Il pose des disques de bois sur son sol, le résultat est incroyable!

de | 28 juin 2015

disques de bois

Il pose des disques de bois sur son sol, le résultat est incroyable!

 

Voici  une technique de rénovation hors du commun (et particulièrement esthétique) que cet homme a réalisée. Bien qu’elle soit vieille de plusieurs milliers d’années, elle est revenue à la mode depuis que d’innombrables maisons l’ont adoptée un peu partout à travers le monde.

disques de bois

Appelée “construction en bois cordé”, cette technique utilise des bûches écorcées – qu’elles soient naturelles ou coupées dans des arbres abattus – qui sont ensuite empilées et couvertes de mortier.

disques de bois

Il pose des disques de bois sur son sol: dans cette maison, le bois cordé a été utilisé pour donner à leur sol en béton  une nouvelle apparence naturelle et esthétique.
Ils ont commencé par nettoyer et passer la serpillère, puis ils ont décidé de la disposition des disques de bois.

3

Ce bois a été ramassé en toute légalité dans la forêt départementale voisine. Les arbres étaient morts, et étaient tombés naturellement.

4

Après avoir découpé chaque pièce avec une scie circulaire (réglée sur 3cm d’épaisseur), ils ont passé les disques au papier de verre, et les ont directement collés sur le sol. Qu’ils ont fixé avec de la colle.
5

Après les avoir tous placés, ils les ont bien tassés, afin de s’assurer de leur bonne fixation

6

Peu de temps après, le sol tout entier était recouvert de ce superbe bois cordé.

7

Enfin, après avoir faits les jointures, et appliqué quelques couches supplémentaires de polyuréthane, ce sol superbe a été achevé.


8

J’adore à quel point cela donne une impression de chaleur et de nature, qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous aimeriez avoir ceci dans votre maison ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous !

9

Après Il pose des disques de bois sur son sol, le résultat est incroyable! voir aussi:

39 réflexions au sujet de « Il pose des disques de bois sur son sol, le résultat est incroyable! »

    1. ben miloud essia

      j’adoooooore c’est beau….mais comment nettoyer et entretenir……..ensuite ; recommandation…..il faut planter une dizaine d’arbres ensuite OK

      Répondre
      1. cat

        le vernis polyurethane resite aux rayures a l’eau et au passage mon ebeniste de mari l’utilise quand il pose des plans de travail en bois il en faut 3 à 4 couches selon la porosité du bois ( bois durs ou bois tendres)

        Répondre
    2. hubert ducharme

      cest super beau jaimerais savoir quelle sorte de bois qui est ideal pour faire ca?
      doit til etres couper un certain temp ?
      avec quel produit avez vous fait les joint ?
      et les couche de polyurethane esce a base d huile ou a base deau?

      super de belle job vraiment original
      ducharme.h@videotron.ca

      Répondre
  1. Peigneur Michel

    un travail de fourmis ,mais de toute beauté et de plus isolant j’aimerais chez moi

    Répondre
  2. Karin

    c’est magnifique et écologique, j’aimerais savoir comment les jointures sont faites
    bravo pour ce beau travail.

    Répondre
  3. Coklico

    j’a-dore !! <3 …mais je pose la question des jointures aussi !!! et quel bois est conseillé ? peut on mélanger les essences ?

    Répondre
    1. Rayne Bernard

      Je pense qu’il serais préférable de mélanger les essences de bois qui ont des couleurs plus chaudes comme le noyer

      Répondre
  4. Jean-Pierre

    Ne pas oubliez les couches de polyrethane.
    pas bio de chez pas bio….
    Peut être regarder au dela des apparences.
    Oui pous le visuel mais nous pour le liant.

    Belle et bonne journée

    Répondre
  5. claude

    Les sols en bois de bout ça a toujours existé, normalement les pièces de bois sont accolées debout sans joint.
    C’est un des sol les plus résistant, réservé bien souvent à des usines.
    Mais dans ce cas de figure, il semble que ce soit un mastic polyuréthane (style sicaflex) qui remplit les joint, et une résine plus ou moins souple en guise de vernis. J’ai quelques doûtes quant-à la dilatation des différents matériaux…

    Répondre
  6. Anthony

    C’est beau à l’état brut mais une fois le polyuréthane appliqué le bois devient foncé c’est dommage. Pour les jointures j’aurai plutôt utilisé du mortier blanc, plus écologique, plus souple.. qui aurait mis en valeur chaque rondin comme on les voit avant la pose du polyuréthane.

    Répondre
  7. dydy

    Je trouve que ses plus jolie en claire apres trop fonce il faut trouver une autre astuce que le poly voila

    Répondre
  8. portal

    Oui dommage de mélanger du bois naturel à du polyuréthane qui lui n’a rien de naturel du tout et même sans doute toxique à la mise en oeuvre (vapeur très irritante et nocive jusqu’au séchage complet du produit) et en cas d’incendie là ce produit devient carrément mortel (OUI !!!) car il dégage des vapeurs comme le cyanure d’hydrogène et le monoxyde de carbone .
    Alors oui pour le bois et BOF pour le reste !!!

    Répondre
  9. el gringo

    ca a du lui couter cher en joint et resine lol,pour du polluant en plus ,je procederais avec du bois mort sur pied ou mini 3ans sechage, en essence dur pour reduire un maximum les dilatations ,le bois travail,pour les joints 70/30 ,chaux ,ciment blanc,voir 80/20 et saturateur clair ou systeme pour ancienne tomette (cire ,impermeabilisant) sur le bois pour garder son authenticité .bon point a savoir, l inertie du bois contrairement a du carrelage .ecologique,economique et bien etre.

    Répondre
  10. carole

    c’est beau sans le joint appliqué et sans le vernis. faut trouver autre chose, de plus naturel. lecôté brillant ensuite enlève la chaleur du bois.

    Répondre
  11. Yves JULIEN

    Je viens justement de faire le plancher de mon chalet. Avoir vu ça avant, j’aurais peut-être fais ça moi aussi. Par contre j’aurais plutôt procédé ainsi, ce qui aurait été non seulement beaucoup plus vite à faire mais plus résistant et très facile d’entretien. :

    A) j’aurais installé toute les pièce de manière a avoir le minimum d’espace entre les rondeaux.

    B) j’aurais versé une couche d’Epoxy liquide à la grandeur du plancher. L’Epoxy est beaucoup plus résistant que la colle Polyuréthane est un un excellent scellant pour le bois (très utiliser dans la construction de bateau en bois).

    Un autre avantage c’est que l’Epoxy se met de niveau naturellement comme n’importe quel liquide. Et lorsque ça sèche, ça donne une apparence de bois verni.

    Pour mon chalet j’ai fait un Rose des Vents avec les lamels de plancher. Un travail de moine mais un look très nautique : suivez ce lien pour ceux que ça intéresse: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10154112302019316&set=ms.c.eJxd0EsKA0AIA9AbFaPxd~%3B~_LdeiiYLaPaEQYkoCHuWED9cFfwskrRGimS4TTMtVjkinXqVd1xKcrRDb9ysasyhavjKfcY1EqpoKWPTO~_V7rXRPgOuhIpH2NDuthVmmn5GJe3K9IdsmdNJM1LBffCJ~%3BFr~%3BwI3~%3BWc9.bps.a.10154112266574316.1073741826.800219315&type=3&theater

    Répondre
  12. virginie

    J’adore !!! mais alors sans polyuréthane et sans colle !!!
    Aucun intérêt de faire un sol en bois si on ne reste pas sur des produits naturel …

    Répondre
  13. Jean-Louis latsague

    C’est super joli, je l’ai fait dans une cave qui me servait de show-room, mais les rondelles n’était aussi petites, et donc il y avait des espaces plus larges. Mon sol originel était en terre battue, je l’ai mouillé pour ramollir la couche supérieure et j’ai assis les rondelles dont le dessous était conique. Comme ils faisaient en moyenne 10 cm d’épaisseur, ça tenait bien grâce à l’ajout de sable mouillé et battu avec un maillet sur un planche pour faire résonner le tout, faire sortir les bulles d’air et tout mettre au même niveau. Le sable a séché et durci, et au final, une couche de petits cailloux ronds sur les joints finis au plâtre a donné un aspect agréable et facile pour se déplacer. Mais quand même, 8 mois de travail …
    Notez aussi que j’ai utilisé des essences différentes, autant pour la couleur que pour l’aspect. N’ayant aucune utilité de les protéger des éclaboussures, je ne les ai pas traité au polyuréthane, produit toxique. En revanche, avec le passage répété, ils se sont pratiquement polis d’eux-mêmes, bien que poncés avant la pose.
    C’est toute une procédure à mettre en place, il faut respecter des temps de séchage très longs, et utiliser des éclairages différents pour se rendre compte des défauts visuels. Mais franchement, quand j’ai vendu la maison, c’était un « plus » indéniable qui a évité des discussions en regard du prix. Je ne fais plus rien de ce genre, je suis trop vieux maintenant … sourire … mais j’ai adoré créer ce sol tellement agréable.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *