Des scientifiques ont découvert des gènes « zombies » après la mort

de | 30 mai 2017
zombies

Des scientifiques ont découvert des gènes « zombies » après la mort

Image crédit : shutterstock

Des scientifiques ont découvert des gènes « zombies » après la mort

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui arrivait après la mort?

Probablement , comme beaucoup d’autres personnes. Une étude récente donne un aperçu de ce qui se passe dans le corps après sa mort.

La recherche qui a été menée par des scientifiques de l’Université de Washington a révélé que les gènes pouvaient rester vivants plusieurs jours après la mort. Ces chercheurs ont publié un document sur les microbes dans les organes humains après la mort, et en raison de leur curiosité, ils ont essayé la même méthode dans cette expérience.

Bien sûr, ce type de recherche n’est pas unique, il y a eu d’autres analyses sur le sang et les tissus du foie et d’autres scientifiques ont déjà noté une certaine activité chez plusieurs gènes. Mais cette étude a été poussée beaucoup plus loin et l’équipe de scientifiques a analysé plus de 1000 gènes.

L’équipe a étudié différents tissus de souris et de poissons zèbres pour voir combien de temps les gènes restaient en vie.
Il s’agit d’une grande découverte qui aide les chercheurs à trouver de meilleures façons de préserver les organes pour le don à l’avenir et cela contribue également à déterminer l’heure exacte du décès.

L’hypothèse de cette étude était que les gènes s’arrêtaient peu de temps après la mort de l’animal, mais l’expérience a montré que bien que la plupart des gènes cessent leur activité 24 heures après la mort des animaux, certains gènes« zombies » sont restés actifs pendant 4 jours après la mort.

L’équipe a également découvert que plusieurs gènes qui favorisent le cancer ont commencé à s’activer, ce qui montre un risque plus élevé de cancer chez les transplantations de personnes décédées récemment.

Un pharmacologue moléculaire Ashim Malhotra de l’Université du Pacifique , qui n’était pas associé à l’étude, a souligné l’importance de cette étude. Il a déclaré que cette recherche était unique et qu’il est important de comprendre l’activité des organes après la mort, surtout s’ils sont utilisés pour des transplantations. En outre, il a déclaré que l’étude pourrait conduire à un outil de diagnostic utilisé pour mesurer la qualité de la transplantation.

La deuxième caractéristique la plus importante de cette étude était la détermination du moment du décès. C’est particulièrement important dans les cas de meurtre et cela peut avoir une très grande influence sur la résolution des cas.

Peu importe si les gènes restent vivants après la mort d’une souris ou d’un poisson zébré, mais c’est extrêmement important pour les recherches, qui peuvent maintenant mieux comprendre les gènes, leurs réseaux et leur impact.

L’un des scientifiques qui a mené l’étude, Peter Noble, trouve que la chose la plus importante à propos de cette étude est l’information sur la vie en comprenant la mort.

« Étudier la mort va nous fournir de nouvelles informations sur la biologie de la vie » – Peter Noble

Source Des scientifiques ont découvert des gènes « zombies » après la mort : www.sciencemag.org / www.biorxiv.org

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *