Les experts comparent les douleurs des menstruations à celles de la crise cardiaque

de | 11 octobre 2016
douleurs des menstruations

Douleurs des menstruations

Les experts comparent les douleurs des menstruations à celles de la crise cardiaque

Il y a beaucoup de choses qui sont injustes par le fait d’être une femme. Les femmes sont invariablement moins payées que les hommes, leurs décisions sur les responsabilités parentales sont jugées plus sévèrement, et elles portent le fardeau physiologique de la grossesse et de l’accouchement.

Trop souvent négligées au sein de ces indignités est la douleur physique que chacune d’entre elle endure sur une base mensuelle. Je parle, bien évidement, des menstruations.

Les femmes sont souvent accusés d’être trop dramatiques par apport à l’inconfort menstruel, et tout le reste. Toutefois, cette recherche récente confirme que le niveau de la douleur dont la plupart des femmes font l’expérience pendant leurs règles est en fait comparable à ce qu’un homme endure lorsqu’il a une crise cardiaque.

Oui vous avez bien lu, une véritable crise cardiaque. Cela pourrait être la raison pour laquelle les femmes sont moins susceptibles de reconnaître les symptômes d’une crise cardiaque, et qu’elles ont plus de risques d’en mourir. Pour nous, ce niveau de « malaise » n’a rien de neuf.

douleurs_des-menstruations

Douleurs des menstruations

Cela a peu d’importance, et même le médecin ne serait probablement pas prendre notre « malaise » au sérieux de toute façon. Cette nouvelle recherche sous-jacente pose un problème plus insidieux en ce qui concerne les femmes et la douleur. La douleur physique des femmes est régulièrement sous-estimée par les professionnels de santé, et n’est pris au sérieux que lorsqu’elle   représente un risque considérable pour la santé.

Bien que les femmes sont souvent considérées comme étant plus sensibles à la douleur due à des stéréotypes misogynes, lorsqu’il s’agit des consultations médicales actuelles, il semblerait que la courtoisie d’autrefois ait disparue. Pendant que les hommes attendent en moyenne 49 minutes pour être soignés des douleurs abdominales aiguës, les femmes attendent en moyenne 65 minutes pour recevoir exactement les mêmes soins.

La prochaine fois que votre femme vous demande de vous dépêcher de lui ramener une boîte de tampons hygiéniques, un coussin chauffant, et certains analgésiques, ne roulez pas des yeux. Saluez le courage de votre déesse guerrière que vous avez épousé. Cherchez-lui des films de filles et une crème glacée, aussi, veillez à surveiller les enfants pendant qu’elle prend un bain chaude et moussant.

Elle en ferait de même si vous aviez subi une crise cardiaque, n’est-ce pas?

Sources douleurs des menstruations : en bleu dans l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *