in

Oubliez ce que les autres attendent et faites ce qui vous convient

Partagez cet article
Annonce

ce que les autres attendent
Depositphotos

«Votre temps est limité, alors ne le perdez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre.» – Steve Jobs

Quand nous venons dans ce monde, nous ne savons rien. 

Nous sommes tous les produits de société dans laquelle nous avons grandi et qui a façonné notre système de croyances avec des choses étiquetées bonnes ou mauvaises, normales ou anormales.

J’ai grandi dans une culture qui m’a amenée à croire que chaque femme sur Terre doit répondre à certains critères.

Annonce

Pendant le moment où j’étais célibataire, en particulier lorsque j’ai eu trente ans, beaucoup de gens ont commencé à se demander «ce qui n’allait pas chez moi» et pourquoi je n’arrivais pas à trouver la bonne personne pour fonder une famille. Le prince au cheval blanc qui était censé me rendre à jamais heureuse. J’étais perçue comme intelligente, drôle et belle, alors «pourquoi étais-je célibataire?»

J’avais l’habitude de penser au tic-tac de mon horloge biologique et la pression sociétale pour le mariage était forte, comme si une femme sans partenaire romantique était inaimable, misérable par défaut ou incomplète.

Je pense que demander aux célibataires quand ils vont se marier est impoli et injuste. Personne ne demande aux personnes mariées quand elles divorceront.

J’ai rencontré mon mari il y a cinq ans, plusieurs années après l’âge où j’aurais dû me marier. À l’époque, nous travaillions tous les deux dans la même entreprise mais dans deux endroits différents.

Annonce

Notre relation a commencé avec une belle et authentique amitié. Après trois dîners de nombreuses longues conversations téléphoniques qui ressemblaient à une connexion profonde et émouvante, il m’a fait sa demande en mariage. Je n’oublierai jamais cette journée. C’est venu comme le tonnerre. Totalement inattendu. Surréaliste. Un miracle de l’amour.

J’avais trente-cinq ans et j’étais très claire sur ce que je voulais d’une relation amoureuse. 

Mon souhait était de me sentir aimée, soutenue , chérie et appréciée. Je ne voulais pas qu’un partenaire – un amant et un ami – me complète, car je me sentais déjà entière et complète. Je voulais passer mon temps précieux avec quelqu’un avec qui je pourrais partager de nouvelles expériences de vie tout en construisant ensemble une base solide.

Une fois que nous nous sommes mariés, certaines personnes ont commencé à me poser des questions sur nos projets de grossesse. Certains posent cette question sans même penser que certaines femmes ne peuvent pas concevoir ou ne veulent tout simplement pas avoir d’enfants. En fait, cela ne regarde personne.

La maternité n’est pas pour tout le monde et chaque femme a le droit de faire ses propres choix. Avoir des enfants n’est pas un jeu; c’est le travail le plus difficile au monde, et cela doit être une décision consciente, pas une obligation ou une autre case à cocher. Certaines personnes adoptent, d’autres non. Certaines femmes font des tantes, des amis, des soignantes ou des mentors incroyables. Il existe différentes façons de donner, et de rendre service.

Annonce

Je connais des femmes à qui on a conseillé d’avoir un deuxième enfant juste après avoir accouché de leur premier bébé, comme si une mère ne devait pas agir de façon «égoïste» et «ne penser qu’à elle-même». Pour certaines personnes, être une bonne maman consiste à offrir au premier-né des frères ou des sœurs.

Pourquoi tant de pression? Dans nos vies, qui établit les règles?

Quelqu’un a récemment suggéré que je me dépêche d’avoir un enfant maintenant, car je suis encore assez jeune pour concevoir.  «Qui va s’occuper de vous si vous tombez malade?»

Mais voici ce que je pense: je ne veux pas faire un enfant par peur. Ce n’est pas le travail d’un enfant de compléter son parent ou de le rendre heureux, tout comme ce n’est pas le travail de nos partenaires. Les enfants ne sont pas censés combler un vide ou nous faire sentir accomplis. Le bonheur est une responsabilité personnelle, avec ou sans enfants. Mais tout le monde ne le voit pas de cette façon.

Tant de gens vivent leurs années précieuses en cochant des cases ou en suivant les normes que les autres leur imposent, essayant de répondre aux exigences et aux attentes des autres. Je trouve cela déchirant. Certains ne réalisent pas leurs rêves parce qu’ils ont peur ou se sentent coupables. Ils ne voudraient décevoir personne, en particulier ceux qu’ils aiment.

En réalité, nous ne pouvons décevoir personne. Les gens se déçoivent eux-mêmes des attentes qu’ils se fixent pour qui ils veulent que nous soyons ou de ce qu’ils veulent que nous fassions. Les gens sans contraintes ne peuvent pas être déçus, ni s’impliquer dans la vie des autres. Ils nous acceptent et nous aiment inconditionnellement, tels que nous sommes.

Je ne voudrais pas que quiconque entre dans des relations amoureuses co-dépendantes avec quelqu’un sous pression.

Annonce

Je ne voudrais pas que quiconque fasse un travail qu’il n’aime pas ou même déteste parce que c’est ce qu’un membre de sa famille voulait pour lui. Ou plus précisément, parce que c’est ce que le membre de sa famille voulait pour lui-même.

Descartes avait raison: par nature, nous sommes tous des «animaux sociaux». Peu importe notre genre, notre race, notre âge ou notre statut social, nous avons tous un besoin humain fondamental de nous sentir vus, entendus, aimés, appréciés et aimés. La plupart d’entre nous devons appartenir à des groupes ou communautés particuliers de personnes partageant les mêmes idées et nous sentir socialement acceptés. Il n’y a rien de mal à cela.

Le problème survient lorsque nous ne sommes pas en mesure de satisfaire certains de nos désirs humains par nous-mêmes, en utilisant les autres comme source de bonheur, instrument de validation ou moyen de nous accomplir.

Je l’ai moi-même fait par le passé. Je me souviens de nombreuses situations où je faisais des choses que je ne voulais pas vraiment faire pour plaire aux autres, comme aller au cinéma avec quelqu’un un dimanche quand mon corps voulait rester à la maison et faire une bonne sieste.

La vérité est que je voulais que les gens m’aiment et m’approuvent. Je m’attendais à ce qu’ils me donnent ce que je ne me donnais pas: de l’amour, du temps, des soins et de l’attention.

Encore une fois, être aimé est un besoin humain. Cependant, avoir besoin d’amour est quelque chose de différent. Lorsque nous avons une relation harmonieuse avec nous-mêmes, nous n’avons pas besoin de passer du temps avec les autres pour combler un vide en nous, mais plutôt pour ressentir un sentiment de connexion et d’appartenance. Et nous n’avons pas besoin de faire des choix simplement pour obtenir leur approbation. Nous sommes en mesure de faire ce qui est bon pour nous et d’accepter que cela puisse ou non être approuvé, et ce n’est pas grave.

Annonce

Vous êtes la somme de vos choix. 

Faites ce qui vous convient. Vous ne devez d’explications à personne sur la façon dont vous avez choisi de vivre vos précieuses années. Votre temps est votre vie et il ne reviendra jamais.

Passez votre vie avec des gens qui font ressortir le meilleur de vous, qui vous soutiennent et vous acceptent tel que vous êtes. Les relations dans lesquelles vous devez faire semblant sont toxiques. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les gens, n’essayez pas de vous changer; changez les personnes avec lesquelles vous vous entourez.

Faites attention à votre propre voyage et chantez votre propre chanson. Si cela ressemble à quelque chose que vous «devriez» faire, ne le faites pas. Vos besoins comptent. Ne laissez personne d’autre écrire votre histoire. Votre vie ne concerne que vous et vous méritez d’être heureux. Le monde n’a pas besoin de plus de contrefaçons. Le monde a besoin de vous comme vous êtes.

Annonce

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Septembre 2020

Septembre 2020 sera le mois le plus romantique pour ces 3 signes du zodiaque

septembre 2020

4 signes qui ont le plus de chances de voir leurs rêves se réaliser en septembre 2020