Le fluor, un véritable poison qui calcifie la glande pinéale

de | 3 août 2017
calcifie la glande pinéale

Le fluor, un véritable poison qui calcifie la glande pinéale

 

Image crédit : Gaia

Le fluor , un véritable poison qui calcifie la glande pinéale

La glande pinéale (également appelée corps pinéal, épiphyse cérébrale, épiphyse ou « troisième oeil ») est une petite glande endocrine que l’on trouve chez les vertébrés.

Elle produit de la mélatonine, un dérivé de la sérotonine, une hormone qui affecte la modulation des schémas de réveil / sommeil et des fonctions saisonnières. Sa forme ressemble à un petit cône de pin (d’où son nom) qui se situe près du centre du cerveau, entre les deux hémisphères, dans un sillon où les deux corps thalamiques arrondis se rejoignent.

La glande pinéale de chaque être humain peut être réglée aux fréquences du monde spirituel et vous permet de ressentir toute l’euphorie, l’euphorie divine et l’unité tout autour de vous.

Le troisième oeil, une fois réglé aux fréquences appropriées à l’aide de la méditation, du yoga ou de diverses méthodes occultes ésotériques, permet à une personne de se déplacer dans d’autres dimensions, que l’on connaît sous le nom de mouvement astral ou de projection astrale ou de vision à distance.

Avec plus de pratiques avancées et de méthodes anciennes, il est également possible de contrôler les pensées et les actions des personnes dans le monde physique.

La glande pinéale est représentée dans le catholicisme à Rome, elle apparaît comme un cône de pin dans l’art. Les sociétés anciennes comme les Égyptiens et les Romains connaissaient les avantages et ont illustré la glande pinéale dans leurs vastes symbologies avec un symbole d’oeil.

Diverses recherches réalisées jusqu’à présent confirment qu’il y a certaines périodes dans la nuit, entre une et quatre heures du matin, où les substances chimiques sont libérées dans le cerveau, ce qui entraîne des sentiments de connexion à la source supérieure.

À la fin des années 90, une scientifique du nom de Jennifer Luke a réalisé la première étude des effets du fluorure de sodium sur la glande pinéale. Elle a déterminé qu’il s’agissait d’une cible pour le fluor. Celle-ci absorbait simplement plus de fluor que n’importe quelle autre matière physique dans le corps, même les os.

Elle agit comme un aimant pour le fluorure de sodium. Il calcifie la glande et la rend inefficace pour équilibrer l’ensemble des processus hormonaux à travers le corps.

Le fluorure de sodium est la seule chose qui attaque le centre le plus important de notre glande dans le cerveau. Il est présent dans les aliments, les boissons, dans notre bain et notre eau potable. Le fluorure de sodium est présent dans 90% de l’approvisionnement en eau . Les filtres à eau que vous achetez dans les supermarchés n’éliminent pas le fluor. Il n’y a que l’osmose inverse ou la distillation de l’eau. Le moyen le moins cher est d’acheter un distillateur d’eau.

Le fluorure de sodium est présent dans notre approvisionnement en eau, notre nourriture, notre dentifrice… on réalité on le retrouve littéralement partout.   Le fluor a été ajouté dans l’eau par les Nazis et les Russes dans leurs camps de concentration pour rendre la population docile.

« Ne croyez pas en quelque chose simplement parce que vous l’avez entendu. Ne croyez pas en quelque chose tout simplement parce des gens le disent et que c’est répété par de nombreuses personnes. Ne croyez pas en quelque chose simplement parce c’est écrit dans vos livres religieux. Ne croyez pas en quelque chose sur la seule autorité de vos professeurs et des anciens. Ne croyez pas aux traditions parce qu’elles ont été prononcées pour de nombreuses générations. Mais après observation et analyse, lorsque vous trouverez que tout est en accord avec la raison et est propice au bien et au profit de tous et chacun, alors acceptez-le et vivez pour cela. » – Bouddha

Une réflexion au sujet de « Le fluor, un véritable poison qui calcifie la glande pinéale »

  1. christian randrianarisoa

    on est le demi-Dieu alors si il n’y avait pas de fluor et le sodium

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *