Lien entre le soda light et la mort prématurée chez les femmes

de | 16 février 2015

Lien entre le soda light et la mort prématurée chez les femmes

soda light

Les résultats, présentés à l’American College of Cardiology , ont déjà été partiellement balayés sous le tapis avec la fausse explication que les boissons de régime ne provoquent pas nécessairement ces risques, mais sont plutôt simplement en corrélation avec eux. « Les femmes qui consomment trop de sodas light essayez peut-être de compenser vos mauvaises habitudes », soutient un article sur CBNC, tout en ne citant aucune preuve pour appuyer cette demande. Gardez à l’esprit que chaque fois qu’une vitamine synthétique est en corrélation avec une augmentation de la mortalité, l’ensemble de la communauté scientifique décrit immédiatement ces vitamines synthétiques comme « provoquant » la mort. La corrélation est le lien de causalité seulement lorsque les scientifiques financés par l’industrie disent que ça l’est.

L’aspartame est une neurotoxine

Ce que les scientifiques refusent d’explorer, même quand les données montrent clairement qu’il y a un grand risque qui mène à la mort, c’est que l’aspartame est une neurotoxine. La raison pour laquelle les femmes qui boivent du soda light ont un risque accru de mort de 50 pour cent est, bien sûr, beaucoup plus susceptible d’être causée par ce qui est dans le soda plutôt que par certains styles de vie.

Après tout, l’aspartame est fabriqué à partir des matières fécales de bactéries génétiquement modifiées. Ce n’est pas un sucre naturel, mais plutôt un composé chimique créé dans un laboratoire industriel. Utilisé dans les sodas light, il se décompose en un certain nombre de composés chimiques, y compris le formaldéhyde et le méthanol. Pendant la digestion, le formaldéhyde est oxydé en acide formique, un produit chimique connu pour provoquer une toxicité dans la biologie des mammifères. L’acide formique est également sécrété par les fourmis dans le cadre de leur arsenal » d’armes chimiques ».

L’aspartame a été associé à une série de problèmes neurologiques

Les négationnistes de l’aspartame essayent de prétendre que le formaldéhyde, le méthanol et l’acide formique n’ont aucun effet sur la santé humaine. Leur argument est identique à celui des négationnistes des OGM: «Les OGM sont inoffensifs! » C’est encore le même argument que les négationnistes du mercure: «Le mercure est inoffensif! »

Pourquoi, alors, l’aspartame est-il si souvent lié à une vision floue, des maux de tête et des problèmes neurologiques lorsqu’il est consommé à plusieurs reprises sous la forme de sodas light? En fait, il existe plus de 90 effets secondaires liés à la consommation d’aspartame, y compris des maux de tête / migraines, des vertiges, des convulsions, des nausées, des engourdissements, des éruptions cutanées, de la dépression, de l’irritabilité, de l’insomnie, une perte d’audition, des troubles de la vision, une perte de goût et des pertes de mémoire.

Les fabricants de sodas et les médecins mal informés essayent tous de faire croire que tous ces effets secondaires ne sont pas réels, que les gens s’imaginent tous les maux de tête, les troubles de la vision, l’insensibilité, l’insomnie et ainsi de suite. C’est ainsi qu’est l’éthique de l’industrie du soda: ils empoisonnent leurs propres clients avec un produit chimique neurotoxique, puis ils disent qu’ils délirent quand ils souffrent d’effets secondaires neurologiques.

C’est un suicide lent de boire du soda light

L’argument ultime dans tout cela ? Si vous buvez de ce soda , vous vous auto-assassinez. Appelez-le « suicide lent »

Il existe des milliers de boissons plus saines que les sodas light : eau minérale, jus de fruit, thé, lait d’amande… même les sodas qui ne sont pas light sont meilleurs pour vous que les light ! (Et on a formellement prouvé que les sodas light n’avaient aucun effet sur la perte de poids. Alors si vous commencez un régime il est inutile de boire des sodas light.)

Si pour une raison ou une autre vous continuez à boire des sodas lights, cherchez une boisson plus saine et arrêtez de vous empoissonner jusqu’à en mourir.

Du site de l’American College of Cardiology :

Une étude menée par Ankur Vyas, docteur en médecine, de l’Université de l’Iowa a constaté que les femmes ménopausées qui consommaient deux ou plusieurs sodas light par jour étaient 30 pour cent plus susceptibles de subir un accident cardiovasculaire et 50 pour cent plus susceptibles de mourir d’une maladie cardiovasculaire que les femmes qui ne consomment jamais, ou rarement, des sodas light.

L’analyse des 59 614 participants à l’Étude observationnelle de la santé chez les femmes, qui avaient une moyenne d’âge de 62,8 et sans antécédents de maladie cardio vasculaire a montré qu’après un suivi moyen de 8,7 ans, les effets cardiovasculaires notables ont eu lieu chez 8,5 pour cent des femmes qui ont consommé deux ou plusieurs sodas light par jour par rapport à 6,9 pour cent de celles qui ont consommé cinq à sept boissons par ; 6,8 pour cent pour celles qui en ont consommé quatre par semaine; et 7,2 pour cent pour celles qui en ont consommé zéro à trois par mois.

 La différence a persisté quand des chercheurs ont ajusté les autres facteurs de risque cardio-vasculaires avec les comorbidités. L’association entre les sodas light et les maladies cardiovasculaires garantit une étude plus approfondie pour définir la relation, a déclaré Vyas.

Sources pour cette article  soda light 1) http://www‌.cardiosou‌rce.org/en‌/News-Media/Pu…

2) http://www‌.cnbc.com/‌id/101536768

Claire C.

Une réflexion au sujet de « Lien entre le soda light et la mort prématurée chez les femmes »

  1. Fabrice

    Bonjour,

    Admirez la beauté naturel de Madagascar, ses faunes et flores, les piscines naturels, voyager à Madagascar pour des vacances de rêves.

    Le levé du soleil, le couché du soleil, profitez des moments aventureux dans chaque région du pays, dans les îles constituants également notre île. Observez aussi les différents us et coutumes lors de vos voyages et vos séjours.

    Merci pour le partage.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *