Photographie d’oiseaux transformée en notes de musique

de | 16 février 2015

Photographie d’oiseaux transformée en notes de musique

photographie d’oiseaux

Que se passerait-il si des oiseaux perchés sur des fils électriques étaient transformés en notes de musique? Comment leur position dans l’espace se traduirait avec du son ?

Ce sont exactement les questions que Jarbas Agnelli s’est posé un jour. «Je mangeais mon petit-déjeuner et je lisais un journal quand j’ai vu cette photographie d’oiseaux sur des fils électriques», a déclaré Jarbas Agnelli. « J’ai découpé la photographie et j’ai décidé d’en faire une chanson, en utilisant l’emplacement exact des oiseaux en notes. J’étais simplement curieux d’entendre quelle mélodie les oiseaux créaient « .  C’est ainsi que le cinéaste et compositeur brésilien Jarbas Agnelli se rappelle le moment qui a été cette étincelle inattendue d’inspiration. Il a coupé la photographie et tout en jouant la mélodie sur le piano, il a réalisé une «douce et simple mélodie » qui venait de naître en apparence de nulle part. L’artiste a décidé de faire de ce fragment de créativité un arrangement classique et a opté pour la photographie de Paulo Pinto . Surpris par l’air, il a partagé son enthousiasme avec son rédacteur en chef, la découverte d’ Agnelli a conduit à une interview dans un journal et s’est transformée en un phénomène mondial sur Internet.

L’artiste multimédia n’était pas le premier à avoir cette idée et selon lui «voir des notes sur une photographie d’oiseaux assis sur les fils n’est pas l’idée la plus originale » soit, mais la composition a résonné avec tellement de gens à travers le monde. L’idée intrigante de « lire la nature», les oiseaux «composer une symphonie véritablement enchanteresse » ou comme Agnelli «voir la poésie partout, en fonction de la façon dont nous regardons les choses ». C’était une impulsion, une observation banale qui a été transformée en un magnifique et doux spectacle . Ou en utilisant un certain jargon musical: « piano », calme …

« Le silence est le tissu sur lequel les notes sont tissées. « – Laurent Duncan

Il y a également une version officielle de São Paulo , où l’artiste explique l’histoire de la composition et une performance live en jouant une version longue de la chanson avec d’autres musiciens.

A partir de cette simple photographie écoutez l’arrangement somptueux qu’a réussi à faireJarbas Agnelli.

Voir le résultat final ici.

Si vous avez aimé cet article de la photographie d’oiseaux transformés en notes de musique partagez-le avec vos proches!

Claire C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *