Des scientifiques ont développé un collyre qui peut dissoudre la cataracte

de | 29 août 2015

la-cataracte (2)

Des scientifiques ont développé un collyre qui peut dissoudre la cataracte

Des chercheurs américains ont développé un nouveau médicament qui peut être administré directement dans l’œil avec une pipette pour rétrécir et dissoudre la cataracte, qui est la première cause de cécité dans le monde (48%).

Bien que les effets doivent encore être testés sur les humains, l’équipe de l’Université de Californie, située à San Diego, espère reproduire les résultats dans des essais cliniques et offrir une alternative au seul traitement actuellement disponible pour les patients souffrant de cataracte : une intervention chirurgicale douloureuse et onéreuse.

Affectant des dizaines de millions de personnes dans le monde, la cataracte entraîne une perte de transparence du cristallin de l’œil et, si elle n’est pas traitée, peut conduire à la cécité. Cette lésion du cristallin est provoquée par la détérioration des protéines qui le composent et qui vont s’agglutiner pour former une couche ou des tâches. La cataracte peut se développer dans un seul œil ou dans les deux yeux.

Les scientifiques ne sont pas tout à fait sûrs de ce qui la provoque, mais la plupart des cas sont liés à l’âge, avec un pic d’incidence autour de 80 ans. Bien que désagréable, l’intervention chirurgicale pour retirer la cataracte est simple et sûre, mais elle reste difficile d’accès dans les pays en voie de développement, ce qui signifie que la cécité est inévitable pour la grande majorité des patients.

la-cataracte (1)

On estime que plus de 32 millions de personnes dans le monde sont aveugles, et 90 pour cent d’entre eux vivent dans des pays en voie de développement. Plus de la moitié de ces cas ont été provoqués par la cataracte, ce qui signifie qu’avoir du collyre comme alternative à la chirurgie ferait une différence incroyable.

Ce nouveau médicament est à base de lanostérol, une substance naturellement produite par l’oeil. Les chercheurs ont eu l’idée de tester l’efficacité du lanostérol quand une forme congénitale de la cataracte a été identifiée chez 2 enfants chinois, et dont les parents n’avaient pas eu de cataracte. Les chercheurs ont en effet découvert que ces deux enfants partageaient une mutation qui empêchait la production de lanostérol.

Ils ont testé leurs gouttes ophtalmiques à base de lanostérol dans trois types d’expériences. Ils ont travaillé sur du cristallin humain en laboratoire et ont vu une diminution de la taille de la cataracte. Ils ont ensuite testé les effets sur des lapins, et après six jours, 11 patients sur 13 ont observé une dissolution de cette affection. Enfin, ils ont testé les gouttes sur des chiens atteints de cataracte d’origine naturelle. Tout comme pour le cristallin humain en laboratoire et les lapins, les chiens ont répondu positivement au médicament avec une dissolution de la cataracte.

La prochaine étape pour les chercheurs est de comprendre comment les gouttes ophtalmiques à base de lanostérol induisent exactement cette réponse des protéines et de passer aux essais cliniques chez l’Homme.

Source: Science Mag

Claire C.

4 réflexions au sujet de « Des scientifiques ont développé un collyre qui peut dissoudre la cataracte »

  1. Dany

    bonjour,
    A priori il existe déjà quelque chose malheureusement utilisé en bouche à oreille dans le plus grand secret à cause des répercussions !!! si vous voyez ce que je veux dire !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *