17 choses qui se produisent quand un empathe aime un narcissique

de | 4 décembre 2016

 

empathe-aime

17 choses qui se produisent quand un empathe aime un narcissique

17 choses qui se produisent quand un empathe aime un narcissique

Il n’y a jamais eu de relation plus toxique que la relation entre un empathe et un narcissique.

Les empathes sont souvent mal compris, ils sont souvent considérés comme faibles, ou victimes de leur gentillesse.Ce n’est pas du tout le cas. Les empathes sont des personnes fortes et résilientes qui sont très sensibles aux sentiments et aux émotions des autres. Toutefois, lorsque les narcissiques font leur entrée, les empathes deviennent des «victimes», s’ils ne savent pas comment se protéger et créer des limites.

Les empathes veulent guérir le monde, et ne supportent pas de voir quelqu’un souffrir. À cause de cela, ils sont naturellement attirés par le narcissique qui a subi des dommages irréparables. Mais un narcissique ne veut pas être guéri, un narcissique veut manipuler, rabaisser, et surtout, continuer à être un narcissique.

Même si oui, la plupart des empathes savent déjà qu’être dans une relation avec un narcissique est une décision malsaine, ils ne savent peut-être pas exactement  dans quoi ils s’embarquent, jusqu’à maintenant.

VOICI 17 CHOSES QUI SE PRODUISENT QUAND UN EMPATHE AIME UN NARCISSIQUE:

1.  Le narcissique crée un sentiment de confort pour l’empathe. Un empathe ressentira un lien fort avec le narcissique, même s’il ou elle ne fait rien pour rassurer l’empathe que ses sentiments sont corrects.

2.  L’empathe aiment aimer. Is aime donner le sentiment à l’autre d’être de nouveau « complet ». Mais il y a un problème … plus l’empathe donne d’ amour et de soins , plus le narcissique devient puissant et plus il a de contrôle.

3.  Le narcissique donnera l’impression à l’empathe que tout va bien dans la relation, mais ce qui se passe vraiment , c’est que le narcissique recherche la validation constante. Il demande « tu m ‘aimes, n’est-ce pas? » Et focalisera rapidement toutes les conversations sur lui.

4.  Après un certain temps, le narcissique commence à utiliser des tactiques de « gaslighting » pour faire douter l’empathe de lui-même. « Je n’ai jamais dit que », « tu es fou» , et «tu imagines des choses» sont des phrases communes qui commencent à faire décliner rapidement la stabilité mentale d’un empathe.

5.  Le narcissique commence à avoir le contrôle sur la relation.  L’empathe a l’impression de dépendre de lui pour tout, il commence à avoir l’impression que personne d’autre ne voudrait de lui.

6.  Toutes ces tactiques de manipulation et ces mécanismes de contrôle provoquent une grave dépression et de l’anxiété chez de nombreux empathes. Cela ne fait que renforcer la croyance de l’empathe selon laquelle il a « besoin » du narcissique pour se sentir bien. Il s’aliène et le narcissique devient son monde entier.

7.  Tout ce qu’un narcissique dit et fait est une attaque directe sur votre réalité personnelle. Il peut vous prendre la joie et la normalité que vous aviez dans votre vie, vous éprouvez des sentiments d’insuffisance et d’ inutilité quotidiennement parce que tout ce  que vous faites est mal.

8.  À un certain moment dans la relation, l’empathe atteindra un point de non retour. La personne qu’il était autrefois devient quelqu’un d’ autre … et ses amis et sa famille ne le reconnaissent plus.

9. Un conflit dans la relation naît entre l’empathe et le narcissique parce que l’empathe commence à décrypter les traits de son partenaire. Il commence enfin à se rendre compte que ses besoins affectifs ne sont pas satisfaits, et affiche des actions qui disent « mes besoins sont importants aussi. » Le narcissique voit cela comme un comportement égoïste.

10.  Ce qu’aucun membre de la relation ne réalise, c’est que même après la rupture les deux parties continuent à souffrir. Le narcissique continuera avec d’autres, des relations tout aussi toxiques, et explorera d’autres avenues dans sa vie , mais il sera toujours malheureux.

11.  Et l’empathe continuera à connaître l’abus d’un narcissique , car il fonctionne comme un poison dans son corps et son esprit. Il pénètre chaque cellule avec un but, détruire la réalité de sa cible.

12.  Lorsque la relation s’effondre, l’empathe se voit comme le problème. C’est sûrement de sa faute, il doit avoir échoué d’une certaine manière. Tous les mots toxiques du narcissique reviennent hanter l’empathe, et il pense «peut -être que je  suis égoïste de penser à mes propres besoins. »

13.  Cependant, l’empathe ne réalise pas quelque chose de très important, le problème ne vient pas de lui, et il n’a pas échoué quelque part. En fait, tout va bien chez lui. Il a tout simplement été manipulé, utilisé et trompé par quelqu’un qui n’avait aucun remord à blesser une autre personne.

14. Cela commence la transformation puissante de l’empathe. C’est un processus douloureux, mais c’est comme que ça se passe avec un narcissique. Il commence à comprendre que, pour évoluer, il doit réévaluer son processus de «guérison». Tout le monde mérite de l’amour, mais tout le monde n’est pas digne de confiance.

15.  L’empathe  guérira. Il faut qu’il prenne conscience qu’il a aussi été brisé et endommagé, comme le narcissique, mais il sera prêt à le reconnaître, alors que le narcissique refusera tout simplement de croire qu’il pourrait éventuellement être brisé ou avoir besoin de quelque chose (ou de quelqu’un).

16.  Le narcissique continuera, à la recherche de sa prochaine victime, complètement inconscient qu’il est la cause de son propre malheur.

17.  L’empathe grandira de cette expérience, et reconnaîtra les parties de lui-même qu’il doit protéger, et l’ équilibre, s’il veut vivre une vie plus sage, plus enrichie.

Source empathe aime un narcissique: unisoultheory.com

 

44 réflexions au sujet de « 17 choses qui se produisent quand un empathe aime un narcissique »

  1. Ménard

    Quel bon article il m’a fait du bien et m’a conforté dans mon processus de guérison j’ai vécu presque 13 ans avec un narcissique et arrive aujourd’hui à me retrouver moi même
    Votre article décrit bien les différentes étapes réellement toxiques
    Pour finir je suis en phase avec les autres et enfin en paix avec moi même

    Répondre
      1. zozi

        Empathe mais pas faible, j’ai mis 6 mois pour ne pas avoir a passée les étapes après le 12 ! Bon courage la nature, la famille, les animaux sont tellement beaux….

        Répondre
    1. Tina

      Bonjour…c est presque mon histoire… c est douleureux…. je veux être forte… comment le fais…. ? 13 ans c est beaucoup de temps.. on a douté de sois même… on est blessée…comment continuer?

      Répondre
    2. malou

      j’ai vécu avec ce genre de personnage pendant douze ans, douze ans de doute, de mal être permanent sauf quand il faisait (probablement) semblant de tenir à moi, puis de me rendre compte qu’en fait c’était toujours quand nous étions entourés d’autres personnes qu’il était gentil, attentionné, mais en privé fini, m^me plus un bisou avant d’aller dormir (j’ai bien dit dormir) plus un à demain, lentement mais surement la réalité est devenue évidente, après une enième dispute, j’ai pris mon courage à deux mains et je suis partie, tellement vite qu’il en était fâché. Plus qu’à me reconstruire et à lui dire salut l’artiste je suis la troisième femme que tu as démoli, mais moi j’ai réussi quelque chose que tu ne réussira jamais avancer avec les autres, toi tu finiras seul.

      Répondre
    3. Nathalie

      Ménard, j aimerais vous raconter mon histoire pour être certaine que j ai affaire à quelqu un qui présente des grands traits d un narcissique du moins, car je ne suis pas qualifiée pour l étiqueté comme tel.

      Répondre
  2. MICHEL André

    Bonsoir! Merci sincèrement je viens de me reconnaître parfaitement dans le narcissique, un divorce douloureux d’avec une l’empathe? Pas facile la survie.

    Répondre
  3. Stef

    NON, je ne suis pas d’accord à 100%…. Peut être pour un jeune empathe qui ne connais pas encore le monde, qui n’a pas encore apprivoisé ce qu’il récent, qui n’a pas appris à faire confiance à son instinct et ces sentiments ou sont ressentis intérieur, qui ne maîtrise pas bien à faire la différence entre le vrai et du faut, ou entre la vérité et le mensonge et la manipulation venant entre autre d’un narcissique…..

    Un vrai empathe est mal à l’aise ou incommodé dès le premier contact, et je dirais même plus, les gens n’ont pas besoin de faire quoi que ce soit, l’empatte est capable de savoir si certaine personne vont leur faire du tord dans 1 ans ou 5 ans, ça ce récent aussi fort que ça…. Tu sais si tu dois faire confiance à quelqu’un ou toujours te méfier de quelqu’un quoi que tu fasses, qu’il soit là, près de toi ou à l’autre bout de l’usine et que tu ne le croisera pratiquement jamais…. (je parle pour moi) Alors oui, les narcissique c’est le cancer des empattes, et malheureusement, faut en avoir connu pour savoir à qui nous avons à faire et comment s’en protéger et surtout les éviter…..

    Répondre
  4. DESSEIGNE Marie-Claire

    Pour avoir vécu cette relation, empathe vous l’aurez deviné, je trouve votre article très juste. MERCI

    Répondre
  5. sitbon

    un PN est un grand menteur, manipulateur et la personne qui est avec lui, que vous l’appeliez empathique ou autre, va s’imaginer « qu’il va changer ». mais non on ne change pas sauf grande exception et en fait lorsque l’ on a été « accroché » par un PN, il va falloir du temps pour se dégager car les choses ne font qu’empirer et le PN se complaît dans cette relation, avec laquelle il prend beaucoup de liberté, ne pensant qu’à satisfaire « ses besoins », qu’ils soient matériels, sexuels ou autres

    Répondre
  6. Nicole

    On peut aller très loin, on peut même perdre ses valeurs morales avec un narcissique
    et ce sans sans rendre compte immédiatement. c,est la façon dont le narcissique mets en place son dénigrement, et la profondeur de la faiblesse de la personnalité de l’empathe

    Répondre
  7. Pascal

    Merci pour vos articles qui sont toujours très intéressants et dans lesquels je me retrouve bien souvent. J’aurais aimé trouver un article sur une personne, un empathique qui a vécu la première partie de sa vie en tant que manipulateur, un narcissique et qui, suite à un éveil spirituel et une prise de conscience de on côté empathique a basculé. Je me retrouve dans les 2 descriptions à chaque fois et ça pique un peu je dois dire. Mais à l’instar de la magie blanche ou de la magie noire, je pense qu’on peut utiliser certaines aptitudes pour captiver l’attention et tenter d’apporter de l’aide à ceux qui en ont besoin, quand on a réussi à s’aider soi-même bien sûr. Je ressens cette dualité en moi, malgré le fait que je suis dans cette deuxième phase où le côté empathique prend une place énorme. Les gens qui me connaissent depuis longtemps m’ont vu changer et sont étonné que l’on puisse passer de l’un à l’autre. Je ne sais pas pourquoi, mais certaines rencontres et événements douloureux ont déclenché ce changement qui me rend nettement plus populaire et agréable au dire de mes amis. Une certaine bienveillance, voilà ce que j’entends le plus souvent à mon sujet, j’en suis toujours le premier étonné. J’aimerais beaucoup lire une analyse là-dessus.

    Répondre
    1. Sandrine

      Bonjour, Pascal je comprends ce dont vous parlez. Je pense être sur le même type de cheminement et serais ravie de pouvoir échanger sur le sujet.
      Bien à vous

      Répondre
    2. RB

      Je serais curieux de faire votre connaissance pour partager votre expérience !

      Répondre
  8. Mimi

    Bonsoir,
    Je suis en phase de séparation avec un narcissique. Il est encore presque douloureux pour moi de l’appeler ainsi car les sentiments sont encore là. Mais je sais que je n’arriverait plus à l’aimer parce que pendant cette relation, il m’a trompé un certain nombre de fois, eu des enfants alors que je n’en ai pas avec lui et encore plus blessant parce que je n’arrive pas à en avoir. Il mentait sans arrêt, me faisant douter sur tout ce que je découvrait sur lui à propos de ses relations extérieures. Un moment il avait soit disant arrêter mais j’ai découvert encore autres choses. Je sais qu’il continue à voir ces femmes. Avec ça il y a eu beaucoup de manques de respect (insultes, et attaques physique, psychologique…la liste est longue). Ce qui a fait débordé le vase à été une attaque physique devant du monde plus les insultes qui vont avec.
    J’ai encore essayer pendant 2 jours de voir si de mon coté il y avait encore de l’espoir pour que je puisse encore une fois de pardonner et continuer à l’aimer mais je me suis rendu compte que je n’y arriverait plus. Je lui ai donc dit mais me demande pourquoi ces 2jours. Alors je lui ai donné ma raison et ne veux rien entendre. Il me dit que je l’aime toujours ( ignore ce que je puisse ressentir) pour ensuite me dire que je ne l’ai jamais aimer ( pour me faire culpabiliser).
    Je suis donc rester sur mes positions. Il essaye toujours et encore d’entrer en contact car la séparation ne fait pas 1 semaine que j’ai pris ma décision. Pour combler le tout, une partie de ma famille est de son côté et essaie de me faire discuter avec lui et ne comprenne pas ma décision alors qu’il était témoins de ce qui se passait. Pour eux c’est un caprice que je fait.
    Je serait heureuse d’avoir des conseils.

    Répondre
    1. Shanti

      Ta décision est la bonne décision!!!!
      N’écoute personne!!!!
      Écoute ton coeur!!!!
      Les PN sont très fort et la plupart des problèmes se passent en vase clos.
      La famille ne vois rien et ne sais pas ce que tu endure.
      Moi je le sais car j’ai fait la même expérience…
      Vas, libère Toi et entre enfin dans TA VIE!!!!
      GOD BLESS YOU
      OM SHANTI

      Répondre
    2. Therese

      Tenez bon chère dane. Je suis en relation depuis 10 ans avec un narcissique et même si on ne vit pas ensemble, j’ai compris et je vais le laisser, pour mon bien et mon épanouissement personnel.

      Je vous dis de ne pas céder et de continuer votre route sans lui.

      Les autres ne savent pas ce qu’on vit car tout est si bien dissimulé sauf….. quand ça se passe en public. Ouffff !

      Moi, je viens de comprendre même si j’avais des doutes auparavant et je me demandais pouquoi je me sentais mal à aes côtés.

      Bonne chance à vous et ne vous laissez pas faire, vous êtes trop importante pour vivre une relation aussi foxique.

      Répondre
    3. Therese

      Je suis en relation depuis 10 ans avec un narcissique et même si on ne vit pas ensemble, j’ai compris et je vais le laisser, pour mon bien et mon épanouissement personnel.

      Les autres ne savent pas ce qu’on vit car tout est si bien dissimulé sauf….. quand ça se passe en public. Ouffff !

      Moi, je viens de comprendre même si j’avais des doutes auparavant et je me demandais pouquoi je me sentais mal à ses côtés.

      C’est une personne qui ne pense qu’à son bien-être et tout est pensé d’avance pour arriver à ses fins. Tout ce que j’aime, il n’en tient pas compte pour ne penser qu’à satisfaire ses propres plaisirs.

      J’ai longtemps cru que c’est moi qui pensait tout croche mais comme il finit par m’enlever toutes mes convictions, mes désirs, mes rêves……. je sens que je ne serai plus moi même si je reste avec lui.

      Lorsqu’il voit que je m’épanouie, que je suis heureuse, il fait tout pour m’enlever ma joie de vivre et en est même jaloux .

      Il aimerait que je sois juste à lui. Il n’aime pas si je caresse un chat trop longtemps, ou parle à un chien…..Il me tire pour que j’arrête.

      Mais, là…… j’ai compris à qui je faisais affaire.

      Un narcissique, en effet, ne change pas …….

      Par contre Moi, je change ma route.

      Répondre
    4. Pâquerette

      J’ai vécu deux relations toxiques l’une après l’autre… À chaque fois ma famille est intervenue car je bousculais l’ordre des habitudes et des choses établies… J’étais écervelée et capricieuse, bref, une gamine. Du point de vue du travail, idem… Tout ce qu’on me répondait, c’était : » Tu devrais faire un enfant, ça va te calmer ! » J’ai fini par partir sous les coups et m’installer seule dans une maison… Pour tout dire, j’ai pris de plus en plus de distance avec ma famille, car je pense que c’est le pire lieu pour trouver de l’objectivité, puisqu’à l’origine de notre dépendance émotionnelle. L’enfer est pavé de bonnes intentions… Fuyez et n’écoutez que vous-même, faîtes-vous aider, par contre… Il existe dans les centres médico-sociaux des infos pour obtenir de l’aide. Ne faites pas comme moi, ne restez pas seule, demandez de l’aide à une assistante sociale pour les violences discriminations et harcèlements subis… Courage !

      Répondre
  9. SANDRINE

    Merci, j’aimerai bien être tombé sur un tel article il y a des années, j’ai vécu 17ans avec un narcissique. J’avais toujours l’espoir que je parviendrais à le guérir de ses souffrances, malgré toutes les humiliations…. quotidiennes, et malgré cette petite voix qui me répétait sans cesse, il faut partir, tu es entrain de mourir, tu n’es plus que l’ombre de toi même…
    Après un an mon départ, parfois je me surprends encore à chercher une solution pour l’aider.
    Mais quelle LIBÉRATION de se retrouver soi, il m’a fallu un coach.

    Répondre
  10. Mathieu

    Cela correspond plus à la définition du « Pervers narcissique » que une personne narcissique. Le PN détruit, le narcissique pas forcément.

    Répondre
  11. Mélanie

    Je suis profondément empathe
    Et me retrouve un peu dans le PN ?
    J’ai reçus à l’âge de 40 ans le,diagnostic de Bordeline
    Ce qui fais que j’ai beaucoup de ressemblance avec le pn !!
    Alors je me dis , que le pn , pourrais ne pas l’être et être malade Bordeline
    ??
    Quand mon comportement est celui du PN , je ne m’en rend même pas compte
    Alors comment savoir si sommes réellement avwc un PN ?

    Répondre
  12. Marie

    Merci pour cet exposé.
    J’ai vécu exactement cette situation. Je ne réalisais pas que ça pouvait existé.
    Il ma fallu 5 ans pour men sortir et me retrouver.
    Je me sens enfin libre.
    Merci

    Répondre
  13. Josee

    Je ne sais quoi en dire j ai été amoureuse un peu plus de dix ans avec un narcissique qui est partie avec une autre femme…. Je trouve maintenant quelle a été une bénédiction pour moi…. Mais après 6mois je me suis liée à un homme en virtuel pour ensuite le rencontrer … Et ça fait maintenant bientôt 4ans, mais voilà c est un narcissique lui aussi…Que de mensonges!!! Je ne sais plus comment me battre contre moi…. Je suis à ma millième tentatives de m en défaire… Loll vaut mieux en rire qu en pleurer… Merci pour ce texte génial .

    Répondre
  14. Mojito

    Point par point en tant que victime je confirme ces 17 points. Malgré cette petite lumière qui s’allume nous avançons dans ce qui s’appelle l’inacceptable. Mais force est de constater que bien entourée et avec la volonté qui nous sied nous les empathes, la victoire un jour s’écrit avec un grand V. 3 ans et demi après ce n’est plus moi qui le suis mais bien le contraire qui le fuis. Le no contact est notre meilleur allié, par expérience je le revendique.

    Répondre
  15. Blackandwhite

    Après tout n’est peut-être pas aussi binaire… Moi je me sens narcissique non pervers et aussi empathe. Je peux avoir conscience de mon narcissisme qui peut aussi être vu comme un excès d’estime de soi. Je peux avoir conscience qu’il peut hisser mon ego au dessus d’une personne dont l’estime de soi est plus fragile. Au vu des commentaires, je ressens, par la condamnation implicite du narcissisme, une justification à srs propres echecs et ses propres faiblessses. Pour moi les excès sont à craindre, qu’ils soient narcissiques ou empathiques… Bien à vous.

    Répondre
  16. Tina

    Merci pour l’article . Mon problème est qu’auparavant j’étais l’empathe , j’ai souffert , beaucoup pleuré et quand j’ai cru enfin obtenir ce que je voulais je suis devenue narcissique . Comme si cet homme a éveillé une partie de moi que je ne connaissais pas. Je deviens méchante de plus en plus envers lui quand je n’obtient pas ce que je veux et pourtant je l’aime , le genre d’amour qui vous prend au trip et qui vous retourne l’estomac . J’ai besoin de le blesser , de le faire mal quand je suis contrariée

    Répondre
  17. Jenny

    Un narcissique peut aller jusqu’à menacer ses propres enfants pour ne pas perdre l’emprise qu’il a sur l’emphate. De par sa puissance, il persuade la famille de l’emphate que ce dernier est fou. Il se montre face au monde comme un être bénéfique et bienveillant. Il éloigne les amis de l’emphate, l’emphate se retrouve avec des personnes qui sont en réalité les amis du narcissique ainsi celui-ci connaît les moindres faits et gestes de l’emphate.
    Même après avoir vécu 5 ans avec un narcissique sociopathe et savoir que c’est néfaste, je me suis retrouvé pendant 2 ans dans une relation parallèle à la première. On ne reconnaît jamais les signes directement. Les narcissiques de naissance ne savent pas eux mêmes qu’ils sont narcissiques.

    Répondre
  18. collomby

    Je crois que l’on mais un nom sur des comportements comme l’on met des noms à chaque maladie, nous terrorisant, créant de la méfiance, les relations sont la pour nous faire évoluer, on est tous un moment l’un ou l’autre.
    Pas finis de détruire, briser des couples par des excuses avec ces publications !! Je le pense sincèrement, de mon histoire, je l’ai été autant qu’elle la été!!!

    Répondre
  19. Élodie

    Bonjour, je viens de sortir d une relation qui ressemble étrangement à votre description! Elle aura duré un an et demi,(sans compter les 4 ans ou on a travaillé ensemble!) Une relation secrète sous prétexte qu au début on travaillait ensemble, tout laissait présager une belle histoire tant qu on était pas réellement sensé être ensemble.mais la réalité est tout autre,beaucoup d incompréhensions face à son comportement qui n était pas normal, et ses attaques qui rimaient à rien comme si j étais tout le temps en tord, comme si j étais qqun d autre! À croire qu’il m affublait de ce que ses ex lui avaient fait par le passé! Je ne comprenais pas et j ai toujours eu ce besoin d expliquer les choses car pour moi il y a causes à conséquences.mais plus je chercherai à comprendre son comportement et comment il osait agir et se comporter comme ça avec moi, moins je comprenais ,c était juste inexplicable! J ai été élevé par une mère maniaco dépressive et bipolaire, alors psychologiquement j ai de l endurance! Mon côté empathique qui est très développé de ce fait ma affaiblie et j ai bien failli me perdre dans cette dinguerie! J ai douté de moi, et je l ai laissé avoir de l emprise parce que je l aimais ! Et puis qd j ai compris que le problème ne venait pas de moi j ai voulu voir jusqu’où il était capable d aller,et il est parti loin! Sauf que je ne me laissais plus être dupe! Et que je lui disais ses véritées, je vous laisse imaginer ses réactions! Car même si il a toujours été trop lâche pour m affronter en face il était très cinglant par textos! Du coup j ai eu à faire à Fantomas par la suite,il passait une fois par mois et je le sentais suspicieux, mdr! Ça fait qques mois maintenant que c est complètement fini ! Ça c est fini en silence, on ne sait simplement plus donné de nouvelles! J ai été plus forte que lui mentalement à la finalité,je ne lui ai jamais dit que je l aimais,ni à quel point il m avait fait du mal! Et je ne regrette pas de ne pas lui avoir donné cette satisfaction, par contre je lui ai dit la dernière fois qu il avait un vrai problème psychologique et je pense pas que ça lui ai fait plaisir mais il C est contenu, détaché puisqu’il était en face de moi! Et ça , ça fait du bien! Croyez moi! Même si j en garde une profonde blessure, moi je me reconstruis mais lui je le plains du plus profond de mon cœur,car je sais à l heure d aujourd’hui qu il est incapable d être lui même,d apprécier les petits moments de bonheur et qu il ne sera jamais réellement heureux! Il est une coquille vide à la finalité, c est triste! La moralité dans tous ça,c est qu il faut faire confiance en son instinct ! Quand on sent que qques choses cloche, c est qu il y a un problème! Tout comme vous tous mon empathie fait que je suis malheureusement marquée au fer rouge par cet homme, et que j ai fermé mes sentiments,m! Mais je veux croire que dans un avenir proche ,un homme sera à nouveau capable de réveiller mon cœur! Car n oublions pas que ce côté qui nous fait tant défaut est aussi nôtre plus grande force!! Et il s agit avant tout d une qualité contrairement au narcissisme! Affectueusement
    ( On est bien comme on est!!!)

    Répondre
    1. Luigi

      Bonjour Elodie , je me retrouve totalement dans ton histoire. A la seul différence que la pn et mon ex compagne et que j’ai un en enfant avec elle, ce qui m’oblIige à la voir toute les 2 semaines. Malheureusement l’amour que je lui portais me rendis aveugle . J’eut tenté de l’aidé en discutant avec ces parents et même son ex avec qui elle a déjà un enfant mais plus j’essayais plus elle me détruisait. Elle réussit à manipulé les gens d’une tel facilité que cela en est déconcertant. Et je crains pour l’avenir de la petite car j’ai vu le masque qu’elle porte, et ma bien montré qu’il y qu’elle qui lui importe.

      Répondre
  20. Loic

    bonjour , j’ai lu votre article sur la relation entre l’empathe et le narcissique . vous avez tout a fait raison je suis le narcissique et j’ai fait échouer ma relation , j’accomplis un travail sur moi même pour me reconstruire . J’ai besoin de savoir si l’empathe revient sur ces choix si elle voit qu’elle a eu un impact qui as fait changer un narcissique en une personne meilleure ,plus aimante et plus attentionner sur sa partenaire qu’il essais de récuperer en lui montrant qu’il es prêt à tout pour elle . plus par ses paroles mais par ses actes?

    Répondre
  21. janis

    39 ans que je vis avec un narcissique ( même PN) et je me suis reconnue dans chaque phrase, merci beaucoup pour cet article. Je dirai que pour quitter un tel personnage, il faut de l’énergie et on en a de moins en moins…le PN agit comme un vampire, il se nourrit de votre energie.

    Répondre
    1. Bernard

      Bonjour Janis, j’ai vecu 35 ans avec une femme Narcissique. J’ai fini par divorcer, et suis retomber avec une autre, plus tordue encore… la cela fait 2 mois que je suis seul, a 62 ans, je fais une pose pour recuperer un peu…Mais je ne desespere pas de trouver la femme que je pourrais cherir sans qu’elle me vampirise. La vie peut etre si belle!!

      Répondre
  22. Paco

    C’est exactement ce que je viens de vivre avec une femme narcissique, rencontrée par hasard
    Marié, père de 2 enfants, plutôt heureux dans mon couple. Cette rencontre a été comme un coup de foudre, un choc. L’impression d’avoir rencontré une âme soeur, identique, rapide, fusionnelle.
    Elle mal dans sa peau, moi perdu dans ma vie professionnelle. Je voulais l’aider, j’avais l’impression de m’accomplir dans cette mission, d’exister.
    En 2 mois, j’étais prêt à tout quitter, femme, enfants, travail, amis, relations sociales pour vivre ma passion avec elle.
    Pourtant, des signes discordants apparaissaient, j’y pretait peu attention ou je pensais pouvoir l’aider à aller mieux.
    Je peut mettre des mots sur mon profond malaise.
    J’ai découvert son côté PN après 4 mois d’une folle aventure, torride, mais parfois étrange. Notamment sur les rapports sexuels, intenses mais déviants.
    Maintenant, il faut se reconstruire et votre article est plein d’espoir pour moi.
    Mais, j’ai du mal à admettre que son âme à elle est perdue.

    Répondre
  23. Chris

    22 ans que je vis cette relation et enfin je tombe sur cet article…. ! il n’est peut-être pas trop tard pour moi …. mais effectivement pour rester debout face à de telles personnalités il faut puiser dans nos ressources, notre énergie pour ne pas se laisser engloutir, il faut garder nos valeurs, rester « vigilent » pour ne pas sombrer, mais que c’est usant !!! et que l’entourage ne comprend pas… notre anxiété grandissante, nos passages dépressifs … tomber et se relever … mais tant que je serai debout je chercherais la porte de sortie ! Merci pour cet article fort bénéfique pour moi, je ne vais plus chercher à lui tenir tête, ne plus m’imaginer que je vais pouvoir l’aider, je continue à aller vers les autres , vers la lumière .

    Répondre
  24. Marie

    Je me retrouve tout à fait à travers cet article; j ‘ai rencontré un narcissique en 2012, avec qui je ne vivais pas au quotidien, mais rapidement je me suis rendue compte que cette relation était toxique. J’ai donc tenté à maintes reprises des quantités de ruptures qui n’ont jamais été définitives car je me sentais terriblement dépendante et incapable de vivre sans lui. malgré ses insultes son comportement odieux, ses critiques pour me rabaisser…..Obséquieux, affable avec et devant les autres…

    Depuis trois mois je suis LIBRE, j’ ai enfin quitté définitivement cet état de dépendance affective: cet homme…….Je sais que c’est un malade qui va reproduire ce qu’il a vécu avec moi car c’est son mode de fonctionnement, mais c’est justement parce qu’il est malade que……. je ne lui en veux plus…….

    Il m’a fallu du temps, de la souffrance mais j’ai gagné, c’est pour moi une véritable victoire.

    Répondre
  25. Marie GRECO

    Je me retrouve tout à fait à travers cet article; j ‘ai rencontré un narcissique, (plus pervers) en 2012, avec qui je ne vivais pas au quotidien, mais rapidement je me suis rendue compte que cette relation était toxique. J’ai donc tenté à maintes reprises des quantités de ruptures qui n’ont jamais été définitives car je me sentais terriblement dépendante et incapable de vivre sans lui. malgré ses insultes son comportement odieux, ses critiques pour me rabaisser…..Obséquieux, affable avec et devant les autres…
    Depuis trois mois je suis LIBRE, j’ ai enfin quitté définitivement cet état de dépendance affective: cet homme…….Je sais que c’est un malade qui va re souffrance….. mais j’ai gagné, c’est une véritable victoire.produire ce qu’il a vécu avec moi car c’est son mode de fonctionnement, mais c’est justement parce qu’il est malade que……. je ne lui en veux plus…….
    Il m’a fallu du temps, de la souffrance mais j’ai réussi………..C’est pour moi une véritable victoire…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *