Pourquoi les empathes sont toujours attirés par le « narcissique blessé »

de | 6 juillet 2017

narcissique blessé

Pourquoi les empathes sont toujours attirés par le « narcissique blessé »

Les narcissiques et les empathes sont différents à bien des égards, donc lorsque ces deux personnes s’engagent dans une relation, cela peut poser problème. Être avec un empathe, c’est comme le paradis pour un narcissique blessé, qui se délectera de l’attention de l’empathe, mais pour un empathe, cela peut être une expérience infernale conduisant à une angoisse mentale et émotionnelle.

Si c’est un désastre pour les empathes, pourquoi semblent-ils aussi attirés par les narcissiques? Les empathes sont ouverts et adorent les gens, qui veulent naturellement prendre la douleur de l’autre pour l’aider à la surmonter. Avec leur compassion et leur capacité à se mettre à la place de l’autre, ils pourront améliorer les choses pour les autres, même si cela signifie sacrifier leur bien-être.

Ils sont également profondément compatissants et croient profondément qu’il y a du bon chez tous les êtres humains.
En ce qui concerne les narcissiques, les empathes ont du mal à accepter ces personnes car ce sont des êtres égoïstes. Ils se convaincront que leur comportement provient d’une ancienne douleur, en général à cause d’un traumatisme enraciné dans le passé. Les narcissiques sont des preneurs, qui aspirent tout ce qu’ils peuvent d’une personne sans culpabiliser ni avoir peur des conséquences.

Le narcissique blessé n’a aucun scrupule à profiter de la bonne nature de l’empathe, qui ne réussira pas à reconnaître qu’il manque de gentillesse ou de bonnes intentions.

Les empathes ont tendance à être mauvais pour définir les limites de ce qui est acceptable dans une relation et les narcissiques en profiteront pleinement. Avant qu’ils ne s’en rendent compte, ils contrôleront complètement leur victime, qu’ils peuvent exploiter et manipuler autant qu’ils le souhaitent.

Une fois qu’un empathe se retrouve dans les griffes du narcissique, il peut lui être difficile de s’échapper. Ce sont des menteurs pathologiques, qui maîtrisent l’art de la tromperie et qui savent comment obtenir ce qu’ils veulent.

L’abus psychologique sera un processus progressif, l’empathe n’ayant aucune idée de ce qui lui arrive quand cela commence. Le narcissique blessé se fera passer pour la victime dans la relation, et l’empathe sera trop épuisé à essayer d’apaiser et d’aider son être cher par la douleur, pour se rendre compte de ce qui se passe.

Mais ces deux types de personnalités peuvent-elles trouver un équilibre? Bien qu’on dise que les contraires s’attirent, dans ce cas, il est peu probable que cela fonctionne. La victime sera tellement fatiguée et finira par en avoir assez d’être constamment blâmée d’être responsable des choses qui ne fonctionnent pas correctement. Cela peut prendre des années, mais au final, ils atteindront un point de non retour quand ils se retireront complètement de la relation.

Mettre fin à une relation comme celle-ci n’est pas une défaite, c’est une étape positive pour retrouver le contrôle d’une situation qui n’aurait pas pu finir autrement que mal. Il est important de se rappeler que rester dans une relation malsaine avec une personne aussi toxique ne sera jamais être bon pour vous, car cette forme ou cet abus psychologique aura des répercussions sur votre santé mentale et physique.

20 réflexions au sujet de « Pourquoi les empathes sont toujours attirés par le « narcissique blessé » »

    1. Mojito

      LAUZERTE !!!!! quel beau village que je garde dans mon coeur , pas très loin on y mange bien chez Bernadette !!!! les écrevisses😊
      allez sur le site de Genevieve Schmit et si le concept de perversion narcissique vous intéresse lisez RACAMIER  » Le génie des origines » ou pleins d autres infos sur le site de Philippe Vergnes
      Bonne journée .

      Répondre
  1. Weiss

    très juste…..
    mais lorsqu’il s’agit d’une relation d’Amitié c’est très difficile d’en sortir car le lien est différent que dans un couple et plus complexe.
    le plus difficile reste la culpabilité……

    Répondre
  2. Mo

    Je viens de m’en sortir également mais pas sans dégât. Sucé jusqu’à la moelle, blindé de dettes (30000€) à 26ans. Dépressive depuis 6ans. Drogué à mon insu. Brisé, sali… Réfugié ds le boulot (3taf non stop pdt 8mois pr rembourser, pdt qu’il glander et me culpabilisé en me mettant c tords dessus = soucis de santé rare et irréversible)…
    Comment peuvent ils vivre en toute sérénité, sans qu’il ne leur arrive jamais rien….

    Répondre
    1. Buffy

      C’est justement parce qu’ils nous prennent notre énergie à nous et notre force qu’il ne leur arrive rien. Il faudrait que personne ne s’arrête sur leur chemin. Mais hélas, ces gens là ne sont jamais célibataires, face à eux-mêmes. Ce sont des m***** qui ne se supporteraient même pas eux-mêmes. Des vampires… Des créatures diaboliques.

      Répondre
  3. Tereza

    J’ai vécu 17 ans avec un homme de ce genre plus alcoolique. C’est finit. Mais j en ai bavé.

    Répondre
  4. Tata

    Je vi la même histoire je suis passé au tribunal pour divorcé , il se pris pour un victime alors que cetais moi la victimes cettr article est tres bien c vraiment mon histoire je me bats pour sortir de cette mrd

    Répondre
  5. Xal

    Ca arrive meme avec un homme dans le rôle de la victime et malgré une personnalité forte et affirmée. Sale espèce que ces narcisses qui ne donnent aucune valeur a ce que l on fait pour eux

    Répondre
  6. Chantraine

    J’ai vécu près de neuf années avec ce spécimen et comme le pilote qui ne contrôle plus l’avion, j’ai actionné le siège éjectable en dernière limite juste avant de m’écraser ! Et tant au début de notre relation que dans les trois ou quatre années qui suivirent, il se présentaient des tas de signes et/ou coïncidences qui tendaient à prouver que nous devions être ensemble. Mais à la fin, il était grand temps que je me sauve pour me sauver ! La délivrance a été comme une renaissance ! Toutefois, je n’éprouve aujourd’hui aucune amertume ni regret d’avoir vécu cette épreuve. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ! Loin de voir tout en noir, ces presque neuf années m’ont apporté malgré tout des satisfactions et des moments qui valent la peine d’être vécus. Et aujourd’hui, je me dis qu’il fallait passer partout pour arriver ici !

    Répondre
  7. Bulle

    20 ans de vie commune, un travail commun et une enfant de 10 ans… ce que vous dites me parles si fort et pourtant ma fille aime et a besoin de son père…. et je suis engluée. Narcissique ou juste totalement égocentrique je n’ai pas encore la réponse.

    Répondre
  8. Miniclairon

    Moi j’ai l’impression d’être le narcissique
    C’est pas évident de sentir une blessure profonde constamment en train de vous envoyer par le fond. Parfois vous tomber sur quelqu’un qui vous montre qu’il veut totalement vous en sortir et vous voulez y croire à ce leurre parce que depuis des années c’est un trou sans fond qui vous aspire alors forcément vous dites oui si tu peux faire quelque chose fait le.
    Après on se dit que de toute façon c’est aussi à l’empathe de connaître et de poser ses propres limites dans une relation, comme si nous les narcissiques ont le pouvaient alors qu’on est en pleine dépendance dans cette relation aussi. Je trouve que l’article est à la charge exclusive des narcissique et que visiblement il faudrait tous nous aligner et nous fusiller un par un.
    Ça remonte pas le moral, la souffrance dans ces cas là est des deux côtés

    Répondre
  9. Mary

    Pour l’avoir vécu.. En effet ces personnes vous prennent toute votre énergie et ils ne supportent pas votre rayonnement…. De ce fait ils vous demolissent plus bas que terre…. Il faut bcp de temps et de recul pour comprendre et réaliser ce qui nous arrive…. Mais une fois compris… C’est une vraie renaissance et vous retrouvez votre vrai personnalité… Quel soulagement.

    Répondre
  10. Gs

    Cool …
    Pour ma part le faire de lire dans ses pensées etc… il nacait plus aucune intimité. Je voyais des choses qui n’allait pas mais quelque chose dans son énergie mattirait et me faisait rester là. C’est lui qui est partie en se faisant passer pour la victime. Ses mots m’ont vraiment blessés ainsi que l’illusion briser. Mais grâce à lui j’ai tellement apprit. Alors comment en vouloir quand je sais que ce rôle ma été servi par son âme pour que je puisse me réveiller? ??
    Non je le remercie. Parce que ce que je suis le protège des autres. Personne n’aime tellement un vrai empathe à côté de lui. Personne n’aime se voir.

    Répondre
  11. Estrella

    Très bel article et bonne piqure de rappel! Perso, c’est suite à un emménagement ensemble après deux ans de relation que j’ai ouvert les yeux direct dès le lendemain! Pour l’histoire, j’ai emménagé dans sa maison de famille appartenant dans le passé à son père qu’il détestait plus que tout! Mais narcisse aime « paraitre », se venger, l’argent et posséder l’autre!
    Histoire de fantôme…, son père reste très présent dans la maison et mon N n’a jamais pu y vivre car les énergies du père sont telles qu’il est « persona non grata », de plus son masque est tombé immédiatement et j’ai vu qui il était vraiment !!!! Le diable réincarné et l’empâte que je suis n’a pas pu le supporter et j’ai « explosé » de l’intérieur tellement il était malfaisant.
    Il a tout a fait compris et il a commencé par me dénigrer et se positionner en victime avant de m’annoncer La Rupture! sans scrupule et limite me foutre dehors avec mon garçon. Là, je me suis remise en selle, « armée » et prête à partir au combat. La rage et l’instinct de survie ont fait que j’ai retrouvé ma véritable FORCE qu’il m’avait spoliée ainsi que mon énergie. Je lui ai dit « je sais qui tu es, inutile de te cacher »! Il est devenu fou, très méchant, menteur, envieux, à me maltraiter psychologiquement mais dans le fond il avait peur de moi et mon côté « imprévisible »! Là, j’ai la paix dans sa maison où il ne vient pas (en raison de la présence de son papa outre tombe) et je pars dans un mois et sans laisser d’adresse!!!! On a rien ensemble donc parfait! Merci pour cette leçon de vie, je ne suis pas prête de l’oublier

    Répondre
  12. Rémy

    j’ai vécu ça en tant qu’empathe et le narcissique était mon chef. j’ai fait un burn out suivi d’un dépression, très dur et il a fini par se faire licencier mais c’était vraiment difficile.
    cet article résume parfaitement et je tenais à partager mon expérience car c’est un autre exemple que la relation de couple, au travail aussi cela peut arriver, attention

    Répondre
  13. Julie

    J’ai vécu une relation pdt 8 ans. Mélange de joie et de douleur. Des humiliations des mensonges des accusations même sa fille pauvre enfant est manipulée elle est entré en guerre contre moi avec sa mère suite à ses mensonges. Au final burn out. A plusieurs reprises j’ai voulu rompre j’ai presque supplié mais il revenais et j acceptais. Alors aujourd’hui fièrement après avoir passé la nuit avec moi il m’annonce qu’il a rencontré quelqu’un et qu’il ne souhaite plus me revoir.
    Mon ego en a pris un coup mais au final …Dieu m’a exaucé😉. Il appelle mais je ne réponds pas même si j’en meure d envie.

    Répondre
  14. Sophiw

    Empathe…. quelles sont vos experiance avec ce narcissique? Je me demande si c’est ce que je vis avec cette homme moi aussi??:/
    Quels sont les signes ?

    Répondre
  15. boran

    un narcissique selon les comments et temoingnages est porte par l’homme !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *