Rien n’est solide & tout est énergie : des scientifiques expliquent le monde de la physique quantique

de | 28 juin 2016

physique quantique

Image crédit : Energy in your hand

Rien n’est solide & tout est énergie : des scientifiques expliquent le monde de la physique quantique

Ce sujet a déjà été abordé maintes et maintes fois, mais on n’insiste pas suffisamment. Le monde de la physique quantique est quelque chose de mystérieux, qui met en lumière la vérité sur notre monde d’une façon qui remet en question le système en place des connaissances acceptées.

Ce que nous percevons comme notre monde matériel physique, n’est pas du tout physique ou matériel, en fait, il en est très loin. Cela a été prouvé à plusieurs reprises par des physiciens lauréats du Prix Nobel (parmi de nombreux autres scientifiques du monde entier), l’un d’entre eux étant Niels Bohr, physicien danois qui a largement contribué à comprendre la structure atomique et la théorie quantique.

« Si la mécanique quantique ne vous a pas encore profondément choqué, alors vous ne l’avez pas encore comprise. Tout ce que nous appelons réel est fait de choses qui ne peuvent pas être considérées comme étant réelles. » – Niels Bohr

Au début du XIXe siècle, des physiciens ont commencé à examiner la relation entre l’énergie et la structure de la matière. Ce faisant, la croyance qu’un univers matériel newtonien physique qui était au cœur même des connaissances scientifiques a été abandonnée, et a été remplacée par la prise de conscience que la matière n’est qu’une illusion. Les scientifiques ont commencé à reconnaître que tout est énergie dans l’univers.

« Malgré le succès empirique inégalé de la théorie quantique, la suggestion même qu’elle puisse être véridique en tant que description de la nature est encore accueillie avec cynisme, incompréhension et même colère. (T. Folger, « Quantum Shmantum », Discover 22:37-43, 2001) »

Les physiciens quantiques ont découvert que les atomes physiques sont constitués de tourbillons d’énergie qui tournent et vibrent constamment, chacun irradiant sa propre signature énergétique unique. Par conséquent, si nous voulons vraiment nous observer et découvrir ce que nous sommes, nous sommes vraiment des êtres d’énergie et de vibration, irradiant notre propre signature énergétique unique – c’est un fait et c’est ce que la physique quantique nous a montré maintes et maintes fois.

Nous sommes beaucoup plus que ce que nous percevons, et il est temps que nous commencions à nous voir dans cette lumière. Si vous observiez la composition d’un atome au microscope, vous verriez un petit vortex invisible qui ressemble à une tornade, avec un certain nombre de petits tourbillons d’énergie infiniment petits appelés quarks et photons. Ce sont eux qui constituent la structure de l’atome. Si vous observiez la structure de l’atome de plus en plus près, vous ne verriez rien, vous observeriez un vide physique. L’atome n’a pas de structure physique, nous n’avons pas de structure physique, les choses physiques n’ont aucune structure physique ! Les atomes sont faits d’énergie invisible, pas de matière tangible.

« Prenez-sur vous, et acceptez la conclusion incontestable. L’univers est immatériel-mental et spirituel » (1) – Richard Conn Henry, professeur de physique et d’astronomie à l’Université Johns Hopkins (citation tirée de« l’univers mental »)

C’est un vrai casse tête, n’est-ce pas ?

Notre expérience nous dit que notre réalité est composée de choses matérielles physiques, et que notre monde existe indépendamment de manière objective. La révélation que l’univers n’est pas un ensemble d’éléments physiques, comme suggéré par la physique newtonienne, mais qui vient plutôt d’un enchevêtrement holistique d’ondes immatérielles provenant des travaux d’Albert Einstein, Max Planck, et Werner Heisenberg, entre autres. (0)

Physique

Le rôle de la conscience dans la mécanique quantique

Que veut dire « notre réalité matérielle physique n’est pas vraiment physique » ? Cela pourrait signifier un certain nombre de choses, et de concepts qui ne peuvent pas être explorés si les scientifiques restent dans les limites du monde perçu existant, le monde que nous voyons. Comme aurait déclaré Nikola Tesla :

« Le jour où la science commencera à étudier les phénomènes non physiques, elle fera plus de progrès en une décennie que dans tous les siècles précédents de son existence. »

Heureusement, de nombreux scientifiques ont déjà sauté le pas, et ont déjà remis en question la signification et les conséquences de ce que nous avons découvert avec la physique quantique. L’une de ces révélations potentielles est que « l’observateur crée la réalité. »

« Une conclusion fondamentale de la nouvelle physique reconnaît également que l’observateur crée la réalité. En tant qu’observateurs, nous sommes personnellement impliqués dans la création de notre propre réalité. Les physiciens sont obligés d’admettre que l’univers est une construction «mentale».

Le physicien pionnier Sir James Jeans a écrit :

« Le flux de la connaissance se dirige vers une réalité non mécanique ; l’univers commence à ressembler davantage à une grande pensée plutôt qu’à une grande machine. L’esprit ne semble plus être un intrus accidentel dans le domaine de la matière, mais plutôt un créateur et un gouverneur du royaume de la matière. (R. C. Henry, «l’univers mental »; Nature 436: 29, 2005)

Un bon exemple qui illustre le rôle de la conscience dans le monde matériel physique est l’expérience des fentes de Young. Cette expérience a été utilisée à plusieurs reprises pour explorer le rôle de la conscience dans la formation de la nature de la réalité physique. (2)

Un système optique à double fente a été utilisé pour tester le rôle possible de la conscience dans l’effondrement de la fonction des ondes quantiques. L’intensité de la figure d’interférence est issue du double effet de la diffraction par une seule fente et des interférences par N fentes…Le rapport de la double fente de la puissance spectrale de la figure d’interférence à son unique fente spectrale de puissance était censé diminuer lorsque l’attention était portée sur la double fente double par rapport à quand on l’éloignait. L’étude a révélé que les facteurs associés à la conscience, comme la méditation, l’expérience, les marqueurs électrocorticaux de l’attention et les facteurs psychologiques comme l’ouverture et l’absorption, corrélaient de façon prévisible avec des perturbations dans le motif d’interférence à double fente. (2)

Ce n’est que le début, j’ai déjà rédigé un autre article qui contient davantage d’informations sur le rôle de la conscience et de notre montre matériel physique : 10 études scientifiques qui démontrent que la conscience peut modifier notre monde matériel physique 

En quoi cela est-il important?

Ces informations ont pour but de nous réveiller et de réaliser que nous sommes tous faits d’énergie, irradiant notre propre signature énergétique unique. Les sentiments, les pensées et les émotions jouent un rôle vital, la physique quantique nous aide à voir l’importance de la façon dont nous nous sentons tous. Si nous sommes tous dans un état d’amour paisible à l’intérieur, cela aura forcément un impact sur le monde qui nous entoure, et influencera également la façon dont les autres se sentent.

« Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en terme d’énergie, de fréquence et de vibration. » – Nikola Tesla

Des études ont montré que les émotions positives et travailler à partir d’un endroit calme en soi peut conduire à une expérience très différente pour la personne émettant ces émotions et pour ceux qui les entourent. À notre niveau subatomique, la fréquence de vibration change t-elle la manifestation de la réalité physique ? Si oui, de quelle manière ? Nous savons que lorsqu’un atome change son état, il absorbe ou émet des fréquences électromagnétiques, qui sont responsables de l’évolution de son état. Est-ce que les différents états d’émotion, de perception et sentiments se traduisent par différentes fréquences électromagnétiques ? Oui ! Cela a été prouvé. (3)

Voici une superbe vidéo sur ce que j’essaie de faire comprendre ici. Nous sommes tous reliés.


« L’espace n’est qu’une construction qui donne l’illusion qu’il y a des objets séparés. » Dr Quantum (source)

Sources:

(1) http://henry.pha.jhu.edu/The.mental.Universe.pdf

(2) http://media.noetic.org/uploads/files/PhysicsEssays-Radin-DoubleSlit-2012.pdf

(3)http://www.heartmath.org/research/research-publications/energetic-heart-bioelectromagnetic-communication-within-and-between-people.html

communities.washinghttp://media.noetic.org/uploads/files/PhysicsEssays-Radin-DoubleSlit-2012.pdftontimes.com/neighborhood/energy-harnassed/2012/sep/30/secrets-universe-unlocked/

Claire C.

6 réflexions au sujet de « Rien n’est solide & tout est énergie : des scientifiques expliquent le monde de la physique quantique »

  1. Loïc

    Alors je ne suis pas un expert en quantique, cependant j’ai l’impression qu’il y a quelques raccourcis qui sont un peu litigieux. Le regard ne crée pas la réalité mais détermine une potentialité pré-existante, cela a été vu par la dualité onde/particule pour les photons. L’exercice de pensé du chat de Schrodinger illustre tout à fait le concept, c’est en ce sens que l’on parlera d’onde de probabilité. De façon plus avancé cela implique que l’on peut déterminer la localité d’une particule mais pas sa vitesse ou inversement. Du coup unir la classique et la quantique est pour le moment impossible puisque l’une est juste l’autre est probabiliste ce qui n’empêche pas d’avoir des résultats plus précis avec la quantique dans certains domaines. En effet à l’échelle du nano la mathématique quantique est efficace alors que la classique non, d’ailleurs elle a été inventé à cette fin, et inversement en macro la classique est efficace alors que la quantique non.

    Peut on dire que tout est énergie, à priori oui puisque tout mouvement est énergie et sans mouvement il n’y a pas de vie (donc énergie d’un point de vu calorique). Cependant, les microscopes à effet tunnel permettent de visualiser la structure atomique qui elle est bien physique. Les seules manifestations quantiques actuellement observables à l’échelle macro sont celles de la supraconductivité (en gros on parvient à modifier le comportement des electrons en onde). Il y aussi celle de la superposition quantique (celle de Schrodinger donc) qui a été rendu observable en labo me semble t il, il y a quelques années de cela. La pleine maitrise de l’intrication quantique permettra certainement de grosses avancées technologiques dans un futur proche. La quantique est présente un peu partout dans notre environnement avec les transistors par exemple.

    Concernant le champs magnétique du coeur, c’est vraiment physique, c’est en cela que l’on peut le reboot avec un défibrillateur. Comme dit je ne suis pas expert, loin de là, cependant le terrain est glissant entre croyance et factuel, surtout qu’il est impossible de s’approprier une mathématique probabiliste puisqu’en temps que telle, elle échappe à tout modèle de représentation mental).

    Pour plus de renseignements sur le sujet il y a les conférences de l’espace des sciences de Rennes sur youtube qui est une véritable mine d’or.

    Répondre
  2. Alan

    Vous confondez notre monde physique avec l’étude de l’infiniement petit. Ce n’est pas pasque l’observateur a une incidence lors de l’expérience des fentes de Young qu’il pourra déterminer la position d’un ballon de foot sur un terrain !

    Répondre
  3. Thrax

    « Le rapport de la double fente de la puissance spectrale de la figure d’interférence à son unique fente spectrale de puissance était censé diminuer lorsque l’attention était portée sur la double fente double par rapport à quand on l’éloignait. L’étude a révélé que les facteurs associés à la conscience, comme la méditation, l’expérience, les marqueurs électrocorticaux de l’attention et les facteurs psychologiques comme l’ouverture et l’absorption, corrélaient de façon prévisible avec des perturbations dans le motif d’interférence à double fente.  »

    Ces phrases sont complètement fausses.

    Rien à voir avec la conscience… ou avec l’attention d’un spectateur.

    L’expérience de la double fente met en évidence les propriétés quantique des photons. Leur dualité onde/corpuscule.
    Cependant, si cette effet s’arrête ce n’est pas parce qu’il y un « être conscient » mais bien parce qu’il y a une mesure.

    Pour mesurer ce phénomène quantique il faut des condition très strictes. Or pour savoir dans laquelle des deux fentes passe la lumière, il faut placer un capteur au niveau des fentes, qui va interagir avec le photon et rompre ces conditions. Cette mesure va forcer un « état » plutôt qu’un autre et la réduction du paquet d’onde (d’où la disparition des raies de lumière projetées).

    L’expérience des raies de lumière est très simple à reproduire. En revanche vous pouvez toujours essayer de vous concentrer comme des tordus vous n’arriverez pas à stopper le phénomène.

    Je vous conseil de vous renseigner sur le phénomène avec sérieux avant de tenter des interprétations de ce que vous CROYEZ avoir compris….

    https://groups.lal.in2p3.fr/simulations-pour-cours-de-physique/2015/06/08/optique-interferentielle-et-geometrique/

    Vous ne comprenez toujours rien ? Lisez toutes les sources.

    Toujours pas ? Alors comment osez vous émettre des interprétations de ce genre sans même rechercher ce qu’en disent réellement les scientifiques

    Répondre
  4. Jean-Louis latsague

    Voila une belle démonstration de blocage mental ! Merci de m’avoir fait autant rire, les expériences ne sont pas toutes connues. D’ailleurs : ce qui existe n’est pas forcément connu, ce qui est connu n’est obligatoirement démontré, ce qui n’est pas démontré n’est pas systématiquement faux. Si vous aimez les défis, voila de quoi combler vos voeux : déclaration à démonter dans un cadre scientifique !
    J’aime beaucoup ceux qui donnent des leçons quand ils ne sont pas capables de s’exprimer clairement sans erreurs, parfois grossières, démonstration de la tentative de chacun de s’approprier quelque chose d’inconnu avec des moyens qui lui sont bien étrangers. Je comprends que cela puisse déranger, la psycho-rigidité peut s’éduquer, ne soyez pas drastiques avec vous-mêmes. Et surtout pas avec les autres, évidemment.
    Bonne route sur ces chemins de découvertes, de vous -mêmes en 1er lieu. C’est là probablement qu’on va bientôt rencontrer les plus grandes découvertes, et pour certaines, des RE-découvertes …

    Répondre
  5. Salim

    Le « vous verrez un tourbillon invisible » m’a beaucoup fait rire. Mais sinon bravo! C’est l’un des pires articles que j’ai lu sur le sujet: fausses informations, citations lancées au hasard pour étayer vos propos, explication inutilement complexifiée et j’en passe. Bref je suis seulement un élève de Terminale passionné par le sujet et je suis choqué. Je n’ose même pas imaginer la réaction des spécialistes à la lecture de cet article 🙂
    Je veillerai à déconseiller votre site à mes proches. Vérifiez vos sources la prochaine fois les amis. Bonne continuation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *