9 principes de sagesse que tous les parents devraient enseigner à leurs enfants

de | 20 mai 2018
sagesse

9 principes de sagesse que tous les parents devraient enseigner à leurs enfants

Image crédit: Akiane kramarik

9 principes de sagesse que tous les parents devraient enseigner à leurs enfants

Quand les enfants sont petits, leurs problèmes sont mineurs et maman et papa peuvent résoudre presque n’importe quoi. Mais plus ils grandissent, on peut dire la même chose des problèmes qu’ils ramènent à la maison pour que vous les aidiez à les gérer?

Il n’y a vraiment aucun manuel sur la façon d’élever des enfants correctement. Nous faisons tous de notre mieux, avec ce que nous avons et les outils que nous avons à notre disposition pour nous débrouiller dans ce monde. Mais plus nous pourrons être armés en tant que parents, plus les enfants seront bien élevés.

9. Tout est temporaire

Rien ne dure éternellement, tout finit par disparaître. Plus nous nous accrochons au passé, plus nous entretenons les vieux souvenirs/ énergies qui stagnent, les répercutant ainsi dans notre propre corps et les gardant en vie dans nos cellules.

Enseignez le non-attachement à vos enfants dès le début. Pour évoluer avec les hauts et les bas de la vie, accepter tout ce qui peut être vu, entendu et ressenti sans qu’ils ne soient attachés à des lieux et des objets.

8. La douleur vous aide à grandir

La douleur fait partie intégrante de la vie. C’est grâce aux expériences difficiles de la vie que nous grandissons, et c’est pourquoi nous devons accepter nos plus grands défis, nos douleurs les plus profondes et nos défaites lamentables. Soyez avec votre enfant et restez à ses côtés quand il a des déceptions, en le rassurant que tout arrive pour une raison.

Sans l’obscurité, les étoiles ne brilleraient pas.

7. La prise de conscience représente tout

Nous ne pouvons pas changer ce que nous ne reconnaissons pas. Apprenez à vos enfants à penser plus grand qu’eux.

Quand l’ego se forme chez un jeune, il y a une tendance à devenir égocentrique. Tout se rapporte à eux, (moi, moi, moi) et généralement ce n’est que lorsqu’ils atteignent l’âge de la scolarité (ou plus tard) qu’ils réalisent que ce monde est rempli de milliards d’autres « moi », qui veulent aussi être vus et entendus.

C’est dans cette lutte pour se faire entendre, se sentir unique et spécial que la mentalité peut se former quand ils commencent à blâmer les autres pour leurs problèmes, et en leur apprenant à assumer la responsabilité de leur propre bonheur que nous mettons sur un chemin de l’auto dépendance qui leur fera faire un pas de géant en avant dans « la foule ».

6. Trouvez votre propre voie.

Il est important d’aider nos enfants à grandir, apprendre et se trouver. Nous ne pouvons pas vivre leur vie et nous n’existons pas à l’intérieur d’eux. Ce sont les seuls à pouvoir trouver ce qui résonne en eux et ce qu’ils veulent obtenir pendant qu’ils sont ici.

Plus nous leur imposons nos croyances, nos points de vue et l’endoctrinement, plus ils se conforment à la même boite que celle dans laquelle nous nous retrouvons piégés.

Lorsque votre enfant pose des questions sur le monde, au lieu de répondre immédiatement avec ce que vous pensez savoir, demandez-lui ce qu’il pense, et adaptez votre réponse autour de cela.

Laissez les enfants avoir de l’imagination. C’est ce qu’ils font de mieux, et c’est ce que nous perdons lorsque nous vieillissons.

sagesse

Principes de sagesse que tous les parents devraient enseigner à leurs enfants

Image crédit: Akiane kramarik

5. Le danger est réel, la peur non.

La seule chose à craindre est la peur elle-même.

La peur est une émotion. Une réponse émotionnelle qui est générée par nos propres formes de pensée. Que ce soit la peur de l’inconnu, la peur de la mort ou la peur de l’avenir, la peur est une illusion.

Quand nous cherchons à protéger nos enfants des monstruosités du monde, nous avons tendance à infliger la peur à nos enfants comme un moyen pour les alerter des dangers potentiels. Nous devons éliminer la peur de l’équation et leur enseigner uniquement les dangers. Lorsque nous infligeons la peur à nos enfants comme un moyen pour les protéger, nous nous mettons inconsciemment dans l’alignement vibratoire de ces choses que nous redoutons le plus. Ce à quoi nous résistons persiste, et afin d’élever nos vibrations, nous ne devons plus avoir peur et monter dans l’amour.

4. La vie est faite d’expériences.

La vie n’est pas une leçon à tirer, mais une expérience à vivre, partager et apprécier avec ceux que nous aimons. Nous voulons trop souvent rappeler à nos enfants qu’ils devront tirer des leçons difficiles dans la vie, ce qui peut en soi, être une attitude destructrice. Lorsque nous pouvons voir la vie de la croissance par l’expérience, cela réduit la gravité de la situation, ce qui permet une transition plus fluide à travers chaque étape de la croissance.

3. Votre perception du monde dépend de vous.

Le monde n’est qu’un miroir.

Même en tant qu’adultes, nous apprenons encore que la façon dont nous regardons le monde dépend à 100% des croyances, de l’endoctrinement et de la programmation dont nous sommes victimes. Maintenant, ajoutez à cela des charges émotionnelles et des blessures non cicatrisées et le tour est joué ! Nous avons formé une attente du monde dans lequel nous existons.

Maintenant, pour être honnête, personne n’a eu une enfance parfaite ou une éducation irréprochable, les douleurs croissantes que nous vivons lorsque nous sommes enfants nous accompagnent tout au long de l’adolescence et la maturité peut faire des ravages sur nous. Mais, nous pouvons contribuer à apaiser cela si nous sommes plus en phase avec nous-mêmes.

Plus les parents sont bien armés, plus l’enfant est bien élevé. Fait l’effort conscient de ne pas laisser vos enfants devenir des décharges pour vos croyances et vos perceptions, gardez leur esprit ouvert et curieux, vous pourriez vous-même apprendre un chose ou deux sur vous.

2. Cherchez votre liberté.

Pour faire des vagues dans la conscience collective, cela implique d’abord de rompre avec la conscience collective de la société.

Lorsque nous faisons une introspection par la pratique spirituelle comme la méditation, nous élevons notre conscience et quand nous élevons notre conscience, nous élargissons notre conscience. Nous faisons avancer notre mémoire consciente et tirons parti de la richesse des connaissances illimitées qui se trouvent en chacun de nous. (C’est dans notre ADN).

Laissez vos enfants réfléchir par eux-mêmes, se remettre en question et remettre en cause le statu quo.

1. « Le ciel n’est pas la limite, c’est votre esprit. »

Apprenez à vos enfants à comprendre que la seule limite qui existe est celle qu’ils s’imposent. Les gens diront toujours qu’on ne peut pas le faire, jusqu’à ce qu’on le fasse.

La seule limite est votre imagination. Faites preuve de créativité !

Source:  principes de sagesse que tous les parents devraient enseigner à leurs enfants: thespiritscience.net

Claire C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *