Êtes-vous un esclave du système ? Ce dessin animé pourrait vous faire réfléchir à deux fois

de | 21 août 2015

esclave-du-système  (2)

Credit: opusBou

Êtes-vous un esclave du système ? Ce dessin animé pourrait vous faire réfléchir à deux fois

Ce court-métrage montre à quel point le monde moderne s’intéresse plus aux « choses » qu’aux « gens », et cela a permis à une extrême déshumanisation de devenir la norme.

Dans ce dessin animé qui donne à réfléchir, on parle du monde du travail dans notre société. On montre la façon dont les gens vivent au jour le jour bloqués dans leurs habitudes et leurs routines, se servant des autres pour accomplir des tâches comme les fonctions mécaniques.

Les gens deviennent des « choses », comme un support pour les vêtements, un taxi, ou un panneau de signalisation pour la circulation.

Êtes-vous un esclave du système ? Vidéo :

Le dessin animé présente la routine quotidienne d’un homme lorsqu’il se rend à son lieu de travail. Il se réveille, se rase, attrape son pull, et traverse la ville. Quand il arrive à son lieu de de travail pour commencer son travail, lui et tous les autres travailleurs semblent loin d’être éclairés et passionnés par leur travail.

Et dès que cet homme atteint son lieu de travail, il se pose à plat ventre et commence à servir de paillasson pour que les gens essuient leurs pieds.

esclave-du-système  (1)

Êtes-vous un esclave du système ? Credit: opusBou

Qu’est-ce que ce dessin animé cherche à transmettre ?

Que dans notre monde moderne où les gens s’intéressent davantage aux « choses » qu’aux « gens », une extrême déshumanisation est devenue la norme. Pour dominer les autres, les individus se sont coupés de leurs homologues, les voyant comme des objets inanimés. En faisant cela, ils se sont en eux-mêmes aliénés de leur propre condition humaine.

Évidemment, la vidéo peut être interprétée de diverses façons, mais cet auteur pense qu’il est impératif de tirer une leçon de ce film pour nous réaligner avec le monde dans lequel nous vivons, ainsi qu’avec ceux avec qui nous le partageons.

esclave-du-système  (3)

 Credit: opusBou

Vous n’êtes pas censé être un esclave du système. Avoir un travail que vous détestez et travailler 8 heures par jour, pour alimenter une société capitaliste qui contribue à la dégénérescence mondiale par des habitudes non durables, pour rembourser une liste de dettes accumulées pour maintenir un tel mode de vie, pour vivre isolé et au détriment des autres pour « aller de l’avant » va à l’encontre des besoins de l’esprit humain.

Qu’en pensez-vous ? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous.

Claire C.


11 réflexions au sujet de « Êtes-vous un esclave du système ? Ce dessin animé pourrait vous faire réfléchir à deux fois »

  1. Shiny

    Très bien réalisé ,reflète ce qu’est le monde du travail,la routine, l’ennui , le vide est bien retranscrit.
    Merci de m’avoir fait découvrir ce court métrage .

    Répondre
  2. fasquel

    Ce dessin animé montre comment l’homme est devenu un ZOMBIE robotisé, sans vie. Nous sommes utilisé pour le service d’une petite population privilégié qui se croit les maîtres du monde . Le soucis c’est que peu de gens réagissent et se laissent programmés et étouffés par le système j’ai la sensation que les gens ne réfléchissent qu’à travers les programmes négatifs qu’ils ont reçus

    Répondre
  3. Antoine

    Tres belle vidéo qui donne a réfléchir,je suis aujourd’hui au lycée, comme tout nefants d’esclave moderne, ont y apprend a faire comme tout le monde pour plus tard travaillez comme tout le monde, je ne veux pas de ce monde ,mais que faire d’autre ? les seule option aujourd’hui c’est faire le pantins ou mettre fin a ces jours … pas top

    Répondre
    1. Christophe

      Non Antoine, il y a pleins de choses à faire mais c’est sûr que ce n’est ni l’école ni les moutons de la société qui vont t’en parler.
      C’est important d’avoir conscience de ses qualités et de mener sa vie en utilisant celles ci.
      Ce n’est qu’une question de travail et de patience mais tout est possible si on se donne pleinement à un objectif.

      Répondre
    2. belicard

      non antoine, vis tes réves avant que tu n’en ai plus !!! n ete suiscide pas tout de suite… tu es encore libre de voyager de partir, de découvrir pleins de choses

      Répondre
  4. RoseLyne

    A mon niveau, j’aime beaucoup ce dessin animé qui peut réveiller ceux qui ne le sont pas encore ! Selon nos propres réactions en regardant ce dessin animé plein d’humour, nous n’avons qu’un pas à franchir, un obstacle à surmonter, et ainsi nous prendrons la voie de la liberté de penser, d’agir et de se construire sur ces bases !
    Merci de partager, cela peut aider beaucoup de personnes, et surtout celles auxquelles on n’aurait pas pensé …. chacun est libre d’apprécier selon son ressenti !
    Merci Claire C.
    lundi 24 août 2015

    Répondre
  5. Khalis

    En gros tout le monde se sert de tout le monde mais faut pas le voir comme ça, nous vivons en société nous avons besoin de chacun pour maintenir notre vie moderne, notre confort sans quoi on se retrouverait encore dans les grottes à chasser le gibier. Je respecte ce mode de vie mais rares sont ceux qui le préfèrent à notre confort d’aujourd’hui, si votre travail ne vous plais pas changez le, donnez vous les moyens d’être bien placé.

    Sinon chacun doit faire sa part, il nous faut des agriculteurs pour manger, des médecins pour nous soigner, des enseignants pour assurer l’avenir de nos enfants, etc. Le court métrage le montre bien, chacun de nous a son utilité, et mine de rien l’être humain n’est-il pas fait pour travailler ? J’avais lu ça dans un livre (la fin de Candide de Voltaire). Car quand bien même nous refuserions nos sociétés modernes qui je le répète même si elles sont complexes elles cherchent avant tout la facilité, nous devrions tout de même subvenir à nos besoins et cette fois-ci nous n’aurions pas de soirée de libre, pas de week-end, pas de vacances, le travail de la vie est plus chronophage que le travail de la société. Plus dangereux aussi, surveiller le feu, trouver de l’eau, de la nourriture, de quoi se vêtir, se protéger des indésirables, etc. Mais le plus dur reste de cultiver la terre, s’occuper du bétail, etc, se lever encore plus tôt que les citadins (5h en moyenne).

    Après chacun choisit comment il veut vivre, personnellement cette vie-ci même si elle parait complexe et injuste pour certains (et encore vous ne connaissez pas la loi de la nature: la loi du plus fort ! Ici les faibles sont protégés par la médecine et autres organismes), à moi elle me plait, je ne me sens pas esclave, je me sens connectée avec les autres, je fais ma part, chacun aide indirectement les autres, la servitude est avant tout mentale, si vous vous sentez esclaves alors nul doute que vous l’êtes.

    Je reste toujours maître de ce que je fais (même si mes choix sont certes quelques peu influencés du fait de mon environnement) mais tout cela je le fais consciemment et c’est cette conscience des choses qui me permet de dire que je suis libre.

    Répondre
    1. Will

      Salut Khalis !

      Je pense que voir la société comme un tout ou rien n’est pas juste . Ont peut amélioré la condition humain et la cohérence de nos existences au sein d’une communauté sans pour autant revenir a l’age de pierre .
      Via le partage par exemple . Tu peux te spécialiser dans la fabrication de vêtements par exemple , en faire pour toi et un peu plus chaque jours pour d’autres et échanger . Chacun fait ce qu’il sait faire ou veut faire et partage avec son voisin . ainsi tu peux te concentré sur une tache et recevoir de la communauté les autres choses dont tu as besoin .

      Si ont existe aujourd’hui , c’est que nos ancêtres ont su faire preuve d’imagination ,vivre , survivre et évoluer . Pourquoi n’en serions nous pas capable aujourd’hui ?

      Tu es en droit d’aimer notre condition actuelle , mais ont ne peux pas dire qu’il n’y a pas de meilleur alternative sans avoir essayer . Pourquoi changer alors que je suis bien me diras tu ? Peut être ne vois tu pas les problèmes qu’engendre nos modes de vie a l’horizon ? Moi je les vois .

      Répondre
  6. laurent

    oulah aucune conscience et vive par automatisme comme controler par une force qui les controle :O .

    Répondre
  7. laurent

    choquant car ils sont des etres aux regards vides en plus aussi ce qui demontrent qu ils sont vide interieurement et qu ils ont perdus leurs personnalités et respirent ne vivent pas , ca craint :O .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *