Le genre de maux de tête que vous avez peut révéler beaucoup sur l’état de santé général de votre corps.

de | 9 mars 2016

maux de tête

Le genre de maux de tête que vous avez peut révéler beaucoup sur l’état de santé général de votre corps.

Les maux de tête (céphalées) sont des douleurs très courantes ressenties au niveau de la boîte crânienne. Il en existe plusieurs types, et chacun d’entre nous peut ressentir des douleurs à la tête de temps en temps. Cependant, beaucoup de ces douleurs sont chroniques et débilitantes. En général, les gens ne consultent pas pour ce genre de mal.

Il y a 4 principaux types de maux de tête:

Les céphalées de tension (maux de tête touchant les deux côtés du crâne, se produisant sur le contour des yeux, sur les paupières inférieures et supérieures).

Les céphalées de tension sont épisodiques ou chroniques, leur chronicité est souvent liée à des abus médicamenteux (avec des douleurs qui se manifestent principalement au-dessus des yeux et sur le haut de la tête).

Les migraines (la topographie de cette céphalée est classiquement unilatérale et se caractérise par des crises répétées se manifestant essentiellement par de pénibles maux de tête, tout au long du visage et parallèlement avec la ligne médiane).

La migraine se caractérise par la survenue récurrente de crises de céphalées, pouvant être précédées de manifestations neurologiques transitoires (aura). Cette céphalée a des particularités dans son mode de déroulement et dans les signes cliniques qui lui sont associés.

Les céphalées en grappe (une douleur qui se produit principalement dans ou autour de l’œil, du côté affecté de la tête). La douleur peut être si intense qu’on les surnommes « maux de tête de suicide. Les céphalées en grappe sont désignées comme étant épisodiques ou chroniques selon la durée des périodes de cluster et la rémission.

Beaucoup d’individus trouvent un soulagement en appliquant de la glace sur le côté affecté du visage, en prenant une douche chaude, en consommant de la caféine ou en marchant dehors.

Les maux de tête « de sinusite » résultent des rhumes, des infections des sinus, et peuvent avoir des conséquences débilitantes par conséquent.

Il est courant de diagnostiquer à tort les symptômes débilitants de céphalées, étant donné que d’autres symptômes coïncident avec ceux-ci, cela rend difficile un diagnostic correct. En effet, un mal de tête pourrait être le signe d’un problème de santé plus grave, même d’une maladie potentiellement mortelle, plutôt que d’une simple conséquence de stress et de fatigue.

La question qui se pose est celle de faire la différence entre un simple mal de tête dû au stress et d’un mal de tête indiquant un problème plus grave, par exemple un saignement dans le cerveau, un anévrisme cérébral ou un accident cérébrovasculaire.

Par exemple, avoir un mal de tête aigu après un rapport intime ou l’exercice peut indiquer la possibilité d’une tumeur ou d’un anévrisme; une douleur soudaine ou insupportable, comme un « coup de tonnerre » qui s’empire au bout de 60 secondes; des signes qui pourraient indiquer un saignement dans le cerveau.

Dans la vidéo ci-dessous, un médecin parle « des signaux alarmants de votre corps », qui se manifestent par des maux de tête de différents types, des intensités, et des migraines associées à d’autres déficits neurologiques.

Par exemple, chaque mal de tête a un autre symptôme plus marquant, comme: l’insuffisance, l’engourdissement et/ou des changements de vision, pourraient résulter d’une migraine ou de quelque chose de plus grave.

Visualisez cette vidéo importante, de sorte à ne pas négliger les symptômes qui doivent être immédiatement communiqués à un médecin. Ce sont des moyens qui peuvent faire la différence entre la vie et la mort.


Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français

maux-de-tête-céphalée

Apparition de céphalées brutales et intenses

Des maux de tête qui apparaissent de manière brutale et d’intensité aiguë nécessitent un avis médical urgent. En effet, cette manifestation peut représenter un signe d’hémorragie méningée. L’hémorragie méningée, véritable urgence vitale, est un syndrome méningé aigu provoquant des céphalées très brutales et violentes provoquées par l’irruption de sang dans les espaces sous-arachnoïdiens du cerveau.

Convulsions ou épilepsie

Des maux de tête qui s’accompagnent de convulsions ou crises d’épilepsie peuvent témoigner de la gravité des manifestations.

Fièvre

Des douleurs de tête qui s’accompagnent d’une fièvre ou d’une rigidité de la nuque peuvent révéler une méningite. Chez l’adulte et l’enfant de plus de 2 ans, la méningite se caractérise par l’apparition de trois signes classiques : raideur de la nuque, fièvre, conscience altérée ou maux de tête.

Des céphalées qui s’aggravent

Des douleurs de tête qui ont tendance à s’aggraver depuis quelques jours ou plusieurs semaines nécessitent un avis médical urgent.

Troubles neurologiques

Des maux de tête qui s’accompagnent d’une anomalie neurologique : vertiges, troubles de l’élocution, engourdissement des membres voire paralysie, confusion de quelques instants, sensation de voir double, amnésie de quelques minutes ou secondes…peuvent témoigner d’un accident vasculaire cérébral

Nausées et vomissements

Des maux de tête qui s’accompagnent de nausées et vomissements peuvent faire craindre l’apparition d’une méningite.

Maux de tête différents de ceux ressentis habituellement

Des céphalées brutales ou d’apparition récente ou venant de se modifier nécessitent un avis médical urgent.

Appelez le 15 ou le 112 (téléphone portable)

Devant l’apparition de maux de tête présentant les caractéristiques énoncées ci-dessus, appelez le 15 ou le 112 (téléphone portable).

S’il vous plaît, partagez ces informations avec votre famille et vos amis.

Sandra Véringa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *