Un artiste de rue transforme un tunnel français en un dysfonctionnement graphique étonnant

de | 14 juillet 2016

TW_FelipeStreetArt13

Un artiste de rue transforme un tunnel français en un dysfonctionnement graphique étonnant

En 2012, le Palais de Tokyo à Paris a lancé une initiative appelée «Projet Lasco»; un programme qui invite les artistes urbains à faire une oeuvre dans des voûtes labyrinthiques du Palais. Depuis le lancement du projet en Décembre 2012, près de soixante artistes internationaux ont fait des expositions dans le coffre – fort, y compris Vhils, Dran, OsGemeos et Futura 2000.

Pour la dernière tranche du projet Lasco, l’art est allé au-delà des murs souterrains du Palais et jusque dans le tunnel de l’autoroute A86. L’A86 est à dix kilomètres, d’une route souterraine qui relie Rueil-Malmaison et Jouy-en-Josas, au Bois Pont Colbert, dans les départements des Hauts-de-Seine, des Yvelines. C’est le plus grand tunnel routier situé en France.

Felipe Pantone , un artiste de rue argentin renommé, a été invité à prendre cet énorme défi artistique en partenariat avec VINCI Autoroutes. Le travail de Pantone fusionne des éléments audacieux de conception graphique et des principes géométriques afin de créer ses œuvres d’art. Les couleurs vives, des contrastes forts et, plus particulièrement, l’utilisation du milieu et le résultat technique varié donnent un impact puissant à ses œuvres d’art qui laissent les spectateurs sans voix.

Il n’a fallu que 5 jours à Pantone pour terminer la peinture du tunnel, et le résultat est à couper le souffle. Voici une série de photographies documentant l’exposition terminée, ainsi que le processus de création.

artiste-de-rue

Un artiste de rue transforme un tunnel 

TW_FelipeStreetArt03

TW_FelipeStreetArt04

TW_FelipeStreetArt05

TW_FelipeStreetArt07

TW_FelipeStreetArt08

TW_FelipeStreetArt09

TW_FelipeStreetArt10

TW_FelipeStreetArt11

TW_FelipeStreetArt12

TW_FelipeStreetArt13-001

TW_FelipeStreetArt14

TW_FelipeStreetArt13

H/T: fubiz

Une réflexion au sujet de « Un artiste de rue transforme un tunnel français en un dysfonctionnement graphique étonnant »

  1. mumen

    Ah ben quelle drôle d’idée de décorer le béton.On est pas habitué, qui sait ça peut avoir des effets secondaires de pas voir tout le temps des murs dégueulasses devant le nez…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *