in

VOICI NOTRE POISON QUOTIDIEN

Partagez cet article
Annonce

NOTRE POISON QUOTIDIEN

POISON-QUOTIDIEN

Notre Poison Quotidien est une grande enquête qui démontre de manière implacable comment l’industrie chimique empoisonne nos assiettes.

  • Pesticide

    aspartame-pesticide-tiny Comment savoir si un pesticide est toxique pour la santé ? La réponse devrait se trouver au Centre international de recherche contre le cancer qui coordonne toutes les études et recherches sur les produits chimiques. Mais qu’en est-il vraiment ?

  • Annonce

    Aspartame

    aspartame-poster-tiny Son vrai nom est E951, et on le retrouve dans de nombreux aliments. Ce fameux E951, on le connaît mieux sous le nom d’aspartame. Un mot familier qui cache bien des doutes sur son impact sur la santé humaine. Retour sur une histoire étonnante.

  • Bisphenol A

    bisphenola-poster-tiny Le plastique est une matière beaucoup plus vivante qu’on ne le pense. Et peut-être plus dangereuse aussi. Le cas du Bisphénol A qu’on retrouve notamment dans la composition les biberons a provoqué une polémique d’ampleur internationale.

  • Inde

    inde-poster-tiny L’Etat de l’Orissa en Inde possède une particularité : il y a moins de cas de cancers et moins de gens obèses que dans les sociétés occidentales. Or, ces Indiens vivent et se nourrissent de leur agriculture traditionnelle. Difficile de ne pas y voir un lien.

 
NOTRE POISON QUOTIDIEN :


Annonce

Sandra Véringa

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 BONNES RAISONS DE BOIRE DE L’EAU CHAUDE CITRONNÉE AU RÉVEIL

LES FÉES EXISTENT : IL ASSURE LES AVOIR PHOTOGRAPHIÉES