in

Fermeture des cycles, des portes, des chapitres: l’important est de les fermer et d’avancer…

Partagez cet article
Annonce

Fermeture des cycles

Fermeture des cycles : Il faut accepter quand une étape de la vie se termine. 

Si vous insistez pour continuer, vous pouvez perdre votre joie, votre bien-être et le sens de votre vie. Appelez ça comme vous voulez : fermez les cycles, fermez les portes, fermez les chapitres ; l’important est de les fermer et de passer à autre chose.

Ne pouvons-nous pas vivre dans le présent en pensant au passé et ne pas nous demander sans cesse : « Pourquoi cela m’est-il arrivé » ? Nous ne pouvons pas être éternellement des enfants ou des adolescents, ni des employés d’entreprises inexistantes ou avoir des relations avec des gens qui ne nous aiment pas.

Annonce

Les problèmes arrivent et nous devons les laisser partir !

Un jour, tout à coup, un sentiment de nostalgie nous envahit et nous nous souvenons de tout le temps perdu, des minutes perdues qui ne reviennent jamais. Nous devons comprendre que le temps est notre atout le plus précieux ; le temps c’est la vie. 

Il est normal de se souvenir du passé ; ce qui est nocif, c’est de vivre avec des blessures émotionnelles ouvertes. Ce sont elles qui nous empêchent de vivre dans le présent et de profiter de tout ce que nous avons.


Le vertige émotionnel

Fermeture des cycles
Image crédit : Pixabay / Fermeture des cycles

Croire que le passé était meilleur garantit la souffrance émotionnelle dans le présent . Cette croyance nous empêche de « lâcher prise et passer à autre chose » et nous pouvons plonger dans un abîme profond.

Annonce

C’est ainsi que surgit le vertige émotionnel, qui nous empêche d’oublier le passé, de panser nos blessures et de vivre dans le présent.


Se libérer du passé

réalisation du Soi
Image crédit : Pixabay / Fermeture des cycles

Certaines personnes pensent que regarder dans le passé est une perte de temps ; l’important est de vivre dans le présent. De cette façon, la tristesse émotionnelle du passé s’accumule, créant « une montagne de douleur » encore plus grande.

Imaginez qu’une personne allergique ait l’habitude de balayer toute la poussière de la maison sous le tapis, pensant que cela ne l’affectera pas.

C’est ce qui arrive avec les blessures émotionnelles. Nous devons nous libérer des chaînes qui nous blessent pour que les blessures ne s’aggravent pas. Ce que nous sommes aujourd’hui est le résultat de notre passé, qu’il soit bon ou mauvais.

Annonce

En regardant en nous, nous ne pourrons pas changer le passé, mais nous comprendrons les parties négatives et ne les laisserons pas perturber notre présent. C’est très douloureux, mais cela fait de la place pour le nouveau.

Guérir les blessures émotionnelles

Image crédit : Pixabay / Fermeture des cycles / lâcher-prise

Surmonter la peur du passé est le seul moyen de mettre fin à cette souffrance.

Cela vaut la peine d’essayer de panser les blessures du passé. Débarrassez-vous de votre fardeau et comprenez ce qui vous opprime.

Imaginez-vous en train de lâcher un ballon ; les cordes qui l’attachent se desserrent jusqu’à ce qu’il soit complètement libéré. Laissez-le aller en regardant le ciel jusqu’à ce qu’il soit hors de vue, en souriant et en vous sentant très apaisé.

Annonce

Fermeture des cycles : Lâcher prise

émotions négatives

Si cela n’apporte pas de joie dans votre vie… Lâchez prise

Si cela ne vous rend pas heureux … Lâchez prise

S’il ou elle reste à vos côtés, mais n’apporte rien de bon… Lâchez prise

Si vous recherchez la sécurité et évitez ainsi l’effort de développement… Lâchez prise

Si vous ne reconnaissez pas vos qualités… Lâchez prise

Si un ou une partenaire ne vous donne pas d’affection… Lâchez prise

Si cela ne favorise pas votre épanouissement… Lâchez prise

Il ou elle dit, mais il ou elle ne le fait pas… Lâchez prise

S’il n’y a pas de place pour vous dans leur vie … Lâchez prise

Si vous essayez de changer une personne… Lâchez prise

Si ça vous fait peur… Lâchez prise

S’il y a plus d’incompatibilités que de réussite… Lâchez prise

Si ça vous fait juste souffrir … Lâchez prise

Lâchez prise… car la perte sera beaucoup moins douloureuse que la douleur de s’accrocher à « ce qui était et n’est plus ».

Carole Mazeau

Annonce

Publié par Carole Mazeau

À propos de l’auteure: J’ai commencé à écrire pour ESM en 2017. Étant une grande passionnée de développement spirituel, j’aime mettre à contribution mes connaissances et mon savoir pour en faire profiter les autres.J’espère ainsi encourager les gens à approfondir leurs connaissances sur la spiritualité et à devenir la meilleure version d’eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

gens ouverts d'esprit

17 choses que les gens ouverts d’esprit font différemment

horoscope

Horoscope du Mercredi 4 août 2021