in

La Pleine Lune d’aujourd’hui va vous emmener dans les eaux profondes de vos émotions

Partagez cet article
Annonce
emmener dans les eaux profondes de vos émotions
Image crédit : Pixabay

Les Poissons étant un signe d’eau, nous plongent dans les profondeurs de nos pensées, nous obligeant à faire face à ce qui nous empêche d’effacer nos douleurs et nos peurs.

Le deuil est le seul moyen de se débarrasser de la douleur et de se purifier émotionnellement. Ce n’est qu’après le chagrin que nous pourrons atteindre la stabilité requise pour finir cette année, à la manière d’une révision. Cela nous permettra d’aller au-delà de ce que nous faisons chaque jour et d’aller un peu plus loin.

Nous devrions probablement arrêter un peu d’être dans le bruit dehors, uniquement pour pouvoir nous concentrer sur ce qu’il y a à l’intérieur de nous. Nous devons comprendre notre propre passé pour pouvoir faire ressortir la meilleure version du présent.

Annonce

En outre, il est toujours important de faire ressortir notre passé complet afin que nous puissions passer à travers le présent.

La Pleine Lune du 14 septembre va évidemment vous mettre face à vos peurs, même si vous ne le désirez pas. 

C’est à ce moment que Neptune entre en jeu, car Neptune gouverne les Poissons.

Avec l’avènement de Neptune, vous pourriez avoir recours à la drogue, aux rêves et à l’alcool, au lieu de faire face à la vérité.

Le yin et le yang nous enseignent que « si vous voulez voir le bien, vous devez d’abord voir le mal ». Et cela va dans les deux sens.

Cela enseigne l’idée que la paix ne peut être atteinte qu’après avoir affronté des opinions polarisantes intenses. Nous devons voir la cause de certaines routes et les conséquences qui en découlent.

La meilleure chose à apprendre pour cette Pleine Lune est probablement de prendre consciemment une décision collective qui transformera la Terre en paradis. Car les actions inconscientes de certains collectifs ont conduit à cette société souvent décadente dans laquelle nous vivons actuellement.

Annonce

C’est le moment où vous revenez en arrière et pensez à de vieux incidents: comment avez-vous souffert et quel ressentiment subsiste-t-il en vous?

Vous devez vous demander, comment pouvez-vous être si empêtré avec ce passé? 

Ensuite, vous devez réfléchir à votre histoire et vous demander comment elle est devenue réelle. Si vous connaissez des gens qui peuvent vous aider ou qui font partie de ce passé, demandez-leur de jouer leurs rôles.

Combien de temps voulez-vous blâmer les autres pour ce qui vous est arrivé? Pouvez-vous sentir dans votre âme que vous devriez y faire face à votre manière? Ou et comment pensez-vous que cela va aider?

Maintenant, vous devez trouver la leçon qui vous a plongé dans la douleur. Qu’avez-vous appris de vos expériences et comment pourraient-elles vous aider à vous développer petit à petit ?

Vous devez les identifier, pour progresser et pour vous apprendre à rendre service, et être réellement reconnaissant de l’importance de ce service.

Nos blessures sont un indicateur majeur de la guérison. 

Annonce

Tout ce que vous avez à faire est de vous livrer à une narration orale, généralement sous forme de paraboles. Cela vous aidera avec l’éducation de l’âme bien nécessaire et vos histoires inconscientes ne vous feront plus beaucoup de mal.

Si certains pensent qu’au plus profond des vestiges de leur âme, ils ne sont pas aimables, il leur sera difficile de ne pas faire face au rejet.

Avec des paraboles telles que Vilain petit canard, l’auteur essaie simplement de dire que les gens n’aiment pas passer trop de temps à se concentrer sur ce qui rend les autres différents. Ils aimeraient simplement catégoriser les gens en fonction de ce qu’ils voient et de rien d’autre.

Être différent est parfois difficile, car les gens ne se soucient guère de voir à l’intérieur. Cela vient aussi du fait que les gens ne veulent même pas regarder en eux-mêmes et comprendre ce qui les rend si géniaux. Ce qu’ils font parfois, c’est se moquer des gens qui veulent être différents.

Il est vrai que la réalité à laquelle nous croyons est un reflet de la façon dont nous nous voyons.

Annonce

Publié par Rudy ABADIE

Quand je regarde les étoiles, je me sens connecté à tout. Le macrocosme et le microcosme. Les cieux. Les particules d’air que je respire. La terre sous mes pieds. Les plantes, animaux, minéraux. Les gens – avec qui je me sens aussi connecté à ceux que j’ai rencontrés et à des étrangers. Le sentiment de crainte et d’émerveillement que je vois lorsque je regarde le ciel nocturne me donne envie de trouver un sens à tout cela. En tant qu’astrologue, et écrivain, je propose des horoscopes très pratiques pour vous aider à naviguer dans le monde.Je ne prédis pas l’avenir, j’aide seulement à pré-écrire votre destin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Horoscope du jour du 14 septembre 2019 pour chaque signe du zodiaque

Lettre à mon moi plus jeune : Ce que j’aurais voulu savoir