Des scientifiques ont découvert que le LSD a un potentiel thérapeutique

de | 4 juillet 2015
LSD-a-un-potentiel-thérapeutique

Des scientifiques ont découvert que le LSD a un potentiel thérapeutique

La première étude de LSD en 40 ans découvre un potentiel thérapeutique

Une étude scientifique ouvre souvent de nouvelles portes, mais parfois, elle rouvre des portes fermées depuis longtemps. Des psychiatres de Santa Cruz, en Californie, ont publié les résultats du premier essai clinique contrôlé de LSD en plus de 40 ans.

L’étude, publiée dans la revue des maladies nerveuses et mentales, a trouvé des preuves que lorsqu’on administre le LSD dans un environnement thérapeutique médical, celui-ci diminue l’anxiété vécue par les individus confrontés à des maladies potentiellement mortelles. Bien que l’étude n’ait été réalisée que sur 12 personnes, les résultats offrent un motif impérieux pour une étude plus approfondie de cette drogue illégale, souvent stigmatisée.

« Cette étude est historique et marque une renaissance de l’enquête sur la psychothérapie assistée par du LSD », a déclaré Rick Doblin dans un communiqué de presse, directeur exécutif de l’association multidisciplinaire pour les études psychédéliques, qui a parrainé l’étude. « Les résultats positifs et l’évidence de la sécurité montrent clairement pourquoi de plus grandes études complémentaires sont nécessaires. »

Des scientifiques ont découvert que le LSD a un potentiel thérapeutique:

Quand les recherches ont été interrompues

On sait depuis des décennies que le LSD,  diéthylamide de l’acide lysergique, peut être thérapeutiquement bénéfique. Des études de la substance chimique ont commencé en 1949 comme moyen pour stimuler la maladie mentale. Mais les chercheurs ont vite découvert les effets bénéfiques du LSD.

En 1965, plus de 1000 études ont été publiées et ont annonçé l’efficacité thérapeutique du LSD. La substance était utilisée pour traiter l’alcoolisme, et dans plusieurs études des années 60, on a découvert que la drogue réduisait l’anxiété, la dépression et la douleur lorsqu’on l’utilisait conjointement chez les patients atteints de cancer. Des avantages similaires ont également été découverts dans d’autres drogues psychédéliques comme les champignons hallucinogènes.

Cependant, malgré sa promesse, le terrain de recherche du LSD a été interrompu après l’interdiction de la substance aux États-Unis en 1966 suite à la flambée de l’utilisation récréative.

Revoir le passé

La nouvelle étude confirme bon nombre des conclusions d’il y a 40 ans.

Les chercheurs ont recruté 12 patients qui faisaient face à l’anxiété associée à des maladies potentiellement mortelles. Huit patients ont ensuite été sélectionnés au hasard pour recevoir des séances de psychothérapie sans drogue ainsi que deux sessions assistées par du LSD à 2-3 semaines d’intervalle. Quatre participants ont reçu un placebo pendant le traitement et ont servi de témoins. Le LSD a contribué à stimuler un état psychédélique profond, permettant aux participants d’atteindre ce qu’ils ont décrit comme un état de rêve émotionnellement intensifié.

« Mon expérience de LSD a ramené des émotions perdues et ma capacité à faire confiance, beaucoup de connaissances psychologiques, et un moment hors du temps où l’univers ne ressemble pas un piège, mais à une révélation de la beauté absolue, » a déclaré Peter, un sujet autrichien qui a participé à l’étude.

Dans un suivi deux mois plus tard, les chercheurs ont noté une diminution statistiquement significative de l’état d’anxiété, des émotions accrues qui se développent en réponse à une peur ou à un danger, chez les patients qui avaient reçu la thérapie de LSD. En revanche, l’état d’anxiété a augmenté chez les patients du groupe placebo. En outre, la diminution de l’état d’anxiété a été maintenue pendant une année complète dans le groupe qui a reçu le LSD.

Le LSD a un potentiel thérapeutique: Un avenir pour le LSD

Les auteurs de l’étude sont clairs, il ne s’agit que d’une enquête préliminaire avec un échantillon de très petite taille. Les résultats sont loin d’être concluants.

Ils espèrent plutôt que les résultats de cette étude combinés avec les résultats d’autres études datant de plusieurs décennies encourageront d’autres chercheurs à voir plus loin que la stigmatisation associée au LSD pour qu’ils explorent d’autres applications médicales possibles de cette drogue.

Crédits Des scientifiques ont découvert que le LSD a un potentiel thérapeutique :DiscoverMagazine

References:

http://www.maps.org/research/lsd/Gasser-2014-JMND-4March14.pdf

Featured image: Wikipedia

Claire C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *