Manque de sommeil : 5 dangers que vous ne soupçonnez pas

de | 15 février 2015

Manque de sommeil : 5 dangers que vous ne soupçonnez pas

 

Manque de sommeil

On sait que manquer de sommeil peut avoir de graves conséquences sur la santé. que ce soit à court ou  à long terme.

 

Les effets du manque de sommeil

Manque de sommeil

TDAH : Troubles du déficit d’attention

Manque de sommeil : Risque de maladies cardiaques

Les gens qui dorment régulièrement moins de cinq heures par nuit ont un risque accru d’hypertension artérielle, principal facteur de risque de maladies cardiaques. Lorsque vous dormez moins, votre corps excrète plus d’hormones du stress et d’autres substances qui augmentent l’inflammation, ce qui peut accroître les risques de maladie cardiaque et d’AVC.

Manque de sommeil : le Diabète

Ceux qui dorment moins de cinq heures par jour ont deux fois plus de risques de développer du diabète par rapport à ceux qui dorment entre 7 et 8 heures.

En fait lorsque que vous dormez moins, vous ne pouvez pas atteindre un sommeil profond, alors que c’est à ce moment là que votre corps se repose et se régénère, donc votre corps subit une diminution de la capacité à réguler le taux de glycémie.

Manque de sommeil : la Dépression

Le manque de sommeil n’aura pas seulement une incidence sur votre état physique, vous pourrez également ressentir certains changements au niveau du mental. La dépression est l’un des effets secondaires les plus courants du manque de sommeil. En outre, la détresse psychologique provoquée par une diminution du sommeil crée crée des conditions idéales pour le développement de divers troubles mentaux.

Manque de sommeil : les maladies et troubles fréquents

Lorsque vous dormez, votre corps sécrète des cytokines, ce sont des substances chimiques qui aident le système immunitaire à lutter contre les infections et les maladies. La qualité du sommeil affecte non seulement la capacité de votre corps à lutter contre les infections, mais elle est directement liée aux anticorps générés après l’immunisation.

Des études ont confirmé que le manque de sommeil chronique est la principale raison pour laquelle certaines personnes ont deux fois moins d’anticorps après la vaccination contre la grippe que ceux qui dorment bien.

Manque de sommeil : l’obésité

Selon des études récentes, les personnes qui dorment régulièrement moins de sept heures par jour sont 30% plus susceptibles de souffrir d’obésité.

Le manque de sommeil altère la sécrétion d’hormones qui régulent la faim et la satiété, ce qui peut souvent conduire à une suralimentation. Lorsque vous êtes somnolent, il est plus facile pour vous d’absorber des aliments riches en gras et en calories.

Manque de sommeil

 

Claire C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *