Le cannabis pourrait guérir le cancer voici 20 études médicales.

de | 13 février 2015

cannabis peut guérir le cancer

Le cannabis pourrait guérir le cancer voici 20 études médicales.

Plusieurs pays à travers le monde ont légalisé le cannabis médical avec succès, le Parlement uruguayen s’est récemment prononcé afin de créer le premier marché de marijuana légale dans le monde. C’est une bonne nouvelle étant donné que les bénéfices du cannabis pour la santé sont vastes, de multiples études médicales et scientifiques confirment également leurs bienfaits.

D’autre part, les arguments contre l’utilisation de la marijuana sont généralement publiés dans des revues dédiées à la psychiatrie qui ne présentent pas de preuves scientifiques que le cannabis est nocif pour la santé humaine. Toutes les évaluations psychologiques de la consommation du cannabis sont en grande partie fondées sur des hypothèses, des suggestions et des observations (1). Quand on regarde l’aspect scientifique du cannabis, des avantages évidents sont associés pour la santé.

Alors sur quoi se basent les gens qui s’opposent à l’utilisation du cannabis? Rien, il n’y a pas de preuves scientifiques de toute façon. La stigmatisation négative attachée à la marijuana est supposée être liée à ses effets psychotropes, encore une fois, il n’y a pas de preuves scientifiques pour démontrer que la marijuana a des effets secondaires. Néanmoins, le cannabis a récemment fait l’objet de recherches médicales et il est considéré comme un traitement thérapeutique potentiel pour la guérison du cancer.

Le cannabis est un excellent exemple de la façon dont l’esprit humain est programmé et conditionné pour croire à quelque chose. En grandissant, on nous a demandé de refuser de consommer les drogues parce qu’elles ne sont pas bonnes pour la santé, ce qui est très vrai, mais toutes les substances qui ont été étiquetées comme «drogues» par le gouvernement ne sont pas nocives. De multiples substances sont étiquetées comme «drogues» afin de protéger les intérêts des entreprises. L’industrie de l’automobile et de l’énergie sont un bon exemple, une voiture en chanvre est plus résistante qu’une voiture en acier et peut être entièrement alimentée à partir de chanvre.

Henry Ford l’a démontré il y a plusieurs années. Le chanvre a ferait usage de plus de 50.000 utilisations!

Jetons un coup d’œil à l’aspect scientifique du cannabis et du cancer. Bien qu’on ait prouvé l’efficacité du cannabis pour de nombreuses maladies, cet article se concentrera principalement sur son efficacité dans le traitement contre le cancer. Les cannabinoïdes peuvent très bien être l’un des meilleurs remèdes contre les maladies et le cancer sur le marché. Les cannabinoïdes se réfèrent à un groupe de composés apparentés qui comportent du cannabinol et des constituants actifs de cannabis.

Ils activent les récepteurs cannabinoïdes dans le corps. Le corps lui-même produit des composés appelés endocannabinoïdes qui jouent un rôle important dans de nombreuses procédures dans le corps qui aident à créer un environnement sain. Les cannabinoïdes jouent également un rôle dans la production du système immunitaire et dans la régénération. Le corps se régénère mieux quand il est saturé en Phyto-cannabinoïdes. On peut également trouver les cannabinoïdes dans le cannabis.

Il est important de noter que les cannabinoïdes sont nombreux notamment dans le chanvre et dans le cannabis. L’une des principales différenciations entre le chanvre et le cannabis est simplement que le chanvre ne contient que 0,3% de THC tandis que le cannabis contient 0,4% de THC ou plus. (Techniquement, ce sont tous les deux une variété de Cannabis Sativa.) Les cannabinoïdes ont fait leurs preuves pour réduire les cellules cancéreuses car ils ont un grand impact sur la reconstruction du système immunitaire.

Bien que toutes les souches de cannabis n’aient pas le même effet, de plus en plus de patients voient une nette amélioration dans la réduction du cancer en peu de temps grâce à la consommation de cannabis.

Tout en lisant ces études, gardez à l’esprit que le cannabis peut être beaucoup plus efficace pour des fins médicales quand il est mangé plutôt que quand il est fumé . Voici 20 études médicales qui prouvent que le cannabis peut être un traitement efficace et un remède possible contre le cancer. Notez qu’il s’agit d’une très courte liste d’études qui favorisent l’usage de la marijuana médicinale

cannabis peut guérir le cancer

Le cannabis pourrait guérir le cancer  Cancer du cerveau

1 Une étude publiée par la revue britannique the British Journal of Cancer, le British Journal menée par le Département de biochimie et de biologie moléculaire à l’Université Complutense de Madrid ont démontré que le tétrahydrocannabinol (THC) et d’autres cannabinoïdes inhibent la croissance des tumeurs. Ils étaient chargés d’évaluer la première étude clinique pour objectif d’évaluer l’action antitumorale des cannabinoïdes. La distribution des cannabinoïdes était sans danger et sans aucun effet psychotrope. Il s’est avéré que le THC a diminué les cellules tumorales sur deux des neuf patients.

2 Une étude publiée dans The Journal of Neuroscience a examiné les événements biochimiques à la fois dans la détérioration des neurones entraînés et les maladies neurodégénératives qui sont lentement progressives. Ils ont mené une étude à l’aide d’imagerie par résonance magnétique qui a examiné le THC (le principal composé actif de la marijuana) et ont constaté qu’il réduit les lésions neuronales chez les rats. Les résultats de cette étude démontrent que l’ensemble des cannabinoïdes peut servir à protéger le cerveau contre la neurodégénérescence.

3 Une étude publiée dans The Journal of Pharmacology And Experimental Therapeutics a déjà reconnu le fait que les cannabinoïdes possèdent des propriétés antitumorales. Cette étude a examiné l’effet du cannabidiol (CBD) sur les lignées de cellules souches dans le cas de gliome humain. L’utilisation du cannabidiol a conduit à une baisse spectaculaire de la viabilité des cellules de gliome. Gliome est le mot utilisé pour décrire une tumeur au cerveau. L’étude a conclu que le cannabidiol était capable de produire une activité antitumorale significative.

4 Une étude publiée dans la revue Molecular Cancer Therapeutics  démontre comment les tumeurs cérébrales sont très résistantes aux traitements anticancéreux actuels, ce qui rend indispensable de trouver de nouvelles stratégies thérapeutiques visant à améliorer le pronostic des patients souffrant de cette maladie. Cette étude a également démontré le retournement de la tumeur sur leur activité dans le glioblastome multiforme.

Cancer du sein

5. Une étude publiée dans la Bibliothèque Nationale de Médecine des Etats Unis (US National Library of Medicine), et des conclusions récentes d’études menées par l’Université de Californie ont résolu que le cannabidiol (CBD) inhibe les cellules cancéreuses de l’invasion cellulaire dans le cancer du sein. Ils ont aussi démontré que la Convention sur la diversité biologique (CDB) réduit considérablement et sensiblement la masse tumorale.

6 Une étude publiée dans The Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics a déterminé que le THC ainsi que le cannabidiol réduit considérablement la croissance des cellules du cancer du sein. Ils ont affirmé la puissance et l’efficacité de ces composés.

7 Une étude publiée dans la revue Molecular Cancer a démontré que le THC réduit le nombre et la croissance des tumeurs. Ils ont déterminé que les cannabinoïdes inhibent la prolifération des cellules cancéreuses, induisant l’apoptose cellulaire et l’angiogenèse tumorale. Cette étude fournit une preuve solide sur l’utilisation des traitements à base de cannabinoïdes pour soigner les patients ayant un cancer du sein.

8 Une étude publiée dans la revue National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS) a démontré que les cannabinoïdes empêchent la croissance de prolifération des cellules cancéreuses du sein.

Cancer du poumon

9  Une étude publiée dans la revue Oncogene, par le département de médecine de la Harvard Medical School a démontré que le THC inhibe le facteur de croissance épithélial pulmonaire induit par la migration des cellules cancéreuses et plus. Ils ont poursuivi en affirmant que le THC devrait être exploré comme une nouvelle molécule thérapeutique dans le contrôle de la croissance et des métastases dans certains cancers du poumon.

10 Une étude publiée par la US National Library of Medicine des Etats-Unis et de l’Institut de Pharmacologie et Toxicologie à Münster (Allemagne) a démontré que les cannabinoïdes inhibent l’invasion des cellules cancéreuses. Les effets ont été confirmés dans les cellules tumorales primaires provenant d’un patient atteint d’un cancer de poumon. Dans l’ensemble, les données indiquent que les cannabinoïdes diminuent les cellules cancéreuses invasives.

11 Une étude élaboré par la US National Library of Medicine et menée par la Harvard Medical School a décrit le rôle des récepteurs cannabinoïdes dans les cellules cancéreuses du poumon. L’étude a déterminé l’efficacité et a suggéré qu’on les utilise pour le traitement contre les cellules cancéreuses du poumon.

Le cannabis peut guérir le cancer   Cancer de la prostate

12 Une étude publiée dans la US National Library of Medicine (NLM) démontre une diminution dans les cellules cancéreuses de la prostate en agissant via les récepteurs cannabinoïdes.

13 Une étude publiée dans la US National Library of Medicine a présenté plusieurs études prouvant l’efficacité du cannabis sur le cancer de la prostate.

14 Une autre étude publiée par la US National Library of Medicine a conclu que les essais des effets cliniques contre le carcinome de la prostate est indispensable. Cette activation des récepteurs cannabinoïdes induit l’apoptose des cellules cancéreuses de la prostate. Ils ont indiqué que le cannabidiol inhibe de façon significative la viabilité des cellules.

Cancer du sang

15 Une étude publiée dans la revue Molecular Pharmacology a récemment démontré que les cannabinoïdes induisent une inhibition de la croissance de l’apoptose dans le lymphome des cellules du manteau. L’étude a été financée par des subventions de la Société suédoise contre le cancer, le Conseil suédois de la recherche et la Société du cancer à Stockholm.

16  Une étude publiée dans l’International Journal of Cancer a également déterminé que les cannabinoïdes illustrés exercent des effets antiprolifératifs et proapoptotiques dans différents types de cancers et de lymphomes des cellules du manteau.

17 Une étude publiée dans la  US National Library of Medicine menée également par le Département de pharmacologie et de toxicologie de l’Université Virginia Commonwealth a démontré que les cannabinoïdes induisent l’apoptose dans les cellules leucémiques.

Cancer de la bouche

18 Une étude publiée par la  US National Library of Medicine a révélé des résultats démontrant comment les cannabinoïdes sont de puissants inhibiteurs pour la respiration cellulaire et très toxiques pour les tumeurs malignes orales.

Cancer du foie

19 Une étude publiée par la US National Library of Medicine a démontré que le THC réduit la viabilité des lignées de cellules souches humaines contenant le cancer hépatique, HCC (lignée cellulaire continue d’un carcinome hépatocellulaire du foie) et réduit la croissance.

Cancer du pancréas

20 Une étude publiée dans The American Journal of Cancer a déterminé que les récepteurs aux cannabinoïdes sont exprimés dans des lignées cellulaires et dans les biopsies tumorales pancréatiques humaines à des niveaux beaucoup plus élevés que dans le tissu pancréatique normal. Les résultats ont démontré que l’administration de cannabinoïdes induit l’apoptose. Ils ont également réduit la croissance des cellules tumorales qui inhibent la propagation de cellules tumorales pancréatiques.

Ce que dit La Ligue Nationale contre le Cancer :

Le cannabis est-il un médicament ?

Le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), principale substance euphorisante du cannabis, est parfois utilisé dans le traitement du cancer pour améliorer la qualité de vie du patient (douleur, manque d’appétit, nausées…). Les recherches ont en effet montré que le THC entraîne la mort des cellules du gliome humain (une tumeur cérébrale agressive) par apoptose (mort programmée).

L’apoptose est un processus dans lequel la cellule se détruit elle-même. Les cellules saines ne sont pas affectées. Le cannabidiol (CBD), deuxième cannabinoïde du cannabis, renforce apparemment cet effet.

Le THC semble aussi exercer une action anti-invasive. Cela signifie qu’il s’oppose à la prolifération des cellules cancéreuses vers les tissus voisins. Cette action peut être utile dans le cas de cancers très invasifs.

Substances cancérigènes

La fumée de cannabis contient dans une large mesure les mêmes substances cancérigènes que le tabac (hydrocarbures aromatiques, nitrosamines, aldéhydes, etc.), parfois en concentration plus forte.

En fumant du cannabis, on absorbe plus de monoxyde de carbone qu’en fumant du tabac.

On a montré que le cannabinoïde méthandamide synthétique intensifiait le développement des cellules du cancer du poumon.

Le cannabis peut guérir le cancer voici 20 études médicales.

2 réflexions au sujet de « Le cannabis pourrait guérir le cancer voici 20 études médicales. »

  1. SURVIVOR

    Epouse consommatrice régulière de cannabis depuis l’âge de 17 ans décédée d’un cancer du pancreas à 45 ans. Mangeait sainement et consommation très modérée d’alcool. Les paradis artificiels ne résolvent rien bien au contraire.

    Répondre
  2. Wahopie Macane

    Bonjour de Kanaky – 18/08/2017 –
    Avec un Homme -Caillou de Kanaky…..laissez le Kanak en Kanaky, utiliser le Cannabis.
    La Légalisation du Cannabis ne dépend pas de la France !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *