garçon-décède-paradisRevient pour nous dire ce qu’il a vécu.

Cette histoire n’est pas vraie. Elle peut ne pas l’être mais même si cette histoire n’est pas vraie, l’importance de ce message est réelle.

Modification de l’article  l’enfant a écrit :

«Je ne suis pas mort, je ne suis pas allé au Paradis» a admis un adolescent paralysé à la suite d’un accident de voiture. L’éditeur qui avait publié son témoignage a retiré ce best-seller de la vente. JOCELYN MCCLURG, PROTESTINTER L’éditeur Tyndale House retire de la vente «The Boy Who Came Back from Heaven» (L’enfant qui est revenu du Paradis) publié en 2010 et écrit par Alex Malarkey et son père Kevin Malarkey.

L’éditeur a pris cette décision après qu’Alex a écrit une lettre ouverte à la chaîne de librairies LifeWay dans laquelle il admet «je ne suis pas mort, je ne suis pas allé au Paradis» et le site chrétien Pulpit and Pen l’a publiée, selon la radio publique NPR et le Washington Post.

L’ouvrage des Malarkey fait partie d’une série de livres consacrés à ceux qui disent avoir été appelés au ciel et en être revenus. Le plus connu de ceux-ci est «Heaven is for Real» (Le Paradis est réel) par Todd Burpo, qui avait été classé numéro 1 des ventes par USA Today et a donné lieu à une adaptation cinématographique.

«En 2004, Kevin Malarkey et Alex, son fils de 6 ans, ont vécu un horrible accident de voiture. La violence de l’impact a paralysé Alex – et médicalement parlant ses chances de survie étaient minces», explique l’éditeur dans sa présentation du livre. «Je pense qu’Alex s’en est allé rejoindre Jésus, avait déclaré un ami de la famille au père dévasté par la situation. Mais deux mois plus tard, Alex est sorti du coma avec une histoire incroyable à partager. Des événements sur le lieu de l’accident et à l’hôpital alors qu’il était inconscient. Mais aussi des anges qui l’ont pris et l’on fait traverser les portes du Paradis.»

Mais dans sa lettre ouverte, Alex écrit: «J’ai dit que j’étais allé au Paradis, car j’espérais que cela attire l’attention sur moi. Quand j’ai fait cette déclaration, je n’avais jamais lu la Bible. Des gens ont profité de mensonges et ils continuent à le faire. Ils devraient lire la Bible qui est suffisante. La Bible est la seule source de vérité. Tout ce que l’homme écrit ne peut pas être infaillible.» Alex conclut son texte par: «Veuillez excuser la brièveté (de ma lettre), mais en raison de mes limitations (médicales), je suis contraint de faire court.

Le paradis est un état d’esprit.

Dans cette vidéo, il est fascinant de constater une perspective qui est au-delà de la religion; l’amour de Dieu, qui s’est personnifié en Jésus.

Suite à un appendice rompu à l’âge de 3 ans, Colton Burpo est décédé et est allé à ce que nous entendons généralement par « le Paradis ». Il a déclaré qu’il avait vu Jésus flotter doucement et l’a emmené vers la lumière, jusqu’à un endroit appelé « La salle du trône de Dieu ». Là, il a vu le grand-père de son père qui lui a raconté qu’il avait l’habitude de jardiner avec son petit-fils.

Il a également rencontré sa soeur à naître – et lorsqu’il a raconté cela à sa mère en se réveillant, elle fut sidérée. Il n’y avait aucun moyen pour lui de connaitre ces informations.

Ce qui s’est passé dans cet état d’être plus élevé n’est pas une expérience religieuse, c’est des choses qui dépassent notre entendement. Votre environnement après votre mort est un reflet de votre conscience dans cette vie. Si vous grandissez au sein d’un foyer pratiquant, en interaction constante avec des illustrations et des symboles religieux, ces idées s’intégreront dans votre conscience et se reflèteront de nouveau à vous lorsque vous mourrez.

garçon-décède-va-au-paradis

Vous voyez ce en quoi vous croyez. Vous êtes un créateur puissant, plus que vous ne le réalisez.

La conscience ne cesse pas d’exister après la décès du corps physique, mais ce qui se passe après cela dépend de vous. Beaucoup de gens ne croient pas ou ne comprennent pas qu’ils sont décédés, surtout lorsque la mort est soudaine ou violente. Ils continuent à vivre leur vie habituelle, et cette réalité physique découle en premier lieu de leur première projection mentale.

C’est fascinant de constater que Colton Burpo a dit que Dieu a mis ses proches autour de lui de sorte qu’il reste calme.

Beaucoup de personnes qui décèdent et qui reviennent à la vie rapportent qu’elles sont toujours accueillies par les membres de leur famille immédiatement après leur décès. Elles sont encerclées par un environnement qui leur conviennent.

Afficher l'image d'origine

Lorsque nous comprenons que tout est essentiellement qu’une seule énergie, l’idée d’un seul Dieu personnifié devient tout simplement une projection de notre propre conscience. La conscience elle-même est constituée de cette énergie, et celle-ci n’a pas de créateur; elle représente tout ce qui est.

Etant donné que ce garçon a grandi dans une famille où son père est pasteur, quelqu’un de très connecté à notre idée de Dieu, il poursuit ce même courant de conscience après sa mort car c’est un sentiment familier et réconfortant pour lui.

Nous sommes tous unis dans l’énergie s’exprimant à l’infini, et nous sommes tous les créateurs de celle-ci.

« Le paradis est un état d’esprit, pas un lieu, puisque l’Esprit est partout et en tout. Vous pouvez commencer à égaliser votre vie matérielle et spirituelle, de prendre une décision consciente, de chercher le déroulement de l’Esprit dans tout et tous ceux que vous rencontrez. »

~ Dr. Wayne W. Dyer


Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire en français

Sandra Véringa