Soda : Les cinq secrets les plus sombres de Coca-Cola

de | 13 février 2015

Soda : Les cinq secrets les plus sombres de Coca-Cola

5. La cocaïne

A l’origine le soda de Coca-Cola s’appelait le French Wine Coca de Pemberton et contenait un mélange de feuilles de coca du Pérou, des noix de cola, damiana, et du cocaéthylène (cocaïne mélangée à de l’alcool). Le pharmacien John Stith Pemberton a inventé son vin français coca à Atlanta, en Géorgie, et il est devenu très populaire au sud-est des Etats-Unis.

En 1886 Atlanta en interdit la fabrication et la vente, Pemberton décide alors de mettre au point une nouvelle version sans alcool de sa boisson déjà populaire. Le vin a été remplacé par du sirop de sucre et la nouvelle version a été appelée Coca-Cola. Le soda a été commercialisé pour ses effets médicinaux et est devenu très populaire auprès des blancs de la haute société.

La recette du soda était un secret bien gardé, mais en 1891 un journal d’Atlanta a rapporté ce que beaucoup avaient déjà soupçonné. Coca-Cola contenait de la cocaïne. Coca-Cola a été obligé de modifier sa stratégie marketing et a commencé faire référence au Coca-Cola comme un produit « rafraichissant » au lieu de promouvoir ses avantages médicinaux. Coca-Cola est contraint de retirer la cocaïne de ses boissons gazeuses en 1903 après un contrôle surprise de la US Food, Drug and Insecticide et il est soupçonné de promouvoir les craintes racistes chez les blancs.

Selon le New York Times :,

« N’importe qui avec un dollar, noir ou blanc, peut désormais boire la boisson infusée à la cocaïne. Les blancs de la classe moyenne ont peur que l’explosion de la consommation de la cocaïne chez les Afro-Américains soit due au Coca-Cola. Les journaux du Sud ont déclaré que « les nègres mordus de cocaïne » violaient les femmes blanches, la police était impuissante face à eux. La cocaïne a finalement été rendue illégale aux Etats-Unis en 1914, mais ce n’est qu’en 1929 que Coca-Cola a perfectionné sa formule. Avant cela on pouvait encore trouver des éléments psychoactifs de la feuille de coca en petites quantités dans le soda.

cinq secrets les plus sombres de Coca-Cola

Les cinq secrets les plus sombres de Coca-Cola

4. Merchandise N°5

La boisson gazeuse Coca-Cola est devenue complètement sans cocaïne en 1929, mais l’extrait de feuilles de coca est encore utilisé à ce jour comme ingrédient actif dans le soda internationalement connu. L’alcaloïde de l’ecgonine, qui donne à la cocaïne son effet accélérateur sur le cerveau, est extrait de la feuille de coca avant la transformation.

La Stepan Corporation, une société de traitement chimique du New-Jersey, réalise l’extraction des feuilles de coca. Stepan a conclu un arrangement avec la DEA et il est le seul groupe autorisé à importer la feuille de coca aux Etats-Unis. Stepan importe chaque année plus de 175 000kg de feuilles de coca. C’est une valeur marchande équivalente à près de 16 milliards d’euros de cocaïne, selon les Nations Unies..

Alors qu’arrive-t-il à la cocaïne réelle traitée par Stepan ? Elle est transportée hors de l’établissement dans des camions blindés et est ensuite vendue à Mallinckrodt, une société pharmaceutique dont le siège social est situé à Saint-Louis au Missouri. L’extrait de feuilles de coca porte le nom de Merchandise N°5.

3. Colombie

En 2001, une poursuite a été déposée devant un tribunal fédéral de Miami contre la société Coca-Cola et deux de leurs embouteilleurs d’Amérique latine : Bebidas y Alimentos et Panamerican Beverages, Inc. (Panamco). La poursuite a été déposée par le Syndicat des Métallos et l’International Labor Rights Fund. Oscar Dario Soto Polo et 8 autres membres du syndicat, qui étaient des travailleurs dans les usines d’embouteillage énoncées précédemment, ont été assassinés par des « escadrons de la mort » au moment du procès.

Les milices d’extrême droite des Forces d’autodéfense unies de Colombie (AUC), principale organisation paramilitaire de Colombie, ont commis les meurtres. Les AUC ont des liens étroits avec l’armée colombienne et sont silencieusement soutenues par un parti d’élite d’affaires dans les pays. Dans la poursuite on affirme que le directeur de l’usine a publiquement proclamé « qu’il avait donné l’ordre aux paramilitaires de détruire de détruire le syndicat. »

Les assassinats n’ont jamais été remis en question mais Coca-Cola a déclaré ne pas être responsable. Un porte-parole de la société basée à Atlanta a déclaré en 2001, « Coca-Cola nie tout lien de violation de droits de l’homme de ce genre. » Le porte-parole a ajouté : « Nous ne possédons pas et nous n’exploitons pas ces usines. » les entreprises étaient en fait la propriété d’une société basée au Mexique appelée FEMSA. Selon le site de FEMSA :,

« FEMSA et la société Coca-Cola sont des partenaires stratégique à long terme depuis la création de Coca-Cola FEMSA en 1993. FEMSA est le principal actionnaire de Coca-Cola FEMSA, avec 48,9 % du capital social en circulation et 63 % des droits de vote. La société Coca-cola détient 28,7 % du capital social en circulation de Coca-Cola FEMSA et 37 % des droits de vote. Les actionnaires publics détiennent les 22,4 % restants du capital social en circulation.

2. Fanta

Fanta a été inventé en Allemagne en 1941. C’est le directeur de Coca-Cola Deutschland, Max Keith, qui a créé cette boisson. On a soupçonné mais jamais confirmé que Fanta avait rejoint et soutenu le parti nazi.

En raison des embargos et autres sanctions, Coca-Cola Deustchland n’était plus en mesure d’obtenir les ingrédients pour faire du soda. Ainsi, au lieu d’arrêter la production, Coca-Cola Deutschland a créé une nouvelle boisson avec des ingrédients disponibles localement, Fanta Orange, et les opérations commerciales ont continué.

Une fois la Seconde Guerre mondiale terminée, tous les profits de Fanta ont été reversés à Coca-Cola avec la gamme de produits Fanta.

cinq secrets les plus sombres de Coca-Cola

Les cinq secrets les plus sombres de Coca-Cola

1. L’addiction au Coca-Cola

En Nouvelle-Zélande, Natasha Harris 30 ans est morte de mort non naturelle, les experts l’ont attribuée à sa dépendance au Coca-Cola (7,5 litres par jour). Selon le Huffingpost,,  Le Dr Dan Mornin, a témoigné à l’enquête qu’elle avait sûrement souffert d’hypokaliémie, ou d’un faible taux de potassium, probablement dû à sa consommation excessive de soda et à sa mauvaise alimentation en général.

Les ingrédients addictifs dans le Coca incluent la caféine et plus surprenant le sucre ou la haute teneur en fructose dans le sirop de maïs. Une étude de 2013 à l’Université du Connecticut a montré que les aliments à haute teneur en sucre étaient tout aussi addictifs et dangereux que l’héroïne.

Cette étroite corrélation avec les résultats vient renforcer l’hypothèse que les aliments très gras/ très sucrés peuvent être une dépendance, […] Même si nous associons les risques importants pour la santé à la prise de drogues comme la cocaïne et la morphine, les aliments très gras/ très sucrés peuvent être encore plus dangereux en raison de l’accessibilité et du coût. Ce qui est effrayant dans la dépendance au Coca est que le sirop de maïs riche en fructose est très nocif pour votre santé.

Selon The Anti-Media :,

En moyenne une canette de soda de 33cl contient l’équivalent de 10 morceaux de sucre, et ce n’est que du sirop de maïs à haute teneur en fructose. Lorsque le sucre est consommé à des doses aussi élevées, il devient une toxine.

Dans le cadre du procédé chimique utilisé pour faire du sirop de maïs à haute teneur en fructose, le glucose et le fructose, qui sont naturellement liés entre eux, se séparent. Cela permet au fructose d’arriver directement dans le foie, qui se transforme en graisses par l’ensemble des processus que l’on appelle la lipogenèse. Le sirop de maïs riche en fructose est le véritable coupable de l’épidémie de crises cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux, du cancer, de la démence, et bien sûr du diabète de type 2, qui le résultat de la stéatose hépatique.

References: The Atlantic YumSugar.com New Georgia Encyclopedia The New York Times – 1 University Of Illinois In Chicago United Nations Office on Drugs & Crime The New York Times – 2 PBS Business-Humanrights.org BBC Columbia Journal SOA Watch FrontlineFEMSA Digital Journal Connecticut College The Anti-Media Dr. Mark Hyman

>Cigarette: voici quelques conseils pour nettoyer vos poumons

ou >A voir aussi :Plantain : cette petite plante de nos jardins est l’un des médicaments les plus utiles de la planète.

ou >A voir aussi :Vidéo : deux Bébés jumeaux ne réalisent pas qu’ils sont nés, ils imitent la vie dans l’utérus

Après  cinq secrets les plus sombres de Coca-Cola >A voir aussi : 9 raisons pour lesquelles vous devriez faire et recevoir des câlins quotidiennement

2 réflexions au sujet de « Soda : Les cinq secrets les plus sombres de Coca-Cola »

  1. barthelemy

    Je reste persuade que le coca cola contient de la cocaïne liquide, ou,de l’ essence de cocaïne. Quant a la relation état Colombien,mercenaires ,et ,les EU il y a longtemps que cette relation étroite existe. C’est une des raison de la mise en place des FARC. Il faut remonter aux années 60 pour retrouver les bases de cette corrélation sordide .Avec le matraquage médiatique la bonne pensée française est en général contre les FARC. Lorsque l’on épluche la politique colombienne de peu que l’on soit humaniste, on soutient ce mouvement .Hélas les journalistes des pays occidentaux vont tous a la même école, dirige malgré des gouvernement de gauche ou de pseudo gauche ,par des influences d’entreprises réformistes en relation avec les dirigeants occidentaux

    Répondre
    1. gedc

      n’importe quoi je vis au chateau de coca cola je connais la recette et il y a pas de cocaine !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *