La divine féminité pour la femme mais où-est le feu sacré ?

de | 30 juin 2018

La divine féminité pour la femme mais où-est le feu sacré ?

feu sacré

La divine féminité est essentielle mais qu’en est-t-il du feu sacré?

Il y a un tel espace de guérison et d’amour pour tous les hommes dans cette société patriarcale dominante. Aujourd’hui dans la société, il est dit que l’homme doit subvenir aux besoins de la femme (si elle n’est pas prête à le faire d’elle-même) avec ou sans émotion. L’homme a été façonné à être un leader entouré de monde, mais la plupart ne montrent pas leur boussole interne. Avec de telles paroles en écho dans leur subconscient du genre, « Un homme s’endurcit » ou « Cesse d’agir comme un enfant », on donne aux hommes une grande responsabilité à assumer et à garder. On ne leur apprend pas comment enraciner cette énergie ou émotion de manière durable.

Où-est donc le feu sacré ?

Un vrai guerrier sait que ses efforts ne sont pas efficaces à moins que les combats à l’intérieur de lui n’aient été d’abord remportés, mais notre société ne le permet pas. Donc beaucoup de femmes font alors l’expérience de ce qu’on appelle les «Bad Boys» ou «les hommes enfants», ce qui est l’un des exemples d’une société extrême et déséquilibrée. Ce n’est pas la responsabilité de la femme de «guérir» cet espace pour les hommes. Les hommes font appel aux femmes parce qu’on leur a toujours permis d’avoir cet espace ouvert émotionnellement.

Les femmes ont une pureté d’un cœur vierge que l’homme recherche en lui-même. Cet espace féminin est libre d’écoulement et ouvert parce que les femmes ont été autorisées à la libération des émotions contrairement à leurs homologues masculins. Cela peut se manifester sous forme de «bad boy», quelqu’un qui a enterré ses souvenirs d’enfance en créant une grande diversion pour traiter avec le monde extérieur afin d’être accepté et aimé par la société. Ensuite il y a «l’homme enfant» qui veut guérir l’espace d’enfance en devenant ou en restant un enfant et ne veut pas être poussé dans le moule de construction de la société actuelle.

 

Les hommes doivent être fournis (et pas seulement par les femmes) mais par leurs homologues masculins et accepter leurs espace émotionnel afin d’être eux-mêmes. En d’autres termes, avec un lieu où on peut accorder l’espace du cœur, comme les femmes. Un endroit où la compensation et l’auto-conscience traversent l’ego et se tourne vers l’auto SENSIBILISATION pour devenir davantage un pouvoir doux harnaché dans l’espace.

Cela est valable pour les hommes et les femmes de sorte à ce que tous les êtres humains soient équilibrés à l’énergie masculine et féminine. La clé ici est que tout le monde commence à permettre un niveau de vulnérabilité et d’acceptation pour les deux parties, une connexion à l’espace du cœur et une connexion à l’un à l’autre. Une auto-évaluation demande du courage pour plonger à l’intérieur de soi et sentir sa propre boussole interne.

Il y a une histoire qui raconte: «Un homme a demandé une fois à son père: » Papa, comment je vais faire pour trouver la bonne femme? «

Son père répondu: «Ne cherche pas à trouver la bonne femme , concentre toi à être la bonne personne. »

Ne vous contentez pas d’être un mâle, soyez un homme.

Dans le sens du guerrier pacifique.

Ne visez pas seulement la perfection externe de votre corps, enlevez vos couches émotionnelles.

Ne vous efforcez pas juste à être dominant dans la société, connectez-vous à travers la communauté avec votre espace de cœur.

Ne cherchez pas simplement à lutter pour l’intelligence analytique, cherchez la sagesse de l’humilité de l’esprit.

Ne vous déplacez pas aveuglement en entièreté vers votre attirance primitive, cherchez comment vous désirez être satisfait.

Devenez un vrai et constant explorateur de votre propre esprit, de votre corps et de votre mental.

Vous serez surpris de voir comment vous pouvez entreprendre si bien tous les domaines de la vie.

Vous serez alors en mesure de vraiment satisfaire les besoins d’une femme en:

Ne regardant pas simplement sa beauté mais en voyant toutes les couches de son être.

Ne flirtant pas seulement avec son esprit mais faire la connexion avec son cœur.

Ne convoitant pas son corps mais soyez en intimité avec son âme.

Ne la ramenez pas seulement dans votre lit mais créez un espace unique confiant et passionné où vous vous sentez tous les deux en sécurité afin d’explorer les profondeurs de vos désirs.

Quand nous regardons à l’intérieur, nous gagnons profit de tout ce qui est à l’extérieur.

Sources : Jocelyn Daher

Après La divine féminité pour la femme mais où-est le feu sacré ? voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *