évident que le cas le plus délicat est celui lié aux relations amoureuses instables comme il s’agit de la rétrogradation de Vénus , nous sommes plus susceptibles de rechercher les valeurs qui soustendent la relation et de devenir plus conscients des problèmes et des différences irréconciliables.

Cette rétrogradation exige une étude de la relation, et il faut également être conscient que la perfection n’existe pas.
Une crise n’indique pas nécessairement que la relation va prendre fin. Le résultat dépend de plusieurs facteurs, dont le plus important est la capacité à obtenir des compromis entre nos besoins et ceux des partenaires. Dévoilez les désirs cachés et ce sera le carburant pour raviver la passion.

Vénus est en relation directe avec le monde des désirs , bien que ce ne soit pas affirmé dans la conquête de ce que nous voulons, on devient moins paisible et convivial avec la rétrogradation: c’est avec la rétrogradation que l’on peut voir le visage sombre de la déesse qui peut prendre les caractéristiques de la controverse, de l’excès d’auto-indulgence, de la paresse et de la contrainte en particulier dans le shopping, peut-être des antiquités.

Comme pour toute rétrogradation, avec Vénus il vaut mieux reporter les décisions et se limiter à la réflexion, jusqu’à ce que la planète revienne à son emplacement habituel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *