14 manières d’éviter l’anxiété et la dépression

de | 26 janvier 2016

anxiété

14 manières d’éviter l’anxiété et la dépression

L’anxiété se caractérise par de l’angoisse, de l’inquiétude, ou de la nervosité face à une situation particulière ou à des incertitudes globales touchant l’avenir. La plupart des personnes souffrent ponctuellement d’anxiété. Cependant, si vous êtes angoissé en permanence, c’est le moment de faire un effort pour pouvoir éviter les prochains épisodes d’anxiété et de profiter de la vie à nouveau.

La dépression est une maladie qui se caractérise notamment par une grande tristesse, un sentiment de désespoir (humeur dépressive), une perte de motivation et de facultés de décision, une diminution du sentiment de plaisir, des troubles alimentaires et du sommeil, des pensées morbides et l’impression de ne pas avoir de valeur en tant qu’individu.

Le terme dépression majeure est souvent employé pour désigner cette maladie. Elle survient généralement sous forme de périodes dépressives, tout comme l’anxiété, qui peuvent durer des mois voire des années. Elle affecte l’humeur, les pensées et le comportement, mais également le corps. La dépression peut s’exprimer dans le corps par un mal de dos, des maux de ventre, de tête ; Cela explique aussi qu’une personne qui souffre de dépression puisse se révéler plus vulnérable aux rhumes et aux autres infections, son système immunitaire étant affaibli. Pour réussir à déjouer l’anxiété et la dépression , vous devez apprendre certaines solutions, pour éviter les pensées stressantes ou angoissantes et suivre quelques stratégies simples.

Faites régulièrement du sport.

Non seulement le sport réduit les risques de développer des maladies cardiaques et d’autres problèmes de santé, mais il est prouvé qu’il est également capable de traiter à la fois la dépression et l’anxiété.

Faites ce que vous aimez.

Ce point est sans doute le plus logique, n’est-ce pas? Prenez le temps de faire le choses auxquelles vous tenez vraiment, et la joie trouvera le chemin vers vous. Faites constamment des efforts. Essayez toujours de faire de votre mieux. Poussez plus loin que la fois précédente. Dans chaque effort, marquez plus de points. Surpassez-vous et faites-en toujours plus. Relevez le défi: améliorez-vous dans ce que vous aimez faire.

Diminuez votre consommation d’alcool.

Les gens qui souffrent d’anxiété ont tendance à se tourner vers la bouteille pour soulager leurs tensions et leur nervosité. Si l’alcool peut soulager les symptômes de façon temporaire, celui-ci ne fait qu’aggraver le problème à long terme . Si vous êtes une femme, vous ne devriez pas boire plus d’un verre par jour. Si vous êtes un homme, il est déconseillé de boire plus de deux verres par jour .

Mangez bien et sainement.

Votre esprit a besoin d’une nourriture de qualité afin de rester heureux et en bonne santé. Mangez beaucoup d’aliments sains et riches en nutriments comme les légumes bio, les noix, les graines et les féculents. Laissez-vous tenter par des salades de fruits frais, que vous pouvez faire vous-même de temps en temps. Manger de bons aliments aidera à prévenir la dépression.

Réduisez ou arrêtez de consommer de la nicotine.

Tout comme la caféine, la nicotine est un stimulant qui peut avoir de nombreux effets similaires sur le corps s’il est associé à d’autres stimulants. Il peut par exemple favoriser l’apparition de tensions.

Faites du bénévolat.

Faire le bien pour le monde est quelque chose qui est bon pour vous aussi. Lorsque vous aidez les autres à se sentir mieux, vous vous sentez mieux. Ceux qui font du bénévolat risquent moins d’être déprimés. Donc, trouvez une cause qui vous tient à coeur et consacrez vous à elle avec passion.

Apprenez à vivre dans l’instant présent.

Si vous souffrez d’anxiété, c’est peut-être parce que vous êtes inquiet/inquiète, incertain(e) à propos de votre avenir ou que celui-ci vous rend nerveux/nerveuse. Si vous souffrez de dépression, c’est peut-être que vous ressassez toujours le passé, que vous ruminez à propos de ce qui est allé de travers ou que vous avez des pensées défaitistes. Apprendre à apprécier le moment présent aura un impact positif sur votre vie. C’est probablement plus facile à dire qu’à faire, mais cela va vous aider à ce que vos sentiments n’affectent plus votre mode de pensée.

Structurez votre journée.

La dépression est une maladie douloureuse qui affecte l’humeur, mais aussi l’énergie et la motivation. Si vous êtes déprimé(e), vous risquez de rencontrer des difficultés de concentration ou d’être tenté(e) de rester au lit toute la journée. Il est possible que vous soyez anxieux/anxieuse parce que vous ne savez pas ce qui vous attend aujourd’hui. Autant que possible, essayez de conserver une routine régulière et évitez de laisser votre humeur dicter vos actions et vos accomplissements.

Ressentez vos sentiments et exprimez vos pensées

Ne refoulez pas vos émotions. Au lieu de cela, ressentez pleinement vos sentiments. Ne les jettez pas dans l’oubli. Si vous avez besoin de pleurer, alors pleurez. Si vous avez besoin de crier, faites tout ressortir. Si vous vous sentez en colère, déchainez vous sur un sac de frappe. Exprimez pleinement vos sentiments.

Lorsque vous rencontrez un problème de dépression ou d’anxiété ou lorsque vous essayez de dépasser un traumatisme passé, décrivez ce qui s’est passé et ce que vous avez ressenti. Vous pouvez faire cela en tenant un journal ou en discutant avec quelqu’un en qui vous avez confiance. Il vaut mieux évacuer ce que l’on ressent plutôt que de le réprimer. Pensez aussi aux aspects contextuels de l’événement traumatisant. Souvenez-vous d’autres aspects de la journée au cours de laquelle l’événement a eu lieu, comme le temps qu’il faisait ou les individus présents, car cela peut vous aider à faire disparaître certaines associations négatives .

Méditez.

Il a été prouvé que le fait de méditer régulièrement soulageait les symptômes de stress et d’anxiété . La pleine conscience peut également vous aider à vous sentir plus connecté aux autres, à avoir plus de contrôle sur vos émotions et à augmenter votre capacité à voir chaque situation sous un jour nouveau. Pensez à rejoindre un club ou un groupe de méditation près de chez vous. Dans la plupart des clubs, les instructions de méditation sont offertes et des initiations sont proposées pendant des semaines portes ouvertes.

Faites taire votre critique intérieure.

Votre critique intérieure est défaitiste ou consiste en des pensées exagérées qui entretiennent ce sentiment de dépression et d’anxiété. Cette petite voix intérieure peut dire des choses comme « je suis un raté » ou « je ne peux rien y faire, je suis coincé ». Elle peut aussi s’accrocher à une de vos inquiétudes ou à une pensée qui provoque chez vous de l’anxiété. Cela peut avoir un effet boule de neige et provoquer l’accumulation de pensées encore plus inquiétantes. Ce type de pensée peut vous empêcher de voir certains choix possibles, vous faire vous sentir incapable ou coincé ou perpétrer des sentiments d’inquiétude, de dépression ou d’anxiété.

Affrontez vos peurs et apprenez à vivre avec les souvenirs douloureux.

N’hésitez jamais à affronter vos peurs. Identifiez les choses qui éveillent en vous un sentiment d’insécurité et chassez celles-ci de votre vie.

Beaucoup d’individus sont déprimés ou anxieux parce qu’ils s’accrochent à une ou plusieurs expériences traumatisantes qu’ils ont vécues dans leur passé ou parce qu’ils traversent une période de grand changement ou encore parce qu’ils ont perdu un être cher. S’il est extrêmement difficile d’effacer ces souvenirs et de traverser ces périodes difficiles, il existe des moyens de réduire leur prévalence dans votre vie quotidienne.

Gérez votre anxiété et votre dépression sur le moment.

L’anxiété peut être une expérience prenante et vous pouvez avoir l’impression de perdre tout contrôle. Il existe des techniques que vous pouvez essayer pour ralentir votre corps et votre esprit et pour vous calmer. Les symptômes de la dépression sont larges et variés et diffèrent selon le type de dépression qui vous touche. Certaines personnes se sentent envahies par la tristesse tandis que d’autres ne ressentent rien du tout et ont l’impression d’être comme anesthésiées. D’autres encore peuvent avoir des accès soudains d’irritabilité.

Essayez la respiration diaphragmatique. Trouvez une distraction.

Et si vous êtes déjà en dépression

Cherchez à vous faire aider par un professionnel

  1. Trouvez le thérapeute qui vous convient.
  2. Discutez avec un psychologue
  3. Cherchez toujours à obtenir un deuxième avis.
  4. Faites des efforts pour que votre traitement fonctionne.

Sources :

http://www.adaa.org/tips-manage-anxiety-and-stress

http://fr.wikihow.com/g%C3%A9rer-l’anxi%C3%A9t%C3%A9-et-la-d%C3%A9pression

Sandra Véringa

2 réflexions au sujet de « 14 manières d’éviter l’anxiété et la dépression »

  1. yaro

    salut, un bon remede contre l’anxiété, la randonnée, a chaque angoisse je pars marcher 4,5 ou 8 km, progressivement, au fur et a mesure que je me met en conscience dans mon corps et que je profite du paysage mon esprit se detend, ma tete se vide. ça marche bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *