Un seul gène qui transforme les cellules cancéreuses en cellules normales

de | 26 juin 2015
cellules cancéreuses

Un seul gène qui transforme les cellules cancéreuses en cellules normales!

 

Depuis des années, le meilleur moyen que nous connaissons pour traiter les cellules affectées implique de détruire toute la zone avec des radiations jusqu’à ce que les cellules meurent, à ce moment là on peut alors espérer que les cellules normales reviendront dans la zone où les cellules cancéreuses ont été détruites, et que les cellules affectées ne reviendront pas….

Nous savons tous que cette méthode est incroyablement néfaste pour le corps, et qu’elle ne donne pas les résultats que nous désirons. Personnellement je connais beaucoup de gens qui ont subi une chimiothérapie et qui ne s’en sont pas sortis, et je sais que je ne suis pas le seul.

La méthode

Il y a quelques jours, une étude a été publiée dans la revue « Cell », concernant un nouveau traitement qui a eu quelques essais remarquables sur le terrain. Malgré le fait que cette méthode soit  incroyablement récente, il est clair qu’il y a quelque chose qui peut détenir la clé de la guérison du cancer partout dans le monde. Voici une légende qui la résume assez bien :

Les chercheurs ont découvert que le rétablissement des niveaux normaux d’un gène responsable du cancer colorectal humain chez la souris a arrêté la croissance tumorale et a rétabli la fonction intestinale normale en seulement 4 jours. Les tumeurs ont été éliminées de façon remarquable, en  2 semaines, et les signes de cancer ont été empêchés des mois plus tard. Les résultats fournissent la preuve du principe que le rétablissement de la fonction d’un seul gène suppresseur de tumeur peut provoquer une régression de la tumeur et suggèrent  des pistes futures pour le développement de traitements efficaces contre le cancer.

Actuellement, cette étude a été réalisée sur le cancer colorectal. Le cancer colorectal est la deuxième cause de décès liés au cancer dans les pays développés, ce qui représente près de 700 000 décès dans le monde chaque année.

Jusqu’à 90 % des tumeurs de ce cancer contiennent une mutation particulière à l’intérieur appelée  Polypose recto-colique familiale (gène APC) . Pendant longtemps, on a pensé que ces mutations étaient la cause du cancer colorectal, et on n’a pas clairement déterminé si l’inactivation de ce gène jouait également un rôle dans la croissance des tumeurs et la survie de ces tumeurs une fois après le développement du cancer.

« Nous voulions savoir si la correction de la perturbation du gène APC dans les cancers établis suffirait à arrêter la croissance de la tumeur et induire une régression », explique le premier auteur Lukas Dow du Weill Cornell Medical College of Cornell University

Ils ont découvert qu’en interrompant précisément et de manière réversible l’activité APC d’une petite souris  qui avait un cancer colorectal, ils ont constaté que la cellule commençait à fonctionner de nouveau correctement et avait même arrêté son activité cancéreuse.

Ce faisant, les cellules tumorales ont cessé de se multiplier, et les cellules intestinales ont de nouveau commencé à se comporter normalement. Les tumeurs ont reculé puis ont disparu, ou se sont réintégrées dans les tissus normaux en seulement deux semaines, et au suivi six mois après il n’y avait aucune trace du cancer. En outre, cette approche était efficace pour traiter les souris avec un cancer colorectal malin avec des mutations de Kras et Pr53. Ces mutations touchent environ la moitié des humains qui ont un cancer colorectal.

Actuellement, il est difficile de savoir si cette méthode fonctionne sur d’autres formes de cancer, car la généalogie est souvent légèrement différente. Cependant, cette méthode ouvre vraiment de nouvelles possibilités pour explorer au sein d’autres cancers afin de trouver d’autres possibilités et faciliter la transformation du retour à la normale des cellules.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Outre le fait que ces scientifiques soient géniaux et qu’ils méritent qu’on les applaudisse et qu’on les encourage à poursuivre les recherches, je dirais qu’il y a quelque chose de spécial et d’intéressant concernant cette information.

Peu importe le problème, peu importe à quel point les choses vont mal, il y a toujours quelque chose de plus profond que cela, si vous pouvez faire un  changement à la base, vous pouvez revenir à un état harmonieux naturel. Que vous traitiez le plan physique, émotionnel ou mental, vous pouvez  toujours trouver l’équilibre. Rien n’est jamais perdu, peu importe la taille du problème.

Continuez comme ça les scientifiques ! Et tenez bon!  Il faudra tout le monde pour transformer le monde, une étape à la fois.

Source : Un seul gène qui transforme les cellules cancéreuses en cellules normales Source: ICI! 

2 réflexions au sujet de « Un seul gène qui transforme les cellules cancéreuses en cellules normales »

  1. Sebastien boisvert

    Bonjour, je veu vous parlez de ma mere qui a un cancer colorectal stade 4 et les medecin dise quil ny a plus rien a faire et quil lui reste que 6 mois a vivre, jaimerais pouvoir trouver ce remede dont vous parlez ici ou un hopital qui peuvent la prendre en charge, bref si vous conaissez aussi des produit naturel qui peuvent aider a detruire ce cancer, aidez moi svp, je ne veu vraiment pas perdre ma mere

    Répondre
  2. Feufollet

    Voir les plaques kostlov ( energie quantique scalaire de N Tesla et M Emoto ), et espacemom.com, protègent et rééquilibrent, voir aussi chambre tachyonique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *