4 choses qui se produisent lorsque vous êtes un travailleur de lumière

de | 17 février 2017

travailleur de lumière

Image crédit : gostica.com

4 choses qui se produisent lorsque vous êtes un travailleur de lumière

Les travailleurs de lumière montrent la voie aux autres, ils portent le flambeau, maintiennent l’équilibre de la lumière sur cette planète, ils sont venus ici pour aider les autres à être dans un état de conscience supérieure.

Ce sont des être extraordinaires et ils sont venus ici pour remplir leur mission de travailleurs de lumière. Les travailleurs de lumière portent cette lumière dans leur âme pour éclairer et illuminer le monde.

La plupart des travailleurs de lumière sont des guérisseurs et ils guérissent les choses à leur manière. Certains d’entre eux choisissent l’enseignement, la guérison énergétique ou psychique, et certains font leur travail de façon subtile.

Quand un travailleur de lumière arrive dans le monde physique, il a parfois du mal à trouver sa lumière intérieure. Les travailleurs de lumière oublient leur mission et leur but, souvent leur lumière est complètement éteinte. Lorsque leur lumière est allumée, les travailleurs de lumière font leur voyage de découverte de soi et essaient de se guérir eux-mêmes.

Mais malheureusement, lorsque leur lumière est éteinte, ils restent dans l’obscurité pour essayer de trouver des moyens de rallumer leur lumière. C’est un processus très difficile pour les travailleurs de lumière, mais quand leur lumière se met de nouveau à briller, ils deviennent encore plus puissants et reprennent leur mission.

Tous les travailleurs de lumière ont une mission différente. Mais leur principal objectif est d’aider les gens à traverser l’obscurité pour retrouver la lumière.

La plupart des travailleurs de lumière ont pour mission d’équilibrer l’énergie de la peur avec l’énergie de l’amour. La plupart de ces êtres sont capables de créer des choses uniquement avec leurs pensées. Ils ont la capacité unique de guérir et que tout le monde se sente à l’aise et en sécurité. Ils sont également très intuitifs et ont d’excellentes capacités psychiques. Ils sont très sensibles à l’énergie.

Vous pouvez rencontrer un travailleur de lumière quand vous traversez une période difficile ou lorsque vous vous réveillez, ils aident les gens à réaliser leur but dans la vie.

Les gens vous racontent tout le temps leurs problèmes et leurs secrets

Ils ont un lien invisible avec les autres. Les travailleurs de lumière ont un cœur ouvert que l’on ressent fortement, c’est la raison principale pour laquelle les gens partagent leurs secrets, leurs problèmes et leurs histoires personnelles. Généralement, quand ils auront fini, ils vous diront qu’ils n’ont jamais partagé ces choses avec quelqu’un d’autre auparavant.

Les travailleurs de lumière sont toujours exposés aux problèmes de ceux qui les entourent sans porter de jugement. Ils sont capables d’écouter et de guider les autres dans les moments difficiles tout en gardant la sagesse divine.

Vous savez des choses (sans qu’on vous le dise)

Vous ressentez profondément et vous avez envie d’espace pour prier, contempler, et méditer. Vous êtes ému aux larmes au moindre petit truc. Vous ne supportez pas de vous retrouver dans des endroits bondés de monde car vous ressentez l’énergie et les fréquences vibratoires.

Vous commencez à lire et à ressentir les autres sans avoir besoin de communiquer. Les travailleurs de lumière ont tendance à avoir besoin d’isolement et de solitude pour recharger leur énergie comme ils absorbent les vibrations de ceux qui les entourent.

Ils n’ont pas peur de la mort ni de mourir

La mort devient une transition dans l’étape de la vie pour les travailleurs de lumière. Il se trouve que beaucoup d’entre eux ont vécu des expériences de mort imminente, des maladies et surmonté de grands obstacles dans leur vie. Leur voyage leur a permis de se défaire de l’illusion que la mort est définitive.

Ils acceptent que la vie soit transcendante. Le travail d’un travailleur de lumière est d’avoir un cœur ouvert et une profonde prise de conscience pour aider les autres à faire la transition dans ces évolutions constantes. Votre travail n’est pas de changer le monde, mais d’accepter leurs choix et de porter la lumière divine. Votre présence en tant que travailleur de lumière est un changement majeur dans la conscience et l’évolution spirituelle. Et n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul.

Vous remarquez que vous ne correspondez à aucun groupe

Vous remarquerez que le sentiment d’être incompris est amplifié. Vous n’avez pas l’impression d’appartenir à ce monde. Vous voulez juste « rentrer chez vous ».

Vous ne tolérez plus les choses que vous tolériez facilement autrefois. Les travailleurs de lumière s’intéressent très peu aux médias. La spiritualité devient un mode de vie et il n’y a pas besoin de participer à une quelconque religion ou philosophie.

Source : The master mind

60 réflexions au sujet de « 4 choses qui se produisent lorsque vous êtes un travailleur de lumière »

    1. Maria Elyse

      if you want i could recommend some reading 😀 it’s Édition Ariane the title is The graduation of time it’s the first of a series which explains a lot about what we are experiencing, it helped me a lot… happy reading

      Répondre
  1. Marco

    « Vous ne supportez pas de vous retrouver dans des endroits bondés de monde car vous ressentez l’énergie et les fréquences vibratoires. » C’est l’événement le plus marquant dans ma vie. Je ressens les énergies de toutes les choses. Maintenant j’arrive à me connecter à la demande, au début c’était trop puissant, je ne contrôlais rien. Un lieu sacré, les gens les arbres et aussi depuis peu en me concentrant sur des objet comme la nourriture je ressens leur énergie, beaucoup plus faible… En fonction des choses l’intensité est différente et en particulier pour les personnes, cela se transforme en sensation agréable ou douloureuse dans mon ventre.

    Bref !!! Il n’y a pas d’école pour apprendre à vivre avec cela. Et j’avoue que je me sens un peu perdu. je considère que c’est un don de la vie mais que je ne comprends pas et de plus que puis bien faire avec ???

    Répondre
    1. lili

      J’ai également horreur de me retrouver dans des endroits bondés : c’est comme si mon esprit se dispersait dans tous les sens, je ressens tout fois mille et j’en ressors souvent épuisée…On appelle ça « agoraphobie » dans le monde scientifique, peut-être s’agit-il tout bêtement de cela, ou peut-être pas…
      En tous cas, je pense que l’on comprendra de plus en plus en prenant de l’âge et de l’expérience, la vie est un apprentissage constant, parfois difficile quand on est « hyper sensibles » comme nous mais j’ai la conviction qu’on se renforce en traversant des moments douloureux. Je pense qu’on doit juste : avancer tel que nous sommes et faire de notre mieux, s’entourer des bonnes personnes à même de nous comprendre ou du moins celles qui ne nous jugerons pas, prendre les bonnes décisions et surtout : s’aimer soi-même !!! Comme tu dis, il n’y a pas d’école pour cela, autre que la Vie elle-même :).

      Répondre
      1. nicolas holleindre

        Bonjour

        Pour les personnes qui recherches des écoleservices cela existe peut être…
        Ce qui est sur c’est que le fait de ressentir la terre et l’environnement est accessible à touson le monde
        MR Yann Lipnick par exemple explique dans c’est livre que je vous conseil comment cela ce produit et comment en comprendre les fondements

        Bien à vous

        Nicolas

        Répondre
    2. Eve

      Vous avez beaucoup de chance Marco. Vous pouvez aider les autres et plus encore. Ne vous posez pas de questions.
      Écoutez ce que vous dit votre coeur.

      Répondre
    3. LENOIR NICOLE

      OUI!Marco!!!!Ce chemin qui est le mien aussi n’est pas toujours évident!Ce n’est pas souvent que je peux rencontrer le même genre de personnes! Se faire confiance, oui! Ecouter son coeur oui! J’ai 65 ans et j’ai encore plein de choses à comprendre!!!

      Répondre
    4. Lucia

      Ecoutez juste votre coeur et ne éteignez votre mental Marco. Le reste se fera automatiquement. Ce ne sera pas facile, on traverse des déserts, des tourmentes, et puis un jour, on retrouve soi-même, on assume qui l’on est, la peur s’en va pour faire place à la foi.

      Répondre
      1. Laurent

        Votre conseil me semble le plus juste , mais la frustration de ne pas pouvoir remplir une espèce de mission ou don pour les autres est là. On ne sait trop comment faire . Un sentiment d égoïsme règne car le partage ne ce fait pas autant que l on voudrait . On sait très vite les choses sans savoir comment l expliqué. Créer ce que l on veut , nous arrivons à le maîtriser . Bref à force la peur ç est installé et devient un vrai handicap et un manque de stimulation 😔

        Répondre
      2. grossi

        je suis contente pour se partage , de pouvoir penser a vous tous qui se trouvent dans cet état d’esprit

        Répondre
    5. simon carole

      Bonsoir , sans aucun doute vous devez faire avec il faut pas la comprendre avec pourquoi juste l’accepter et cela peu vous fragilise mais bon dites vous que cela est l’apprentissage et resté en accord et en amour merci pour votre témoignage

      Répondre
    6. Sanz Katy

      Bonjour quand vous dites que vous ressentez l’énergie de la nourriture pouvez vous me dire quel sentiments physique vous avez svp merci

      Répondre
    7. Michèle

      Ce que tu peux faire avec ?…. Lorsque tu ressens toutes ces énergies c’est le chemin de ton coeur qui s’est rouvert, alors tu vas ressentir qui tu es vraiment également, tu vas ressentir ton âme au-delà du personnage que tu incarnes, car si tu ressens l’extérieur tu peux ressentir l’intérieur. Ne te sens pas perdu, tu es juste en train de reprendre ton pouvoir, tu es en train d’affiner tes ressentis afin de vivre l’amour pleinement, l’amour de tout, l’amour de toi-même. Redeviens l’amour, ce que tu as toujours été, et va sur la route éclairer celui qui est encore dans le noir, en étant là, toi-même, entier.

      Répondre
    8. Comte

      L’important c’est de ne jamais oublié la Joie dans nos coeurs!!!! La gaité, l’amour et la Lumière nous portent et quoique nous fassions nous ne sommes jamais seuls, lorsque le doute et l’épuisement s’installent c’est que nous ne sommes plus alignés avec la source Divine. Demandez l’aide des Anges et Êtres lumineux, ils sont sont là pour nous , pour nous aider dans le quotidien. Chaque jour est un acte de Foi!!!! Chaque instant nous rapproche de notre source véritable!!!! Haut les coeurs: Riez, Dansez, voyez la Vie terrestre comme un fabuleux voyage qui vous apporte chaque jour des surprises, car les Anges sont facétieux!!!!! Et surtout rien n’est grave faites les choses sérieuses avec la légèreté dans le coeur. Voilà c’est ce que je m’efforce de faire au quotidien, mais surtout il n’ y’a pas de règle, la seule l’unique est votre expérimentation, apprenez les Lois Divines et expérimentez, je pense que c’est la seule chose à faire pour l’engrammer dans chacune de nos cellules et la faire nôtre!!! Big bisoussss et amusez vous!!!
      Emmanuelle

      Répondre
      1. Geneviève

        Wow tellement bien dit E manuelle ! Je m impregne aussi de cette pensée de joie de plaisir pour ne jamais oublier l énergie que la joie apporte et la transmettre à toute cette belle planète ! J ai été longtemps à croire que c était un lourd don de ressentir tout ce qui est autour de moi ..Mais maintenant je comprends la chance que j ai de pouvoir partager ma lumière avec l.humanité ..il faut juste se rappeler le pouvoir de l amour et y rester ..Malgré les épreuves ..prendre ça a la légère

        Continuons d être des travailleurs de lumières la terre à besoin se nous
        GENEVIÈVE

        Namasté

        Répondre
    9. Monique ZAMMIT

      Moi aussi , je me suis toujours sentie différente des autres sans pouvoir l’expliquer , le sentiment de ne pas faire partie de ce monde tout en y étant et d’être dans l’attente de quelque chose de plus beau , de plus grand ! C’est au cours d’épreuves que j’ai eu la révélation que j’avais la mission de faire monter les âmes dans la Lumière , dans la Joie et dans l’Amour . Je ne suis pas seule , les Etres de Lumière m’accompagnent et m’entourent de leur amour , je leur rends Grâce tous les jours !

      Répondre
    10. Flumelle

      Bonjour,
      Tu es en chemin, donc tu n’as pas encore la mémoire de qui tu es, c’est un travail quotidien de s’alléger, nous vivons souvent de grandes souffrance dans le but de nous éveiller et de revenir à la mémoire de ce que nous sommes.
      Ton egol-mental seul se pose ces questions, cherche en toi et tu auras toutes les réponses.
      Bien à toi.

      Répondre
    11. Gauthier

      En tout cas il ne faut pas en profiter je pense ! Le pouvoir engendre des responsabilités. Il faut rester simple et soi-même et quand on peut aider de manière gratuite, ne pas hésiter à le faire. Je ne prends parti nul part je me fie à mon flair et à ma réflexion. Et surtout ne blesse pas la planète elle t’aidera énormément si tu l’écoute et la respecte

      Répondre
    12. Yannick

      C’est peut-être toi qui en a besoin ?
      Sensibilité, nervosité, ampathie….cest peut-être grâce à elle que tu es encore debout 👍 Écoute l’énergie , tu sauras quoi en faire.
      Mon adresse mail est
      Payotyannick@gmail.com
      Viens en discuter .

      Répondre
  2. Anne

    Toute ces descriptions correspondent en effet à mon cycle de vie et ma façon d’être et de penser.

    Répondre
  3. Juliette

    Bonjour. Exactement dans ce contexte.
    Que conseillez vous comme bibliographie en ce sens.
    Merci

    Répondre
  4. boogie

    Cela ressemble beaucoup à mon perroquet, mais on s’en fiche du moment qu’il est heureux

    Répondre
  5. nathalie maubrac

    un bien etre absolue , texte trés intéressant qui explique vraiment bien. Merci, pour ce beau partage . une belle mission de vie éternel.

    Répondre
  6. Yannick

    bonjour Je suis content de voir vos messages,
    Juliette en ce qui te concerne je te conseil de lire ho’oponopono c’est la philosophie de vie et de spiritualité hawaïenne ce qui est génial dans cette ouvrage c’est qu’il laisse une infinité de possibilité il n’enferme pas certaine idée dans des dogmes, mais met en avant votre propre faculté a construire le monde qui vous entour et a nous responsabilisé en ce qui concerne nos actes envers nous même et notre univers les 4 grands principes qui peuvent laisser a philosophé des journées entières son désolé, pardon, merci, je t’aime

    pour toi Marco je te conseil d’augmenter ton taux vibratoire si tu ressent beaucoup l’énergie d’autrui par exemple quand tu ressent une sensation douloureuse dans le ventre c’est bien souvent que la personne en face ressent une douleur ou peur ou tristesse c’est un système de balance plus ton taux vibratoire sera élevé plus tu arrivera a l’aider sans même le savoir car notre champs électromagnétique cardiaque ce propage sur plusieurs dizaine de mettre autour de nous

    pour ma par cette sensation ce passe au niveau du cœur quand quelqu’un a proximité de moi est triste ou ce sens mal je ressent une sensation désagréable et je procede ainsi je ferme les yeux je respire profondément et imagine mon aura devenir doré et j’enveloppe la personne dans mon aura doré comme si je la recouvrai d’une couette et que je lui faisai un calin en meme temps tjrs en ce concentrant sur ma respiration et ca passe, bien sur pour les blessure plus ancienne et plus grand il faudra plus de travail de notre part et de la leur ça ne ce guérira pas en 10min d’amour

    pour augmenté votre taux vibratoire je vous conseil la respiration, devenir végétalien, le sport, et l’analyse consente de vos fait et geste pour savoir ce qu’ils génèrent de haute vibration et de basse vibration chez les personne avec qui vous interagissez

    je vous souhaite plein de bonheur et vous demande pardon pour toute mes fautes d’orthographe je vous aime fort a bientot 🙂

    Répondre
    1. Denis

      Quand quelqu un de proche ou de la famille, à 10k ou 1000km, va pas bien et qu il va mourrir, je feel mal les jours precedent son décès. Je pense à cette personne les jours que ca se produit. Ca cesse à son décès. Je me sents angoissé, triste et l estoma à l envers. Ensuite tout revient a la normal. Je le réalise quand on me dit le décès de qulqu un et que je repense à mon etat quand ca s est produit. J ai eu un doute de ce phénomène en observant les « coinsidences ». Ca m a confirmé au décès de ma mère. Je percois des choses sur des gens autour de moi mais je ne peut expliquer plus et qu est ce que je peux en faire.

      Répondre
  7. Mag

    Oui c’est exactement ça… pour la petite histoire 😉 je suis allée voir il y a 3 ou 4 ans un match de coupe d’europe de volley (salle fermée, supporter des 2 équipes, déchaînés), trop intense, trop d’émotions contradictoires ressenties au même moment , j’ai fait une crise de spasmophilie… maintenant j’en ris mais sur le moment…
    Maintenant, cela va bien, j’ai trouvé ma voie, je m’occupe des autres et surtout je n’ai pas de télé chez moi 😉

    Répondre
  8. Myriam

    Et bien ses absolument moi et depuis que je suis retourné à la école quand je regarde le prof en avant je vois les aura des gens et je vois leur ange gardien ses fou

    Répondre
  9. Myr

    Ce sont presque toujours les mêmes définitions… le pire c’est que tout le monde y croit…

    Répondre
  10. JUAN

    quel bonheur vous êtes dans l empirisme la connaissance spirituelle empreinte de sagesse avec beaucoup d empathie pour les êtres humains (courant de la pensée universelle)
    les animaux
    les végétaux
    les êtres vue et non vue
    l adora
    la kinesthésie
    continuez dans cette voie vous étés dans la vérité et l harmonie d un monde parfait
    que DIEU vous assiste dans votre vie de travailleur de lumiere ( vous le nommé vous ne le voyez pas vous le voyez vous ne pouvez pas le nommer)
    que la paix soit en vous
    juan

    Répondre
    1. Michel35

      Oui moi aussi je vie et ressens tout ça depuis très longtemps, maintenant je travail avec tout ça,mais attention lors vous les voulez n’es questions et suivais U e direction genre étudiez la Bible!!

      Répondre
  11. francoise

    Quand je souffre moralement ou qu’une grande colère que je garde des que je touche une lumière elle claque depuis ma jeunesse vers l adolescence la derniere était il a trois jours et j’était triste pour un proche qui souffre et j’ai allumer ma haute l’ampoule a exploser devant ma famille . Mais personne ne settone après en … j’aimerai savoir votre point de vue SVP

    Répondre
  12. Alain

    Je me reconnais dans votre description. Je ne me définirais pas travailleur de lumière parce que je n,ai pas choisi, ça arrive. Je pense que tous et chacun à différents niveaux se retrouve à un moment ou à un autre lumière pour un autre. Mais c’est vrai que certains semblent se retrouver bien malgré eux très souvent aidant ou éclairant.
    Par exemple je vois après coup que j’ai fait ce qu’il fallait au moment où il le fallait avec quelqu’un, un étranger qui entre dans ma vie pendant un certain temps et je perçois sans savoir à l’avance quoi faire ou quoi dire avec cette personne que mon intervention, mon rapport a une grande importance pour elle. Et la plupart du temps, après coup j,en suis tout surpris. Pourquoi ces événements m’arrivent sans que je les recherche.

    Répondre
  13. Gil

    Oh! Comme cet article dit vrai et juste, très intéressant, je vais vous suivre à présent, et 😊 merci

    Répondre
  14. Angèle

    Depuis mon enfance je me suis toujours senti différentes voir ressentir pressentir capter des émotions etc avec le temps j ai compris mais comment faire y as personnes pour nous guidé ? Comment bien utilisé se don ?

    Répondre
  15. Christine Millette

    Wow ,je croyais que vous étiez entrain de me décrire bref, je suis une personne extra sensible un rien me fait pleurer et je ressent beaucoup l’énergie qui m’entourent tellement que parfois je crois devenir folle..j’entends même les voisins parler ou penser je ne suis pas sur je comprend de plus en plus ce qui m’arrive maintenant. La seul chose que j’ai pas c’est de ne pas avoir peur de la mort…moi j’ai une peur bleu de la mort je capote juste le fait de ne plus respirer,ho la la quoi faire?

    Répondre
    1. Michel35

      Moi Angèle ,j ai travailler dur afin de commencer acomprendre un petit peu de qui se passe ,mais le chemin. Est long
      Très long mais quand tu approches et que tu ressors cette amour en retour tu comprends que c est par là que tu dois continuer

      Répondre
  16. Val

    Oui c est bien moi. Comment vivre avec ce don? J’en ai assez de voir des gens méchants, sans compassion ou agressifs. J’ evite trop d’interactions avec la societe, je passe la moitie de mon temps a la campagne. L odeur puissante de la Nature est un vrai bain de jouvence:-) les animaux communiquent avec moi c est très surprenant.

    Répondre
  17. Arthénice

    Partout où je vas les gens me parlent, se confient
    Un banc, un jardin public….on vient s’assoir….je dis 2 mots ou 3 , un truc banal, et la….se déversent les confidences.
    Des inconnus….qui repartent plus léger

    Quant à avoir moins peur de la mort, parce que la vie à été « compliquée »…..je connais
    Cela peut s’appeler la sagesse aussi….

    Deviner à l’avance les choses sur telle ou telle personne….se tromper rarement
    Je connais….
    Je suis une femme…Le 6eme sens ? Légendaire

    Les vibrations négatives au point d’en ressentir une oppression quand il y a un regroupement et ne pa se sentir à sa place….je connais aussi. …ne serait ce pas de l’agoraphobie ?

    La recherche de la zenitude sans tomber dans l’excès de religion, mais juste pour le lâcher prise….j’y travaille avec plaisir
    Se retrouver face à soi

    Quand à dire que je dois un être de lumière. ..il y a un détroit à traverser.

    Répondre
  18. Muriel

    Bonjour !
    Cet article m’interpelle, et j’aimerai développer le sujet. Auriez vous la gentillesse de m’indiquer des références de livres sur le sujet ?
    D’avance je vous remercie !
    Belle journée à tous !

    Répondre
  19. ERIC V.

    L’humilité me dit que je peux me tromper. Comment être sûr ?
    D’autres me l’ont dit à pour moi, lors d’Inipi, en séance de sophrologie, en régressions karmiques, en séance de morphopsychologie, en astrologie, etc, tout se recoupe. Pourtant, l’important n’est pas de regarder son ego mais d’œuvrer, d’avancer.
    A 7 ans, je faisais une NDE qui allait « ouvrir » mon esprit, bousculer ma vie. Pas de hasard.
    J’ai du apprendre à écouter, les autres, et moi-même, et non à entendre. J’ai ressenti les énergies, et je les ressens même à l’autre bout du monde. Expériences toujours incroyables et régénératrices. Voler au-dessus de soi, de sa maison, de son pays, rejoindre les étoiles et revenir. Quels beaux voyages.
    Mais j’ai du apprendre à « maîtriser », pour ne pas me perdre, pour ne pas me dissoudre. C’est enivrant de vivre des « expériences », d’en chercher les limites. J’ai commencé par accepter qui je suis. je sais d’où je viens, je sais qui je suis, je sais où je vais. Mais je connais pas la route que je vais emprunter, et surtout je ne la maîtrise pas. Et je ne cherche pas à la maîtriser : je fais confiance à la vie, au « tout » que certains appellent « Dieu » . Les épreuves sont sans cesse plus fortes, plus dures, les marches plus hautes, mais chaque fois je rebondis. De toute façon, il est impossible de faire autrement. Seul mon dernier souffle sera le terme. On n’en est pas là.
    Souvent des âmes en demandent se rapprochent de moi. Comme un hôtel ouvert à tous, je l’ai accueillis et je les accueille encore. Elles sentent qu’il y a une porte ouverte.
    Mais j’ai du apprendre, encore à maîtriser : j’étais envahi et j’ai surestimé mes forces.
    Depuis plusieurs années, une personne m’aide à me regarder, là, au fond, là où je n’arrive pas à aller seul. Elle m’a montré et j’ai appris à fermer les portes, chaque fois que mon intégrité était en danger, car il arrive que des âmes en peine cherchent à voler ce qu’elles n’ont pas.
    Tel un bulldozer, rien ne m’arrête : m’arrêter d’avancer, spirituellement j’entends, revient à mourir.
    Mais je suis humain, fait de chair et d’os, et mon corps n’a de cesse de crier stop. Il n’est pas fait pour supporter de telles épreuves. Aujourd’hui, j’ai des séquelles, physiques, de mes excès, de mon refus de voir que je suis humain et que je suis là, en ce sens.
    Je suis exigeant vis-à-vis des autres, mais dix mille fois plus vis-à-vis de moi-même. Ça fait peur ! pas à moi, mais à mon entourage. Moi, je suis habitué à de telles exigences. Vouloir être « parfait », est mission impossible mais renvoie à chacun ses propres imperfections.
    Il m’a fallu, là encore apprendre à maîtriser, ou plutôt à « doser ». Pour ne plus faire peur, pour toujours attirer sans faire fuir. Aujourd’hui je vis seul, mais ne suis pas seul.
    Attirer pour « éclairer ». Sinon, pourquoi attirer ?
    C’est sans doute le lot lorsqu’on a reçu un « don ». Il faut le porter, mais surtout l’accepter.
    Accepter d’être le vilain petit canard de la famille, accepter de donner sans recevoir, accepter d’être entouré, mais seul, accepter de voir et de se taire, accepter de dire, de révéler à demi-mots pour ne pas effrayer, accepter de prendre les coups à la place d’autres. S’accepter tel quel.
    Se sentir associable d’un certain point de vue car « trop différent » de la « masse », toujours seul … bien qu’ici il est écrit que « nous » ne sommes pas seuls, et bien qu’on me l’ai dit et répété.
    La mort est omniprésente, rare est une année qui se passe sans qu’elle frappe à côté. Mais elle ne veut pas de moi, pas maintenant en tout cas, pour l’avoir tentée, provoquée, poussée, elle m’a refusé, jusqu’à ce jour où en rêve elle m’a fait rire. La mort de ceux que j’aime et de ceux que je ne connais pas me blesse en profondeur, sans que ma propre mort soit un sujet important.
    L’absence de ceux qu’on aime quand on est seul est comme une double peine.
    Les religions m’intéressent. Elles me parlent toutes. J’y retrouve les règles universelles de la Vie, de l’Univers, pendant que les intégristes des unes et des autres se chamaillent, parfois à mort, pour démontrer qu’ils détiennent la « vérité ». Les religions ne sont que des moyens, des « outils » pour avancer vers la Lumière, mais aucune n’est une fin en soi. Elles sont là sans doute pour palier aux faiblesses humaines.
    Mais l’humilité, et le doute ne cessent d’être là, probablement pour mon bien. Comment être sûr d’être ce que je suis et non une illusion portée par mes propres illusions ?
    Pourtant quelque part au fond de moi, la réponse, les réponses sont là. Oui mais …

    Répondre
    1. claire

      comme on se ressemble !!!
      je réalise en lisant vos lignes que la solitude est peut-être un mal nécessaire d’évolution mais on fait de si grandes choses, unis, à plusieurs. Je cherche aussi le moyen de lier ce que je suis avec les autres. Comment se réunir ?

      Répondre
  20. Maria Elyse

    y’a tout pleins de livres sur le channelling de Lee Carrols sur Kreyon l’énergie magnétique c’est à lire merci

    Répondre
  21. Caroline

    Un être de lumière est un humain hypersensible. Le docteur en psychologie Elaine N. Aron, qui est elle même hypersensible, étudie cette particularité. Particularité propre au genre humain que je compare au groupe sanguin A B ou O.
    Je suis travailleuse de lumière, autrement dit hypersensible. Je me sens en harmonie uniquement quand j’accompagne l’autre vers son équilibre. Infirmière anesthésiste, sophrologue et maintenant étudiante en psychologie, j’aspire à dégager plus d’amour. La douleur de l’autre me fait extrêmement souffrir et cette douleur est immense à Paris, j’ai tellement mal. Mais je connais ma mission et reste confiante. Cependant, j’aimerai juste moins souffrir pour être plus compétente.

    Répondre
    1. Nel

      Bonjour Caroline,
      Cette souffrance est inhérente, car nécessaire, à votre particularité. Si vous arrêtiez de la ressentir, vous ne seriez plus capable d’amener les gens dont vous vous occupez vers leur équilibre. Il faut avoir une pleine conscience de la souffrance de l’autre pour le guider dans la bonne direction. Ménagez-vous des moments de solitude, faites de la méditation et privilégiez autant que possible des endroits calmes pour les vacances afin de vous ressourcer. Et bon courage 🙂

      Répondre
  22. Herant

    Bonsoir moi je suis une personne hyper sensible et très intuitive et depuis le décès de mon papa le 13 décembre je me pose beaucoup de questions car 2 semaines avant qu’il nous quitte j’ai rêvée de sa mort je me suis réveillée en larmes et quand ma mère m’as appelée pour me dire qu’il etait hospitalisé j’ai eu un mauvais pressentiment alors que rien ne disait qu’il était sur le point de mourir je suis partie en catastrophe pour aller à son chevet et 6 jours plus tard il nous quittait…..est- ce un signe que je ressens les choses à l’avance ou une coïncidence? J’ai 35 ans et depuis j’ai l’envie de méditer de parler aux anges je me sens differente….metci pour vos réponses amicalement Céline

    Répondre
  23. hélène Hugo

    bonjour. Je remercie TOUT entièrement TOUT mon proche entourage et TOUTES les Personnes que j’ai pu croiser dans ce début de vie….hihihi….enfin début !! PRESENT !! ….avenir….!! si ELLES n’avaient pas été là je ne serais pas ICI…..et c’est là ce grand Mystère qui fait dire qu’on AIME ou on Aime pas …peu importe car nous sommes VIVANT(es) et cela est le principal ARGUMENT à ce grand REMERCIEMENT…….vers qui s’adresse t’il ce grand remerciement ???? VERS TOUTES CHOSES visibles invisibles UNIVERSELLES …..dire se dire MERCIS est cette forme d’amour que personnellement j’affectionne…. car je remets mes pensées en place je reconnais et RESPECTE tout ce qui m’est donné… MERCIS =AMOUR = générosité = nous nous donnons les UNS aux AUTRES sans même nous apercevoir que nous nous aimons dans la PAIX que nous honorons… (chacun avec ses fameux dons !) …ne cherchons pas comme font les chercheurs mais VIVONS cette si belle vie SIMPLE, humble sans artifices sans vices sans rechercher le grandiloquent…mais aimons nous dans la compassion du VIVRE pour VIVRE le plus naturellement POSSIBLE……………………………….(c’est ma simple philosophie MERCIS)

    Répondre
  24. B!LL

    Je pense que vous êtes tous des travailleurs de lumière parce que vous êtes tous allumés.

    Répondre
  25. Fontaine

    Bonjour, j ai lus tout vos message. Car depuis l âgé de 10 ans, j ai commencer à rêver debout quant nous étions en foule avec mes parents. J entendais se que disait mes parents, le monde, impression de ne pas être avec eux. Et sa continue. Les Médecins, n ont jamais trouver le probleme. Et un jour étant mariée, je me leva une nuit, Et je regarder vers la chambre de ma fille qui avait l âge de 13 ans. Une ombre apparu sur son mur. Et le lendemain, ma fille avait ete en danger. Est-ce pour me prévenir? Je ressent certaines choses chez les gens, leurs disant se qu’il va arrivait rien qu en l ai voyant. Je magnétisse ma famille, quand ils ont mal. Sa fonctionne et mon chien. J aimes lire les livres des ans et tout est spirituelle. Je fait des prières. Dites moi, svp. Est-ce se que vous rencontrer, Messieurs, Mesdames. Merci pour votre jolie partage. Amicalement.

    Répondre
  26. chan

    Quelqu’un aurait-il une idée… un site par lequel nous pourrions communiquer, nous rencontrer,
    pourquoi pas ? Il me semble qu’à plusieurs, en échangeant nos expériences et ressentis,
    nous pourrions gagner du temps, mieux « oeuvrer » à l’éveil des consciences, dans nos entourages,
    être encore plus efficaces dans l’aide à nos contemporains ! Les gouttes d’eaux faisant les grandes rivières
    je rêve à de futures rencontres concrètes. Merci de vos réponses. Merci pour tous vos récits.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *