5 façons de prospérer dans ce monde lorsqu’on est empreint de compassion

de | 25 août 2018

compassion (2)

Image crédit : Shutterstock

J’appelle l’amour et la compassion une religion universelle. Telle est ma religion.

Mon autobiographie spirituelle
[ Dalaï Lama ]

5 façons de prospérer dans ce monde lorsqu’on est empreint de compassion

« Il est tout à la fois une bénédiction et une malédiction d’avoir une sensibilité profonde. »

 1. Ne vous sentez pas responsable des sentiments des autres.

Au bout du compte, vous n’êtes pas responsable de ce que ressentent les autres. Pouvoir faire preuve de compassion est une qualité remarquable, mais chacun vit sa propre expérience, et vous n’êtes pas responsable de rendre votre mère heureuse, d’aider votre petit ami à se sentir bien dans sa peau, ou de donner à vos amis le sentiment d’être désirés. Ils sont responsable de leurs propres sentiments.

La compassion – mot plus explicite que celui de pitié, puisqu’il souligne le fait de pâtir avec ceux qui pâtissent – n’est pas, comme on le croit trop, une passion faible, ou une passion d’homme faible, qu’on puisse opposer à celle, plus virile, de la justice ; loin de répondre à une conception sentimentale de la vie, cette pitié chauffée à blanc n’entre comme une lame que chez ceux qui, forts ou non, courageux ou non, intelligents ou non (là n’est pas la question), ont reçu l’horrible don de voir face à face le monde tel qu’il est.

Souvenirs pieux
[ Marguerite Yourcenar ]

2. Ressentez pleinement votre douleur.

Lorsque vous êtes émotionnellement blessé, n’essayez pas de fuir cette douleur. Afin d’être en mesure d’apaiser les autres, vous devez être stable sur le plan affectif. De cette façon, lorsque vous ressentez pleinement votre douleur, cela vous rend plus fort.

Il n’est rien de plus lourd que la compassion. Même notre propre douleur n’est pas aussi lourde que la douleur consentie avec un autre, pour un autre, à la place d’un autre, multiplié par l’imagination, prolongée dans des centaines d’échos.

L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera
[ Kundera ]

compassion (1)

3. N’essayez pas de porter un bouclier.

N’essayez pas de dessiner une bulle autour de vous-même afin de vous protéger des autres personnes. Ce n’est pas ainsi que la compassion fonctionne. Plutôt, prenez le monde tel qu’il est. Faites face aux énergies négatives.

La souffrance est un don du ciel. L’humanité, sans la souffrance, ne peut connaître la peur, ni la pitié. Sans peur, il n’y aurait pas d’humilité, tous les hommes seraient des monstres d’égocentrisme et de cruauté. La reconnaissance de la douleur et de la peur chez autrui fait naître en nous la compassion, et cette pitié est notre humanité, notre rédemption.

Le choix vous appartient de Dean Koontz
[ Dean Koontz ]

4. Gardez une haute opinion de soi.

Sans une grande estime de soi, il est facile de se sentir tiré vers le bas par les discours intérieurs négatifs et la dépression. Rappelez-vous que, ce n’est parce que les autres ne s’aiment pas eux-mêmes que vous devez faire de même. Vous ne devez pas subir cette expérience en commun avec eux.

Ne mépriser la sensibilité de personne ; la sensibilité de chacun, c’est son génie.

Citation de Charles Baudelaire ; Fusées, journal intime (1851)

5. Comprenez que la plupart des gens sont compatissants.

Nous sommes foncièrement bons. Cela est gravé dans notre cerveau. Lorsque l’on compatit avec les autres, nous ressentons leur expérience comme si elle était la notre. Mais tout le monde ne fait pas preuve d’une telle vigilance, ce qui peut souvent conduire au narcissisme et l’agressivité. Mais lorsque vous êtes en mesure de compatir, tout vous est possible.

N’oubliez pas que beaucoup de gens éprouvent exactement ce que vous ressentez.

Prendre soin des autres, partager leurs problèmes, faire preuve de compassion, tel est le fondement d’une vie heureuse pour soi-même, pour sa famille et pour l’humanité toute entière.
Dalaï Lama 

Sources : http://themindunleashed.org/2015/12/the-best-way-to-survive-and-thrive-as-an-empath.html http://kripalu.org/blog/thrive/2015/02/02/i-feel-your-pain-an-empaths-guide-to-staying-balanced/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *