in

Les bonnes relations n’arrivent pas comme ça. Il faut du temps, de la patience et deux personnes qui veulent vraiment être ensemble

Partagez cet article

Annonce

Le temps est venu pour nous tous de planter les graines des bonnes relations, pour que la compréhension fleurisse, que la paix fleurisse, et que fleurisse tout ce qui est nécessaire au bien-être de ceux qui souffrent.

Dhyani Ywahoo, Indien Cherokee

Avant, chaque fois que j’entendais quelqu’un dire que les relations demandent des efforts, je supposais que c’était une personne qui n’était pas heureuse.

Annonce

Parce que quand c’est bien, ça ne devrait pas ressembler à du travail ; cela devrait arriver sans effort, du moins je le pensais, ironiquement, à une époque où j’avais peu de relations.

Ce que je n’avais pas réalisé alors, c’est que les choses changent avec le temps, nous changeons avec le temps, tout le monde change avec le temps; et que nous devons choisir chaque jour de voir les gens que nous aimons avec des yeux nouveaux.

être aimé

Je suis avec mon partenaire depuis six ans maintenant, et bien que mes sentiments pour lui n’aient fait que grandir, il y a des moments où je laisse notre familiarité créer un mur entre nous. Ce n’est pas un conflit, ni de la méfiance, ni de la déception, c’est de savoir qu’il est toujours là.

Si je ne fais pas attention, je peux utiliser ça comme excuse pour ne pas être là avec lui. Être physiquement présente, mais pas vraiment, ​pas consciente et connectée.

Lorsque la nouveauté est partie et que vous faites partie de la routine de l’autre, surtout si vous vivez ensemble, il est facile de faire passer la dynamique du plaisir, de l’excitation et de la spontanéité à l’habitude, la nécessité et la responsabilité.

Annonce

Mais il ne s’agit pas seulement de se prendre pour acquis.

Parfois, lorsque nous nous sommes à l’aise avec l’autre, nous oublions de nous concentrer sur tout ce que nous apprécions chez l’autre et nous nous focalisons plutôt sur les petites choses qui nous dérangent.

Il peut être instinctif de se concentrer sur les petites choses qui ne fonctionnent pas au lieu de réaliser à quel point il y a de grandes choses.

Des psychologues suggèrent qu’il faut atteindre un ratio de cinq interactions positives pour une interaction négative. Ce ratio est également probablement vrai pour les interactions positives à neutres. En d’autres termes : nous avons besoin d’apprécier les autres plus souvent que de simplement coexister.

Être drôle, enjoué, spontané, généreux, attentionné et affectueux doit être notre priorité.

Parfois, nous pouvons ne pas apprécier pleinement les personnes que nous aimons parce que nous sommes trop absorbés par nos propres soucis. D’autres fois, c’est peut-être parce que nous sommes trop à l’aise pour apprécier pleinement ce que le confort signifie.

Quoi qu’il en soit, nous pouvons prendre un peu de temps pour sourire avec les gens que nous aimons. Même s’il faut parfois faire quelques efforts pour être vraiment présent et bien communiquer, lorsque nous nous apprécions vraiment, cela se fait presque naturellement.

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La déception ne tue pas, elle rend plus fort ! C’est en regardant vers l’avant que la vie avance !

horoscope

Horoscope du Samedi 4 Décembre 2021