in

6 conseils simples pour renforcer les liens familiaux

Partagez cet article
Annonce
renforcer les liens familiaux

Il existe plusieurs façons de renforcer les liens familiaux, et cela n’a rien de compliqué. Découvrez 6 conseils pour vous aider à renforcer les liens familiaux :

1. Nous devons les aimer en prenant une certaine distance si c’est nécessaire.

Lorsqu’un membre de notre famille essaie de nous blesser ou de nous faire mal de toutes les manières possibles, nous devons l’aimer, mais en prenant une distance considérable.

Par ailleurs, si nous pensons que communiquer et interagir avec cette personne peut nous nuire et nuire à notre relation avec elle, le mieux serait de rester à l’écart et de l’aimer en prenant une certaine distance. Nous sommes tous des êtres humains précieux, dignes et vulnérables, nous méritons que les autres nous traitent comme tels.

Annonce

2. Nous devons leur exprimer nos sentiments.

Pour renforcer les liens familiaux, il est conseillé de leur dire à quel point nous les aimons ainsi que communiquer avec eux de façon plus significative et plus profonde.

C’est pour cela que nous devons veiller à dire à tous les membres de notre famille à quel point nous les aimons et les respectons ou combien nous sommes heureux de les avoir dans notre vie. Les gens doivent entendre ces choses et nous devons leur dire.

3. Nous ne devons pas jouer les martyrs

Nous ne sommes pas censés nous sacrifier pour notre famille au point de ressentir de l’amertume, et de commencer à juger, à critiquer et à nous plaindre. Lorsque nous faisons quelque chose pour notre famille, nous devons le faire avec notre cœur.

Nous ne devons pas le faire simplement car nous sentons que nous devons le faire. Nous ne devons pas faire quelque chose dans le but de recevoir une récompense pour les sacrifices que nous faisons.

4. Nous devons nous intéresser à tous les membres de notre famille.

Pour renforcer nos relations avec notre famille , il est important de s’intéresser à chaque membre.

Nous devrions le faire pour en savoir davantage sur ce qu’ils aiment profondément et ce qui les passionne.

Annonce

5. Nous devons tous les aimer comme ils sont.

Nous voulons tous que les gens nous aiment comme tels que nous sommes, avec nos qualités et nos défauts. Cela vaut également pour notre famille. Peu importe que nous aimions notre famille ou que nous ne l’aimions pas, c’est notre famille. La meilleure chose à faire est d’apprendre à les accepter et à les aimer comme ils sont, et nous ne devons pas chercher à les changer ou à les contrôler.

6. Nous devons lâcher-prise et pardonner.

Nous faisons tous des erreurs. Chacun de nous dit ou fait des choses qu’il n’est pas censé dire ou faire. Cependant, cela ne fait pas de nous des mauvaises personnes.

Cela signifie simplement que nous sommes humains ou que nous apprenons encore à faire mieux. Nous devons pardonner et lâcher prise, qu’il s’agisse de nos pensées, de nos émotions et de nos sentiments, qui nuisent à notre famille et à nous-mêmes. Nous devons laisser l’amour venir guérir nos blessures.

Karine M. toute reproduction interdite sans notre autorisation / Image crédit ( elle n’est pas libre de droit ) : depositphotos.com 

Annonce

Publié par Karine M

À propos de l'auteure : Je suis originaire du centre de la France et depuis mon plus jeune âge, je suis passionnée par la psychologie, le ressenti et les relations Homme-femme, homme-homme ou femme femme. L’être humain est fascinant tant par sa beauté que par sa noirceur , tant par sa créativité que son oisiveté. Chaque sentiment, ressentiment, relation ou échange peut nous en apprendre beaucoup sur nous-mêmes et sur les autres. Mais le diable est dans les détails et c’est en étudiant et en essayant de comprendre les toutes petites choses que nous pouvons parfois arriver à de grandes choses. Les relations sont ainsi faites, c’est comme construire un mur et chaque jour on y ajoute une nouvelle pierre. Et j’aimerais aider les gens a mettre une meilleure pierre chaque jour c’est pour cela que j’écris pour ce merveilleux site qu’est ESM, je vous remercie tous du fond du coeur de me lire et à bientôt sur le net.

2 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Bonjour, j’ai lu cett article en pensant à ma famille d’origine qui me reste et que sont mon frère et mes sœurs. Je remarque que j’ai du mal à savoir si j’ai véritablement de l’amour pour ces personnes, vu que je n’éprouve pas le besoin de les voir, même si nous habitons près des uns et des autres. d’une part. Et d’autre part, je me dis comme je devrais mourir moi également tôt ou tard, je souhaiterais pouvoir avant même d’arriver à la fin de ma vie, les enterrer de façon en quelque sorte à gagner une victoire sur la mort, un peu comme on gagne une victoire sur la vie en naissant par le jeu de la sélection des spermatozoïde dans leur course individuelle. J’ai le sentiment d’être loin de ce qu’éprouve habituellement les personnes pour leurs frères et pour leurs sœurs et pourtant je ressens que je peux éprouver quand même de la considération pour ces personnes, ce qui me laisse à penser que je peux les aimer quand même un peu, à ma façon. J’ai éprouvé beaucoup de solitude dans ma famille , que j’éprouve également aujourd’hui, bien que je sois mariée avec deux enfants qui sont maintenant adultes, mais en dépit de cela, la solitude semble le mieux me convenir donc je n’ai pas trop véritablement à m’en plaindre. J’ai le sentiment que je peux facilement envisager la mort des autres; à partir du moment où cela ne me touche pas personnellement, à part celle de mes proches dont je dépends. Je pense qu’il doit en résulter en définitive un sentiment de culpabilité, le sentiment d’avoir été le vilain petit canard de la famille et de le rester par certains côtés, du fait de ma personnalité. J’aimerais malgré tout suivre un chemin spirituel, par quoi puis-je commencer et à qui pourrais-je m’adresser ?

    • Bonjour,Sandra,
      Je pense que vous devez commencer par vous aimer et vous pardonner cette culpabilité et ce rejet qui ne sont pas les vôtres. Cela appartient à votre famille.
      Mais faudra travailler sur ce sentiment de rejet et le rapport que vous avez avec la mort également, semble être un échappatoire. C’est pas parce que vous allez les enterrer tous que vos sentiments vont disparaître,ceci ne sera pas une victoire,bien au contraire. Cela va augmenter votre culpabilité d’avantage.
      Déjà en avez vous discutez avec votre famille,savent ils ce que vous ressentez?
      Ce que vous avez supportez étant enfant vis à vis de leur comportement?
      Faut mettre des mots dessus. LIBÉREZ VOUS de ce fardeau qui n’est le votre POUR COMMENCER
      Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

voyage avec notre flamme jumelle

Nous apprenons bien plus que l’amour inconditionnel lors de notre voyage avec notre flamme jumelle

capacité psychique innée

Découvrez quelle est votre capacité psychique innée, selon votre signe du zodiaque