Un nouveau type d’hominidé bouleverse la théorie de l’évolution

de | 16 février 2015

La découverte d’un nouveau type d’hominidé bouleverse la théorie de l’évolution

théorie de l évolution

 

Un nouveau type d’hominidé bouleverse la théorie de l’évolution

L’évolution est quelque chose que les scientifiques ont observé à différents niveaux dans la nature, et quand il s’agit de l’ascendance humaine, ils ont été en mesure de collecter des morceaux du puzzle géant de l’évolution humaine. Nous ne connaissons qu’une certaine forme d’évolution (scientifiquement parlant) à différents niveaux, mais il y a encore de nombreux chaînons manquants à notre voyage évolutif, et chaque année de nouvelles découvertes continuent à ré-écrire ce qu’on croyait être vrai.

Il est important de rappeler qu’il y a encore beaucoup de choses que nous ignorons, et l’arbre de l’évolution est loin d’être compris, et encore moins complet.

Une nouvelle espèce découverte ?

Des chercheurs ont découvert ce qui semble être une toute nouvelle espèce d’hominidé que la science moderne ne connaît pas. La découverte a eu lieu dans une grotte de Sibérie.

Une analyse de l’ADN du génome du sujet a détecté des traces d’un « hominidé de Denisova » qui est considéré comme le cousin mystérieux de l’homme de Neandertal. La partie alarmante est le fait que le génome contient également des fragments d’ADN qui semblent provenir d’un groupe de « personnes » totalement inconnu, non identifiable.

Le génome d’un homme de Neandertal a également été analysé de l’excavation, et les résultats suggèrent que le métissage s’est produit entre des groupes d’Europe et d’Asie il y a plus de 30 000 ans », y compris un ancêtre de l’homme encore inconnu en provenance d’Asie. »

« Les études récentes montrent que nous sommes face à un monde du type de celui du « Seigneur des Anneaux » et qu’il y avait de nombreuses populations différentes d’hominidés qui se sont mélangées ».- (1) Mark Thomas, généticien spécialiste de l’évolution de l’University College de Londres.

Encore une fois, les hommes de Neandertal et les Denisovans sont soupçonnés de s’être mélangés avec les Homo Sapiens, contribuant ainsi à la diversité génétique de beaucoup de gens aujourd’hui. Cela dit, cette nouvelle découverte suggère que notre diversité génétique est beaucoup plus complexe, et encore une fois, elle comprend un être (ou des êtres) qui n’a pas encore été identifié.

« La meilleure explication est que les Denisovans se sont mélangés avec une espèce non identifiée, et ont hérité d’une partie de leur ADN. Les Denisovans portent l’ascendance d’une population archaïque inconnue, sans rapport avec les Néandertaliens »(2)- David Reich, professeur à la Harvard Medical School.

Un nouveau type d’hominidé bouleverse la théorie de l’évolution suite

Qui étaient ces gens ?

La question est maintenant de savoir qui étaient ces gens mystérieux avec qui certains de nos ancêtres (comme les Denisovans) ont été croisés ? Pourraient-ils avoir été un groupe similaire ? Pourraient-ils avoir été une espèce totalement nouvelle, complètement différente ?

Cette découverte est un petit exemple des nombreux mystères et questions qui restent concernant l’évolution humaine. Il y a aussi l’anomalie concernant les preuves qui laissent supposer que d’anciennes civilisations intelligentes, extrêmement avancées (plus que nous aujourd’hui) ont pu exister dans notre lointain passé, il y a des millions d’années. (3)

Tout ce que nous savons ne représente qu’une petite goutte dans un océan, rempli de choses inconnues qui restent à découvrir, qui feront un jour la lumière sur le mystère de l’origine humaine.

À propos de Claire C.

J’ai rejoint https://espritsciencemetaphysiques.com/ en 2014. Plus le temps passe et plus ce qui se passe sur notre planète m’interpelle, j’ai donc voulu apporter ma contribution pour essayer de faire changer les choses. Depuis que je travaille pour Esprit Science Métaphysiques , j’ai eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir faire évoluer la conscience des autres.
Claire-C-auteur-2

 

 

 

 

 

espritscie‌ncemetaphy‌sique@gmail.com

Sources Un nouveau type d’hominidé bouleverse la théorie de l’évolution:

(1) http://www.nature.com/news/mystery-humans-spiced-up-ancients-sex-lives-1.14196

(2) http://www.newscientist.com/article/dn24603-mystery-human-species-emerges-from-denisovan-genome.html#.VO9hLLPF_xL

3. http://www.collective-evolution.com/2014/03/14/ancient-imagination-or-ancient-facts-prehistoric-flying-machines-2/
 

Claire C.

2 réflexions au sujet de « Un nouveau type d’hominidé bouleverse la théorie de l’évolution »

  1. DegréDelev

    Moi ca me parrait evident , il y a deja des dizaines d’hominidés qui nous ont laissé leurs ADN, Il ya 15 ans deja je le disais que nehetderthal s’etait metissé et n’avait pas disparu subitement …. Lorsqu’on observe les peuples du monde , leurs physionomie et leurs faciès on peut aisement comprendre les heritages … Les brassages se sont fait sur des centaines de millénaires à travers toute la terre, avec divers sources d’afrique a divers epoque;.. C’est LOGIQUE qu’il y ai autant d’hominidés .. N’oublions pas que selon l’evolution les mamipheres descendent de rongeur, et les primates aussi … nous sommes des primates ..

    Répondre
  2. Human observer.

    Ce qui est désolant est l’égoïsme des scientifiques qui croient tout avoir déterminé a l’avance et qui sont loin de vouloir accepter d’autres points de vue. Ces genres de découvertes « extravagantes » étaient nombreuses mais ignores car menaçaient une théorie établie sur le mécanisme de l’évolution. Le pire est que nos enfants baignent dans une sorte de dogme scientifique immuable qui leur privent toute ouverture d’esprit face a des faits nouveaux inexplicables.
    Il faudrait reformer l’éducation en profondeur et mettre en place un système éducatif adéquat pour remplacer le déterminisme par une science en quête de vérité (au lieu de cacher les faits inexpliqués). Merci a Claire d’avoir apporte ici des nouveaux éléments de réflexion.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *