Je te choisirai… Même lorsque tu seras fatigué et épuisé

de | 6 septembre 2017

 

Image crédit : shutterstock

Je te choisirai

Je te choisirai. Même lorsque tu seras fatigué et épuisé, dans l’incapacité de lever la tête de ton oreiller, te roulant dans le lit, avec les membres en caoutchouc.

Même lors de ces matinées où affronter le miroir de la salle de bain paraît impossible car tu ressens le poids du monde sur tes épaules, et que tu fais infuser le café du matin avec les lumières allumées parce que le Soleil ne s’est pas encore levé. Néanmoins, je te choisirai.

Je me dirigerai vers toi. Je te serrerai fort dans mes bras et j’inclinerai mon front contre ta poitrine. Je respirerai profondément et lentement, en priant pour toi, afin que cette énergie te portes où que tu ailles.

Je te choisirai, même si tu n’as aucune envie d’afficher un sourire sur ton visage, et que tu es amer et furieux. Toutefois, je sourirai, je t’embrasserai sur la joue, et je te dirai à quel point je t’aime. Toutefois, j’irai me coucher, juste pendant une heure, en rêvassant de ta main posée sur la mienne. Toutefois, je te choisirai encore, et encore.

Je te choisirai. Même les jours où tu ne te choisiras pas, où tu laisseras tes cheveux en pagaille et que tu seras affaissé. Même lorsque tu sentiras un peu fort, que tu te plaindras un peu trop, en criant à haute voix tout en étant insupportable. Toutefois, je te choisirai.

Je te laisserai avoir ton espace et irai volontairement dans le mien. Je prendrai soin de toi, de près et de loin, et je te soutiendrai de toutes les façons possibles. J’utiliserai mes paroles, mon coeur pour te renforcer lorsque tu seras brisé. Je ne te laisserai jamais te battre seul.

Je te choisirai, même lorsque tu te penseras incapable d’être l’homme/la femme que je connais. Lorsque tu auras un doute, je resterai à tes côtés, pour t’encourager, t’aider à combattre et garder la foi. Et, je continuerai à t’aimer, même dans les moments les plus sombres. Tout en continuant de te choisir.

Je te choisirai, même lorsque nous ne serons pas d’accord. Je te choisirai même lorsque nos voix s’élèveront, et que je chercherai désespérément à m’enfuir. Même les nuits où je m’éloignerai de toi, en me collant à l’autre bout du lit, en croisant mes bras sans laisser place au pardon, tout en sachant que ce n’est pas bien, je te choisirai, malgré tout.

Je t’aimerai, peu importe la colère que je ressentirai. Je m’en ferai, même si mon cœur semble bien loin. Aussi grande soit ma réticence, je me pousserai vers ton oreiller, et me glisserai dans tes bras.

Je te choisirai, même lorsque tu me mettras en colère. Mon amour pour toi ne disparaîtra pas juste parce que nous sommes en colère. Je sais que nous allons nous battre, nous serons peut être frustrés, mais nous serons humains. Toutefois, je me battrai pour toi. Toutefois, je te choisirai.

Je te choisirai, pour le meilleur et pour le pire. Dans certains cas, nous oublierons presque la beauté de notre relation. Même quand il y aura d’autres options, que d’autres opportunités frapperont à ma porte, quand j’aurai des doutes sur le fait de partir et de me retrouver avec quelqu’un d’autre. Toutefois, je te choisirai.

Je valoriserai nos liens, nos promesses. Je me rappellerai du bien, même si nous pataugerons dans le mauvais. Je t’atteindrai lorsque tu sembleras si loin de moi. Je parlerai, afin de ne pas laisser mes émotions inexprimées.

Je te choisirai, même dans le doute. Même dans les moments où nous hésiterons tous les deux, nous demandant s’il s’agit bien de l’amour.

J’accepterai le fait que nous sommes des êtres imparfaits et défectueux, et toutefois, je t’aimerai quand même. Peu importe quel obstacle la vie mettra sur notre chemin, tu seras mien à tout jamais. Et, je continuerai à te choisir.

Je te choisirai. Et je continuerai à te choisir, chaque jour que le ciel fait.

Marisa Donnelly

Source : thoughtcatalog.com

13 réflexions au sujet de « Je te choisirai… Même lorsque tu seras fatigué et épuisé »

  1. polegato anne

    ce long texte merveilleux ou je retrouve beaucoup de moi, de nous …lui est au ciel

    Répondre
  2. AïchaFinaah

    Merci Marissa Donelly pour ce très beau et très poignant hymne à l’amour.

    A mon bien aimé : je t’ai choisi pour la vie, parce qu’au premier regard accompagné d’un sourire radieux, nous avons fusionnés. Quand viendra le temps des hommes lumière, s’il nous est permis, sûre, on se choisira encore pour l’éternité. te amo, amore mio.

    Répondre
  3. brisson

    Quelle belle déclaration d’amour, j’aurais aimé en être l’auteur pour te l’adresser. Quel bonheur de voir ce qu’on attendait et qu’on croyait perdu à jamais, se concrétiser de si belle manière.

    Répondre
  4. Nadine

    Magnifique ce très long poème qui est une ode à l’amour ! ! Tellement vrai et telle ment difficile de vivre chaque jour de notre vie avec une personne que l’on aime de toute son âme ! Ben oui c’est cela l’amour ! C’est aussi savoir pardonner !!!!

    Répondre
  5. Stuart

    Un texte magnifique…
    Hélas tellement peu en phase avec la façon dont les personnes se traitent aujourd’hui dans tant de couples… où l’on y exige trop souvent soit l’image de l’homme fort qui ne faiblit jamais, soit celle de la femme-mère de famille héroïque jusqu’à devoir se sacrifier.
    J’aimerai pourvoir réussir à choisir lorsque l’autre sera fatigué(e) et épuisé(e), et être un jour choisi comme tel, quand je suis dans ces états.

    Répondre
  6. Marnette

    Magique ! Il ferait un pense bête efficace sur une scène de ménage pour inverser la tendance 💏

    Répondre
  7. marilyne saiter

    Certains choix sont une évidence…. Je suis heureuse d’avoir choisi mon Ami…. malgré sa terrible maladie… je l’ai aimé jusqu’à son dernier souffle et je n’ai aucun regret malgré mon immense chagrin….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *