Les deux côtés de la communauté consciente : où vous situez-vous ?

de | 6 mars 2017

communauté consciente

Les deux côtés de la communauté consciente : où vous situez-vous ?

Plus les années passent, plus il semble y avoir une certaine division au sein de la communauté consciente. Il y a deux côtés qui ont émergé qui paraissent souvent en contradiction l’un avec l’autre. Pour chaque Yin, il y a un Yang.

Et même dans une communauté construite sur l’amour et la paix, on trouve encore beaucoup de séparation.

Cela ne signifie pas que tous les membres de cette communauté soient polarisés à une extrémité de ce spectre. Il peut y avoir des nuances de gris entre les deux opposés, donc vous pouvez trouver un terrain d’entente entre ces deux polarités.

Il serait intéressant d’étudier cela en nous et à grande échelle pour essayer de parvenir à un accord qui combine le meilleur des deux mondes et utiliser les forces des deux pour initier un changement réel. Cela étant dit, voici les deux côtés de la communauté consciente.

Côté 1 – La positivité est le seul moyen

D’un côté, vous avez votre groupe composé principalement de « vibrations positives ». Ce groupe est généralement très préoccupé par la qualité de vibrations et ils cherchent à vivre dans un état positif, autant que possible. Ils ne se préoccupent que de ce qui les rend heureux. La vie est trop courte pour se sentir malheureux. Évitez le négatif, et amplifiez le positif.

Souvent, cette foule suit la loi de l’attraction et cherche à éviter les conflits et le drame. Ils ont tendance à croire qu’il est important d’avoir des pensées positives, emploient un langage positif et se concentrent sur les questions positives pour créer la vie la plus spirituellement enrichissante possible. En général, ils n’aiment pas se concentrer sur les problèmes ou la négativité sous n’importe quelle forme, et ont tendance à éviter tout ce qui compromet leurs vibrations élevées.

Selon eux, les personnes qui ne sont pas toujours positives se concentrent trop sur le négatif, et tirent donc des circonstances plus négatives dans leur réalité. Ils ont tendance à croire que pour initier un changement positif, vous devez mettre l’accent sur le positif, et que les pensées négatives ne font que créer plus de problèmes. Par conséquent, ils diraient que lorsque nous nous concentrons sur la corruption du gouvernement, nous créons plus de corruption du gouvernement parce que nous lui donnons notre attention.

Côté 2 – Affronter l’obscurité est le seul moyen

Ce côté a tendance à passer plus de temps à parler des problèmes avec le monde dans l’espoir de trouver une solution. Ils s’expriment sur les choses qu’ils veulent changer. Ils sont préoccupés par des choses telles que les droits des animaux, les vaccins, les OGM, les conspirations et la corruption au sein du gouvernement. Ils ont tendance à croire en l’importance de la sensibilisation sur les problèmes dans le monde afin d’initier un changement positif.

Ils ont tendance à être des militants, et croient que faire face à la négative est ce qui permet de passer à quelque chose de positif. Si nous ne prenons pas le temps d’apprendre et de parler de ce qui ne va pas dans le monde, comment pouvons-nous le changer? Ces gens ne se concentrent pas uniquement sur les aspects négatifs, mais ils investissent davantage leur attention dans ces aspects en espérant que cela se traduira par une transformation.

Ils croient que le côté avec les vibrations positives cvbg ignorent délibérément les problèmes importants pour se sentir mieux. Parfois, ils croiront que les gens qui se concentrent uniquement sur le positif gaspillent leur potentiel pour initier le changement. Ils diront souvent qu’ignorer les problèmes ne les fera pas disparaître, il faut juste aider à s’éloigner de la cause. Ils croient qu’il est de notre devoir d’aider ceux dans le besoin et de se lever pour ce qui est juste, même si cela nous rend malheureux ou mal à l’aise.

La position intermédiaire

Le juste milieu entre ces deux polarités est que les deux parties ont quelque chose à offrir. Nous devons dénoncer l’injustice, mais en même temps il ne faut pas la laisser nous faire sombrer dans la folie. Friedrich Nietzsche a dit:

« Quiconque lutte contre des monstres devrait prendre garde, dans le combat, à ne pas devenir monstre lui-même.»

Ce qui signifie que nous devons faire attention à ne pas devenir la même chose que ce pour quoi nous luttons.
En créant un équilibre dans notre attention à la fois sur la lumière et l’obscurité, nous sommes bien préparés pour devenir le changement dont le monde a besoin en ce moment. Ignorer l’obscurité ne produira rien de positif, mais se concentrer dessus non plus. En apprenant à faire face et en équilibrant cela avec une base spirituelle et un esprit bien formé, nous avons une force beaucoup plus grande dans le monde. Nous ne pouvons pas vivre dans l’ignorance, mais nous ne pouvons pas laisser l’obscurité nous consumer.

Bien qu’il existe de nombreuses similitudes entre ces deux côtés, ce problème particulier a créé un peu de division. Est-ce que nous résolvons les problèmes d’aujourd’hui en sensibilisant à leur sujet et en luttant pour le changement? Ou pouvons-nous plutôt résoudre les problèmes d’aujourd’hui en choisissant de faire la paix avec eux et en nous concentrant plutôt sur ce qui se passe de bien dans le monde?

De quel côté du spectre vous situez-vous?

Croyez-vous que la positivité est essentielle pour changer le monde, ou plutôt la lutte contre l’obscurité?

Ou, votre point de vue se situe t-il quelque part entre les deux?

Laissez un commentaire ci-dessous pour nous faire part de votre point de vue !

Source communauté consciente: thespiritscience.net

10 réflexions au sujet de « Les deux côtés de la communauté consciente : où vous situez-vous ? »

  1. Fichel

    Selon mon guide intérieur, cette position intermédiaire est essentielle. Dans certains cas, il m’est impossible de vivre avec l’idée de fermer les yeux sur la souffrance et de simplement la passer sous silence en se tournant vers le positif. C’est une solution qui peut parfois fonctionner sur des choses sans réels dommages au fond ou sinon parfois temporairement mais très souvent, le problème ressurgit. Un chemin n’a pas été montré pour celui qui a agit dans ce problème. Un chemin n’a pas été transmis. Ce n’est pas toujours inné. C’est parfois prendre le risque que le problème s’amplifie du fait d’une accumulation de sentiment d’injustice.
    Pourtant, je pense aussi que partir en lutte perpétuelle contre chaque problème avec la même intensité, en oubliant de prendre du recul, en oubliant les éléments positifs, au risque, effectivement, de reproduire soi-même sans s’en même sans s’en rendre compte, la violence que l’on condamne, ou de perdre son écoute est inutile et souvent plus dommageable. Souvent dans ce cas, on est victime de l’aveuglement de l’Ego qui nous récupère en chemin et nous emprisonne.
    Comme dans beaucoup de cas, à mon sens le manichéisme n’est pas une solution. L’action en conscience est la meilleure des solutions.
    Il s’agit d’être capable d’observer dans un premier temps, de comprendre ce qui se passe du point de vue des victimes et des « assaillants » (Bien souvent les deux camps sont victimes de quelques choses) et d’agir toujours en Bienveillance et en transparence auprès des opposants. Il faut chaque fois chercher à comprendre avant d’agir.
    Parfois, les problèmes ne sont pas réels mais des réalités créés ou des émotions humaines qui pourraient disparaître grâce au positivisme conjugué à un accompagnement de celui qui souffre. Parfois l’action est nécessaire pour montrer un chemin Juste et Bienveillant mais il est crucial que l’action soit en cohérence avec ce chemin Bienveillant. Lorsqu’elle l’est, cette action fidèle à une Vérité quasi universelle ne peut que s’imposer et faire sens dans l’esprit de tout être humain qui se reconnecte instantanément.

    Répondre
  2. Johanne

    Je dirais 3/4 côté 1, et 1/4 côté 2.
    Je crois qu’il est primordiale de savoir pourquoi nous voulons améliorer la qualité de vie que nous sommes en train de changer. Que ce soit sur le plan physique ou spirituel, le renouveau est en train de s’opérer. Rester conscient, combien il a fallu se « battre » et travailler fort pour avoir atteint ces niveaux de consciences que nous avons présentement. Tout ça, ne s’est pas fait en seulement une génération. Il y en a qui on laisse leur vie pour pouvoir améliorer la qualité et le respect de tous et chacun. Du bien-être des humains, des animaux, de la nature et de la planète.
    Sans tous ces efforts, nous ne pouvons pas atteindre la plénitude du groupe 1.

    Répondre
    1. Fabien

      Oui, et c’est d’ailleurs là qu’on se rend d’autant plus compte que l’amour serait l’ultime solution. Mais quand un peuple en vient à se faire chasser de ses terres, il se doit de répondre par la violence pour se défendre car l’amour ne désarme pas l’ennemi.
      Et ceci n’est aucunement une incitation à la violence (je préfère le dire pour être sur que mon message ne soit pas pris de travers ^^)
      Paix sur vous <3

      Répondre
  3. Jalan

    La prise de responsabilité est un élément déterminant dans notre rapport à la spiritualité car elle renvoie à la raison de notre présence sur terre. Travailler pour s’élever en conscience est une chose, mais cette élévation nous ferait prendre conscience de la responsabilité qui est celle de l’homme vis-à-vis de lui même ainsi que des autres règnes.

    Répondre
  4. Jocelyne

    Je crois que dès lors qu’on est éveillé, quelle que soit la place occupée, on est juste. Selon son chemin, et selon celui du TOUT. Vous savez, comme si chacun de nous, portrait 1, portrait 2 ou toutes les nuances entre les 2, composions, mis l’un à côté de l’autre, un portrait global d’un grand TOUT. Et bien sûr ce portrait change à chaque instant. Et ce portrait tend de + en + vers le TOUT. Alors merci à nous tous de nous écouter, de nous comprendre et de nous accepter tels que nous sommes : des lumières brillantes à différentes intensités en toute authenticité. Perso, je participe à ce portrait global en 1. ..??????

    Répondre
  5. Martine

    Je me situe en position intermédiaire , ça dépend de ce qui se présente .Je réagis fort aux injustices même si je sais que j’y participe quelque part .

    Répondre
  6. Jalaoui

    Commentaire :

    Comme en Terre ( Gaîa a se qu’il Parait ) 1 => positive attitude => +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Com En Taire 2 ( lunette = lu nette ; Universelle = uni vers elle ; Karma = car ma ; mérite = Mer Ocean Primordial Mer It ou Hit ou Heat….ect… )

    dans l’esprit du service a autrui sans se le créé transformer les flèches en pétale si les flèche on déjà exister…..lol

    Pyramidion = sommet de Pyramide présent sur le billet de Un Do L’art Ame et rie qu’un /

    Py ( expention naturel ) Ra ( dieux du Soleil d’on l’oeil représente la glande pinéal ) mit ( le fait de maitre, ehh mettre ) dit ( et ben dire ) on ( on )

    Donc 1 stagiaire en 2 conscient qu’il y a 3 qui joue….

    A Peluche et vive le père Now Elle…..lol

    Répondre
  7. Céline Cabana

    L’union fait la force! Certains ont le talent d’éveilleurs et sentent qu’il faut connaître l’ennemi à éliminer pour réussir à créer le changement de paradigme. D’autres ont plutôt le talent de percevoir ce que devra être le nouveau monde. Tous deux ont le même but et doivent s’unir pour arriver à leurs fins. Les premiers doivent être prudents à ne pas devenir violents dans leur paroles ou leurs actions par frustration car ils donneraient raison à Nietzsche….les deuxièmes doivent être prudents de ne pas devenir trop ‘fleur bleues’ ou ‘bisounours’ car ils seront écrasés très facilement par l’ombre qui saura en profiter….en conclusion, si tous deux restent centrés sur la paix et l’amour de son prochain et qu’ils comprennent que d’unir leur potentiel est gagnant, nous aurons des chances……

    Répondre
  8. Ulrich Ashanti Ilhmir

    le juste equlibre est essentiel pour le changement voir la chose dans son integralite sans en rejeter aucune facette equilibre rime avec harmonie …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *