Recette bouddhiste de 5 000 ans pour la santé

de | 12 février 2015

Recette bouddhiste de 5 000 ans pour la santé

Recette bouddhiste

Cette ancienne recette d’un pharmacien a été découverte en 1972 dans un monastère bouddhiste dans les montagnes du Tibet. On estime que la recette date d’il y a 5 000 ans.

PRÉPARATION : ajoutez 350 grammes d’ail écrasé dans un bocal en verre. Versez dessus 220-250 grammes d’alcool à 95-96°, de rhum ou autre spiritueux.

ATTENTION : l’alcool ne doit pas contenir d’autres substances, telles que le chlorure de benzalkonium ou le méthanol. Fermez le bocal hermétiquement et placez-le réfrigérateur pendant 10 jours.

Au 11ème jour, filtrez le mélange à l’aide d’une passoire très fine. Versez le liquide obtenu dans le même bocal et placez-le encore 2 jours au réfrigérateur.

Recette bouddhiste TRAITEMENT:

Après ces deux jours, le remède est prêt à être utilisé (les gouttes peuvent être prises avec du lait ou de l’eau avant de commencer à manger), comme suit :

Nombre de gouttes par jours

Le premier jour  1 goutte le matin, 2 le midi, 3 le soir;

 le » jour2″ c’est 4, 5 et 6 gouttes

et ainsi de suite jusqu’à atteindre 25 gouttes 3 fois par jour, et finir le flacon.

Ce traitement ne doit être répété qu’une fois tous les 5 ans !

il est sans doute utile de préciser que la prise de ce détoxifiant une fois tous les 5 ans évite l’addiction alcoolique, étant évident qu’à part ce remède la consommation d’alcool est = à zéro!

Cette recette bouddhiste est préconisé pour :

Infarctus du myocarde ; Artériosclérose ;  Sinusite ;  Hypertension ;  Les maladies pulmonaires ;  L’arthrite et les rhumatismes ;  Divers troubles de la vue et auditifs ;  Impuissance ;  Manque d’appétit ;  Gastrite ;  Ulcères d’estomac et hémorroïdes ;  Nettoie les graisses et les calculs du corps (reins, vésicule biliaire) ;  Améliore le métabolisme et donc tous les vaisseaux sanguins redeviennent élastiques ;  Dissout les caillots sanguins ;  Régule le poids corporel.

Et peut-être le plus important : ce remède absorberait toutes les tumeurs internes et externes !

On peut rajouter pour les sceptiques que 5000 ans est une estimation, non un fait avéré, et que le nom de « recette bouddhiste » vient du fait qu’elle a été retrouvée dans un monastère bouddhiste.

Source

À propos de l’Auteure et traductrice : Claire C.

J’ai rejoint http://www‌.espritsci‌encemetaph‌ysiques.fr/ en 2014. Plus le temps passe et plus ce qui se passe sur notre planète m’interpelle, j’ai donc voulu apporter ma contribution pour essayer de faire changer les choses. Depuis que je travaille pour Esprit Science Métaphysiques , j’ai eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir faire évoluer la conscience des autres.

Après Recette bouddhiste de 5 000 ans pour la santé

13 réflexions au sujet de « Recette bouddhiste de 5 000 ans pour la santé »

  1. Yannick

    Intéressant. Et j’ai pas mal de gousses d’ail que je pourrais utiliser qui me viennent d’un panier bio. Mais où trouver une boisson alcoolisée à 95-96° ? Je savais même pas que ça existait ! Est-ce qu’il n’y a pas erreur, quand même, sur ce point ?

    Répondre
  2. superdoc

    pour la potion magique….je sais pas….ce qui est sur c’est qu’avec une telle concoction 1-t’es bourré toute la journée et 2- tu fouettes du bec ………on comprend mieux les boudhistes du coup…….oups !!

    Répondre
  3. chontso chontso

    voilà pourquoi j’aime les bouddhistes : ils ont tout compris de l’univers … y compris la décoction d’ail
    Est ce que c’est efficace contre les vampires ?

    Répondre
  4. colocci jean luc

    intéressant mais n’est ce pas dangereux pour les dépendants alcooliques?

    Répondre
  5. AL Nau nyme

    Je croyais que les bouddhistes ne mangeaient justement pas l’ail parce que c’était impur à l’esprit comme ça amenait la colère et augmentait la libido…

    Répondre
    1. Xy

      Ceci est vrai pour les bouddhistes chinois, l’ail, l’oignon, l’échalote, la ciboulette, la ciboule de Chine, le poireau et l’alcool leurs sont proscrits (pour les pratiquants ayant manifesté sa volonté, mais pas pour les croyants bouddhistes). Mais je ne sais pas si cela s’applique pour les bouddhistes tibétains et bouddhistes mongoliens. Il existe différentes « branches » dans le bouddhisme chinois et elles ont parfois leur propre vision des choses, prenons cet exemple, dans certaine « branche », l’ail et d’alcool sont tolérés seulement s’ils sont consommés comme des ingrédients d’une remède, autrement dit ils les consomment pour les rôles curateurs de l’ail et d’alcool dans le cas de soin, mais avec modération.

      Répondre
  6. nadon

    oui j’aimerais savoir, aussi comme Colocci j-l, pour les dependants alcooliques.

    Répondre
  7. jeclaude33

    Je ne savais pas que le réfrigérateur avait été inventé il y a plus de 5000 ans!

    Répondre
  8. Schmol sonja

    L alcohol tu trouveras en pharmacie.
    J’ai fini la préparation et suis entrain de le consommer. Vu que l’ail est un très puissant nettoyant je suis confiant que le corps profite de cette petite cure puissante.

    Répondre
  9. savidge

    bonjour
    question bête
    faut il enlever la partie verte?de la gousse
    j’ai un doute
    cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *