5 raisons scientifiques qui prouveraient que le monde n’est pas réel

de | 16 février 2015
le monde n'est pas réel

5 raisons scientifiques qui prouveraient que le monde n’est pas réel

Image crédit : pxabay

5 raisons scientifiques qui prouveraient que le monde n’est pas réel

Et si le monde dans lequel nous vivons n’était pas réel ? Le domaine de la physique est rempli de paradoxes que les scientifiques n’arrivent pas à éclaircir. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on aborde la physique quantique, selon laquelle il serait possible que notre univers ne soit qu’une projection d’un autre. ESM vous révèle les 5 raisons scientifiques qui remettront en question votre vision de la réalité…

5 raisons scientifiques qui prouveraient que le monde n’est pas réel :

1. L’univers détient une vitesse maximale

Suivant le réalisme physique : Albert Einstein a déduit que rien ne peut aller plus vite que la lumière se déplaçant dans le vide. Cela a toujours été considéré comme une constante universelle même si le pourquoi n’est pas très clair.

Aujourd’hui, la vitesse de la lumière est une constante parce que… c’est une constante et parce que la lumière n’est pas composée de choses simples. Répondre à la question « pourquoi les choses ne peuvent pas aller plus vite » par « parce que », n’est pas très acceptable. La lumière est moins rapide dans le verre ou dans l’eau mais lorsqu’elle se déplace dans le vide, il devient compliqué d’expliquer comment une onde peut vibrer dans rien. Il n’y a aucune base physique pour que la lumière puisse se mouvoir dans le vide spatial.

Selon le réalisme quantique : si notre monde physique est en fait une réalité virtuelle, il est le produit d’un traitement d’informations. Ces renseignements sont définies comme un choix parmi un groupe fini, ce qui veut dire que le traitement qui les modifie est aussi limité.

Effectivement, notre monde s’actualise selon un rythme défini. Les processeurs d’un super ordinateur peut s’actualiser 10 millions de milliards de fois par seconde et notre univers le fait des milliards de fois plus vite mais le principe reste le même. Etant donné qu’une image sur un écran est composée de pixels et possède un rythme d’actualisation, notre monde possède une longueur de Planck et un temps de Planck. Dans ce déroulement, la vitesse de la lumière est la plus rapide car le réseau ne peut pas transmettre quoi que ce soit plus vite qu’un pixel par cycle… par exemple.

2. Le monde n’est pas réel: Le temps est malléable

Suivant le réalisme physique : dans le paradoxe des jumeaux d’Einstein, l’un des deux voyageant sur une fusée proche de la vitesse de la lumière revient une année plus tard et retrouve son frère âgé de 80 ans. Aucun des deux ne savait que leur temps de référence s’écoulait différemment mais

la vie de l’un d’entre eux est presque terminée alors que l’autre vient de commencer. Cela semble impossible dans notre réalité objective mais le temps ralentit vraiment en ce qui concerne les particules dans les accélérateurs prévus à cet effet. Dans les années 1970, des scientifiques ont envoyé des montres atomiques dans des avions autour du monde pour prouver qu’elles affichaient l’heure plus lentement que celles qui restaient au sol. Mais comment le temps lui-même peut-il être modifié ?

Selon le réalisme quantique : une réalité virtuelle présuppose que le temps l’est aussi et qu’un cycle de traitement d’informations est représenté par une seconde (ou toute autre durée). Tous les passionnés de jeux vidéo savent que lorsque l’ordinateur est occupé, l’écran réagit plus lentement. De la même façon, le temps ralentit en fonction de la vitesse ou lorsque l’on se trouve près de corps très lourds (comme les trous noirs), suggérant que tout ceci est virtuel. Le jumeau sur la fusée n’a vieilli que d’un an car c’est tout ce que le système a pu traiter à cette allure.

5 raisons scientifiques qui prouveraient que le monde n’est pas réel suite :

3. L’espace se courbe

Suivant la réalité physique : si l’on se réfère à la théorie de la relativité d’Einstein, le Soleil garde la Terre en orbite en courbant l’espace autour d’elle. Mais comment l’espace lui-même peut-il se courber ? Par définition, l’espace peut se courber uniquement s’il existe dans un autre espace, ce qui est une régression infinie. Si la matière existe dans un espace vide, il est impossible pour ce vide de bouger (ou se courber).

Selon le réalisme quantique : un ordinateur oisif ne l’est jamais vraiment mais fait tourner un programme de « oisiveté », ce qui pourrait être la même chose pour notre univers. Dans l’effet Casimir, le vide exerce une pression comme celle de deux assiettes plates proches l’une de l’autre. La physique actuelle nous dit que des particules virtuelles apparaissent de nulle part pour créer cet effet mais en réalité quantique, le vide spatial est plein de traitements qui produisent le même effet. L’espace vu comme un réseau d’informations peut présenter un monde en 3 dimensions capable de se courber.

4. L’univers contient de la matière noire et de l’énergie sombre

Suivant le réalisme physique : la physique actuelle décrit la matière comme nous la voyons, mais l’univers possède aussi 5 fois plus de quelque chose, que l’on appelle matière noire.

Il peut être assimilé à un halo autour d’un trou noir situé au centre de notre galaxie qui maintient nos étoiles ensemble de manière plus étroite que ce que le permet leur gravité. Cette matière est invisible à nos yeux et ce n’est pas non plus de l’antimatière puisqu’elle ne possède pas de signature de rayons gamma. Ce n’est pas non plus un trou noir étant donné qu’il n’y existe pas d’effet de lentille gravitationnelle. Cependant, sans elle, les étoiles composant notre galaxie s’éloigneraient dans le chaos le plus total.

Aucune particule connue ne peut expliquer la présence de la matière noire. Des particules théoriques connues sous le nom de particules massives agissant faiblement ont été proposées, mais aucune n’a été réellement trouvée. De plus, 70 % de l’univers est composé d’énergie sombre et la physique ne peut pas l’expliquer non plus. Elle peut être comparée à une sorte de gravité négative, un effet qui se propage à travers l’espace qui repousse les choses et par conséquent participe à l’expansion de l’univers. Sa force n’a jamais réellement changé alors que quelque chose qui s’étend devrait logiquement s’affaiblir. Si cela était une propriété inhérente à l’espace, cela devrait augmenter au fur et à mesure que l’espace s’étend. Actuellement, personne ne sait vraiment ce que c’est.

Selon le réalisme quantique : si l’espace vide est représenté par une transmission d’informations « oisives », ce n’est pas rien, juste quelque chose qui dit que ce n’est rien. Et si cela s’étend, c’est que du nouvel espace est ajouté tout le temps. De nouveaux points de traitements, par définition, reçoivent mais ne renvoient rien pendant leur premier cycle. Ils absorbent mais n’émettent pas, exactement comme l’effet négatif que nous appelons l’énergie sombre.

Si du nouvel espace est ajouté de manière constante, l’effet ne changera pas en fonction du temps, donc l’énergie sombre est créée par la création d’espace. Ce modèle attribue également de la matière sombre à la lumière en orbite autour d’un trou noir. Cela est représenté par un halo car la lumière trop proche d’un trou noir est attirée dedans et la lumière plus éloignée peut s’échapper de l’orbite. Le réalisme quantique stipule qu’acune particule ne sera jamais trouvée pour déchiffrer la matière noire et l’énergie sombre.

5. Le phénomène d’intrication quantique existe

Suivant le réalisme physique : si un atome de césium relâche 2 photons dans des directions opposées, la théorie quantique les « emmêle ». De cette manière, si l’un d’entre eux tournoie vers le haut, l’autre tournoiera vers le bas. Mais si l’un se déplace de manière aléatoire, comment l’autre fait exactement la même chose inversement, à n’importe quelle distance ? D’après Einstein, la découverte qui mesure l’intensité de tournoiement d’un photon et qui définit instantanément le tournoiement de l’autre n’importe où dans l’univers est une action étrange. Le test de ce phénomène a été réalisé à travers l’une des expériences les plus précautionneuses qui soient, considéré comme le test ultime de notre réalité. Encore une fois, la théorie quantique avait raison.

Examiner un photon emmêlé causait le même mouvement de tournoiement au photon opposé, même s’il était trop loin pour qu’un signal se déplaçant à la vitesse de la lumière puisse les connecter. La Nature pourrait conserver ce mouvement en créant un photon vers le haut et un vers le bas dès le début mais c’est apparemment trop compliqué. Elle laisse donc les photons tourner à leur façon, selon leur direction aléatoire et lorsque l’un est mesuré, cela rend l’autre automatiquement opposé, même si c’est impossible physiquement parlant.

Selon le réalisme quantique : deux photons s’emmêlent lorsque leurs programmes respectifs fusionnent pour se rendre vers deux points conjointement. Si l’un des programmes tourne vers le haut et l’autre vers le bas, leur fusion déplace deux pixels, peu importe où ils se trouvent.

Cette réallocation de code ignore la distance puisque le processeur n’a pas besoin d’aller sur le pixel pour le modifier, même pour un écran aussi grand que notre univers. Le modèle standard de physique implique 61 particules fondamentales avec une masse et une charge bien définies. Si tout cela était une machine, quelqu’un devrait définir à la main deux douzaines de boutons juste pour l’allumer. Elle nécessiterait également 5 champs invisibles pour faire apparaître 14 particules virtuelles avec 16 charges différentes pour fonctionner. Même après tout cela, le modèle standard ne peut pas expliquer la gravité, la stabilité des protons, l’antimatière, les quarks, la masse des neutrinos ou encore les problèmes liés au caractère aléatoire de la physique quantique. Aucune particule ne peut expliquer l’énergie sombre ou la matière noire qui compose la plupart de notre univers.

Ces réflexions nous ont mis le cerveau en ébullition ! Ces théories scientifiques suggèrent donc qu’il est tout à fait possible que vous soyez actuellement en train de vivre dans un monde virtuel.

A la rédaction, certains trouvent ça fascinant tandis que d’autres sont plutôt effrayés par une telle hypothèse. Le mieux est encore de regarder la trilogie Matrix pour digérer tout ça :D. Pensez-vous qu’un jour, les scientifiques pourront percer tous les mystères de notre univers ?

Source englue dans l’article.

Claire C.

Après 5 raisons scientifiques qui prouveraient que le monde n’est pas réel voir aussi:

21 réflexions au sujet de « 5 raisons scientifiques qui prouveraient que le monde n’est pas réel »

  1. Pierre CATELIN

    Bonjour Claire,
    Est-ce que vous connaissez le livre « Simulacron 3 » de Daniel F. Galouye ?
    C’est un ouvrage de science-fiction qui joue avec l’idée que notre monde est virtuel.
    Il a été adapté au cinéma sous le titre « The thirteenth Floor » (en français « Passé Virtuel »).
    Je profite de l’occasion pour vous remercier (et vous féliciter) pour les articles que vous et vos collègues publiez sur ce site…
    Amicalement,
    Pierre.

    Répondre
    1. Lena Van Hoorick

      Nikolas Tesla a parlé de neutrinos qui feraient partie de la matière sombre. Quand on pense à l’univers, c’est en vibrations qu’il faut penser disait-il…Qu’en pensez-vous?

      Répondre
  2. Antonin Royannais

    Bullshit et sophismes….

    S’il vous plait… renseignez vous. l’expérience des jumeaux et celle des horloges atomiques sont les mêmes et ne sont en AUCUN cas un paradoxe !!!!
    Oui la vitesse influe sur le temps. ça ne prouve pas que le temps est faux. C’est une question de référentiel… A un moment faut accepter les lois de la physique.
    En plus vous vous contredisez dans votre article. Vous parlez de choses qui ne peuvent pas aller plus vite que la « vitesse de procession » de l’univers (qui est une connerie fini sans fondement) puis de transfères d’informations instantané.

    Répondre
    1. Olendur

      Le temps est un construction de l’esprit, les sages grecs avaient déjà raison.
      L’Humanité tourne sur elle-même dans un cycle trop grand pour notre perception étriqué de la réalité.
      Les gens qui ont frôlé la mort et qui ont revécu toute leur existence terrestre en un instant on franchit cette barrière à un moment donné.
      D’autre y parviennent avec les voyages astraux et tous ces gens la peuvent vous confirmer que la « réalité » n’est pas ce qu’elle semble être.
      L’esprit est la prison de la Conscience.

      Répondre
    2. Bruno Corsico

      Alors je me pose comme une maniere d’informé les gens et donc vous qu’a l’heure actuel il est IMPOSSIBLE de s’avoir si l’univers est bien réel , pour la simple raison que pour pouvoir avoir des infos crédible de sources sure il faudrais être à L EXTERIEUR de cette UNIVERS pour constater les éffets sz tout types .
      Ok c’est FOU ce que je dis , alors projetons nous dans une BASE tres SIMPLE un BOCAL avec de L EAU , vous,moi, je suis dans le BOCAL , à l’intérieur de ce bocal je vie ma vie ( comme par exemple un poisson dedans) et mon monde comme tout élement naturel , et j’arrive à entrevoir une partie de léxterieur du Bocal et j’éssaye de comprendre les bases de mon monde ( BOCAL ) et des % de mon éxterieur du bocal
      Donc la quéstion est simple , COMMENT S AVOIR SI NOTRE MONDE EST REEL SI NOUS NE SOMMES PAS CAPABLE D ETUDIER CONVENABLEMENT CELUI SI D4UN AUTRE VISU DE VU PLUS COOERENT , voila

      et HOP juste avec ça j’ai prie NOBEL , pauvre chercheurs à éssayer de comprendre l’impossible!

      Répondre
  3. Billotte

    J’aime beaucoup la définition de l’anti-matière d’Exrayat , et d’autres : si je dis anti-matière , je n’ai rien nommé , comme si je disaais je suis anti-clérical …je n’ai pas dit ce que je suis , par contre pour l’anti- matière l’on sait qu’elle est capable de mémorisation , d’ action , de reflexion , et d’amorisation , car dans sa substance même des masses peuvent s’attire et se pepousser ! Cet anti- matière est dans l’univers , mais constitue notre corps , si je me soviens dans l’electron dont on ne peux voir que les traces , mais jamais sa masse ….pour finir , ce qui est capable d’action , de reflexion , de mémorisation , d’ amorisation…Je viens de nommer l’Esprit

    Livres coonus L’esprit cet inconnu // Mort ou es ta victoire

    Répondre
    1. Angelo

      L’avis de ma conscience en toute simplicité, selon le type même du penseur qui recherche sur la non matière , dans d’autres dimensions le temps est arrêté au maintenant infini .

      Répondre
  4. duret

    Bonjour à tous/tes , je pense que les scientifiques comprendront l’Univers quand ils ne chercheront plus avec leurs tètes , mais avec leurs Cœurs . merci Namasté.

    Répondre
  5. SIMON

    Il est très facile de montrer que nos représentations du Monde Réel dépendent de notre façon de l’imaginer.
    Ceci tient en particulier à ce que notre cerveau hiérarchise nos informations en « niveaux synchroniques » différents, et qu’il faut sans cesse des « sauts diachroniques » d’un niveau à l’autre.
    Les conséquences les plus immédiates de cette organisation du cerveau sont :
    – Le principe d’incertitude d’Heisenberg : voir ici http ://www.entropologie.fr/2014/07/le-principe-d-incertitude-d-heisenberg-sans-les-maths.html
    – L’existence d’une vitesse limite : voir ici http ://www.entropologie.fr/2014/07/relativite-du-temps-vitesse-limite.html

    Répondre
  6. pallasonic

    Ah d’accord… donc si je chope un cancer j’ai pas a m’en faire, ca sera un cancer virtuel. D’accord… cool, je vais me grillé une petite clope alors. Question, vu que mon Alfa Roméo est virtuelle, est-ce que je peux demander que l’on me rembourse? ok je sors.
    Bonne nuit a l’asile.

    Répondre
    1. Jade

      Pouah je viens de tomber sur ça par hasard, et franchement j’ai pas pue m’empêcher de rire quand j’ai vue ton commentaire, franchement, 💯 d’accord avec toi

      Répondre
  7. Juniper

    déjà le 1er point démontre une méconnaissance, de grosses lacunes en physique …
    en effet, une onde ne peut se déplacer sans support … mais la lumière n’est pas une onde … la lumière est composée de photons, qui sont des particules … et oui on peut faire l’erreur car la lumière se comporte parfois comme une onde, parfois comme un corpuscule … en fait toute particule est à la fois une onde et une particule … la dualité onde/corpuscule … pourquoi on ne peut dépasser la vitesse de la lumière dans le vide? parce qu’un photon a une masse nulle donc rien ne peut aller + vite qu’un objet qui n’a pas de masse … (parce que E = M.C² … )
    mais c’est encore inexacte … en fait pour un photon, le temps et l’espace n’existe pas … je ferais pas la démonstration parce que c’est long et fastidieux et qu’ici, on a pas possibilité d’interagir en direct avec les gens et on peut pas faire de schéma etc…
    mais c’est que ces limitations m’intriguent … on impose des limitations en informatique pour éviter d’exploser la mémoire, pour que la machine puisse être performante, pour éviter des bugs etc… mais c’est un peu « qui de la poule ou de l’oeuf était là le 1er » … on invente l’informatique en fonction du monde qui nous entoure ou est-ce le fait d’inventer l’informatique, la programmation etc… n’est-il pas une preuve que quelqu’un est à l’origine du même processus pour notre Univers qui serait qu’une simulation informatique?

    Répondre
  8. Juniper

    « L’univers contient de la matière noire et de l’énergie sombre »
    non!!! on le suppose parce qu’on peut pas expliquer autrement … en fait si, on peut l’expliquer autrement et tout simplement, avec la théorie des Univers Jumeaux, tout s’explique simplement et pas besoin des rustines comme la matière noire ou l’énergie sombre qui foutraient un sale coup à la physique moderne (qui est en crise mais refuse de l’admettre, trop d’argent en jeu? des réputations seraient brisées? des années de travaux à jeter à la poubelle? la supercherie dévoilée au grand jour et ces escrocs de scientifiques de la communauté qui devraient rendre des comptes … impensable qu’on admette cette théorie qui semble pourtant coller + à la réalité que leur fumisterie)

    Répondre
  9. Juniper

    même pas vous pensez à dire que notre réalité n’est qu’une réalité de perceptions … ce n’est que notre cerveau qui interprète le monde réel, les données qu’il reçoit du monde extérieur à l’aide d’organes sensitifs … penser à l’Univers, ça veut dire qu’il est contenu entièrement dans notre petite boîte crânienne …

    Répondre
  10. Yolaine

    J’y crois de plus en plus, pour moi ce monde n’est qu’une projection et ce ne serait pas étonnant sachant que tout n’est qu’énergie. 🙂 Ce monde est très complexe et a été créé selon un ordre mathématique bien spécifique et quand on sait comment fonctionne notre corps, on a presque l’impression d’être des machines, des ordinateurs. ^^
    Je pense qu’il faudrait revoir toutes nos croyances car je pense aussi que quelque chose de plus complexe existe, quelque chose que la plupart des gens appelleraient de la science fiction mais qui est pourtant bien réelle. 🙂

    Répondre
  11. aouimonsieur

    Article mal construit , vous n’avez pas compris , le principe de relativité , pour ce qui est des jumeaux de langevin et non d’einstein , pour le jumeaux qui part dans la fusée le temps de ralenti pas, pour lui 1 seconde reste 1 seconde, cest juste son temps propre qui se désynchronisé de celui de son frère car leur vitesse ont changée , mais en aucun cas le temps ralenti , la relativité dit juste qu’il y a d’autant de temps propre qu’il y a d’observateur , en gros nous avons tous notre temps propre , sur terre nos vitesses sont les même nous ne le voyons pas , si nous changeons de referentiel et accelerons dans un mouvement rectiligne et unoforme a une vitesse proche de celle de la lumiere nos temps se sépare mais pour chacun 1 seconde est 1 seconde le temps ne ralenti pas seul nos vitesses ont changées , et modifie nos temps propre les un par rapport aux autres ,le temps lui est toujour le meme . le temps ne change pas sa façon d’être le temps au cour du temps il est invariant.

    Répondre
  12. POL

     » La lumière est moins rapide dans le verre ou dans l’eau mais lorsqu’elle se déplace dans le vide, il devient compliqué d’expliquer comment une onde peut vibrer dans rien. Il n’y a aucune base physique pour que la lumière puisse se mouvoir dans le vide spatial. »

    En simplifiant beaucoup, un photon (Coucou Einstein) est un quantum lumineux (coucou Planck), qui présente une dualité onde-particule (coucou Huygens & Newton), mais le concept est extensible partout et à toutes fréquences (coucou de Broglie)….

    Contrairement aux ondes sonores ayant une existence physique, tangible, l’onde électromagnétique n’existe pas, c’est juste un modèle ondulatoire du rayonnement électromagnétique réel (coucou Maxwell), donc une représentation n’a pas besoin de support pour se propager, et on pourrait aussi bien la remplacer par un modèle corpusculaire, le photon.
    Il faudrait aussi faire coucou à Lorentz et Poincaré sans qui les autres auraient été aux fraises…

    POL

    Répondre
  13. reflexe

    Le faite que vous aviez pensez que le monde est non réel prouve que vous êtes réel,si j’étais le créateur d’ une telle simulation ou un hologramme je penserai a faire un programme pour que vous ne poserai pas c’est questions

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *