Voici le premier bébé dans l’histoire qui s’est fait soigner avec de l’huile de cannabis.

de | 28 février 2016
premier bébé

Le premier bébé dans l’histoire qui s’est fait soigner avec de l’huile de cannabis.

Voici le premier bébé dans l’histoire qui s’est fait soigner avec de l’huile de cannabis à l’Hôpital pour enfants dans l’état du Colorado

Le gouvernement des États-Unis qualifie la marijuana comme une drogue inscrite à l’annexe 1. Elle est classée comme telle parce que le gouvernement estime qu’il existe de gros risques d’abus et ne la reconnaît pas comme ayant une valeur thérapeutique à l’heure actuelle.
Pourtant, des centaines de milliers de personnes à travers le continent disent l’avoir utilisé à des fins médicales avec beaucoup de succès, tout cela grâce à la sagesse des électeurs et des gouvernements.

Les électeurs se sont démenés pour légaliser la marijuana, dans des états comme le Colorado, Washington, l’Oregon, en Alaska et à Washington D.C. 23 États au total autorisent le cannabis médical, Colorado étant l’un des plus évidents, et c’est ici que notre histoire se déroule.

Deux jours après son retour de l’hôpital, Amylea a commencé à avoir des difficultés physiques reliées à des crises inattendues. À son apogée, elle en avait 15 par jour et cessait de respirer à plusieurs reprises. On lui a diagnostiqué une épilepsie rare et complexe, et on lui a directement prescrit des médicaments pour arrêter ses crises. Bien évidemment, ces médicaments coûtent très cher. Il se trouve qu’ils étaient tous nocifs pour le foie.

Jusqu’à ce que ses parents aient l’idée d’essayer l’huile de cannabis. Les résultats? Nicole Nunez, la mère d’Amylea, en dresse un merveilleux portrait.

« Elle est tout simplement plus alerte aujourd’hui », dit Nunez. « Elle regarde à présent autour d’elle et cherche nos visages quand on lui parle, alors qu’avant, quand on parlait d’elle, elle ne réagissait pas du tout. »

Regardez ci-dessous l’histoire étonnante d’Amylea le premier bébé dans l’histoire qui s’est fait soigner avec de l’huile de cannabis.:


Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français

Après Voici le premier bébé dans l’histoire qui s’est fait soigner avec de l’huile de cannabis. LE CBD ET L’ÉPILEPSIE : L’HISTOIRE DE CHARLOTTE

La Ligue Nationale contre le Cancer dit ceci :

Le cannabis est-il un médicament ?

Le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), principale substance euphorisante du cannabis, est parfois utilisé dans le traitement du cancer pour améliorer la qualité de vie du patient (douleur, manque d’appétit, nausées…). Les recherches ont en effet montré que le THC entraîne la mort des cellules du gliome humain (une tumeur cérébrale agressive) par apoptose (mort programmée).

L’apoptose est un processus dans lequel la cellule se détruit elle-même. Les cellules saines ne sont pas affectées. Le cannabidiol (CBD), deuxième cannabinoïde du cannabis, renforce apparemment cet effet.

Le THC semble aussi exercer une action anti-invasive. Cela signifie qu’il s’oppose à la prolifération des cellules cancéreuses vers les tissus voisins. Cette action peut être utile dans le cas de cancers très invasifs.

L’effet antitumoral du THC et des autres cannabinoïdes synthétiques et naturels ne concerne pas seulement les gliomes. Il s’exerce aussi sur un grand nombre d’autres types de cancer. Des expériences sur des animaux et sur des cultures de cellules humaines l’ont montré.

Substances cancérigènes

La fumée de cannabis contient dans une large mesure les mêmes substances cancérigènes que le tabac (hydrocarbures aromatiques, nitrosamines, aldéhydes, etc.), parfois en concentration plus forte.

En fumant du cannabis, on absorbe plus de monoxyde de carbone qu’en fumant du tabac.

On a montré que le cannabinoïde méthandamide synthétique intensifiait le développement des cellules du cancer du poumon.

Sandra Véringa

2 réflexions au sujet de « Voici le premier bébé dans l’histoire qui s’est fait soigner avec de l’huile de cannabis. »

  1. cannabis

    C’est en effet un traitement plein d’opportunités, mais des recherches doivent être conduites pour détecter les risques potentiels.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *