Ce que nous montre l’enchaînement des éléments naturels de ce mois de mars

de | 20 mars 2015

Texte par Olivia Zeitline

En ce mois de mars 2015, les éléments naturels s’enchaînent entre l’équinoxe, la marée du siècle, les éruptions solaires, les aurores boréales et, dans le ciel, le carré Uranus Pluton.

éléments naturels (1)

Cette conjonction rarissime crée un déchaînement d’émotions dans nos organismes et le message est clair, déchaînons nous à enlever nos chaînes. Posons nos intentions de renouveau et balayons nos vieux schémas pour avancer vers de nouveaux hémisphères.

A l’équinoxe, le soleil change d’hémisphère céleste, il change de bord, vire de coté. L’équinoxe est un passage, le franchissement d’une frontière symbolique qui arrive deux fois pas an. De l’été à l’automne on passe de ce qui illumine aux profondeurs de nos racines et donc du conscient à l’inconscient. De l’hiver au printemps on met en lumière, on passe de l’inconscient au conscient.  L’équinoxe est un point d’intersection. C’est donc naturellement l’une des meilleures périodes de l’année pour faire remonter à la surface ce qui est enfoui et qui doit être transformé, transmuté. Et cela peut faire bizarre, voire même peur, car remontent de nos profondeurs des émotions cachées qu’on préférerait souvent ne pas voir mais qui sont à libérer.

Le 20 mars 2015, l’équinoxe entraîne en même temps la grande marée du siècle car les forces d’attraction de la Lune et du Soleil se conjuguent pour donner naissance à un phénomène astronomique, mathématique, une marée au coefficient atteignant les maximum dite du «siècle» qui revient en général tous les 18 ans. C’est l’océan qui nous montre l’exemple du grand nettoyage, qui passe un coup de propre sur nos littoraux, nos côtes, les os de notre cage thoracique et nous appelle à un nouveau souffle.

Tout ça est en plus accentué par la conjonctions des planètes et le carré Uranus Pluton. Comme nous sommes une partie d’un immense être vivant, nous sommes tous interconnectés les uns aux autres. Ainsi comme la Lune a une influence sur les marées, les planètes ont des effets sur nos ressentis. Un carré en astrologie est une rencontre entre deux forces puissantes. En ce moment, il s’agit de Pluton qui représente la transmutation extrême et d’Uranus dans son aspect de le faire maintenant. Donc accrochez-vous si ça secoue dans vos vies c’est normal car nous sommes carrément dans une période de turbulences célestes qui secouent. Le changement est imminent et tout ce qui n’a pas été nettoyé va fuire par tous les trous.

éléments naturels (3)

La très forte éruption solaire du 11 mars 2015 qui a eu un effet sur certains réseaux de télécommunication, nous montre symboliquement la voie du repli sur nous mêmes pour aller voir en nous et non à l’extérieur ce qui est à transformer. On a pu aussi observer des aurores boréales en France le 17 mars ce qui n’était pas arrivé depuis onze ans. Ces phénomènes lumineux étaient décrits par des peuples anciens comme le jour remplaçant les ténèbres. A nous donc de remplacer notre ombre par notre lumière.

Cet enchaînement des éléments naturels peut provoquer en nous cette impression de tsunami, de sortie de l’iceberg. Une grosse partie de ce qu’on gardait bien au chaud dans nos intestincts remonte et la digestion est plus ou moins fluide pouvant provoquer de grosses fatigues, l’impression d’être engourdi du matin au soir, des gros stress, des pressions dont nous n’avons pas l’habitude et de grandes difficultés à se relaxer.

Dans de nombreux calendriers (perse, badï, tamoul, bengali), le nouvel an coïncide avec l’Equinoxe du mois de mars. L’Equinoxe est donc une date de départ, de renaissance et de renouveau si on regarde la nature et le cycle des saisons. En ce mois de mars 2015, profitons donc de cette période de grands remous externes et internes pour prendre un nouveau départ.

Et quoi de mieux pour une nouvelle floraison que de se construire son propre rituel de transformation ? On oublie bien souvent l’importance et surtout la puissance d’un rituel sur nos quotidiens. Et pourtant un rituel, même simple et rapide, peut avoir une grande portée symbolique s’il entraîne des prises de conscience. Peu importe la forme de celui-ci, ce qui compte c’est de faire un de bilan de ce qui nous empêche d’évoluer et nous encombre et de ce que nous aimerions voir apparaître. Mettre par écrit permet de concrétiser ce qui est dans les airs, ce qui n’a pas de consistance. Le fait de lui donner du poids matériellement le fait remonter à la surface comme un système de floraison.

Puis dans ce rituel, visualisons que nous rendons ce qui nous encombre aux éléments naturels afin qu’ils le transmutent en même temps que leur grand nettoyage et visualisons que nous créons nos changements en nous. Cette période est le moment idéal pour manifester de nouvelles intentions dans la matière terrestre car, c’est illuminé par un nouveau soleil, que celles-ci se concrétiseront au quotidien.

 

Après Ce que nous montre l’enchaînement des éléments naturels de ce mois de mars voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *