13 choses importantes que vous ne devriez jamais tolérer dans une relation

de | 26 juillet 2016

Afficher l'image d'origine

13 choses importantes que vous ne devriez jamais tolérer dans une relation

Pour qu’une relation se passe sous les meilleurs auspices et que les personnes impliquées s’y sentent bien, il est préférable de connaitre certaines règles. Il faut également savoir ce que l’on veut, ce que l’on mérite, et avoir le courage de l’exprimer et de le solliciter.

Votre relation, qu’elle soit romantique ou non, devrait vous rendre heureux et satisfait, pas étouffé, réprimé, ou mal-aimé. Beaucoup de gens restent dans des relations boiteuses simplement parce qu’ils ne supportent pas d’être seuls ou qu’ils ne peuvent pas imaginer leur vie sans la personne, même si leur situation actuelle ne leur convient plus.

Tout le monde mérite du respect, de la compassion et de l’amour dans les relations, mais si vous avez l’impression que votre partenaire ne vous donne pas cela, vous voudrez peut-être repenser votre relation avec lui ou elle.

Voici 13 choses importantes que vous ne devriez jamais tolérer dans une relation :

LA SURVEILLANCE/LE FLICAGE

Fouiller dans votre téléphone ou votre ordi d’une personne est une violation, en couple, de la confiance établie entre deux personnes, un gros manque de respect et une invasion de la vie privée. Si vos faits et gestes sont analysés, surveillés et vérifiés, c’est que vous êtes dans une relation qui n’est pas saine. Là encore, la confiance est essentielle pour qu’une relation puisse tenir et s’épanouir. En pratiquant le flicage, on crée un environnement étouffant, plein de soupçons et de trahisons, et c’est franchement pas marrant à vivre.

IL VOUS ÉTOUFFE

Votre conjoint vous empêche de vivre, cherche à vous voir et à vous toucher tout le temps, à être avec vous à tout moment ? C’est peut-être touchant au début, mais ça devient vite invivable. C’est souvent symptomatique d’un sacré manque de confiance (en soi ou en son partenaire, voire les deux), et rarement motivé par la simple envie de passer du temps avec quelqu’un. Être en couple, c’est sympa, mais ça reste une histoire entre deux personnes distinctes, pas une greffe des corps qui condamnent deux individus à vivre collés l’un à l’autre pour l’éternité. Il est important de garder une grande part d’indépendance, même si on est très très amoureux, sous peine de faire fuir l’objet de son affection.

UNE INDIGENCE INCESSANTE

Bien sûr, se sentir désiré et nécessaire dans une relation est normal, mais cela peut aller trop loin si vous ne faites pas attention. La plupart des gens aiment avoir un partenaire qui leur demande de l’aide pour certaines choses ou qui a juste besoin d’un câlin ou d’une épaule pour pleurer parfois. Ces choses sont tout à fait normales, ce qui n’est pas normal cependant, c’est un partenaire indigent trop collant qui semble incapable de faire quoi que ce soit sans vous.

Il est important de vous sentir indépendant, donc un partenaire totalement dépendant de vous devrait vous donner l’alerte.

LE LANGAGE IRRESPECTUEUX

Tout d’abord, une relation saine commence par le respect mutuel. Vous ne devriez jamais tolérer quelqu’un qui vous insulte, vous rabaisse, ou vous rend mal à l’aise de quelque façon que ce soit. Même si vous avez une dispute, cela ne donne pas le droit à votre partenaire de vous traiter de manière irrespectueuse tout simplement parce qu’il ne peut pas contrôler ce qu’il dit.

L’IRRESPONSABILITÉ

Enfin, vous ne devriez jamais tolérer un partenaire qui ne veut jamais assumer ses responsabilités et qui est incapable de se débrouiller. Les responsabilités que nous avons en tant qu’adultes ne sont pas amusantes certes, mais il devrait au moins assumer les taches et les responsabilités nécessaires à la survie, et ne pas compter sur vous pour faire tout le sale boulot.
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

L’ABUS DE CONFIANCE

Mis à part le respect, la confiance mutuelle doit exister dans une relation pour qu’elle puisse prospérer. Si vous ne pouvez pas faire confiance à votre partenaire, soit vous devriez lui en parler, soit vous devriez mettre fin à la relation avant de trop vous investir. Les deux partenaires doivent se sentir totalement à l’aise, ouverts, et soutenus dans la relation pour qu’elle marche, et un manque de confiance détruira une relation par ailleurs saine.

tolérer

L’INDISPONIBILITÉ ÉMOTIONNELLE

Votre partenaire doit être émotionnellement disponible;sinon, vous ne pourrez pas avoir une relation fructueuse avec lui. S’il se sent menacé ou qu’il a peur de montrer ses émotions, il a probablement des problèmes profondément ancrés qu’il doit résoudre avant de pouvoir s’engager dans une relation saine et prospère.

L’IMPRESSION DE NE PAS PASSER EN PREMIER

Même s’il existe d’autres choses importantes dans la vie en dehors des relations, votre partenaire devrait vous faire passer avant d’autres choses. S’il ou elle traîne avec des amis plus que vous , par exemple, cela montre que la personne ne prend pas son engagement très au sérieux.

Ne tolérez jamais quelqu’un qui ne prend pas le temps de vous faire sentir spécial, vous méritez quelqu’un qui vous traitera comme le roi ou la reine que vous êtes.

LA NÉGATIVITÉ

Maintenant, bien sûr il y aura de la négativité dans n’importe quelle relation dans la vie, mais cela ne devrait pas l’emporter sur une attitude positive. Une perspective négative sur la vie se traduira par des pensées négatives, et finalement, un esprit négatif. Les gens qui mettent l’accent sur le négatif ont tendance à avoir peu d’énergie, blâment les autres pour leurs problèmes, et en général, ce ne seront pas les plus amusants.

Ne vous contentez jamais de quelqu’un qui affiche cette négativité dans la vie – il ne fera que vous rabaisser dans le processus.

QUELQU’UN QUI NE VOUS SOUTIENT PAS DANS VOS RÊVES

Votre partenaire doit également vous soutenir à 200% quand il s’agit de vos rêves et de vos objectifs. Vous ne devriez jamais tolérer quelqu’un qui devient jaloux ou qui essaie de compromettre votre réussite, un partenaire qui vous soutiendra vraiment vous encouragera et vous aidera tout au long du processus.

UN PARTENAIRE ABUSIF

Si vous avez un partenaire qui ne peut pas vous laisser sortir sans paniquer ou sans penser que vous allez briser sa confiance, alors cela devrait définitivement vous donner l’alerte. Vous ne devriez jamais tolérer quelqu’un qui ressent le besoin de contrôler tous les aspects de votre vie et de votre relation. Selon un article sur psychologytoday.com, Andrea Bonior, titulaire d’un doctorat:

« Les relations toxiques peuvent frapper sournoisement presque tout le monde. Et un partenaire abusif ne connait aucune limite – toutes les personnes, peu importe leur âge, genre, orientation sexuelle ou statut socio-économique peuvent être dans des relations de contrôle, en jouant un rôle. »

UN PARTENAIRE QUI N’ÉCOUTE PAS

Vous devriez tous les deux pouvoir parler honnêtement et ouvertement à l’autre. Si votre partenaire vous donne régulièrement l’impression que votre avis ou vos pensées ne comptent pas, cela signifie qu’il ou elle ne vous apprécie pas vraiment en tant que personne. Et vous ne devriez jamais tolérer ce genre de comportement dans une relation.

LES MENACES

Peu importe le degré de cette menace, si votre conjoint essaye souvent d’obtenir gain de cause en commençant ses phrases par « Si tu ne fais pas, je… », c’est un très mauvais signe. Pareil s’il vous empêche de faire des choses en vous menaçant de châtiments si vous n’obéissez pas. Ou s’il fait du chantage à la rupture.

37 réflexions au sujet de « 13 choses importantes que vous ne devriez jamais tolérer dans une relation »

  1. astadude

    Il y a 4 point que je vit dans ma relation de couple depuis 7 ans , ce qui me retient se sont les enfants dure dure de prendre une décision .chaque année je suis de plus en plus malheureuse mais je reste.

    Répondre
    1. La voix de la passion

      Part, la vie est courte. Et elle est surtout trop belle pour la passer avec quelqu’un qui ne te mérite pas.

      Répondre
    2. Leyane

      Les enfants ne doivent pas être l’obstacle ds votre bien être et paix intérieure. .. vécu le même schéma depuis 15 ans. . Pris la décision de divorcé il y’a 4 ans. . Réflexion qui a duré 3 ans.. depuis … je Savoure ma vie… et en paix…
      Les enfants grandissent. .. ils s’intègrent à la nouvelle vie choisi … Certes. . Dur dur. .. Mais le résultat n’est que bénéfique.
      Bonne suite à vous.

      Répondre
    3. titi esp

      Je peux vous comprendre, je vie aussi un enfert, mais je reste pour mes enfants qui sont en bas age. Effectivement c’est dure. Parfois je me cache pour pleurer. Je regarde mes enfants et je me dis qu’ils n’ont rien demande, je n’ai pas le droit de leur faire subir cela. C’est ma facon de les proteger. Mais j’en souffre

      Répondre
      1. zaza

        excusesz moi mais arreter de vous cacher derrière vos enfants .l’important c’est de vivre heureux ne pensez vous pas que vos enfants ne se rendent pas comptent de la situation,, je sais de quoi je parle en l’ayant vecu alors sortait de cette relation négative avant que les degats soient irreversible ;

        Répondre
    4. Lorlaï

      Bonjour je suis egalement ds la mm situation 7 ans de coupe mais 3ans de vie commune enfant …
      Et du coup c compliquée je n ai pas 30 ans et je me pose serieusement des questions il n est pas mechant bien au contraire mais les 5 derniers points st tres presents… 🙁

      Répondre
    5. Phénix

      Astadude,

      Je suis passée par ce processus. En couple depuis 20 ans, malheureuse de plus en plus à chaque année mais hésitante à « briser » une famille avec quatre enfants. En plus d’être à la maison donc sans carrière ni revenu. Une dépression, des problèmes de santés majeures et un voyage à l’étranger m’ont permis de prendre du recul….J’ai pris la décision de me séparer, ça ne se fait pas dans la joie et la facilité mais le soulagement est bien réel lui…ainsi que la sensation de me respecter et de respecter l’autre. Je suis en plein dans le processus, je pense que j’ai essayé de communiquer mes malaises du mieux que j’ai pu et parfois nos vies prennent tout simplement des chemins différents. Ce n’est ni bien ni mal. L’important est d’écouter son coeur, de rester centrée, d’apprendre à communiquer ses besoins et à faire confiance à la vie. Bonne chance pour la suite des choses. Amour et pensées de paix pour toi, où que tu sois.

      Répondre
    6. L'aure

      Jamais il ne faut rester avec qn qui est toxique . même si il y a des enfants : ils verront bien que leurs parents ne s’aiment pas. Et peut-être même que plus tard ils vous en voudront de ne pas être partie au lieu de vous ruiner mutuellement.
      Et lui qu’en pense t il ? en parlez vous ?
      Réfléchissez mais pas trop lgtp ! il ne faut jamais se forcer à faire des choses. Jamais.

      Répondre
    7. S. N.

      Tes enfants seront beaucoup plus heureux de voir leur mère heureuse. Oui, se sera dur les premiers temps, mais en bout de ligne se sera pour le mieux pour tous.

      Répondre
    8. Léal

      Je viens de perdre une de mes soeurs….39 ans crise cardiaque….
      Elle aussi est resté pour les enfants ! Elle été profondément malheureuse , elle s’est sacrifier . ON A QU’UNE VIE .

      Répondre
    9. valerie

      ne gache pas le reste de ta vie…. je viens de refaire la mienne est je ne regrette pas …. si j’avais sue je n’aurais pas attendue….

      Répondre
    10. Audrey

      J’ai mis 13 ans de coter pour les enfants et plus les années passées et plus ça ce dégrader. Quand j’ai décider d’arrêter jetait pleine de doutes par rapport aux enfants et quand j’ai demander à mon fils ci je devais reprendre papa il ma repondu non on es mieu sans lui y a plus de crie c reposant….faite ce qui est bon pour vous même vos enfants vous remercierons

      Répondre
    11. Lolita

      Pareil…juska quand tiendrai je..me le demande…pour les enfts..mais eux kesckils en pensent…j crois kils prefereraient nous voir heureuse k subir….jespere bientot avoir le courage de dire…:…ET PUIS MERDE….??

      Répondre
    12. czapla

      posez vous la bonne question??? n’est ce pas un manque de courage, les enfants sont certes imprtants, mais c’est aussi une bonne excuse. Supposons que vous avez trouvé un autre homme qui vous aime et vous soutient, seriez vous encore à à subir et à etre malheureuse???

      Répondre
    13. Frank robert

      on a qu une vie et quelques fois les enfants sont plus heureux quand il y a séparation ,je sais de quoi je parle ;ne jamais regretter plus tard 😉

      Répondre
  2. Caro

    Bon je suis jeune mais je pense que si vous voulez restez pour vos enfants, vous allez donc rester avec cette personne que vous verrez chaque jour.
    Je vous conseille la plus basique des choses, mais la plus vraie et la plus dur à mettre en place après avoir parler:
    communiquer ensemble.
    Si il y a des problèmes entre vous, c’est que ça part de quelque part. Vous êtes deux dans un couple et si vous vous aimez encore alors vous pouvez réparer des choses qui ne vont pas, ou justement modifier des choses, attitudes qui ne vous plaisent pas chez l’un et chez l’autre. Peut-être que la personne avec qui vous êtes agit ainsi parce que vous agissez d’une certaine manière qui entraine son attitude. Ou alors certainement qu’il est aveugle de ses erreurs car vous ne lui avez pas fait remarquer, il ne les changera pas si vous ne lui dites pas, il n’est pas dans votre tête.
    Je pense que c’est cruciale que vous leur disiez ce qui ne va pas, non pas en criant, en se traitant de tous les noms mais juste en exposants les points négatifs et ce que vous souhaiteriez qu’il fasse sans pour autant l’obliger mais en lui indiquant juste ce que vous vous aimeriez pour leur donner une ligne à suivre qui les aiguillera dans leur changement. Bien entendu tout ne se fait pas en un jour, les changements se font petit à petit pas mais ils se font et cela en vaut pas la peine si vous vous donnez à fond dans votre couple, si vous gardez espoir en les changements de l’autre. Et dès que vous percevez des changements dites leur que vous l’avez perçu et que ça vous fait plaisir qu’il s’améliore pour vous! Quoi de plus que la personne que vous aimez fassent des efforts ou des changements pour vous!
    Je pense qu’avant de mettre fin à une chose il est indispensable de faire des efforts pour dire à l’autre ce qui ne va pas afin de l’aider à modifier les choses et faire de votre histoire une nouvelle histoire! Il n’y a pas besoin toujours de partir et aller trouver quelqu’un d’autres pour vivre une nouvelle histoire! Si vous parlez, parlez, et que les choses s’améliorent avec du temps quoi de mieux que de se dire qu’ensemble malgré les problèmes vous avez pu surpasser ça ensemble, améliorer les choses même avec du temps, et que vous êtes enfin de nouveau épanoui avec l’autres et que vous restez à la fois pour vos enfants mais aussi pour l’Homme avec qui vous êtes.
    N’attendez pas d’en parler, choisissez bien vos mots mais parlez leur, ça en vaut la peine. Vous verrez ainsi que si ils changent, ils vous aiment vraiment. Mais pour un changement, il faut pas hésiter à en parler plusieurs fois à la personne pour qu’elle l’entende et comprenne que c’est grave et important car sinon il risque de vous perdre à force.
    Après bon si vous pensez que c’est trop tard je ne peux rien vous conseiller à part partir mais quitte à rester pour ses enfants, essayez peut-être de donner un nouveau souffle à votre couple, qui sait ça en vaut peut-être la peine.
    Dans tous les cas bon courage à tous!

    Répondre
    1. Warhess

      Excellent commentaire, plein de sagesse. Tant de gens aiment se complaire dans la projection que la toxicité vient de l’autre alors qu’il s’agit souvent d’une simple incapacité à s’exprimer, humainement, clairement et avec un désir réel de se transformer.

      La négativité est plus souvent qu’autrement un résultat de manque de connectivité, de transparence et de cohérence.

      Chercher à construire, réparer et nourrir…

      Et si cela n’est vraiment pas possible alors quitter, mais il faut aussi savoir que plus il y a intimité, plus nos réaction sont archaïques et instinctive, il faut un effort supplémentaire pour préserver ce qui a vraiment du sens.

      Les véritables personnes négatives , perverses, toxiques etc sont extrêmement rares, a plupart du temps il s’agit de réactions et de sentiments humains normaux qui sont beaucoup plus le résultat de manque de communication et de frustrations accumulées…

      Répondre
      1. Enora

        Nous sommes tous victime de blessure d’abandon, de rejet, d’injustice, d’humiliation, trahison. Notre humanité à contacté toutes ses blessures inconscientes à des pourcentages différents dans la petite enfance et de par notre transgénérationnel. La communication émotionnelle est indispensable pour bien communiquer son ressenti envers soi même l’autre et les autres. Maintenant il s’agir de ne pas se positionner en victime face à toutes ces blessures et ne pas toujours vouloir trouver un responsable à l’extérieur de soit même. L’autre est aussi là pour faire émerger notre partie ombre en nous. C’est une façon de pouvoir se dépasser et s »améliorer. Le tout est de pouvoir communiquer en bonne intelligence et se dire que personne à la science infuse mais que nous pouvons nous aider mutuellement à nous élever plutôt que de nous enfoncer. Après 35 ans de vie commune, familiale, professionnel, éloignement, retrouvaille etc… notre couple à subit beaucoup de changement et aucun modèle de couple idéal n’existe. A chacun de trouver l’organisation qui conviendra vers le couple et la famille. Vivre séparé même avec des enfants en bas age et continuer de s’aimer de cette façon avec deux personnes responsable, autonome dans la confiance cela est aussi possible. Le principal soit que les enfants se sentent aimé en sécurité affective de leur deux parents et que les parents s’aiment aussi. Le quotidien est parfois lourd ensemble et plus léger si éloigné quitte à se rapprocher de temps en temps tous ensemble. Nous sommes actuellement en train de bousculer les codes du couple et de la famille et tant mieux. A chacun son mode de vie. Nous sommes sur terre pour expérimenter la vie sur terre alors même la famille et le couple ont besoin par moment de changement. Le tout soit que chacun y trouve son équilibre même si ce peut-être bousculant au départ. Rien n’est figé et tout ne dur qu’un temps…

        Répondre
    2. Couthon

      Enfin quelqu’un de constructif dans ce bas monde! Ce monde est tellement bizarre. À croire que nous n’avons plus de cerveau pour réfléchir. Lorsque quelqu’un émet une idée négative personne n’ose s’y opposer ou raisonner tout le monde tire à boulet rouge sur la victime et en rajoute. Ce sera la victime du jour, c’est ce qui se passe dans les entreprises. Après avoir réglé son compte à ce dernier, on cherchera une autre victime à pendre et ainsi de suite. C’est dommage!!! Au lieu de chercher une solution ou de voir ou le bât blesse, non tout le monde se rue coe au rugby telle une horde sur la personne et la déchiquette en 1000 morceaux. Et ça s’appelle de l’amour??? Comment dans de tels cas, le monde pourrait il mieux se porter? On légalise auprès des futurs générations, la normalité de la séparation. Dans une enseigne de vente à distance est écrit dans la salle des commerciaux:  » souvent, la dernière clé du trousseau est celle qui ouvre la porte  » est ce que les couples ont ils essayé toutes les clés? Où est ce qu’on en est? Pourquoi en sommes ns là? Y a t il quelque chose qu’on puisse y faire? Qu’est ce qui m’avait attiré cz toi? Pourquoi as tu changé, est ce à cause de moi, ta situation professionnelle, ta famille, ton enfance qui te joue des tours? Pouvons ns consulter un bon spécialiste ou une communauté religieuse spécialiste de couple? Pouvons ns lire des bouquins qui parlent du sujet ensemble? Quand on aime ses enfants, on leur offre leur père et leur mère et même jusqu’à sa propre vie. C’est ça l’amour! Il n’y a pas d’autre amour plus grand que cela!!! Persévérer, aller jusqu’au bout du bout! Donner sa vie pour… Les conseils que je lis ici, sont presque une incitation au divorce, à la rupture, à la séparation, si après coup, par vos conseils, la personne rompt et ne tient pas le coup, serez vs là pour la sauver? Non, vous ne bougerez pas le petit doigt! Vs allez rester loin sur vos claviers en pianotant  » fais ceci, fais cela » et si la personne ne pas assez forte pour s’en sortir??? Moi, pour ne pas être influencer par ces genres de personnes, je ne raconte rien! Je raconte à des inconnus qui ne vivent pas la même galère que moi, qui voient les choses autrement, des personnes qui me contredisent, qui ne vont pas dans mon sens. J’aime pas le même son de cloche! Il faut quelqu’un d’intelligent que moi pour me dire autre chose que ce que moi je dis!!! Ceux qui vous disent ce que vous savez dźjà que vous apportent ils de neuf??? Ceux qui raisonnent comme vous, pourquoi être avec? C’est la différence qui constitue une richesse pour s’adapter s’élever, et lâcher prise et ça passe par les disputes, les discussions dans des milieux neutres ( hotels, escapades en amoureux, la zenattitude, un coach personnel ) etc…
      Nous avons de l’argent pour des futilités pourquoi pas investir dans l’amour aussi? En changeant de coach jusqu’à trouver celui idéal! Ou si on est religieux, de trouver un conseiller spirituel qui ns convient à ns 2??? À moins qu’on ne se soit jamais aimés auparavant!!!

      Répondre
    3. Fabrice Bastin

      Magnifique commentaire plein de sagesses je vis la même situation je m’efforce de faire les changements demandé part ma femme mais je voies que rien ni fait plus je change plus elle prend ces décisions seul elle part cher Nos amis seul y passe le week-end plus de communication plus de câlin plus rien au final faire des efforts seul et pleurer chaque jour parce que je reste amoureux et me dire que peut-être quel changera un jour quitte à mètre mon mot personnel de côté je ne sait plus que faire pour sauver mon couple

      Répondre
  3. Jeff

    Il y a des choses contradictoires dans ce annonces je suis pas contre ce qui est dit mais sa se voit que c’est une femme qui la écrit! Une femme qui a envie que les hommes soit tous comme sa!

    Répondre
  4. Kouadio

    Ya des hommes ou des femmes qui se jouent les victimes une fois en couple. Victime de qui? Nimporte quoi. Le bonheur se construit ensemble. Ne courront pas à accuser lautre. Je suis contre le divorce. Toute attitude d’homme ou de femme est suscité… Nepargnez point l’aspect spirituel. L’Union est forte et sacrée c’est pourquoi elle est tjours combattu… Dans la société actuelle les hommes et les femmes en couple courent plus le danger d’infidélité.. Restez en couple ne partez pas trouvez les combinaison ou mm la magie de rester ensemble.

    Répondre
  5. Marie Lisa

    Chaque point évoqué, est dans la nature humaine.
    Le mieux est de s’auto analyser soi même et prendre concience que l’autre a aussi ses propres manques.
    Savoir dialoguer sans jugement est primordial. Les attitudes excèssives sont souvent le reflet d’un mal-être qui peut remonter à l’enfance et le parcours personnel de la dite personne.
    Donc, discuter, écouter et trouver une solution ensemble, et si l’autre n’accepte pas la remise en question, alors à ce moment là, effectivement il y a un vrai problème, mais laisser les choses en l’état sans essayer de les comprendre me semble expéditif comme réaction. BIen sûr tout repose sur un seul sentiment, celui du coeur qui est l’amour.

    Répondre
  6. Sabrina

    Pouvoir communiquer de manière intelligente avec mon conjoint est une valeur que, malheureusement, je n’ai jamais pu vivre avec lui. J’en ai beaucoup souffert et j’en souffre toujours.

    Répondre
  7. Enora

    Une relation de couple est de l’ordre de la haute voltige en matière de relation. L’être humain étant d’une grande complexité avec les méandres de l’histoire de chacun fait que par moment à force de patience, de donner, d’amour, de compréhension, il arrive que la fatigue survienne. Le masculin et le féminin en chacun de soit se développe petit à petit et toute une vie ne suffit pas toujours pour trouver son propre équilibre intérieur. Par contre nos relations sont importantes pour nous aider à nous construire. Si une relation nous détruit plutôt qu’elle nous construit un moment donné il est important de s’en rendre compte et d’avoir la force, le courage de s’éloigner de façon la plus correcte pour éviter de trop souffrir et faire souffrir. La peur intérieure et manque de confiance sont les facteurs principaux qui empêche d’être acteur de sa propre vie. Le développement et la libération de notre être intérieur est la principale raison de notre vie sur terre. Le tout est de pouvoir faire les choix de notre vie plutôt que de la subir. Plus nous irons vers notre développement personnel intérieur plus nous sentirons notre force et notre pouvoir intérieur se développer et plus notre sécurité et notre amour se développerons. Cette sécurité intérieur nous rend libre et autonome, nous permet le détachement affectif et nous permet d’aimer dans la liberté de soit et de l’autre et surtout dans la confiance. Un cheminement possible à tout moment de la vie. Ayons confiance, tout est possible.

    Répondre
  8. Cora

    Bonjour;
    Je viens de lire tous les commentaires, je souhaite juste apporter mon témoignage. Enfant j’ai vécu dans l’enfer d’un couple ou la violence et l’humiliation faisaient partie du quotidien, face à un père qui n’arrivait pas à gérer ses problèmes psychologiques et une mère soumise. Aujourd’hui je suis une adulte mais je peux témoigner qu’il n’est pas chose facile de se substituer au rôle de parents pour un enfant c’est ce que j’ai dû apprendre à faire dès mon plus jeune âge et je peux vous dire bien qu’aimant mes deux parents j’aurai préféré qu’ils se séparent car encore aujourd’hui, ils sont en souffrance.

    Répondre
  9. John

    Bonjour tout le monde,

    Je suis actuellement dans cette situation, ou je n’ai plus mon mot à dire, ou mes choix, mes envies, mes désirs, ne sont plus du tout prit en compte par ma partenaire.

    Et oui, je suis un homme, cela va bientôt faire 4 ans que je suis avec ma partenaire, au début, cela se passait bien, j’étais face à quelqu’un de tendre et de compréhensive, ce qui changeais pour moi, car j’ai désormais 35 ans, et je ne vis que des relations chaotiques depuis mes 20 ans.

    Je suis parti de mon pays, frontalier avec celui ou je me trouve actuellement, pas comme si j’etais parti au bout du monde, mes parents ne l’ont jamais accepté, tout du moins dans les débuts, leurs paroles ont été très dure, jusqu’au reniement total au bout de quelque temps. J’en ai souffert, mais j’ai toujours cru que les choses s’arrangerait, alors j’ai souhaiter leur laisser du temps, et les contacts se sont rompus.

    Ma compagne s’est mise a detester ma mere pour celà, mais je lui ai toujours dit, que malgré tout, je ne saurais detester ni renié ma mere, ni mon pere, si un jour ils revenaient vers moi, je ne leur fermerait pas la porte…elle est alors rentrée dans une colère noire, un visage et une fçon de penser que jamais je n’aurais imaginer d’elle et m’a clairement dit que si je renouais le moindre contact, c’est elle qui me quitterait…évidemment je n’ai pas reellement prit celà au serieux, car dans ma facon de penser il est tout à fait inconcevable d’imposer un tel choix a quelqu’un, je me suis dis  » elle est encore en colère, mais ça passera, cela ne fait que quelques semaines… » résultat 3 ans ont passés pratiquement…

    Elle a gardé la même rancoeur envers mes parents, cette rancoeur est pour elle clairement devenue de la haine à l’état pure…je n’en ai jamais parlé a mes parents, j’ai pretexté une autre excuse pour le manque de nouvelles depuis tant de temps, pour la protéger elle, en espérant toujours qu’un jours son coeur s’adoucierait, et qu’on pourrait renouer des contacts, et avoir enfin une vrai vie de famille, car dans un couple, des famille il y en a 2, peu importe les prises de becs passés, je pense qu’a un moment donné il faut pardonné…

    Résultat, il y a de celà 6 mois, je me suis fait annoncé la mort de mon grand pere par ma société, mes parents ne sachant pas ou me joindre…je suis retourner en France, les retrouvailles se sont faites autour de ce tragique évènement…je n’en guerirais jamais…et j’en suis totalement fautif…et cette faute me ronge à petit feu…

    Elle a eu les premiers jours de la pitié, me voyant triste a mon retour de France, mais comme on dit la vie reprend son cour, ma tristesse c’est peu être masquée vu de l’extérieur, mais à l’interieur, la souffrance grandie…

    Elle grandie pour la simple raison que ma compagne a garder cette haine envers ma mere, qu’elle ne veut entendre raison, et qu’au jour d’aujourd’hui, notre couple n’existe quasiment plus, car le manque de mes parents, au fil des temps, m’a fait completement changé, j’étais le genre d’homme, qui aurait tout fait pour celle qu’il aime…desormais, je suis devenu le genre d’homme qu’avant je critiquais, ou je detestais, je rentre a la maison, je me met devant l’ordinateur, et ma compagne, ne me serre plus que pour les taches menagere, meme pas pour le sexe, j’ai ma main droite pour celà…

    Le pire c’est que je l’aime encore, j’ai toujours des sentiments fort pour elle, malgré ce que mes choix pour elle m’ont couté…je suis aussi quelqu’un que l’on pourrait qualifier de trop bon trop con, car je m’inquiète bien plus pour elle si demain je dois partir, que pour moi, elle serait seule et sans ressources, je suis incapable de faire du mal a quelqu’un que j’ai aimer, même si la personne m’en fait, je pourrais même en mourrir je le sais…

    Resultat, du haut de mes 35 ans, je n’ai plus rien, plus de vie de couple, et je vais perdre ce qu’il me reste de famille, je suis actuellement entre de prendre la decision de partir, mais je me sens encore retenu, je me serai pas cru aussi faible, j’en ai presque honte, je sais que cette relation n’ai voué qu’a la souffrance, presente et future, et pourtant, je suis incapable d’y mettre un terme…

    Je suis quelqu’un qui s’attache au lieu, aux choses, aux objets, je ne saurais expiquer cela, peu être est-ce un problème mental, mais lorsque je dois quitter un lieu ou j’ai eu une histoire avec quequ’un, le moindre objet que je ne verrais plus, sur lequel je ne pourrais pus poser les yeux du lieu ou je suis est une dechirance, et àa peut aller jusqu’au balai…je ne me sens vraiment pas normal, tout à de l’importance, chaque objet pour moi, est comme vivant, c’est peu comme si une part de moi etait la, dans les murs, dans chaque objet, et que dans laisser un seul, serait comme m’arracher un bras…et je suis bloqué…

    Alors imaginé, laisser celle que j’ai tant aimé, sur qui j’ai fondé tant d’espoir, pour qui j’ai laissé m’ont pays d’origine, recommencement professionnellement au bas de l’echelle, sachant que sans moi, elle risque de ne pas s’en sortir, peu importe le mal que l’on se fait actuellement, je sais que je dois partir, mais je n’y arrive pas…

    J’ai toujours espoirs que les gens changent et qu’ils soient touchés, hélas, celà pour le moment n’arrivent pas…

    Répondre
  10. Rosa

    Monsieur John, j’ai lu votre message avec beaucoup d’attention et j’ai été surprises des similitudes qu’il y a avec mon histoire. J’espère que vous trouverez une solution.

    Répondre
  11. Verfaillie

    Monsieur john je vous conseille une thérapie qui vous aidera à prendre les bonnes décisions sans culpabilité. Vous retrouverez la joie de vivre perdue !

    Répondre
  12. Moi

    Rester pour les enfants !
    Hypocrisie ! Vous restez par peur de l’inconnu, peur d’echouer et peur de votre conjoint.
    Si vous etes dans une relation qui ne vous convient plus,quittez la tout simplement.
    Un jour vos enfants vous diront merci
    Je l’ai quitté et c’est la meilleure decision de ma vie
    Ma fille a maintenant une maman heureuse. Pas une loque soumise a son conjoint
    Foncez !

    Répondre
  13. Spirit33700

    Marié depuis 5 ans, je subis
    L’INDISPONIBILITÉ ÉMOTIONNELLE

    Votre partenaire doit être émotionnellement disponible;sinon, vous ne pourrez pas avoir une relation fructueuse avec lui. S’il se sent menacé ou qu’il a peur de montrer ses émotions, il a probablement des problèmes profondément ancrés qu’il doit résoudre avant de pouvoir s’engager dans une relation saine et prospère.

