communauté consciente

Les deux côtés de la communauté consciente : où vous situez-vous ?

Plus les années passent, plus il semble y avoir une certaine division au sein de la communauté consciente. Il y a deux côtés qui ont émergé qui paraissent souvent en contradiction l’un avec l’autre. Pour chaque Yin, il y a un Yang.

Et même dans une communauté construite sur l’amour et la paix, on trouve encore beaucoup de séparation.

Cela ne signifie pas que tous les membres de cette communauté soient polarisés à une extrémité de ce spectre. Il peut y avoir des nuances de gris entre les deux opposés, donc vous pouvez trouver un terrain d’entente entre ces deux polarités.

Il serait intéressant d’étudier cela en nous et à grande échelle pour essayer de parvenir à un accord qui combine le meilleur des deux mondes et utiliser les forces des deux pour initier un changement réel. Cela étant dit, voici les deux côtés de la communauté consciente.

Côté 1 – La positivité est le seul moyen

D’un côté, vous avez votre groupe composé principalement de « vibrations positives ». Ce groupe est généralement très préoccupé par la qualité de vibrations et ils cherchent à vivre dans un état positif, autant que possible. Ils ne se préoccupent que de ce qui les rend heureux. La vie est trop courte pour se sentir malheureux. Évitez le négatif, et amplifiez le positif.

Souvent, cette foule suit la loi de l’attraction et cherche à éviter les conflits et le drame. Ils ont tendance à croire qu’il est important d’avoir des pensées positives, emploient un langage positif et se concentrent sur les questions positives pour créer la vie la plus spirituellement enrichissante possible. En général, ils n’aiment pas se concentrer sur les problèmes ou la négativité sous n’importe quelle forme, et ont tendance à éviter tout ce qui compromet leurs vibrations élevées.

Selon eux, les personnes qui ne sont pas toujours positives se concentrent trop sur le négatif, et tirent donc des circonstances plus négatives dans leur réalité. Ils ont tendance à croire que pour initier un changement positif, vous devez mettre l’accent sur le positif, et que les pensées négatives ne font que créer plus de problèmes. Par conséquent, ils diraient que lorsque nous nous concentrons sur la corruption du gouvernement, nous créons plus de corruption du gouvernement parce que nous lui donnons notre attention.

Côté 2 – Affronter l’obscurité est le seul moyen

Ce côté a tendance à passer plus de temps à parler des problèmes avec le monde dans l’espoir de trouver une solution. Ils s’expriment sur les choses qu’ils veulent changer. Ils sont préoccupés par des choses telles que les droits des animaux, les vaccins, les OGM, les conspirations et la corruption au sein du gouvernement. Ils ont tendance à croire en l’importance de la sensibilisation sur les problèmes dans le monde afin d’initier un changement positif.

Ils ont tendance à être des militants, et croient que faire face à la négative est ce qui permet de passer à quelque chose de positif. Si nous ne prenons pas le temps d’apprendre et de parler de ce qui ne va pas dans le monde, comment pouvons-nous le changer? Ces gens ne se concentrent pas uniquement sur les aspects négatifs, mais ils investissent davantage leur attention dans ces aspects en espérant que cela se traduira par une transformation.

Ils croient que le côté avec les vibrations positives cvbg ignorent délibérément les problèmes importants pour se sentir mieux. Parfois, ils croiront que les gens qui se concentrent uniquement sur le positif gaspillent leur potentiel pour initier le changement. Ils diront souvent qu’ignorer les problèmes ne les fera pas disparaître, il faut juste aider à s’éloigner de la cause. Ils croient qu’il est de notre devoir d’aider ceux dans le besoin et de se lever pour ce qui est juste, même si cela nous rend malheureux ou mal à l’aise.

La position intermédiaire

Le juste milieu entre ces deux polarités est que les deux parties ont quelque chose à offrir. Nous devons dénoncer l’injustice, mais en même temps il ne faut pas la laisser nous faire sombrer dans la folie. Friedrich Nietzsche a dit:

« Quiconque lutte contre des monstres devrait prendre garde, dans le combat, à ne pas devenir monstre lui-même.»

Ce qui signifie que nous devons faire attention à ne pas devenir la même chose que ce pour quoi nous luttons.
En créant un équilibre dans notre attention à la fois sur la lumière et l’obscurité, nous sommes bien préparés pour devenir le changement dont le monde a besoin en ce moment. Ignorer l’obscurité ne produira rien de positif, mais se concentrer dessus non plus. En apprenant à faire face et en équilibrant cela avec une base spirituelle et un esprit bien formé, nous avons une force beaucoup plus grande dans le monde. Nous ne pouvons pas vivre dans l’ignorance, mais nous ne pouvons pas laisser l’obscurité nous consumer.

Bien qu’il existe de nombreuses similitudes entre ces deux côtés, ce problème particulier a créé un peu de division. Est-ce que nous résolvons les problèmes d’aujourd’hui en sensibilisant à leur sujet et en luttant pour le changement? Ou pouvons-nous plutôt résoudre les problèmes d’aujourd’hui en choisissant de faire la paix avec eux et en nous concentrant plutôt sur ce qui se passe de bien dans le monde?

De quel côté du spectre vous situez-vous?

Croyez-vous que la positivité est essentielle pour changer le monde, ou plutôt la lutte contre l’obscurité?

Ou, votre point de vue se situe t-il quelque part entre les deux?

Laissez un commentaire ci-dessous pour nous faire part de votre point de vue !

Notez cet article