Et si on disait oui à la complémentarité homme-femme

de | 4 février 2017
complémentarité homme-femme

Et si on disait oui à la complémentarité homme-femme

Image crédit : pixabay.com

Et si on disait oui à la complémentarité homme-femme

Dans une société de consommation où l’on court après le temps et l’argent, il devient difficile de se définir et de se fier à sa nature profonde.

Or n’est-ce pas là le commencement ? Qu’on soit femme ou homme, n’est-ce pas un bon début de commencer par la relation à soi ?! Lire la suite

Cela m’a toujours captivé de voir combien de personnes tentent de percer les mystères des relations sans s’en s’être familiariser avec leur propre sexe.

Moi la première ! Pendant des années, j’ai cherché la clef qui m’ouvre la porte des relations amoureuses saines et épanouies. A l’heure actuelle, j’ouvre une porte, oui ! mais l’ouverture n’est pas vers l’extérieure. Cette ouverture intérieure m’amène vers l’acceptation de mes forces en tant que femme.

Et si on disait oui à la complémentarité homme-femme :

Dans notre monde où tout s’oppose, les femmes et les hommes s’affrontent, se tuent, se remettent la faute l’un sur l’autre.

Être un homme n’est pas facile !

Être une femme n’est pas facile !

Rien n’est facile dans cette société où «avoir» occupe une plus grande place qu’«être». Les questions identitaires n’ont pas leur place sur l’avant de la scène sociétaire.

Mais soyons clair, en termes de relations, l’«avoir» importe peu. Seul l’«être» compte.

Peu importe les grandes théories sur le féminin sacré, le masculin sacré, les sociétés patriarcales ou matriarcales… Avant de s’identifier comme un homme ou comme une femme, nous sommes des êtres-humains.

L’univers est assez bien fait, vous l’aurez probablement remarqué aussi : tout est complémentaire autour de nous.

Les forces opposées s’attirent pour former un tout… Le Yin et le Yang, la lune et le soleil, l’eau et le feu… Tout a sa raison d’être.

Cette dualité est nécessaire pour l’harmonie de notre monde. Alors plutôt que de se battre, pourquoi ne pas voir cette complémentarité entre hommes et femmes ?

Pourquoi ne pas se reconnaître l’un l’autre afin d’être mieux ensemble ?

Le masculin représente la force. La force juste et généreuse.

Force que l’homme peut mettre au service des plus faibles pour les protéger, force qu’il peut utiliser pour construire et agir avec justesse.

L’argent ou un haut statut social ne rendra pas un homme plus fort. Pas plus que le meurtre ou la destruction.

Sa force n’est pas la puissance. Sa force est la protection et la justesse.

Sa force est connectée au cœur. L’homme sait qu’exprimer son masculin, c’est vivre ses émotions et les montrer. Le cœur de l’homme est généreux et bon.

L’homme est courageux et sert les causes du cœur. Il sait que se montrer tel qu’il est avec ses larmes, ses sensibilités, ses blessures est un acte d’une puissance inouïe.

Sa force est dans le respect de chaque être vivant. L’homme respecte et protège les animaux, les plantes, les enfants, les femmes, … Il veille à ce qu’ils soient aimés comme ils le méritent. L’homme voit en eux cette complémentarité dont il a besoin et tient à les honorer au mieux. L’homme protège la Terre et ses habitants.

Le féminin est créateur. La femme a en elle le pouvoir de la vie.

La femme a cette capacité de recevoir et garder les énergies pour les transmuter. L’échange de fluide lors des rapports sexuels le montre bien. La femme reçoit et garde une partie de l’énergie de l’homme en elle.

Elle perçoit et absorbe tout au long de son cycle énormément d’énergies.

Grâce à son rythme biologique, parallèle avec celui de la lune, elle évacue tous les 28 jours ce qu’elle a gardé en elle et qu’il est bon de laisser partir. Son cycle est connecté à celui de la nature et de la Terre Mère.

La femme est là pour créer et donner de la lumière à la vie. La femme a pour mission de transformer l’ombre en lumière.

Cette lumière est amour et compassion. Cette lumière est harmonie et créativité. Cet équilibre intérieur naturel et cette capacité à se régénérer permettent à la femme d’être connectée aux énergies subtiles de l’univers et de transformer le monde.

Les femmes utilisent leur sensibilité et leur harmonie intérieure pour guérir et pour transmettre.

Le pouvoir de création de la femme réside dans son for intérieur sous forme d’amour, de paix et de liberté.

L’homme a besoin de la femme pour créer et aimer.

La femme a besoin de l’homme pour construire et avancer.

L’un ne va pas sans l’autre !

Personnellement, je respecte trop les hommes pour les rabaisser à cette image de violence et d’égocentrisme.

Et en tant que femme, je refuse de me soumettre à ce statut d’être fragile et d’objet sexuel véhiculé par la société.

Nous avons tous un pouvoir incroyable à l’intérieur de nous et je tiens à permettre à chacun de pouvoir exprimer son essence.

Le masculin et le féminin sont des énergies sacrées. Tous deux, des énergies d’amour.

Montrez la part de féminin et de masculin en vous, redonnez-vous votre pouvoir !

With love,

Auteure Et si on disait oui à la complémentarité homme-femme : Hélène

Bio

« J’aime comparer la vie à un chemin que l’on construit au quotidien. Les difficultés que l’on rencontre sur cette voie sont de merveilleuses occasions de quitter les sentiers battus pour construire son propre chemin de vie. Très jeune, je me suis intéressée aux questions de sens (quête de sens, but d’incarnation, etc.). Aujourd’hui, j’aide les personnes à trouver leur propre chemin et à ouvrir la porte de leurs en-vies. Le coaching, la PNL, l’hypnose Ericksonienne et la spiritualité me guident dans mes séances. Découvrez-en plus sur ma pratique sur mon blog: https://helenespironello.wordpress.com/ »

3 réflexions au sujet de « Et si on disait oui à la complémentarité homme-femme »

  1. jeanpatrick

    finalement on y arrive! J’ai 58 ans et je n’ai jamais vécu d’antagonisme avec les femmes, même lorsque j’étais jeune. J’ai eu des amies avec lesquelles nous pouvions nous confier tout, j’ai pu vivre ce sentiment d’être homme et d’être femme, de sentir ces deux énergies à l’intérieur de moi.

    Répondre
  2. Gwen

    Bonjour,
    J’aime beaucoup votre article et vous rejoins parfaitement dans cette réflexion!
    Si cela peut vous être utile j’ai beaucoup aimé lire un livre écrit par Valérie Colin-Simard « féminin masculin la grande réconciliation ». Elle aborde sous l’angle de valeurs de masculin et du féminin mais je le trouve très complémentaire…le féminin étant au service du masculin chez un homme et l’inverse chez la femme 🙂

    Répondre
  3. JoElle

    Oui et je dirais reconnaissons respectivement nos parts d’ombre aussi, sans se réduire à cela,…non pas s’y soumettre ou se rabaisser, mais acceptons-nous entièrement tels que nous sommes. Ca c’est l’amour 💝

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *