Annonce
empathes et l'intimité
Image crédit : Pixabay

Les empathes et l’intimité

Étant donné que les relations intimes sont puissantes sur le plan énergétique, cela peut prendre beaucoup de temps à un empathe avant de récupérer et de reprendre ses esprits. La quantité de ces échanges énergétiques accumulées au cours d’une vie, par un processus d’absorption passive, peut entraîner une surcharge neurologique et psycho-spirituelle. 

Cela peut parfois demander plusieurs années avant de pouvoir retrouver une véritable stimulation.

Afin de déterminer à quel niveau de développement ils se trouvent, surtout en temps de crise, les empathes ont besoin de partenaires capables de les soutenir autant sur le plan émotionnel que moral. Ils ont besoin de partenaires capables de bloquer certaines personnes qui tenteraient de s’immiscer dans leurs affaires intérieures.

Annonce

Il est important pour un empathe d’avoir une personne qui saura l’encourager, sans interférence. Car un empathe a besoin de son espace, de moments de solitude, sans prise de tête.

Étant une véritable éponge émotionnelle, l’empathe a besoin d’un soutien énergétique, car cela lui permet de surmonter ses douleurs les plus importantes, ou de reprendre confiance en lui.

Beaucoup d’empathes ont tendance à ressentir les pensées et les sentiments profonds de leurs conjoints, les confondant avec leurs propres émotions. Ils ont donc besoin de temps pour bâtir l’endurance et combler les pièces manquantes au sein de leurs relations intimes.

Manifester ses émotions par des pleurs, des cris, des siestes, la danse, la prière et la solitude peut leur apporter plus de clarté et les aider à réaliser qu’ils ont une pensée, une sensation et/ou une émotion qui ne provient pas d’eux. Il pourrait s’agir d’une nouvelle fixation négative qui n’était pas là auparavant, ou qui n’a pas encore été résolue.

Lors des relations intimes, il y a un énorme échange d’informations d’une personne à l’autre.

Pour les empathes, en particulier pour ceux qui ont des forts états psychiques, cela peut les amener à découvrir des choses cachées au sujet de l’autre susceptibles de les déranger ou de les effrayer; comme une information trouble sur leurs ancêtres, un historique violent ou des dons qui viennent avec un prix.

Les empathes ont intérêt à trouver des partenaires conscients qui ont suffisamment d’expériences de vie, un tempérament complémentaire, une sensibilisation partagée, et qui sont capables de réagir de manière appropriée à leurs dons et tout ce qui en découle.

Les femmes, par exemple, sont quotidiennement accablées par ces travaux émotionnels, sans reconnaissance de ce travail laborieux, constant et continu.

Annonce

De plus, elles sont censées gérer les traumatismes et les émotions de leur conjoint, en espérant qu’il y ait une réciprocité. Pour les empathes, cela peut devenir un problème si complexe qu’il les empêcherait d’avoir suffisamment d’opportunités d’apprentissage et d’intégration avec des partenaires potentiels.

Chaque fois qu’un empathe tente de se mettre dans une relation saine et romantique, il apprend à découvrir ses limites, les attributs qu’il recherche chez l’autre, si sa relation est prometteuse ou vouée à l’échec, ce qui peut fonctionner ou non, ce qui le stabilise, le déstabilise, ou qui pourrait interférer avec son progrès.

Il est tout à fait sain d’évaluer si le fait d’avoir quelqu’un aujourd’hui dans sa vie pourrait être compliqué.

Il est tout à fait sain de savoir dire ‘non’ à l’intimité ou à un rapprochement trop stimulant, sans culpabilité ni honte.

Il est tout à fait sain de rompre avec quelqu’un qui ne vous convient pas.

Il est tout à fait sain de vous sentir triste, mais de ne pas vous laisser envahir par des émotions extrêmes susceptibles d’engendrer davantage de souffrance inutilement.

Cela n’est pas un échec, mais une opportunité d’apprendre et de choisir à nouveau.

Annonce