    Ce qui entraine
    UN PARTENAIRE QUI N’ÉCOUTE PAS

    Vous devriez tous les deux pouvoir parler honnêtement et ouvertement à l’autre. Si votre partenaire vous donne régulièrement l’impression que votre avis ou vos pensées ne comptent pas, cela signifie qu’il ou elle ne vous apprécie pas vraiment en tant que personne. Et vous ne devriez jamais tolérer ce genre de comportement dans une relation.

    Je pense que je ne vais pas continuer longtemps dans cette direction…

    Répondre
  14. Couthon

    Enfin quelqu’un de constructif dans ce bas monde! Ce monde est tellement bizarre. À croire que nous n’avons plus de cerveau pour réfléchir. Lorsque quelqu’un émet une idée négative personne n’ose s’y opposer ou raisonner tout le monde tire à boulet rouge sur la victime et en rajoute. Ce sera la victime du jour, c’est ce qui se passe dans les entreprises. Après avoir réglé son compte à ce dernier, on cherchera une autre victime à pendre et ainsi de suite. C’est dommage!!! Au lieu de chercher une solution ou de voir ou le bât blesse, non tout le monde se rue coe au rugby telle une horde sur la personne et la déchiquette en 1000 morceaux. Et ça s’appelle de l’amour??? Comment dans de tels cas, le monde pourrait il mieux se porter? On légalise auprès des futurs générations, la normalité de la séparation. Dans une enseigne de vente à distance est écrit dans la salle des commerciaux:  » souvent, la dernière clé du trousseau est celle qui ouvre la porte  » est ce que les couples ont ils essayé toutes les clés? Où est ce qu’on en est? Pourquoi en sommes ns là? Y a t il quelque chose qu’on puisse y faire? Qu’est ce qui m’avait attiré cz toi? Pourquoi as tu changé, est ce à cause de moi, ta situation professionnelle, ta famille, ton enfance qui te joue des tours? Pouvons ns consulter un bon spécialiste ou une communauté religieuse spécialiste de couple? Pouvons ns lire des bouquins qui parlent du sujet ensemble? Quand on aime ses enfants, on leur offre leur père et leur mère et même jusqu’à sa propre vie. C’est ça l’amour! Il n’y a pas d’autre amour plus grand que cela!!! Persévérer, aller jusqu’au bout du bout! Donner sa vie pour… Les conseils que je lis ici, sont presque une incitation au divorce, à la rupture, à la séparation, si après coup, par vos conseils, la personne rompt et ne tient pas le coup, serez vs là pour la sauver? Non, vous ne bougerez pas le petit doigt! Vs allez rester loin sur vos claviers en pianotant  » fais ceci, fais cela » et si la personne ne pas assez forte pour s’en sortir??? Moi, pour ne pas être influencer par ces genres de personnes, je ne raconte rien! Je raconte à des inconnus qui ne vivent pas la même galère que moi, qui voient les choses autrement, des personnes qui me contredisent, qui ne vont pas dans mon sens. J’aime pas le même son de cloche! Il faut quelqu’un d’intelligent que moi pour me dire autre chose que ce que moi je dis!!! Ceux qui vous disent ce que vous savez dźjà que vous apportent ils de neuf??? Ceux qui raisonnent comme vous, pourquoi être avec? C’est la différence qui constitue une richesse pour s’adapter s’élever, et lâcher prise et ça passe par les disputes, les discussions dans des milieux neutres ( hotels, escapades en amoureux, la zenattitude, un coach personnel ) etc…
    Nous avons de l’argent pour des futilités pourquoi pas investir dans l’amour aussi? En changeant de coach jusqu’à trouver celui idéal! Ou si on est religieux, de trouver un conseiller spirituel qui ns convient à ns 2??? À moins qu’on ne se soit jamais aimés auparavant!!!

    Répondre
  15. zayna

    bon bas je suis dans la mouise, g tous les points et sa fait 8 ans que j’espère que çà s’arrangera….mais plus le temps passe et plus je me rend bien compte que non!!!

    Répondre
  16. Edouard

    Je ne connais pas l’auteur mais sur certains points on remarque clairement un point de vue typiquement féminin.
    Au moins une bonne moitié des points évoqués m’ont semblé très objectifs et importants.
    Lisez avec discernement. Merci

    Répondre
  17. Luna

    C’est très pénible pour moi aussi dans le couple, j’en souffre trop car trop de choses qui m’énervent chez mon mari mais divorcer risque de nous faire souffrir encore davantage car sommes fragiles tous les deux sur le plan émotionnel, psychologique et n’avons pas d’entourage ni familial ni amical ni professionnel.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *