Blessés par des flèches, des éléphants désespérés font un long voyage.

de | 18 octobre 2015

 éléphants

Blessés par des flèches empoisonnées, des éléphants désespérés font un long voyage afin d’aller demander l’aide des hommes .

Pour l’amour des animaux. Passez le message.

Le mois dernier, un éléphant sauvage et deux de ses compagnons ont été attaqués par des braconniers. Blessés par des flèches empoisonnées, les animaux ont traversé tout le Kenya pour aller chercher de l’aide là où ils savaient qu’ils pouvaient en trouver : au centre animalier du David Sheldrick Wildlife Trust (DSWT).

Bien que l’éléphant sauvage n’ait jamais été pensionnaire de ce Centre, il connaissait des éléphants qui en provenaient. Il s’était en effet reproduit avec deux éléphantes orphelines, élevées au Centre de Réintégration Ithumba du DSWT, des éléphantes qui dirigent désormais leur propre troupeau sauvage. Avec elle, il était devenu en 2011 le père de deux petits, nommés Mwende et Yetu par le DSWT.

Et selon DSWT, cet éléphant savait pertinemment qu’il pouvait trouver de l’aide auprès des humains du Centre.

éléphants

David Sheldrick Wildlife Trust “Nous sommes certains que le père de Mwende savait que, s’il revenait au Centre, il y trouverait de l’aide et des soins ; en effet, ce genre de comportement est fréquent chez tous les éléphants blessés du nord. Ils rejoignent tous le Centre lorsqu’ils ont besoin d’aide, en sachant pertinemment qu’ils en trouveront ici.” explique le DSWT.

Et bien que l’idée d’un éléphant demandant de l’aide à des humains puisse paraître surprenante (en particulier lorsque cet éléphant a été blessé par des humains), ce n’est pas inconcevable.

Les éléphants possèdent en effet des capacités de raisonnement spatial remarquables, et sont capables de créer des cartes mentales particulièrement détaillées, qui leur permettent de se repérer sur leur territoire. Compte tenu de leur intelligence et de leur sociabilité élevée, il est possible que d’anciens éléphants orphelins, ou des animaux soignés au DSWT, aient expliqué à leurs semblables sauvages que le Centre était un endroit sûr où se réfugier.

éléphants-1

David Sheldrick Wildlife Trust

“Chaque jour, nous sommes ébahis par la faune kényane”, explique le DSWT.

Heureusement pour eux, ces éléphants se sont réfugiés au bon endroit. En quelques heures, l’équipe vétérinaire a endormi les trois mâles grâce à des sédatifs, et a soigné leurs blessures, nettoyant les zones empoisonnées, et les soignant avec des antibiotiques et de la pâte de protection.

Selon le DSWT, les éléphants se sont bien remis de leurs soins, et semblent en être reconnaissants.

David Sheldrick Wildlife Trust

“Le père de Mwende et de Yetu est resté dans les parages, en compagnie de ses amis, et depuis la fin de leur traitement, ils sont régulièrement aperçus par nos équipes.”, racontent les sauveteurs. “Heureusement, toutes leurs blessures ont bien cicatrisé, et ils se sont complètement remis.” ajoutent-ils.

Si vous voulez aider le DSWT à soigner et à s’occuper d’autres éléphants, vous pouvez faire un don en ligne à cette organisation.

3 réflexions au sujet de « Blessés par des flèches, des éléphants désespérés font un long voyage. »

  1. bouckaert

    Je suis tres heureuse que des centres tels que le votre existent pour compenser les horreurs de ces démons humains qui ne font que tuer pour la soif de l’argent ou du trophée: Merci!!!

    Répondre
    1. PEPIN sonka

      Cette histoire m’a réjouis et rassuré !!!… Si je pouvais être là pour prendre soin d’eux, leur parler, les embrasser ….vraiment, bientôt, je rejoindrai ce continent pour m’occuper des enfants rejetés sous prétexte d’être sorcier et des animaux… Bientôt …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *