in

Relations difficiles : quand aimer quelqu’un vous cause de la douleur

Partagez cet article

Quand aimer quelqu’un vous fait mal, méfiez-vous. Ne banalisez pas l’inconstance, le silence, les promesses vides, la victimisation et la manipulation. Ne tombez pas dans le panneau, que ce soit compassion, manque , difficulté à se fixer des limites, naïveté, gentillesse… Il n’est pas normal que l’amour fasse souffrir, culpabilise, punisse. Ce n’est pas normal de vous vouloir un jour, le lendemain non, le prochain oui, et puis peut-être. Si ça vous dérange, ce n’est pas de l’amour.

Annonce

Les relations toxiques ne se produisent pas seulement dans le domaine de la passion. Elles se produisent également dans les relations familiales, entre parents et enfants, entre frères et sœurs et dans les relations amicales.

Ils impliquent généralement des personnes toxiques ou abusives et cette personne peut être un homme ou une femme.

Au début de la deuxième saison de la série Big Little Lies, le personnage de Celeste, joué par Nicole Kidman, revient consulter son psychologue après la perte de son mari avec qui elle vivait dans une relation abusive.

Annonce

Elle dit qu’elle fait des cauchemars et qu’elle se sent responsable de l’accident qui l’a tué. Puis, le psychologue lui dit : « Même mort, son message continue : c’est votre faute. Que c’est toujours de votre faute. » Et il conclut: « Ce n’est pas le cas. »

Dans la relation toxique, il y a un cycle.

Toutes les images / Pixabay

Un cycle comprenant une phase où tout semble aller bien et en harmonie, qui ensuite suivi de la phase de déséquilibre, de silence, d’éloignement punitif et de culpabilisation de l’autre. Ce cycle se termine par une phase où la paix approche à nouveau, la personne toxique étant bienveillante et collaborative, faisant croire à l’autre que la période de déséquilibre n’était pas grave.

Généralement, les personnes toxiques sont des narcissiques.

Et ce trait de personnalité se caractérise par l’égocentrisme, l’égoïsme, le besoin d’attirer l’attention, l’aversion à partager votre vulnérabilité émotionnelle, le manque de respect pour la pensée, le sentiment et l’espace physique de l’autre, le peu de remords, le fait de blâmer la victime, le manque de considération, les mensonges, l’infidélité et les abus.

Annonce

Cependant, au début, les narcissiques ne se montrent tels qu’ils sont vraiment.

Certains peuvent être très charismatiques et séducteurs, faisant douter la victime de sa propre capacité d’analyse et de jugement. Quand ils s’intéressent à vous, ils vous font vous sentir très spécial. Cependant, lorsqu’ils perdent tout intérêt, ils peuvent vous quitter sans aucune explication. Certains, cependant, partiront et se « repentiront » d’innombrables fois, abandonnant et revenant indéfiniment, vous confondant et vous torturant avec des crises d’inconstance et d’absence de limites. Ce sont des experts dans des phrases comme « Je ne suis pas sûr de nous » entrecoupées de phrases comme « Je ne sais pas à quoi je pensais quand je t’ai quitté ».

Il n’est pas toujours facile de reconnaître que nous sommes dans une relation toxique.

Et je crois que la cause de cet aveuglement est le désir exagéré que la relation fonctionne, projetant ce que nous voulons tant sur l’autre.

Faites attention à ce que vous voulez désespérément et aux projections. Ils vous empêchent de voir la réalité. Ils vous aveuglent, vous trompent, vous détournent de la vérité. Et vous pouvez commencer à défendre et à justifier une relation toxique. La situation peut atteindre un tel point que ceux qui ne vivent pas directement avec vous peuvent croire que vous avez une relation de rêve .

Revenant à la séance de thérapie du personnage de Celeste, à un moment elle dit au psychologue : « Ce qui était bien me manque. Combien il aimait les garçons et les garçons l’aimaient. Je ne pense pas que je devrais effacer tout ça. Puis le psychologue répond : « Je travaille et soigne plusieurs anciens combattants. Beaucoup veulent retourner à la guerre. Ils ne réalisent pas ce qui est commun. La vie normale est ennuyeuse. La guerre vous manque, Céleste.

Annonce

Comme Céleste, de nombreuses personnes qui ont vécu une relation toxique dans l’enfance chercheront une relation toxique et conflictuelle à l’âge adulte, car la « guerre » leur manque.

Il arrive aussi que de nombreuses personnes, après avoir vécu une relation toxique qui n’a fait que les blesser, affirment que ce qui était bien leur manque « .

Cependant, il est important de se rappeler que l’amour ne cause pas de douleur, ne trompe pas, ne punit pas.

Quand aimer quelqu’un vous fait mal, méfiez-vous.

N’idéalisez pas l’inconstance, le silence, les promesses vides, la victimisation et la manipulation. Ne tombez pas dans le panneau.

Méfiez-vous de la personne qui se victimise et dit généralement que vous êtes à blâmer. C’est de votre faute s’il a disparu, son silence est de votre faute, sa grossièreté, son caractère abusif, c’est de votre faute s’il vous a trahi, s’il a menti, ou s’il vous a puni. Méfiez-vous de ceux qui n’assument pas la responsabilité des dommages qu’ils causent.

Annonce

Lorsque vous prendrez conscience que cela n’a jamais été bon, vous commencerez à vous protéger. Et enfin vous comprendrez la parabole de la grenouille et du scorpion :

Une fois, un scorpion s’est approché d’une grenouille qui se trouvait au bord d’une rivière.

lune en scorpion

Le scorpion est venu faire une requête :

« Petite grenouille, pourrais-tu me porter de l’autre côté de ce large fleuve ?

La grenouille répondit : « Seulement si j’étais un imbécile ! Tu vas me piquer, je serai paralysé et je coulerai.

Le scorpion dit : « C’est ridicule ! Si je te piquais, nous coulerions tous les deux.

Faisant confiance à la logique du scorpion, la grenouille a accepté et a porté le scorpion sur son dos pour traverser la rivière à la nage.

Au milieu de la rivière, le scorpion planta son dard dans la grenouille.

Frappée par le poison, et déjà en train de couler, la grenouille se tourna vers le scorpion et demanda : « Pourquoi ? « 

Et le scorpion a répondu : « Parce que je suis un scorpion et que c’est ma nature. »

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Test de personnalité : Découvrez ce que la forme de vos mains et vos doigts disent de vous 

horoscope

Horoscope du Samedi 13 août 2022 pour chaque signe du zodiaque