in

Manuel des chemins de Paulo Coelho pour mieux vivre et être plus épanoui

Partagez cet article

Manuel des chemins

1] Le chemin commence à un carrefour. 

Là, vous pouvez vous arrêter et réfléchir à la voie à suivre. Mais ne passez pas trop de temps à réfléchir, sinon vous ne bougerez jamais. Posez-vous la question classique de Castaneda: laquelle de ces voies a un cœur

Réfléchissez beaucoup aux choix à faire, mais une fois le premier pas franchi, oubliez définitivement le carrefour, sinon vous serez toujours torturé par la question inutile: «ai-je choisi le bon chemin?» Si vous avez écouté votre cœur avant de faire le premier pas, vous avez choisi la bonne voie.

Annonce

2] Le chemin ne dure pas éternellement. 

C’est une bénédiction de passer par là pendant un certain temps, mais un jour cela prendra fin, alors soyez toujours prêt à dire au revoir à tout moment. Même si vous êtes ébloui par certains paysages, ou effrayé par certaines parties où il faut faire beaucoup d’efforts pour avancer, ne vous attachez à rien. Pas même aux heures d’euphorie, ni aux jours interminables où tout semble difficile et où les progrès sont lents. Tôt ou tard, un ange viendra, et votre voyage sera terminé, ne l’oubliez pas.

3] Honorez votre chemin. 

C’était votre choix, votre décision, et comme vous respectez le sol sur lequel vous marchez, ce sol respecte également vos pieds. Faites toujours ce qu’il y a de mieux pour garder et suivre votre chemin, et il en fera de même pour vous.


4] Soyez bien équipé. 

Prenez un râteau, une pelle, un couteau de poche. Comprenez que pour les feuilles sèches, les couteaux de poche sont inutiles, et pour les herbes très profondément enracinées, les râteaux sont inutiles. Sachez toujours quel outil utiliser à chaque instant. Et prenez soin d’eux, car ce sont vos plus grands alliés.

Annonce

5] Le chemin va et vient. 

Parfois, vous devez revenir en arrière parce que quelque chose a été perdu ou parce qu’un message qui était censé être livré est resté dans votre poche. Un chemin bien entretenu vous permet de revenir en arrière sans problème majeur.

6] Prenez soin du chemin, avant de prendre soin de votre environnement: attention et concentration sont essentielles. 

Images crédits : Pixabay

Ne vous laissez pas distraire par les feuilles sèches qui se trouvent sur les berges ou par la façon dont les autres prennent soin de leur chemin. Utilisez votre énergie pour entretenir et conserver le terrain qui accueille vos pas.

7] Soyez patient. 

Parfois, il est nécessaire de répéter les mêmes tâches, telles que le désherbage ou boucher les trous apparus après une pluie inattendue. Ne vous fâchez pas, cela fait partie du voyage. Même fatigué, même avec certaines tâches répétitives, soyez patient.

Annonce

8] Les chemins se croisent: les gens le savent. 

Écoutez les conseils, et prenez vos propres décisions. Vous seul êtes responsable du chemin qui vous a été confié.

9] La nature suit ses propres règles:

C’est pour cela qu’il faut se préparer aux changements brusques de l’automne, à la glace glissante en hiver, aux tentations des fleurs au printemps, à la soif et aux pluies d’été. À chacune de ces situations, profitez du meilleur et ne vous plaignez pas de ses caractéristiques.

10] Faites de votre chemin un miroir de vous-même:

Ne vous laissez aucunement influencer par la manière dont les autres prennent soin de vous. Vous avez votre âme pour écouter et les oiseaux pour dire ce que votre âme dit. Que vos histoires soient belles et plaisent à tout ceux qui vous entourent. Surtout, que les histoires que votre âme raconte pendant le voyage se reflètent dans chaque seconde du voyage.

11] Aimez votre chemin: sans lui, rien n’a de sens.

Et que Dieu ou l’univers guide vos pas chaque jour de votre vie.

Paulo Coelho

Annonce

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. Je suis né parce qu’il n’y avait pas d’autre chemin et j’aie essayé de réussir ma mort parce que je n’ai pas trouvé d’autre chemin que mon imagination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Test des vibrations spirituelles

Test des vibrations spirituelles – Vos vibrations sont-elles élevées ou faibles?

horoscope

Horoscope du Lundi 1er février 2021