Dans sa nécrologie, un père de 82 ans a touché des millions de personnes avec son message bouleversant

de | 2 avril 2017
message bouleversant

Un père de 82 ans a touché des millions de personnes avec son message bouleversant

Dans sa nécrologie, un père de 82 ans a touché des millions de personnes avec son message bouleversant

Nous en savons peu sur la vie de Ong Peck Lye, mais nous savons qu’il est mort en homme de paix et de sagesse.

L’homme d’ affaires Singapourien savait que son heure était proche, il a donc demandé à sa famille de venir. Son fils a écrit le poème suivant à la première personne, basé sur des conversations qu’il a eues avec son père quelques jours avant sa mort.

Ce magnifique poème est devenu viral à Singapour pour toutes les bonnes raisons.

Même si ce n’est pas très orthodoxe de confesser quelques – uns de vos plus grands regrets dans une notice nécrologique, vous ne pouvez pas empêcher d’ admirer la façon dont Ong Peck Lye voit le monde et l’amour qu’il a pour sa famille dans ses dernières années.

 

message bouleversant

Un père de 82 ans a touché des millions de personnes avec son message bouleversant

Moi, Ong Peck Lye.
Je suis né dans la pauvreté et l’incertitude,
Donc je me suis entouré d’amis plus intelligents que moi,
Je me suis marié avec une femme bien mieux que moi
Pour avoir des enfants qui seraient meilleurs que moi.
Je n’ai pas lésiné sur l’égo ou les dépenses,
Pour montrer aux autres que je faisais pleuvoir sur ma famille,
Les bénéfices de mon bon cœur.
Je n’ai jamais pu voir mon père être
Un mari pour ma mère.
J’ai donc fait des erreurs en étant les deux,
Tentant d’être aussi humain que je le pouvais
Toutes mes connaissances et mes amis
Pensaient que j’étais un homme parfait.
Seuls les gens les plus proches de moi savaient
Tout de mes contradictions.
Ma pauvreté est devenue prospérité,
Ma faim est devenu ma nourriture,
Ma simplicité est devenue complexité,
Mon égo a grandi au-delà de moi.
Pour toutes les aventures et extravagances que j’ai connues,
Mes derniers jours ont été mornes et tristes.
Dans la clairvoyance qui me restait,
Mes vrais amis étaient peu,
Mes frères et mes sœurs partis avant moi.
Ma femme qui s’est occupée de mes repas et de mes médicaments,
Mon fils qui a coupé mes cheveux et coupé mes ongles,
Calmé mes cauchemars, m’a levé et m’a bordé.
Ma femme que j’intimidais quand je me levais devant elle, se tenait derrière moi
Mon fils qui avait osé se dresser contre moi, se dresse pour moi.
Mes fils, j’espère qu’ils m’ont pardonné, comme je leur ai pardonné de ne pas me pardonner.
À la fin, j’ai vu mon héritage,
Assuré de le laisser entre de bonnes mains.
J’ai osé vivre et maintenant j’ose mourir.
Je suis Ong Peck Lye.

Cette nécrologie de Ong Peck Lye devrait faire écho dans votre âme, « j’ai osé vivre et maintenant j’ose mourir ». Cette vie est courte, mais belle, elle n’a aucune limite et peut nous rendre heureux à chaque instant de bien des manières. Sachez que c’est ce que vous méritez, et que c’est ce que vous aurez.

Après un père de 82 ans a touché des millions de personnes avec son message bouleversant voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *