Choisir c’est s’ancrer ! Le choix est votre plus grand pouvoir!

de | 6 février 2018

Choisir c’est s’ancrer

Image crédit : Pixabay

Choisir c’est s’ancrer !Le choix est votre plus grand pouvoir!

Choisir c’est s’engager, choisir c’est exister.

Choisir c’est décider. C’est ouvrir une porte mais également en fermer une autre (parfois même plusieurs). Choisir c’est se positionner face à l’autre, face à une situation, face à la vie et dans l’univers. Choisir c’est se mettre en action en exprimant l’être que l’on est. Faire un choix ne se résume pas à des mots. C’est se donner une direction, un fil conducteur pour poursuivre sa route.

Le choix est une création

Il y a dans le choix une force qui fait peur. Car lorsque je choisis, je m’ancre dans ma décision. J’affirme mes idées, ce que je suis et ce à quoi j’aspire. Je prends la responsabilité de qui je suis et de mes aspirations les plus profondes. Je prends également la responsabilité de ce que je m’en vais créer.

Le choix est une création. La création d’une dynamique énergétique interne et externe. Elle se diffuse en nous et nous construit. Elle modèle le réel comme une vague d’eau puissante. Dans cet espace de décision et de création : je me montre au monde et je le modifie.

Le choix mène à l’action. L’action transforme notre monde.

Et même si je choisis de ne pas choisir, je fais un choix. Celui de refuser les options qui me sont proposées. Celui de m’abstenir.

Ce qu’il y a d’angoissant dans le fait de faire un choix, c’est ce positionnement inéluctable qui se joint à l’action. Il est parfois confortable de se laisser une petite porte pour s’échapper en cas de besoin. Il est même rassurant de se dire que quoi qu’il arrive, si je ne m’avance pas ou peu, je pourrais reculer et m’échapper.

L’image que nous renvoie le monde est souvent le plus grand parasite dans notre capacité à choisir. Car lorsque l’on se positionne, les autres se positionnent à leur tour. Il faut être prêt à vivre cette métamorphose de ce qui était. Il faut se sentir suffisamment confiant pour prendre les responsabilités qui découlent de nos choix.

Dans notre humanité nous voudrions pouvoir avoir accès à tout et tout le temps. Nous voudrions à la fois être en vacances, voir les personnes que l’on aime ou encore lire un bon livre au coin du feu. Nous souhaiterions être à la fois au travail, connectés aux autres et en même temps loin dans la nature pour nous ressourcer. Nous voudrions avoir une belle voiture, la maison qui va avec et puis en même temps partir à l’aventure sans attache. Nous recherchons la sincérité, mais nous voulons que les autres nous ménagent, soit indulgents.

Dans nos envies, dans nos besoins, le temps est un élément essentiel : il ne permet pas de se diviser ou de se démultiplier. Plus encore, le temps ne nous permet de vivre pleinement qu’un instant à la fois. Tentez l’expérience d’être ici et ailleurs à la fois. Vous ne vivez ni l’instant présent où vous êtes et vous ne vivez pas non plus cet ailleurs imaginaire.

Le choix nous met à nu

Choisir c’est accepter de commettre des erreurs. Choisir c’est se permettre de tester et de s’aventurer dans le monde en pleine écoute de soi. Choisir c’est jouer le jeu de la vie. Il n’y a et il n’y aura jamais un seul chemin. Il en est de multiples à chaque instant, dans chacun de nos pas. C’est dans nos choix que nous créons notre destinée : dans cet espace court de l’instant présent qui à peine pensé n’est déjà plus.

Récemment une jeune femme est venue à ma rencontre pour une consultation. Coincée dans son incapacité de choisir. Ou plutôt je dirais, perdue dans sa capacité à choisir. Dans sa posture, le choix était vécu comme un danger. C’était elle ou les autres…

Parce que le choix engage tout ce que nous sommes. La totalité de nos expériences, de nos émotions, de notre vécu et de notre identité dans son ensemble. Le choix met à nu.

Lorsque l’on fait un choix on se choisit.

Cela n’a rien d’égoïste, rien d’égocentrique. Le choix part de nous, de ce que nous sommes et de ce que nous connaissons. Le choix part de notre capacité d’analyse, de réflexion mais aussi et surtout de notre écoute intuitive. Et tout ceci dans un corps qui s’exprime !

Le choix se présente dans l’ici et le maintenant. Il n’a pas de passé et pas de futur. C’est un acte unique qui engendre la création dans un avenir proche.

Choisir c’est faire un pas vers ce que l’on croit, ce que l’on pense, ce que l’on aspire, ce que l’on ressent, ce qui nous attire et ce qui nous fait vibrer.

J’aime m’imaginer comme un arbre avec de multiples racines bien plantées profondément dans la terre. Je me dis que chaque racine est reliée à une source d’informations qui vient nourrir la personne que je suis. Plus je m’enracine, plus elle m’éclaire. Plus elle m’éclaire, plus elle me permet de faire des choix éclairés. C’est dans cet instant de présence, pleinement consciente de mon existence, pleinement consciente de ma simple présence que je suis la plus à même de faire mes choix.

À vous de choisir

Reliez-vous à toutes les sources. Laissez-vous traverser par les énergies. Écoutez votre cœur, votre corps, votre intuition. Observez, appréciez ce qui se passe et soyez attentifs dans le présent. La vie vous traverse et vous donne les éléments nécessaires pour que vous puissiez avancer. Choisissez en pleine conscience de ce que vous vivez en vous et de ce qui vous entoure. Rapprochez-vous de ce qui est juste pour vous.

Alors engagez-vous pour vous. Soyez au plus proche de votre centre. Écoutez sa vibration. Écoutez ses messages et choisissez en lien avec ce que vous êtes car enfin vous vous ancrez.

Auteure

 : médium & artiste peintre. Son site : perlelouise.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *