C’est quoi l’éveil des consciences

Par Gaelle Bernard « Nos trésors intérieurs » Illustration Emilie Parmentier 

A travers les dernières décennies, on a toujours constaté un mouvement collectif.

Les années 60 étaient celles du combat pour nos droits et de la décolonisation ; dans les années 70, c’était l’heure de la libération des moeurs et des premières prises de conscience écologiques ; les années 80 étaient le début du libéralisme et du capitalisme.

Les années 90, celles des débuts de la technologie et un nouveau pas est franchi dans le rapprochement entre les peuples, fin de l’apartheid, chute du mur de Berlin et réaction internationale face aux guerres et aux massacres. En 2000 c’est le début de l’individualisme, de la surconsommation et des pertes de repères, notamment avec l’arrivée d’Internet et des médias de plus en plus accessibles, mais aussi d’une ouverture d’esprit plus large par rapport aux différentes perceptions de la vie, on commence de s’indigner contre le racisme ou l’homos%ualité, on cherche à comprendre l’autre.

Depuis 2010, beaucoup de secteurs ont subi des déclins.

L’économie à travers les difficultés grandissantes pour l’industrie et les écarts qui se creusent entre les populations ; la politique avec des conflits à n’en plus finir et de plus en plus de scandales en tous genres ; la Terre avec le réchauffement climatique et les désastres écologiques ; les peuples qui répètent les mêmes schémas de guerres et qui provoquent des migrations tragiques ; l’humain qui s’isole de plus en plus dans un monde virtuel et qui perd de vue l’essentiel à cause du matériel. 

Aujourd’hui, un changement est en train de s’opérer, l’éveil des consciences. Il se manifeste par un changement significatif des mentalités ; l’envie de vivre en harmonie entre nos pensées, nos paroles et nos actes ; un besoin de prendre soin de soi et de réaliser nos rêves ; une participation active à un monde meilleur, plus proche de la nature et de l’essentiel ; une empathie grandissante envers la différence qui devient un symbole de force ; une prédisposition spontanée à accepter avec bienveillance les difficultés ; une liberté assumée pour se choisir et être tel que nous sommes. 

Chacun à sa manière, dans son domaine de prédilection.

Et suivant son inspiration s’active à un changement, quelque chose change, le Monde bouge

Pour la Terre, on protège les espèces en voies d’extinction ; on imagine des bateaux-aspirateurs pour les océans ; on ramasse des déchets en allant faire son jogging ; on fait pousser des légumes dans un coin de son jardin grâce à la permaculture ; on se bat contre le massacre des baleines ; on mange sainement, bio et local ; on cherche à réduire notre consommation et on recycle. Autant de possibilités que de ressources naturelles. 

Pour l’Homme, on se connecte pour revendiquer chaque jour un peu plus nos droits et notre unité.

Des enfants prennent la parole et demande aux dirigeants de prendre des décisions majeures ; on met à disposition une chambre de notre maison pour accueillir des migrants ; on voyage avec le désir de s’enrichir de la diversité de l’autre ; on accepte la différence, sans la juger et en la valorisant ; Autant de possibilités que d’humains. 

L’économie évolue également avec une volonté d’un commerce équitable ; un marketing axé sur le développement durable ou le bien-être (tel que nous sommes) ; un environnement favorable à l’épanouissement au travail et des meilleures conditions ; la création d’appareils à faible consommation ou de labels éthiques ; la société de consommation qui perd de l’ampleur pour laisser la place à une société minimaliste. Autant de possibilités que d’économies. 

Le mouvement « New Age », courant spirituel dès années 1980.

Qui avait pour motivation de changer l’humanité et d’éveiller les consciences par diverses approches ésotériques et pragmatiques voyait probablement juste. Parmi leurs idées, celle des enfants « indigos », nés dans les années 1970-1990 qui sont désormais des adultes. Ces enfants sont devenus les éclaireurs de cette prise de conscience, ils sont dotés d’une grande sensibilité et ont l’impression de devoir accomplir quelque chose de spécial, ils sont là pour mettre un terme aux anciens systèmes et créer un nouveau monde. Ensuite, viennent les enfants « cristal », nés entre 1990 et 2010 qui sont la future génération d’adultes. Leurs intuitions sont nettement plus développées, ils ont des dons spirituels innés, ils oeuvrent en coopération pour un meilleur monde.

Les enfants nés à partir des années 2010 sont les enfants « arc-en-ciel ».

Ils sont le renouveau et ils incarnent le divin, la spiritualité est leur essence naturelle et ils sont reliés à leur vérité divine sans souffrir de leur réalité humaine. Bien sûr, il faudra attendre quelques années encore pour ressentir leurs influences et leurs effets sur le Monde, mais c’est grâce à ces enfants « consciences » que le monde est en train de prendre un nouvel envol. 

Toi, moi, lui, elle, eux, nous cherchons tous à oeuvrer d’une certaine manière pour un monde meilleur.

Et notre potentiel créatif, artistique, intellectuel ou manuel ne demande qu’à s’exprimer pour participer à ce changement. L’éveil des consciences, c’est simplement réaliser que nous sommes là pour apporter une pierre à l’édifice de notre choix et se mettre en action de la manière qui nous correspond. C’est un concept factuel qui n’est pas réservé uniquement à la spiritualité, il est simplement le mouvement actuel de l’Humanité. 

Image crédit : Emilie Parmentier.

La page Facebook de l’auteure : Nos trésors intérieurs » : https://www.facebook.com/Nos-trésors-intérieurs-1148107042033662/

Gaëlle Bernard toute reproduction interdite sans notre autorisation / Image crédit ( elle n’est pas libre de droit ) : Emilie Parmentier.