Des notes privées d’Albert Einstein sur le secret du bonheur ont été dévoilées

de | 26 octobre 2017
secret du bonheur

Des notes privées d’Albert Einstein sur le secret du bonheur ont été dévoilées

Des notes privées d’Albert Einstein sur le secret du bonheur ont été divulguées

“Si vous voulez vivre une vie heureuse, attachez-la à un but, et non pas à des personnes ou des choses.”

Le grand physicien théorique Albert Einstein était bien plus qu’un brillant esprit scientifique. Il a également voulu partager beaucoup de sagesse, en particulier sur le thème de la recherche du bonheur, et deux notes récemment découvertes, datées de 1922, le prouvent encore. Elles ont été présentées par un vendeur d’Hamberg qui a voulu rester anonyme, les notes offrent des mots simples à comprendre qui restent pertinents même de nos jours, 95 ans plus tard.

Alors qu’il effectuait une tournée de conférences sur le territoire japonais, Albert Einstein qui logeait à l’Hôtel impérial de Tokyo, un coursier est arrivé pour lui donner un message. L’histoire raconte qu’Einstein ne voulait pas que  le coursier s’en aille sans pourboire, mais la coutume au Japon interdisait à l’homme de prendre une telle offre.

Alors au lieu de lui donner de l’argent, il a décidé d’écrire un message au coursier, peut-être inspiré par sa notoriété croissante, alors qu’il recevait le prix Nobel de physique et que son nom commençait à être connu même en dehors de la communauté scientifique.

Il a écrit pour le coursier deux messages manuscrits en allemand, le premier sur du papier normal et le second sur un papier de l’hôtel impérial de Tokyo.

La note de l’hôtel dit :

“Une vie tranquille et modeste apporte plus de joie qu’une poursuite du succès liée à une agitation constante.”

Et sur le papier normal :

“Quand on veut, on peut.”

Albert Einstein a signé et daté les notes, et a donné le lieu où il se trouvait dans la capitale du Japon.

Gal Winner, propriétaire et directeur de la Winner’s Auction House à Jérusalem, expose deux messages écrits par Einstein, en 1922, à l’Hôtel impérial de Tokyo, au Japon.

Selon le vendeur, Albert Einstein a également dit au messager : “Peut-être que si vous êtes chanceux, ces notes deviendront beaucoup plus précieuses qu’un simple pourboire.”

Les notes ont été mises en vente le mercredi 25 octobre à la Winner’s Auction House de Jérusalem et accompagneront deux autres lettres écrites par Einstein au cours des années suivantes. La note du physicien Albert Einstein sur le secret du bonheur a été adjugée à Jérusalem pour 1,56 million de dollars alors qu’elle était initialement estimée à quelques milliers de dollars.

Ces documents ont été authentifiés

Inconnues jusque-là des chercheurs, ces notes ont été authentifiées par la maison de vente aux enchères Winner’s. Elles n’ont pas de valeur scientifique, mais pourraient aider à mieux cerner les réflexions personnelles d’Einstein dont le nom est devenu synonyme de génie, estime Roni Grosz, chargé de la plus grande collection d’archives du physicien, à l’université hébraïque de Jérusalem.

« Ce que nous faisons ici est un portrait d’Einstein – l’homme, le scientifique, son impact sur le monde – à travers ses écrits », poursuit Roni Grosz, d’après qui « ceci est une pierre [de plus] à la mosaïque ».

Source : Collective-Evolution

3 réflexions au sujet de « Des notes privées d’Albert Einstein sur le secret du bonheur ont été dévoilées »

  1. divmerte

    le mecs était un génie de la physique , je vois mal pourquoi ont aurait quelque chose a faire de ses pensées philosophique sur le bonheurs …

    Répondre
  2. Patricia

    It is very doubtfull that the coursier would have understood what Albert Einstein said when he received the notes.
    So few people understand another language in Japan and I do not think Mr Einstein knew Japanese or would even think of the monetary value of his notes

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *